Viva Chavez! Le national-socialisme est la seule alternative à la dictature du capitalisme.

Le capitalisme fonctionne par cycle et chaque cycle se termine par une guerre. C’est une loi quasiment mathématique inhérente au capitalisme qui a pour conséquence une grave crise pour les peuples du monde et un enrichissement sans fin des plus riches. Après la guerre le capitalisme se réinstalle et les riches se retrouvent à la tête d’une immense fortune qu’ils en profitent pour acheter le pouvoir, transformant ainsi l’illusion démocratique en ploutocratie oligarchique. Le capitalisme n’est donc pas un système de liberté mais bien d’asservissement et de destruction du pouvoir du peuple souverain, pour le remplacer par la dictature oligarchique. Le seul système politique capable de lutter contre est le national-socialisme comme le montre le succès de Chavez au Vénézuela par exemple.

Voilà ce qu’est la représentation de cette dictature capitaliste en Libye. Pays qui voulait se développer autrement. Résultat? La destruction.

Le capitalisme sachant qu’il est une dictature doit se protéger du peuple asservi. Il a pour se faire deux solutions: soit instaurer visiblement la dictature policière et militaire prenant le risque de casser idéologiquement le concept philosophique du capitalisme comme étant la liberté pour tous et chacun; soit instaurer un contre-pouvoir qui ne remettra pas en cause son hégémonie et qui même la renforcera, et c’est la création du communisme.

C’est ainsi que les riches banquiers juifs de New-york ont choisi de détruire la puissante russie des tsars pour en faire le pilier du communisme honni par le capitalisme mondial. Pendant 50 ans on va nous amuser avec cette opposition soit disante philosophique alors qu’elle participait d’un même but: la domination totale des riches banquiers sur le monde.

Travailleurs de tous les pays unissez-vous!…pour la plus grande joie des capitalistes internationalistes.

Il ne faut pas oublier que le communisme est un internationalisme qui exècre le sentiment national et le pouvoir religieux. Il s’est donc constitué en empire mondial avec comme capitale originelle Moscou ( le célèbre œil de Moscou…). Cet empire s’est développé en opposition à l’impérialisme capitaliste dominé par Wall street, donnant ainsi l’illusion d’un choix systémique et sociétale aux peuples du monde alors qu’ils subissaient un même asservissement. La chute du communisme a été organisé pour laisser le champ libre à l’empire capitaliste dominant pour s’accaparer le monde. There is no alternative comme nous l’ont dit les leaders du monde à l’époque.

Depuis la chute du communisme nous sommes dans une dictature de la pensée unique capitaliste qui n’a plus d’opposant intellectuel et matériel. Le capitalisme est devenue la religion mondiale et plus personne normalement constitué n’envisage un autre système économique que celui-ci. La victoire est totale et par KO pense-t-on.
Depuis lors l’empire capitaliste seul au monde s’est institué comme le gendarme de ce monde et impose sa loi à toutes et tous par la force militaire s’il le faut. La loi du marché est devenue la LOI universelle que chaque être humain doit suivre quelle que soit sa civilisation, sa culture, sa religion. Nous sommes donc actuellement dans un combat engagé du capitalisme contre tous les fondements de la civilisation pour imposer définitivement sa dictature en parvenant à instituer son gouvernement mondial.

Le monde dirigé par une centaine de personne, un rêve pour les riches capitalistes mais un cauchemar pour les peuples du monde.

Le capitalisme ne fait pas la joie des familles comme le constatent amèrement les peuples grecs, espagnols, portugais, italiens, après les peuples argentins, japonais etc…Le capitalisme fait la politique pour son oligarchie et non pour le bien-être des peuples comme on le constate chaque jour. Alors quoi? Quelle solution?

Jaurés était un vrai national-socialiste avant d’être retourné par l’affaire Dreyfus opportunément créée de toutes pièces.

La seule solution viable envisagée est le national-socialisme mis au goût du jour par un certain Hitler, ou par Pétain ou encore Chavez aujourd’hui. Pourquoi? Parce que le national-socialisme est le seul système politique qui envisage d’abord la protection de son peuple. C’est son moteur. Il ne peut fonctionner dans un rapport de haine avec son peuple sans quoi il est destiné à l’effondrement et il le sait. Il doit donc faire en sorte que son peuple soit satisfait pour être en position de durer. C’est ce qu’à fait Hitler n’en déplaise aux uns et aux autres, lorsqu’il s’est attaqué aux positions capitalistes dominantes dans son pays occupées (bizarrement…) massivement par des juifs. C’est ainsi qu’il s’est attaqué directement à la tête de la pieuvre capitaliste que sont les Rohtschild en confisquant ses avoirs par la force. Lire ICI

Cette poussée nationaliste s’est accompagnée d’une poussée socialiste puisqu’Hitler a su redresser son pays en favorisant les grands travaux pour remettre le peuple au travail et lui redonner une dignité que le capitalisme lui avait abandonné. Voilà qui explique la ferveur du peuple allemand à son endroit et non la fascination morbide d’un peuple pour l’extermination des juifs. Hitler n’a jamais prôné l’extermination des juifs mais leur éloignement des affaires de l’Allemagne et donc leur exil. Puisque de toutes façons selon le Talmud ils ne se sentent chez eux nulle part autre qu’en Israël autant extirper ces suceurs de sang du peuple allemand. C’était cela l’idéologie du national-socialisme. Retrouver les leviers de la souveraineté du peuple pour faire une politique POUR le peuple!

