La démocratie triomphera de cette construction européenne!

Le vrai combat est enclenché et il est de l’intérieur. Toute la construction européenne n’aura été qu’une constante politique de l’élite pour promouvoir un modèle qui détruit les biens et le moral des peuples. Elle ne peut donc que s’écrouler, elle le doit! Car il n’y a pas de solutions viables pour l’avenir des peuples en continuant cette mortifère intégration politique.

Le lanceur de polémiques...
Le lanceur de polémiques…

David Cameron a plongé un pavé dans la mare en disant qu’il prendrait la responsabilité, s’il était réélu, d’appeler les citoyens anglais à un référendum sur l’appartenance ou non à l’union européenne. Un argument de campagne électorale pour certains commentateurs prenant ainsi l’union européenne en otage (Lien). Panorama des réactions européanistes (Lien).
Pourtant celle-ci nous ferait-elle tant de bien qu’il nous faudrait la défendre coûte que coûte? Contre nous-mêmes, contre nos droits souverains, contre notre autonomie, contre notre droit à disposer de nous-mêmes? Il faudrait être fou ou naïf. C’est ce que l’on fait pourtant depuis 50 ans…(Lien)

Le couple franco-allemand est une victoire américaine.

Ce couple ne nous représente nullement.
Ce couple ne nous représente nullement.

Le couple franco-allemand dont les médias nous bassinent avec complaisance dans une manipulation éhontée de l’histoire dont ils ont l’habitude. Car à l’origine ce traité de l’Elysée voulu par De Gaulle n’était pas du tout ce qu’il en est devenu aujourd’hui. Bien au contraire il était une volonté affirmée d’offrir à la France un contrepoids suffisant à l’hégémonie américaine. L’Europe telle que voulue par De Gaulle alors n’était pas du tout celle que l’union européenne construit et qui n’est autre que la volonté de l’amarrer aux états-unis. Non l’Europe, et ses peuples, n’auront pas le droit de décider de leur politique monétaire, internationale et même nationale sans en recevoir l’aval du futur gouvernement fédéral européen entièrement sous contrôle de nos « alliés » américains.

Lire à ce sujet la vérité sur la séquence historique d’il y a cinquante ans entre De Gaulle, Adenauer et Kennedy! (Lien).

A voir en vidéo:

Le populisme vaincra!

Le populisme c'est la démocratie!
Le populisme c’est la démocratie!

Le populisme pour vous mettre à l’aise tout de suite, est la volonté du peuple. Le synonyme est la démocratie qui n’est autre que la politique par et pour le peuple. Cette union européenne fait-elle le bonheur des peuples alors que le chômage augmente, que le chômage des jeunes explose, que la désindustrialisation se poursuit, que les retraites diminuent, que les impôts progressent, que les taxes augmentent, que les tarifs de l’énergie etc etc.

Nigel Farage nous rappelle quelques vérités:

Pire encore cette construction européenne n’est que le fruit de mensonges, de manipulations et de malversations financières pour opprimer toujours plus les peuples. En Grèce on soupçonne deux dirigeants d’avoir exagéré le déficit du pays pour mieux obliger le peuple à accepter l’austérité! (Lien)
L’Allemagne (du moins son élite) rêve toujours de voir la France se conformer à sa politique économique qui a crée pourtant plus de précarité et de pauvreté avec les lois Hartz (Lien).
C’est ce que s’apprête à faire notre petit gouvernement avec son projet de flexi-sécurité entendons-nous bien même si ils souhaitent l’enrober d’une bonne grosse louche sociale qui passera à la trappe dans les faits (Lien).

Toujours plus d’intégration européenne toujours moins de démocratie.

L'Europe met notre pouvoir entre ses mains!
L’Europe met notre pouvoir entre ses mains!

Que font-ils pour nous sortir de cette mouise rampante? Ils nous proposent toujours plus d’intégration et d’abandonner toujours plus de pouvoirs souverains pour les donner à des technocrates, des financiers via la BCE, des businessmen, qui eux savent la réalité de ce monde (Lien). Et nous, notre réalité à nous? Ils s’en foutent.