Mais l’oligarchie capitaliste majoritairement juive ne l’a pas entendu de cette oreille et s’est empressée de jeter l’opprobre dans cette tentative de libération pour le détruire, impliquant les puissances occidentales de ce monde et créant la guerre mondiale. Tout ce qui s’ensuit est donc une fiction capitaliste sur ce  qu’est le national-socialisme. On le diabolise à outrance car c’est l’ennemi mortel du capitalisme, la seule solution idéologique viable, la seule alternative possible à la destruction de ce monde. On comprend mieux alors pourquoi les gauchistes passent leur temps à dénoncer le nationalisme comme étant une pourriture, car ils sont les agents de seconde main, les idiots utiles du capitalisme international. L’internationalisme ouvrier n’existe pas et n’a jamais existé tout cela n’est qu’une imposture idéologique. Qui peut vraiment croire aujourd’hui qu’un ouvrier français soit solidaire d’un ouvrier polonais, hongrois ou espagnol? Et, pire encore, qui peut vraiment croire dans la fable capitaliste qui est de nous dire qu’il faut supprimer toutes les régulations sur le commerce, le droit du travail, la libre circulation des marchandises et des hommes, pour que ça aille mieux? C’est pourtant ce qu’on nous dit parce qu’ils ne veulent pas que nous envisagions sereinement la seule solution viable pour nous en sortir qu’est le national-socialisme.

Viva Chavez!

Chavez a été réélu malgré une intense propagande médiatique menée par les puissances privées du Vénézuela qui veulent pouvoir reprendre les richesses à leur compte et s’enrichir impunément. La seule possibilité qui s’offrent à elles de convaincre le peuple est de faire croire qu’elles défendent la liberté, la libre entreprise, la démocratie contre le système dictatorial qu’est le national-socialisme à la Chavez. Un national-socialisme qui est en train de relever le pays immensément riche en forçant les puissances privées à se soumettre à sa volonté populaire comme ici sur le logement:

Vous constaterez que Chavez ne menace personne militairement et n’a aucune perspective d’hégémonie impérialiste ou même d’asservissement de son peuple par la force. Bien au contraire. Il fait une politique pour son peuple et c’est cela qui convainc de sa pérennité.Lire ICI

Vous pouvez être sûr que Chavez est l’ennemi intime de l’impérialisme capitaliste dominée par Wall street et ses juifs: Lire ICI Il est donc là le nœud du problème de cette dictature capitaliste: les juifs.

Les juifs qui suivant le Talmud ne doivent nullement favoriser un non-juif (un Gentil) et suivre aveuglément la loi rabbinique imposant la supériorité du peuple élu. Or ces juifs talmudistes contrôlent le capitalisme au plus haut niveau comme nous le dit franchement Llloyd Blankenfein, juif:  » J’accomplis l’œuvre de Dieu ». Ils ne vont donc nullement s’arrêter en si bon chemin puisque leur objectif est comme nous le disent DSK, Minc ou Attali, un gouvernement mondial avec Jérusalem comme capitale. Voilà là où nous mène réellement le capitalisme si on le laisse faire. Il est secondé par la formidable puissance militaire états-uniennes qui parvient à englober l’Otan (l’occident) et les puissances wahabbistes du monde pour former une entité quasiment indestructible. Les anciennes puissances communistes comme la Russie et la Chine ne sont que des épouvantails servant à justifier toujours plus d’interventions militaires dans le monde. Nous allons donc tout droit vers la dictature de ce nouvel ordre mondial et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

La seule possibilité aurait été l’élection d’un national-socialiste dans un grand pays occidental. Poutine a bien été réélu en Russie mais son jeu géopolitique est trouble. Hollande et Sarkozy auront tenté de s’approprier durant la campagne électoral de l’objectif de la défense de la France et de son peuple tout en votant à Bruxelles notre asservissement futur. Marine Le Pen est infiltrée par les juifs capitalistes et ne peut pas porter ouvertement un projet national-socialiste pour notre pays alors que c’est notre seule solution d’être sauvé à l’heure où j’écris. Peut-être qu’une intervention divine va advenir et va nous sauver du capitalisme mondial talmudiste. Peut-être…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

La réalité historique du nazisme et le pourquoi de la ferveur du peuple allemand à le défendre: Lire ICI

Edit: Excellent documentaire vidéo sur la montée du néolibéralisme dans le monde après la chute du mur qui corrobore mon analyse sur le fait que le capitalisme s’est mû en fascisme pour pouvoir appliquer son programme de prédation de la richesse des nations.

Publicités

BHL l’agent israélien de la dictature sioniste sur la France.

Il est quand même incroyable de constater dans notre pays combien cet homme a le pouvoir médiatique de pouvoir s’exprimer quand il le souhaite et en toute sérénité. Aucun journaliste ne lui opposera la moindre contradiction et bien au contraire tous ses sentent obligés de se prosterner devant sa parole divine. En quel honneur? D’où tient-il cette autorité qui ne mène qu’à la haine, à la guerre et à la destruction de peuple entier?

Un pantin au service de la guerre et de la haine.

BHL est le représentant de la tribu d’Israël comme il le dit lui-même avec clarté lorsqu’on l’écoute:

C’est donc cette posture idéologico-politique qui lui donne le droit immense de passer au-dessus des positions des ministres des affaires étrangères français pour imposer sa vision d’avenir favorable dans tous les cas à Israël.

Est-ce une coïncidence que parmi la classe médiatique soumise à sa grandeur on trouve beaucoup de membres de cette communauté issue des tribus dispersées d’Israël? Ainsi c’est une sorte de communication en vase clos où l’agent israélien peut parler à une membre de la communauté sioniste de France pour expliquer son projet. Ici avec Ruth Elkrieff:

N’est-ce pas là une connivence dangereuse pour notre pays que de constater que la vision géopolitique impliquant une posture politique française, soit entièrement entre les mains de cette disapora ultrasioniste? Souvenons-nous de Kouchner en Bosnie et en Roumanie. Pourquoi cette communauté est-elle si agressive contre les régimes nationalistes et souverains? Tout simplement parce qu’elle conduit un projet mondialiste de soumission des nations et des peuples comme le montre la vindicte vulgaire avec laquelle Cohen-bandit s’attaque à la Hongrie souveraine qui remet en cause la toute puissance de sa banque centrale liée à la BCE.

Cela devrait commencer à nous ouvrir quelques yeux non? Où est-il écrit que les sionistes auraient le pouvoir intégral dans notre pays? Car les juifs qui sont devant nous sont les représentants ultrasionistes n’en doutez pas. Vous ne verrez pas des juifs contre le sionisme et que l’on traite abusivement, et bêtement il faut le dire, d’antisémite.

Tout cela n’est qu’une imposture idéologique qui s’étend depuis la seconde guerre mondiale. Dorénavant on va conditionner nos enfants à l’imposture de la shoah par le plus haut niveau politique! L’alliance entre Yad Vashem et le conseil de l’Europe validant l’enseignement et la propagande sioniste: lire ICI Cela laisse clairement entendre que l’on va encore plus en bouffer de la shoah et que celle-ci deviendra une religion d’état. Une seule vision de l’histoire. D’ailleurs n’est-ce pas à cause de ses coreligionnaires (loi Fabius-Gayssot de 1990) qu’on n’a plus le droit de revisionner l’histoire et que celle-ci doit être fixée par un tribunal militaire d’après guerre? L’histoire soumise au point de vue militaire et fixée par des gouvernements n’est-ce pas là une dictature?

Mais finalement le pire dans tout ça c’est la politique mondiale qu’elle entraine. C’est-à- dire la guerre et la destruction partout. En Libye nous avons détruit, sous la volonté des sionistes israéliens donc, un pays indépendant africain qui offrait le plus haut niveau du continent mais qui refusait de se soumettre au FMI et à la banque mondiale. En Syrie c’est en cours, l’Iran est à suivre.
Et cela se fait dans une alliance étrange s’il en est entre les sionistes israéliens et Al-Qaeda qu’on nous présentait pourtant comme étant le diable sur terre! Lire ICI

Enfin faut-il vraiment présenter Israël comme un exemple de démocratie pour achever de nous convaincre que nous défendons l’axe du bien? Voici un événement politique qui montre exactement le contraire: Voici comment le nouveau président élu de Kadima ( mouvement politique qui faisait de l’ombre à la gouvernance Netanyahu) s’est rallié à Netanyahu alors que celui-ci envisageait des élections anticipées car il n’avait plus le pouvoir d’agir au sein de son parlement:

Six semaines après avoir ravi la direction du parti centriste Kadima, il a rallié dans la nuit de lundi à mardi, à la surprise générale, la coalition de M. Netanyahu qui, du coup, a renoncé aux élections législatives anticipées qu’il devait convoquer pour septembre.