Car si cette élite européaniste et mondialiste a la capacité et la volonté de voler de pays en pays pour voir fructifier son économie, ses avoirs financiers, sa richesse, l’immense majorité des peuples, elle, n’a que la volonté de vivre heureuse et dignement. Or nous sommes abreuvés de propagande faisant croire que la richesse rend heureux par des gens payés pour cela. Et payés tellement astronomiquement qu’on ne peut même se l’imaginer!
Ce modèle élitiste qu’est l’union européenne ne peut donc s’appliquer aux vouloirs des peuples. La cassure est autant idéologique, que philosophique que même économique. Qui a envie de quitter véritablement son pays en dehors de ceux qui gagnent tellement d’argent qu’ils peuvent s’acheter un château ailleurs? Qui à part les roms qui ne sont bien nulle part parce qu’ils ne vivent pas bien eux-mêmes? Personne. Cette union européenne est donc une construction hypothétique car elle n’a pas réussi à déraciner l’être humain de sa terre. Sa terre à laquelle il est étroitement lié et dont il ne peut envisager de quitter qu’à contre-cœur ou sous le coup d’une opportunité extraordinaire ( Ne nous a-t-on pas fait le coup du rêve américain?).

Cette union européenne n’est donc qu’une coquille vide qui ne profite qu’à une élite cherchant à bénéficier des bonnes grâces de la puissance américaine pour s’ouvrir toujours plus de marchés à l’exportation et concurrencer la puissance de la Russie et de la Chine. Cette union européenne n’est donc qu’une union aristocratique et non une union des peuples souverains. Pourtant celle-ci serait utile au monde et en celle-là je peux croire car elle apporterait véritablement un modèle de développement différent respectueux de la diversité et de l’autonomie des autres peuples du monde. Avec cette construction européenne on n’en est loin comme on le constate avec la multiplicité des guerres néo-coloniales en Libye, en Syrie, en mali, au Soudan et ailleurs. C’est ça la vision de l’Europe de demain? Poursuivre le même idéal colonisateur que depuis 1789 et la prise de pouvoir occulte des francs-maçons? Une prise de pouvoir qui s’est effectué contre le peuple comme le montre le génocide de Vendée (Lien) et qui se perpétue encore aujourd’hui de façon plus perverse encore.

Alors non je ne rêve pas de cette union européenne et je n’en veux pas! Je réclame la démocratie qui n’est autre que la souveraineté du peuple et non son dépouillement comme c’est le cas aujourd’hui. Non au couple franco-allemand qui ne justifie d’aucun enthousiasme de nôtre côté comme du leur (Lien) et cela malgré 50 ans de propagande. Pourquoi? Car au fond de nous savons que nous n’avons envie ni l’un ni l’autre de nous fondra dans un super état germanique. Moi je suis français avec mes codes et ma culture, toi tu es allemand avec les tiens. Et je te respecte pour cela même si je n’ai aucune envie de te ressembler. Par contre travaillons ensemble si c’est possible ça oui mais gardons nos différences dont l’addition fait notre force. Ne fusionnons pas dans un ensemble non-défini qui serait la proie d’intérêts supérieurs dépassant notre propre volonté et notre envie.

Retrouvons le goût de disposer de nous-mêmes en toute souveraineté et nous retrouverons alors notre joie de vivre j’en suis persuadé. Le monde est vaste et nous n’avons pas vocation à nous engluer dans un partenariat obligé. Nous sommes ouverts sur le monde et nous voulons lui parler dans les yeux avec sincérité et confiance. Nul n’est notre ennemi en ce bas-monde s’il nous respecte aussi. Nous n’avons pas à avoir peur de notre liberté car c’est la condition même de notre vie.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

Le député belge Laurent Louis met une quenelle à la guerre néo-coloniale au mali!

Je mets le titre avec un point d’exclamation car dans cette spirale « va-t-en guerriste » qui touche l’ensemble du spectre politique de l’extrême-gauche à l’extrême-droite on a quand même réussi à trouver un parlementaire francophone à dénoncer cette hypocrisie, cette imposture, ce futur massacre, ce scandale!… qu’est la guerre néo-coloniale pro-Areva au Mali.

Un vrai député populaire et belge malheureusement!
Un vrai député populaire et belge malheureusement!