Voilà ce qui s’appelle un coup d’état démocratique qui permet de prolonger le pouvoir de cette coalition guerrière d’extrême-droite sous l’autorité du Likoud jusqu’en 2013 au moins. Lire ICI
C’est cela une démocratie? Moi j’appelle cela une dictature parlementaire donc du fascisme pour être clair.

C’est donc au nom de ces valeurs bien comprises que nous, la France, sommes contraint de nous ranger sans restriction d’aucune sorte sous peine de se voir excommunier par la « communauté internationale » qui, comme par hasard, est elle aussi entièrement entre les mains du sionisme maçonnique mondial. Nous allons donc devoir faire la guerre en Syrie avant d’aller la faire en Iran même si cela doit nous brouiller avec la Russie, la Chine et autre BRICS. Nous sommes entièrement entre les mains des sionistes comme la composition de ce gouvernement judéo-maçonnique sous les ordres du juif-jésuite Hollande le montre. Autrement dit préparons-nous au pire car maintenant ils sont réellement au pouvoir comme l’a expressément montré Manuel Valls à peine élu. Nous entrons dans l’ère de la dictature républicaine sioniste et ça va être sale. Le vrai fascisme est en place dans notre pays.

A lire aussi: L’homme qui exploitait la forêt africaine mais qui ne voulait pas que cela se sache.

Retrouvez les infos engagées (de plus en plus de blogs) dans un flux actualisé: ICI

Edit:   Ca y est la manipulation médiatico-sioniste se met en place! Ca n’aura pas trainé! Voici notre ministre de l’intérieur sortant de ses gonds pour dénoncer une agression antisémite (bien évidemment) par des jeunes ayant des marteaux et autres objets (peut-être des tronçonneuses ou des hachoirs aussi): Lire ICI

Il y a des centaines de faits divers par jour dans notre pays mais celui qu’a choisi de relayer le ministre de l’intérieur (soutenu par la LICRA bien évidemment) est cette agression antisémite horrible dont pourtant on sait combien plusieurs d’entre elles ont été dénoncées dans le passé car manipulées par des juifs eux-mêmes! Rappelez-vous la fausse agression antisémite du RER D:

Ce que nous devons donc comprendre c’est que nous allons rentrer dans une dictature sioniste de la pire espèce. Manuel Valls l’ultrasioniste a été mis à l’intérieur sous demande israélienne pour faire la chasse aux antisionistes et surtout pour empêcher la liberté de dénoncer le régime sioniste qui prépare la guerre finale contre l’Islam. Dans tout l’occident les lois liberticides se multiplient et internet va être bientôt sous contrôle policier. Préparons-nous au pire!

Le Front de gauche est le véritable parti fasciste de France!

Méfiez-vous d’un parti qui divise le peuple.

On a l’habitude de stigmatiser la menace fasciste représentée par un parti qui défend la souveraineté nationale, donc la souveraineté du peuple français, alors qu’en fait la vraie menace pour la société française est celle du front de gauche. Pourquoi? parce qu’il véhicule deux idées fortement anti-populaires: le communisme et l’immigration massive, qui ont pour conséquence de créer des tensions inévitables au sein de la communauté nationale. Un parti qui promeut une idéologie de plus pro-européiste faisant le jeu des gouvernants, des financiers, des grands patrons…que du bonheur pour eux!

Méfiez-vous de l’idéologie humaniste véhiculée par le front de gauche car elle n’est nullement en prise avec le réel vécu par le peuple bien au contraire. C’est une illusion au service des puissants et pour vous empêcher de reconquérir votre souveraineté. C’est un parti qui prétend lutter contre le fascisme en employant lui-même des méthodes fascistes! Il n’y a pas plus con que les antifas. Merci Jovanovic:

Le fascisme c’est le mondialisme UMPS!

Il est toujours facile de disqualifier ses adversaires en leur retournant l’anathème de fasciste. On peut même aller plus loin et tenter de faire des comparaisons avec le nazisme ce qui s’apparente à pousser le bouchon jusqu’au maximum pour que le bon peuple finisse par l’entendre et frémir intérieurement. Le but est de déclencher un réflexe psychologique inconscient qui vous obligera à vous éloigner des positions exprimées par le, ou la, « fasciste ». C’est ainsi que la société fonctionne surtout depuis qu’elle a intégrer dans nos foyer l’outil ultime de la propagande: la télévision.

Le fascisme n'est pas celui que l'on croit.

Pour lutter contre cette subversion de notre esprit il me semble assez indispensable de se débarrasser de nos préjugés conscients et inconscients pour examiner la réalité telle qu’elle est dans les grandes lignes.
La situation politique dans notre pays est de plus en plus liée à la volonté politique de l’union européenne dont les directives font force de loi dans notre pays. Elles contraignent notre gouvernement à les convertir en droit national dans un temps donné sous peine de sanctions. On peut donc dire que c’est la commission européenne de Mr Barroso qui impulse la politique européenne des nations. Mr Barroso, comme toute la construction européenne, est basé à Bruxelles ville la plus lobbyiste du monde, où toutes les grandes compagnies ont leurs bureaux sur place, leurs agents double ou triple parfois tant la porosité entre technocrates bruxellois et lobbyiste est intense.

Je pourrai rentrer dans les détails vous montrant combien cette construction européenne est en fait entièrement soumise aux desiderata des grands capitalistes US et européens associés naturellement pour imposer leurs diktats libéraux via le lobbying. Je vous rappelle que beaucoup de ces firmes transnationales ont de plus gros budget que les nations souveraines. Imaginez le déséquilibre de puissance et de poids effectif dans la décision finale.
Je vous encourage donc ardemment, au lieu de rentrer dans des digressions sans fins, à lire le livre ci-contre. Tout y est expliqué en détail.

Si l’on veut être un tant soit peu honnête on est en droit de se dire que cette construction européenne qui impose ses lois à notre nation souveraine est dirigée par une petite élite, une caste, technocratique et souvent aristocratique tant c’est la bourgeoisie européenne des grandes écoles que l’on y retrouve. Les peuples ils sont où? Les peuples sont au parlement européen pour lequel vous votez, de moins en moins, tous les cinq ans. Un parlement européen qui ne sert strictement à rien puisqu’il est là juste pour approuver ou pas, les décisions imposées par la commission et décidées avec l’approbation de nos gouvernements nationaux qui font plus partie de cette aristocratie internationaliste que du peuple! Il est certain que lorsque l’on regarde la provenance sociale de nos élus on en trouve très très peu issus du peuple ou alors au niveau local. A l’étage au-dessus il faut sortir des grandes écoles internationalistes anglo-saxonnes souvent, bien que les françaises se soient tout à fait alignées sur le mondialisme triomphant.

On peut donc dire avec certitude que cette élite qui nous gouverne ne travaille pas pour l’intérêt des peuples mais bien pour les lobbys industriels et financiers. L’adoption du MES par la France doit achever de vous convaincre. L’UMPS vous a vendu aux banksters. L’UMPS a donc choisi de défendre les intérêts particuliers des puissances d’argent contre l’intérêt supérieur du peuple français. N’est-ce pas cela ce que l’on entend par fascisme? Imposer sa volonté au peuple par la force?

Bien évidemment l’UMPS fait cela plus subtilement sinon ils seraient sévèrement combattus par le peuple souverain. Alors ils font cela au nom de l’Europe, de l’universalisme et ils instrumentalisent l’anti-racisme pour vous contraindre psychologiquement. Car le mondialisme économique a besoin pour s’imposer définitivement d’être la seule voie possible dans votre esprit en disqualifiant toute tentative de lutter contre, en racisme, xénophobie, antisémitisme et autres joyeusetés. Le mondialisme s’est donc octroyé les oripeaux de l’universalisme humaniste pour se cacher derrière et continuer ainsi à agir pour ses intérêts. Au nom de cette universalisme, appelé droits de l’homme, on va détruire des pays, des peuples comme en Libye, en Syrie et ailleurs, non pas pour apporter la lumière divine mais pour imposer ses puissances d’argent! Ainsi les marchés de reconstruction et de développement tomberont entre les mains des multinationales et des banksters mondiaux qui dominent aussi l’union européenne donc notre pays souverain, qui a de moins en moins de levier de souveraineté pour se défendre ou refuser de continuer à poursuivre une politique mondialiste qui n’a pas un but humaniste.

Enfin cerise sur la gâteau mondialiste que l’on veut nous imposer si j’ose dire, un parlement juif européen vient de voir le jour à l’intérieur même des institutions européennes. Ce parlement juif ne défendra pas les intérêts des peuples souverains mais celui des juifs et d’Israël. Il orientera donc les décisions européennes, qui s’imposent automatiquement aux nations souveraines, dans le sens du mondialisme puisque ce sont les juifs qui dominent l’empire américain via l’AIPAC. L’empire americano-sioniste est le projet du mondialisme qui veut parvenir à imposer un gouvernement mondial entièrement soumis comme l’est l’union européenne. Est-cela l’avenir du peuple français? Faire partie intégrante d’un empire mondialiste qui impose sa dictature sur les peuples? Voyez ce que devient la Grèce, par la force brute et la propagande? Réveillez-vous c’est cela le fascisme! Ce ne sont pas des valeurs universelles qui s’imposent à nous mais bien la destruction de toute souveraineté populaire. Il faut éloigner du peuple les décisions qui le concerne.