Et il est belge! Oui il n’est pas français malheureusement pour notre honneur cocardier, pour notre patriotisme, pour notre orgueil! Il est belge et les belges peuvent en être fiers! C’est ce même député qui s’est opposé vaillamment contre la pédophilie et qui a dénoncé la pédophilie de réseau au sein de nos dirigeants. Ce député courageux est Laurent Louis. Je vous demande simplement de l’écouter car tout ce qu’il dit c’est ce que nous essayons de vous dire sur la connivence de nos dirigeants politiques, des grands patrons et des financiers contre les intérêts des peuples souverains. C’est limpide et ça fait du bien car cela se dit au sein  d’une assemblée nationale. Une assemblée nationale qui soit dit en passant ne défend plus les intérêts du peuple depuis bien longtemps déjà…

Il est vrai qu’on a eu en France Marion Maréchal-Le Pen qui nous a fait une belle sortie sur les banksters mais malheureusement elle appartient à un parti qui travaillera pour Israël lorsque l’heure sera venue. Elle appartient à un parti qui votera les pleins pouvoirs pour aller faire la guerre en Algérie et en Iran après celle du Mali.
Laurent Louis lui est libre. Il a crée son propre parti qu’il vient de dissoudre car ayant rencontré aucun succès électoral, vilipendé qu’il est par l’ensemble des médias réunis que les veaux les peuples suivent encore aveuglément. Quand je lis que 75% des français sont pour la guerre je me demande dans quel pays je vis? Comment acceptent-ils d’aller faire la guerre contre le terrorisme islamiste au Mali tout en le finançant et l’armant en Libye puis en Syrie? Comment peuvent-ils se regarder dans une glace devant tant d’incohérences et de mensonges?

Ils le peuvent parce que tout le monde nous ment. Toute notre société est basée sur le mensonge et nous sommes conditionnés depuis notre entrée dans « l’éducation nationale » au mensonge historique. Les guerres sont toutes sales! Il n’y a pas de guerre propre. Elles participent toutes au même intérêt qui est d’enrichir toujours plus les financiers et l’industrie militaire. C’est cela que nous voulons continuer à cautionner? Pour lutter contre le terrorisme islamique il faut d’abord commencer par lutter contre le mensonge de nos dirigeants! C’est ce que fait ce parlementaire avec clarté et éloquence. C’est beau et rare. Après avoir vu cette vidéo vous pourrez dire que vous pouvez mourir tranquillement car on est sur le bon chemin et au-dessus c’est le soleil. Bonne quenelle à toutes et tous.

La vie prise au piège.

Au commencement était la vie. Chose magnifique qui ne demandait qu’à croître et croître encore pour coloniser toute la surface de la planète. Les espèces disparaissaient naturellement suite à des événements planétaires et étaient remplacées par d’autres mieux adaptées aux nouvelles conditions environnementales. Ainsi s’est perpétué à travers les âges le cycle de la vie. Puis est arrivé l’être humain porteur en lui du péché originel qui est la peur de l’inconnu(e)…

Ce futur n'est pas une fatalité.
Ce futur de la race blanche n’est pas une fatalité. Je précise parce que l’homme noir lui ce serait exactement l’inverse.

La planète Terre est un environnement naturel complexe qui permet à toutes ses espèces vivantes présentes de suivre un développement imbriqué dans le développement global de ce qu’on appelle la vie. Chaque espèce vivante est un rouage essentiel du grand rouage global. Tout s’imbriquait parfaitement jusqu’à l’arrivée d’une espèce doué d’une capacité de développement supérieur à toutes les autres espèces: la raison. Cette capacité intellectuelle est tellement intrinsèque à l’être humain que nous venons à croire que nous ne sommes pas enfantés par la Nature mais bien des créatures extra-terrestres importées des étoiles. Pourquoi pas cela expliquerait bien des choses et rien n’est tranché encore dans nos origines mais j’exclue cette hypothèse du présent billet par soucis de simplification…

L'angoisse existentielle liée à la peur de l'inconnu(e)
L’angoisse existentielle liée à la peur de l’inconnu(e)