C’est cela le projet mondialiste et c’est cela que poursuivent invariablement l’UMPS, la droite et la gauche ainsi que son supplétif Mélenchon du FdG qui entend faire croire qu’il défend le peuple mais refuse sa souveraineté! Un leurre révolutionnaire ne vous y laissez pas prendre. La vraie lutte contre ce fascisme mondialiste est de reconquérir notre souveraineté nationale pour instaurer une démocratie populaire donc proche du peuple et de son intérêt. Ne vous laissez plus manipuler. L’objectif ne doit pas être de faire gagner le peuple de gauche contre le peuple de droite mais de faire gagner le peuple de France.

Note: Je vous encourage vivement à lire le livre écrit par un citoyen qui vient de la gauche radicale, qui a su ouvrir les yeux et compris qu’il fallait défendre la souveraineté nationale si l’on voulait défendre le socialisme! Le mondialisme lui est ultralibéral car vendu aux puissances d’argent. Le choix est clair!

A télécharger: On prend la Bastille on s’engueulera ensuite!

Toutes les infos engagées contre le NOM: Portail de l’éveil citoyen contre le NOM.

Le fascisme c’est la souveraineté nationale ou le gouvernement mondial?

La pensée politique dominante a pour objet de disqualifier la souveraineté nationale en la comparant à du fascisme car elle impliquerait un « repli national ». C’est donc l’extrême-droite de l’échiquier politique et est apparentée au nazisme. La pensée dominante nous propose donc face à la menace fasciste « un gouvernement mondial » qui est vu comme l’accomplissement du fait démocratique et au nom d’un monde multipolaire. N’est-ce pas pourtant contradictoire? Un gouvernement mondial défendra-t-il la multitude des positions ou imposera-t-il SA propre vision politique?

Le nationalisme est un fascisme?

L’oligarchie politique française pour un gouvernement mondial.

Tous de droite à gauche en passant par le centre, tous (ou presque) défendent l’idée d’un gouvernement mondial. C’est asséné comme une vérité indépassable dans tous nos médias mainstream. Il suffit de les écouter:

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

J’ai reçu en mél le commentaire de Patrick Menucci, cadre éminent du PS et franc-maçon, sur le meeting de Sarkozy à Marseille. Je vous livre sa critique car elle est symptomatique de la volonté de l’oligarchie politique de lutter contre la souveraineté nationale (Non pas que Sarkozy la défende entendons-nous bien! Il veut refaire le coup de 2007 pour savoir si les français sont aussi cons que veaux):

Nicolas SARKOZY à Marseille, la vieille droite à la tribune

Nicolas Sarkozy en meeting à Marseille a fait sans aucun doute le discours le plus populiste qui n’ait jamais été prononcé par un Président de la République. La vieille droite était à la tribune.

La droitisation est dépassée, nous en sommes à la radicalisation réactionnaire.
Peur de l’étranger, mariage gay, fin de vie, burqa, syndicats,… Sarkozy a lancé à Marseille une guerre culturelle sur les valeurs de Maurras.

C’est le repli nationaliste qui caractérise ce discours. Prétendre aimer la France, c’est d’abord aimer les Français. Tout le monde sait depuis 5 ans qu’il n’aime que ses amis du Fouquet’s et sa propre personne.

Un discours sans profondeur, sans empathie et sans un mot pour les Marseillais, parmi les Français les plus impactés par sa politique. « 

Patrick Mennucci

 

Voilà donc ce qu’est la vraie peur pour cette élite socialiste, de gauche, internationaliste et franc-maçonne. Le repli nationaliste est vu comme une régression identitaire alors qu’il faut au contraire s’ouvrir au monde, aux cultures, aux civilisations. D’accord mais est-ce que leur vision mondialiste via un gouvernement mondial est de l’humanisme? Lire ICI

L’européisme ou le fédéralisme européen qui est de s’aligner sur le modèle états-unien avec un état fédéral au-dessus des états de l’union, est-il un pas en avant pour la démocratie ou au contraire un retour en arrière?

L’européisme avant le gouvernement mondial.

Un livre à lire absolument

Pour ne pas dire ouvertement aux peuples que l’on se dirige vers un gouvernement mondial on leur vend l’idée européenne pour la paix et la prospérité. On leur dit que dans un monde multipolaire il faut faire émerger une vision européenne du monde, défendant ses valeurs, son projet de société, son humanisme…pourquoi pas? mais est-ce vraiment le cas?