L’être humain est affublé d’une tare originelle qui le poussera à modifier constamment son environnement pour mieux le contrôler en le modelant à sa façon: c’est la peur de l’inconnu(e). Cette peur de l’inconnu(e) va conditionner tout le développement futur de l’humanité puisque celui-ci se fera dans la douleur, dans la brutalité et la violence souvent. Les guerres de conquêtes pour la possession du savoir permettant un développement mieux et plus sécurisé n’ont jamais pris fin. Elles ont été claniques, tribales, civilisationnelles.
Ces guerres de conquête n’ont pas empêché l’humain de prospérer sur la planète et donc de la coloniser quasiment entièrement aujourd’hui. Il nous reste encore les grands fonds marins à vulgariser. Ces guerres de conquête ont amené à la création d’empire dominant un nombre toujours plus grands de peuplades et visant à les uniformiser dans un même mode de vie. Des empires qui ont cumulés la puissance matérielle et la puissance spirituelle puisque les religions ont accompagnées le développement de la vie moderne. C’est le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.

Dans chaque empire il y a un pouvoir supérieur et un pouvoir occulte. La vie humaine est une pyramide d’où le pouvoir définitif siège au sommet et définit le sens que l’on donne à la vie. Le vrai pouvoir est occulte pour ne jamais donner prise à une quelconque réalité pouvant engendrer une révolte. C’est précisément le piège dans lequel est enfermé notre mode de vie et donc notre vie tout court.

Au sommet de la pyramide humaine quels intérêts ont-ils? Celui de faire notre bonheur et de nous rendre la vie meilleure ou bien celui de prospérer sur nos cadavres? Lorsque l’on regarde la réalité sur la qualité environnementale de notre monde aujourd’hui on ne peut que s’effarer devant tant de faussetés et de non-sens. Comme-ci nous étions conditionnés à vivre dans un environnement qui n’est pas naturellement le nôtre sans que cela nous choque. C’est le cas. Depuis l’ère industrielle et l’avènement du capitalisme la notion de profit a fait son entrée comme notion essentielle de développement de notre mode de vie. Tout développement doit amener un profit. Mais pas un profit à l’ensemble de l’humanité, un profit à ceux qui possèdent le capital. Ce sont donc eux qui impulsent notre mode de vie actuelle car ce sont eux qui possèdent les moyens matériels et financiers de le faire tout simplement.

Si on comprend cela alors on comprend que notre société humaine est organisée non suivant la loi naturelle de développement de la vie sous toutes ses formes mais sous la volonté intrinsèque d’une infime minorité d’entre nous cherchant à faire toujours plus de profits. Peu importe qu’au final cela détruise des pans entiers nécessaires à la vie naturelle, puisqu’ayant assez de moyens pour se rapprocher de l’idée d’un Dieu créateur ils peuvent se permettre de remplacer la vie naturelle par la vie chimique, biochimique. Ils s’acharnent à substituer au cycle naturel de la vie le cycle technologique biochimique dont ils contrôleront les ressources et les codes de A à Z. C’est ce pouvoir sur nos vies naturelles qui se dévoile devant nos yeux aujourd’hui et qui montre toute l’horreur de son emprise.

Lire: Le massacre a déjà commencé.

Il est là le grand schisme mental dans nos esprits pervertis par la propagande de ceux qui en ont les moyens. On nous pousse toujours plus vers le tout technologique, vers le remplacement chimique de la Nature, sans se soucier plus que cela des conséquences directes sur nos vies, sur notre vie.

On commence seulement à accepter de comprendre que les cancers que nous développons aujourd’hui ne sortent pas de la cuisse à Jupiter mais bien de notre mode de vie. Et le pire est que ces conditions d’existence se dégradent toujours plus vites (Lien).

kokopelliLa destruction de la vie naturelle est-elle donc inévitable? Si on laisse le pouvoir aux représentants des capitalistes oui! Si l’on croit qu’un gouvernement a mandat de faire le bonheur de son peuple alors on n’a rien compris à notre réalité. Un gouvernement qu’il soit local ou planétaire dépend de ceux qui le financent. Mais il est vrai que plus un gouvernement est petit, isolé de la mondialisation destructrice, plus il est possible de voir naître des initiatives citoyennes apportant une autre vision que la destructrice dans laquelle ils nous ont pris au piège.

C’est le cas de cette petite commune du Gard dont on a tiré un film « Nos enfants nous accuseront« . A voir la bande-annonce:

Et le film en entier:

Des initiatives citoyennes à soutenir parce qu’elles nous ouvrent les yeux sur un autre monde. Un monde dans lequel le cycle global naturel de la vie est respecté tout simplement.

Le blog « Nos enfants nous accuseront »: ICI

L’association Kokopelli: ICI

Entre autres bien sûr. Il existe de nombreux exemples de par le monde montrant des humains décidant de se prendre ne charge eux-mêmes en échappant à la logique marchande de l’homo consumeris.

Il nous faut accepter de regarder la diversité de ce monde dans les yeux et c’est ce que nous propose de faire ce film-documentaire Samsara. Un film documentaire sans concessions sur la réalité de la vie sur la planète, de la beauté des décors, des paysages, à la réalité de la vie des hommes, riches et pauvres, les perdants et les gagnants de la logique marchande, celle des animaux aussi. Cela sans intermédiaire autre qu’une musique savamment distillée. C’est beau et c’est à regarder:

En play-list 3 vidéos durée totale 1h45: ICI

En fait nous nous rendons bien compte consciemment et inconsciemment que la direction d’évolution de l’humanité dans laquelle on veut nous mener ne fera pas le bonheur de l’humanité toute entière et de l’ensemble de la vie. Bien au contraire. Tout est fait pour nous prendre au piège de l’inéluctabilité et de l’infaillibilité de ce développement alors qu’il n’en est rien! Il appartient à nous de modifier son cours. Pour cela quoi de plus efficace que de le vider de sa substance? Ce fleuve qui doit nous mener aux portes de l’enfer contre notre propre gré peut se tarir par la multiplicité des rivières qui s’en éloigneront et finiront ainsi par l’assécher définitivement. Oui un autre développement de vie est possible et oui il viendra de nous-mêmes et de notre propre volonté.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Note: Quelques réflexions pleines de bon sens d’un professeur prix Nobel de médecine en 2008 et à l’origine de la découverte du Sida en 1983, Le professeur Luc Montagnier, qui nous dit que la meilleure façon de combattre ce virus est de d’accroître la qualité de l’environnement naturel: manger sainement, respecter l’hygiène et non de multiplier les vaccins et autres médicaments.

Des considérations simples qui peuvent choquer des esprits formatés à l’ingestion intempestive de médicaments et de vaccins pour se soigner. Oui on peut penser qu’un monde plus sain, se rapprochant des lois de la Nature, permettra un meilleur développement de la vie et donc améliorera nos conditions de vie, notre mode de vie, la vie tout simplement.

Vers la fin du mondialisme?

Le mondialisme est un impérialisme qui diffuse son idéologie parmi tous les pores d’une société humaine, que ce soit l’économie, la religion, le social, la politique,…pour finir par imposer ses dogmes à la société toute entière. Aujourd’hui nous arrivons au point de bascule où le mondialisme ne peut plus progresser idéologiquement autrement que par l’établissement d’une dictature. Le bourrage de crâne a ses limites. Alors qu’adviendra-t-il d’ici quelques années du mondialisme?

Qu’est-ce que le mondialisme?

Ne soyons plus des moutons!
Ne soyons plus des moutons!

Le mondialisme est une vision globaliste de la façon dont le monde doit fonctionner et doit évoluer. C’est une volonté d’imposer sur tous les coins du globe une même société basée sur une même pratique économique, sur une monoculture imposée, sur une religion unifiée, en fait créer un nouvel ordre mondial instaurant une gouvernance mondiale qui n’est autre que la dictature d’une oligarchie sur l’ensemble des peuples du monde.

Qui impulse le mondialisme?

Le judaïsme est une secte kabbaliste.
Le judaïsme est une secte kabbaliste.