Lorsque vous lisez le livre ci-contre vous comprendrez que la construction européenne loin d’être un pôle indépendant dans la mondialisation, est en fait une annexe de l’empire américain. Est-ce cela notre finalité? l’objectif étant de nous aligner sur l’american way of life avec tout ce qu’il y a de pire: ghettoisation ethnique, communautarisme exacerbé, mal-bouffe, standard culturel proche du néant, et surtout ultralibéralisme économique que l’on vous vend comme un droit à la richesse. On doit pouvoir être libre d’être riche, de frimer dans des grosses bagnoles et de s’envoyer des putes avec des seins siliconés. Bel avenir pour l’humanité non? Mais ce qu’ils oublient de vous dire c’est que si vous n’accédez pas à la richesse alors vous êtes dignes d’être un esclave et l’on peut dès lors diminuer constamment vos droits sans que vous n’ayez rien le droit de dire.

N’est-ce pas ce qu’est en train de faire l’union européenne? Et ça ne vous choque pas de défendre le concept des états-unis d’Europe au côté du Medef? Qui y trouvera son compte au final: les peuples ou les multinationales? En tout cas ils sont en train de voter dans notre dos un traité européen, le MES, qui nous met entre les mains des banksters internationalistes qui auront droit sur nos gouvernements nationaux! Est-ce cela la démocratie?

L’UE a pour principe de ramener à elle tous les droits des peuples souverains pour que ceux-ci n’aient plus la possibilité de concevoir une autre vision politique que celle imposée par les transnationales et les banksters. Vous remarquerez que l’ultralibéralisme ne marche que dans le sens descendant, il ne fonctionne pas dans le sens ascendant. Allez essayer de résilier un contrat ou de faire valoir vos droits de consommateurs et vous comprendrez que ce qui prime c’est la puissance financière. Vous n’aimez pas les OGM? Vous aurez Monsanto! Mais le pire c’est que c’est approuvée par la démocratie…représentative. Celle que l’on vous vend comme une vrai démocratie. Vous avez voté? maintenant fermez vos gueules vos représentants élus vont décider pour vous ce qui est bon. En sommes-nous vraiment sûr?

La démocratie représentative est-elle la démocratie?

Nos représentants sont anti-national…

La grande peur de l’oligarchie mondiale est que les peuples puissent décider dans quelle société ils veulent vivre. On l’a constaté lors du vote sur le proejt de constitution européenne rejeté par les citoyens mais approuvés par les représentants élus! Le fossé entre les volontés des uns et des autres s’est considérablement creusé. Il faut dire que le fait démocratique se résume essentiellement et exclusivement au vote. Entre deuxc votes des lois sont votées, des actions sont entrepris sans que le peuple citoyen puisse avoir son mot à dire, alors qu’on engage pour lui des bouleversements sociétaux d’importance. Etes-vous vraiment pour l’abandon de nos services publics? Etes-vous pour tout privatiser? Le pire étant donc que dans nos » démocraties » modernes le débat politique même ne doit pas avoir lieu! Si l’on s’oppose à la construction européenne, c’est-à-dire un gouvernement supra-national, au-dessus des nations, alors on est fasciste et d’extrême-droite. La gauche et la droite voteront toujours dans le sens européiste et non nationaliste.

C’est donc pour cela que l’on a favorisé l’émergence d’une démocratie représentative ont on sait que les représentants des citoyens seront tous alignés dans un même moule idéologique appris dans les mêmes écoles nationales et internationales anglo-saxonnes.

Lire: La démocratie représentative est-elle réellement démocratique?

Qu’est-ce que la souveraineté nationale?

 La souveraineté nationale est-elle la souveraineté populaire? A priori non mais c’est pourtant ce qu’il nous faut concilier si nous voulons arriver à une VRAIE démocratie citoyenne. Notre constitution nationale définit la souveraineté nationale comme étant le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. La souveraineté nationale institue donc un régime représentatif. On peut donc dire que cela ne constitue pas un fascisme que de défendre la souveraineté nationale puisque c’est inscrit dans notre constitution…nationale! On est donc en droit de la défendre.

On est en droit aussi à l’amender pour qu’elle devienne vraiment un instrument de souveraineté populaire. Car il faut empêcher que nos élites nationales instrumentent la souveraineté nationale dans la défense de leurs intérêts et non celui des peuples. La guerre est-elle décidée par les peuples souverains ou par leur oligarchie?

C’était le sens du concept de la démocratie participative citoyenne cher à Ségolène Royal en 2007. Il fallait impliquer les citoyens dans les décisions qui les concernent ne serait-ce déjà que par la consultation. Il me semble pourtant évident de comprendre que l’on ne peut pas défendre l’idée d’une démocratie alors qu’on a éloigné du champ de décision populaire les véritable leviers du pouvoir. Si l’on n’a plus prise sur la politique économique et monétaire, sur le budget, sur notre politique agricole, industrielle, sur notre système de santé et d’éducation qui doit être uniformisé sur la ligne libérale, à quoi sert la revendication d’une démocratie citoyenne?

Lire: Pas de démocratie citoyenne sans souveraineté nationale.