Si je vous dis les juifs vous ne comprendrez peut-être pas aussi abruptement. Si je vous dis les sionistes vous comprenez bien mais cela ne reflétera pas la réalité. La réalité est que le mondialisme est une émanation directe du judaïsme, de la Torah, qui entend imposer sa civilisation aux autres peuples du monde au nom de leur Dieu. Les juifs étant une diaspora mondialiste mais comportant très peu de membres d’autant qu’être juif ne se fait soit par cooptage rabbinique au nom des intérêts bien compris de cette secte, soit par la race pure c’est-à-dire le sang juif de la mère. Être juif est donc un projet génétiquement contrôlé. Se dire juif c’est donc faire allégeance au projet global de domination de cette secte s’autoproclamant peuple élu sur les autres peuples du monde. On peut être juif et antisioniste mais on restera juif donc on participera d’une autre façon au projet globaliste. En fait les juifs antisionistes le sont parce que la politique faite en leur nom par Israël est beaucoup trop visiblement négative pour ne pas susciter la haine des autres peuples du monde. Israël suscite naturellement, de par son action et sa présence, l’antisémitisme et c’est donc dangereux pour les juifs CQFD. Le judaïsme n’est donc pas une religion mais un projet tiré de la kabbale qui est un enseignement magique hébraïque.

Il faut donc accepter que le mondialisme soit un projet juif qui pour réussir doit permettre aux juifs d’occuper les postes d’élite au sein de toutes les nations de ce monde, du moins les plus importantes, pour faire en sorte qu’elles acceptent de par leur gouvernement le projet mondialiste. Un président juif ou contrôlé par les juifs comme l’est par exemple le gouvernement français, débouchera automatiquement sur la mise en place active du projet mondialiste en Europe et dans le monde. Pourquoi notre oligarchie UMPS est-elle autant pro-union européenne alors que le peuple, lui, est de plus en plus réfractaire? Parce que cette oligarchie est majoritairement juive que ce soit par la religion pratiquée (juifs, protestants ainsi que les salafistes islamistes) ou bien par le biais de société secrète comme la franc-maçonnerie qui est un avatar kabbaliste du judaïsme. Pour accéder au sommet de cette pyramide sociétale incarnant le pouvoir du peuple dans notre pays et dans tout l’occident il faut donc montrer patte blanche c’est-à-dire faire allégeance au projet mondialiste juif.

Quels leviers utilise le mondialisme?

Ce qui est bon pour une région l'est donc pour une nation!
Ce qui est bon pour une région l’est donc pour une nation!

Le mondialisme s’appuie principalement sur cinq leviers distincts pour prospérer et imposer sa dictature finale aux peuples du monde:

Le levier économique

mondialisme-economiqueL’argent c’est le nerf de la guerre donc celui qui détient l’argent détient la clé de la victoire. C’est inéluctable. On a beau être un Napoléon on ne peut qu’être battu par une alliance des forces d’argent face à soi. Le projet économique du mondialisme est donc de contrôler l’argent, la richesse, partout dans le monde. Rien ne doit échapper « à la main obscure du marché ».
Pour s’imposer le projet économique mondialiste doit s’appuyer sur une idéologie, qui est elle le nerf de la guerre intellectuelle, qui impose aux économies des nations diverses un même modèle économique ouvert aux capitalistes spéculatifs. Tout est marchandise jusqu’à l’être humain. Tout doit s’acheter et tout doit se vendre sans aucune restriction, aucune loi, pour l’empêcher et notamment les traditions morales de nos sociétés qui résistent à ce libéralisme libertaire. Car oui le bon sens populaire issu de nos pensées traditionnelles depuis la nuit des temps pense par exemple que pouvoir tout se permettre, pouvoir tout laisser faire sans contraintes cela revient à édifier une société sans foi ni loi et donc il s’y refuse naturellement. Nous sommes naturellement opposés au libéralisme économique que l’on sent comme étant une dictature économique des plus forts sur les plus faibles. C’est donc là qu’intervient le second levier mondialiste.

Le levier idéologique

Un idéologue en chef
Un idéologue en chef

Tout le projet repose sur la bataille des idées et la victoire bien entendue. Le but est de conquérir une opinion publique assez large pour justifier son imposition dans nos sociétés. La stratégie est donc de faire passer  l’idéologie mondialiste comme étant l’idéologie progressiste et moderniste face aux tenants de la tradition qui sont donc les conservateurs. Donc les vieux, les rétrogrades puis enfin les fachistes. Cette idéologie est le libertarisme et s’appuie sur un slogan clair: Il est interdit d’interdire. Ce qui en langage clair veut dire tout est permis non? Donc si tout est permis alors il n’y a plus lieu d’avoir des réserves morales sur le projet mondialiste et les valeurs qu’il véhicule tel que l’individualisme forcené, le féminisme, la gay attitude, la civilisation judéo-chrétienne.
Lorsque celui-ci impose par exemple le féminisme dans le monde du travail tout le monde est sommé d’y voir un progrès, or en fait lorsqu’on regarde avec du recul on se rend compte que le progrès ne profite nullement aux individus mais plutôt à ceux qui les font travailler. Avant, le salaire du chef de famille, le patriarche, suffisait à faire vivre dignement une famille entière, aujourd’hui c’est impossible il faut plusieurs salaires et pourtant les fin de mois sont toujours difficiles. Où est le progrès? Dans l’indépendance des femmes? Mais être une femme n’est-ce pas naturellement le projet naturel de procréer, de donner la vie, et donc de construire un cocon familial sécurisé avec un homme? Est-ce une pensée rétrograde de ma part? Donc le projet sociétal véritablement humaniste devrait permettre cet objectif commun. Or que nenni! Défendre les valeurs familiales, du couple homme-femme est vu aujourd’hui comme proche du fachisme. Voilà un exemple du dégât idéologique du mondialisme et il y en a bien d’autres à travers la société. L’éducation est entièrement entre les mains des mondialistes qui entendent laver le cerveau des enfants dès le plus jeune âge.

Le levier religieux

religionsLa religion quoi qu’on en pense, même en étant agnostique comme moi, domine les civilisations et donc les nations partout dans le monde. La religion est inclus dans ces temps que nous vivons et qui ont été ouverts avec la Bible, la Torah pour le judaïsme. La religion est inhérente au monothéisme et elle a du donc pour s’imposer dans les quatre coins de la planète combattre les dieux païens, celtes. On peut donc dire que le judaïsme est à l’origine du monothéisme et c’est ce concept qu’ils ont volé aux égyptiens comme Akhénaton a essayé de l’instaurer au milieu de l’ère pharaonique. En contrôlant le monothéisme on contrôle la religion et on impose de plus en plus largement un empire spirituel aux sociétés du monde.
Le concept de Jésus a-t-il été crée en réaction à ces scribes pharisiens qui ont imposé le judaïsme ou bien est-ce une stratégie bien comprise de contrôle d’une société humaine en contrôlant les deux bouts? Je penche de plus en plus pour le second concept. Dans ce cas on peut dire que les scribes pharisiens, les lévites, sont à l’origine du contrôle spirituel du monde car ils sont à l’origine du monothéisme leur permettant d’imposer un même Dieu, une même vision de Dieu. Allah=Yahvé. Reste les religions asiatiques qui sont plutôt des sagesses et que l’on contrôlera plus facilement par la corruption des élites via la franc-maçonnerie et l’internationale jésuitique. Mao Dzé Tong était franc-maçon par exemple et c’est ainsi qu’il a pu imposer sa révolution culturelle à tout un pays. De même qu’Atatürk en Turquie.
On peut donc conclure en disant que kabbalistes qui contrôlent le judaïsme, puisque la franc-maçonnerie et l’ésotérisme gnostique en général sont issus des enseignements de la Kabbale, contrôle la religion et l’anti-religion, Dieu et le diable, le christ et l’antéchrist. Tout cela devant se détruire dans un gigantesque armageddon pour faire advenir la religion nouvelle basée sur les lois noachiques. Le messianisme étant donc inhérent au projet mondialiste. La fin des temps de 2012 n’étant donc qu’une volonté de voir advenir ce nouvel ordre mondial d’un nouveau temps.