Avons-nous été consultés sur le grand marché transatlantique prévu en 2015 qui doit unifier les normes économiques et sociale entre les USA et l’UE? C’est pourtant d’importance puisque cela signifiera que notre politique intérieure et extérieure sera alignée sur les USA. Est-ce cela favoriser un monde multipolaire? N’est-ce pas plutôt choisir un camp contre les autres? Ce que nous avons fait en Libye, ce que nous faisons en Syrie et ce que nous ferons en Iran, est de défendre les intérêts supérieurs de l’empire américain et des sionistes. Sont-ils vraiment les mêmes que les intérêts de la France? Le peuple français qui voit s’envoler les prix à la pompe suite à l’embargo des exportations de pétrole vers notre pays de la part de l’Iran ne doit pas le penser. C’est pourtant l’intérêt bien compris des banksters que de détruire les résistants à leur gouvernement mondial qui ne défendra donc pas un point de vue multiculturel du monde, ou multi-civilisationnel, mais imposera bien SA vision pour SON intérêt. Et pourtant votre oligarchie politique de droite et de gauche défend ce projet cela doit vous poser question.

Qui pour défendre la souveraineté populaire?

Qui défendra notre souveraineté populaire?

L’enjeu de 2012 est donc fondamental tant il se joue pour ou contre les intérêts du peuple, et définitivement. Dès 2015 nous serons intégrés dans un ensemble où la décision ne nous appartiendra définitivement plus. La question que l’on doit se poser est: La politique doit-elle défendre les intérêts particuliers des plus puissants ou doit-elle défendre les intérêts de la collectivité humaine dans son ensemble? Suivant la réponse on peut être alors pour le gouvernement mondial via la construction européenne, ou pour pour la souveraineté populaire qui ne peut s’exercer que dans un cadre national entre citoyens partageant une même idée du projet national. On le voit donc la césure n’est plus entre droite et gauche mais entre souveraineté nationale et mondialisme. C’est ce que défendent les deux fronts en dehors des candidatures souverainistes malheureusement marginales.

Le Front de Gauche est résolument contre l’impérialisme américain via son leader Mélenchon tout en étant pourtant membre de la franc-maçonnerie qui poursuit à travers le monde le projet d’un gouvernement mondial. C’est donc suspect. Ca l’est d’autant plus lorsque l’on constate que le programme du FdG ne remet nullement en cause la domination de l’Europe sur nos institutions: nulle remise en cause de la loi de 1973 et un protectionnisme qui n’est envisagé qu’aux frontières de l’Europe. Aucune lutte contre l’immigration est envisagée, bien au contraire, alors que l’on peut dire que l’immigration est la continuité de l’esclavage sous une autre forme.

Le Front national, version Marine Le Pen, défend de son côté un projet résolument de souveraineté nationale mais sans dénoncer l’empire américain et en faisant même allégeance au sionisme via la participation au choc des civilisations qui est l’arme de propagande utilisée pour jeter les peuples du monde les uns contre les autres. Dommage que ce ne soit pas la ligne Alain Soral d’Egalité & Réconciliation qui ait été choisie car c’est vraiment la volonté d’unifier le peuple, et non le diviser, sur un projet collectif que pourrait être la reconquête de notre souveraineté nationale pour exercer une vraie souveraineté populaire, qui doit primer si l’on veut instaurer une véritable démocratie citoyenne.

Conclusion? Prenons-nous en mains si nous voulons conquérir notre souveraineté populaire et instaurer une vraie démocratie. Celle-ci ne passera donc pas par notre soumission à des intérêts supérieurs qui nous dépassent, ni seulement par la conquête de notre souveraineté nationale. L’oligarchie d’où qu’elle vienne ne pourra jamais être libre, si elle le voulait, de nous redonner du pouvoir. Le pouvoir est entre les mains d’intérêts supra-nationaux mondialistes. Que ce soient le politique, l’économique, le financier ou le médiatique. Cette concentration rend le combat difficile mais il est pourtant d’importance. Ne nous laissons pas aveugler par les faux feux de la soi-disante démocratie éclairée. La démocratie ne peut être que citoyenne et c’est à nous de l’inventer. Revendiquer donc la souveraineté nationale pour instaurer un pouvoir populaire n’est pas du fascisme mais bien une volonté démocratique absolue.

Nota: Je vous invite donc à rejoindre la page Projet citoyen qui a été initiée par un commentaire de Suprême assis. Réfléchissons ensemble aux mesures indispensables pour faire émerger un vrai projet citoyen ouvert à toutes et tous et dans l’intérêt de tous. Ensuite nous le diffuserons comme une exigence de démocratie réelle. Soyons le pouvoir citoyen face au pouvoir de l’oligarchie!

Retrouvez toutes les infos engagées: Portail de l’éveil citoyen contre le nouvel ordre mondial.