Le levier politique.

mondialisme politiqueTout dans une société humaine est politique puisque la politique est le cadre général d’une société organisé. Tout rentre donc dans le cadre politique. Donc contrôler ce cadre c’est contrôler la société. Et pour contrôler la politique il suffit de contrôler les généraux, l’élite, l’oligarchie. Ce sont eux qui feront bouger les masses dans un sens ou dans l’autre.
Là encore on trouve les juifs derrière ce levier. Qui contrôle le capitalisme libéral d’aujourd’hui? Qui a contrôlé le communisme dans le passé? Les juifs de Marx à Trotsky en passant par Hegel. On dit que le capitalisme est issu directement de la civilisation culturelle judéo-protestante

Les sociologues allemands du début du XXe siècle y voient la caractérisation d’un état institutionnel de la société globale et expliquent son émergence par des données culturelles et religieuses. Ainsi, Werner Sombart l’associe à la mentalité juive, tandis que Max Weber invoque l’éthique protestante.Deux cultures, à l’instar du wahabbisme, qui imposent l’idée que le royaume de Dieu est sur terre est que l’enrichissement est le signe d’une évolution spirituelle vers lui. Cela couplé au Frankisme qui est une émanation du judaïsme et qui s’appuie sur le Zohar, livre Kabbalistique, pour dire que tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins. Ceci comprend donc la corruption. Et quoi de plus efficace que la corruption pour contrôler une élite politique? Qu’elle soit financière ou morale comme le sont le satanisme et la pédophilie qui servent ensuite de pression morale sur l’individu. Admettez qu’un individu en vue dans la société qui est invitée à une réunion privée et qui découvre qu’elle est satanique ne pourra la dénoncer une fois qu’on l’aura pris en photo. Admettez que cet individu soit au hasard un juge d’instruction et vous comprendrez comment fonctionne les soubassements de notre société.

Le levier culturel.mondialisme culturelCe levier sert à faire table rase de toutes nos traditions qui nous viennent de nos racines historiques (Lien). Le projet final est d’imposer un même modèle culturel à tous débouchant sur un être humain décérébré juste bon à travailler et à consommer. pour le reste ils s’occuperont de tout…Pour détruire ces racines il faut donc deux choses: une propagande effrénée pour le modèle unique à mettre en place (lire comment Hollywood a fait la propagande de l’économie de marché Lien. Qui contrôle Hollywood?); et détruire le socle culturel des nations. On les détruit d’abord physiquement en créant des guerres mondiales chargées de détruire les nations dominantes de l’époque: Russie, Allemagne, France. Puis on les détruit moralement en détruisant le socle culturel de la majorité par la dictature des modèles culturels des minorités. C’est ainsi que les gouvernements successifs vont avoir une politique culturelle axée sur l’émergence du multiculturalisme propagée par l’antiracisme, par le droit des sans papiers, par l’impunité totale des roms, par les vagues migratoires toujours plus massives. L’objectif étant que la majorité soit de plus en plus soumise au desiderata des minorités jusqu’à réviser même l’histoire du pays! C’est ainsi que l’on trouve normal de ne pas enseigner nos ancêtres les gaulois à nos immigrés alors que c’est en fait une marque de respect absolu! Cela veut dire au contraire qu’on les intègre dans notre roman national, on leur ouvre largement les portes pour qu’il puisse s’intégrer au mieux en comprenant qui nous sommes et quelles sont nos racines. Or cela a été vu comme étant une pensée colonialiste alors que nous sommes dans notre propre pays! Un vrai délire…

Si l’on suit tout ce que je viens d’exposer on ne peut être qu’inquiet quant à notre devenir. D’autant plus que ce sont les mêmes qui contrôlent les médias, la société de divertissement, le sport, la culture, l’éducation, la science etc..Nous sommes cernés! C’est le cas. Alors est-ce envisageable d’échapper au projet mondialiste?

Les signes du déclin mondialiste.

Le franc est toujours ancré dans nos têtes.
Le franc est toujours ancré dans nos têtes.

Malgré toute la puissance de ces leviers sur nos têtes nous ne sommes pas encore tout à fait soumis et prêt à accepter sans broncher ce projet mondialiste. Après Merkel qui disait que le projet multiculturel avait échoué dans son pays voilà que la Hollande le remet ouvertement en cause (Lien).
De plus en plus de français regrettent le franc montrant ainsi que l’hérésie économique qu’est une monnaie unique pour des pays différents n’est pas parvenue à s’imposer dans les têtes et notamment de ceux les plus confrontés à la réalité économique que sont les ouvriers (Lien). Ceci explique la montée des populismes en Europe qui ne sont en fait qu’une volonté populaire légitime d’être souverain chez soi! Et pour ceux qui voudraient taxer ce populisme de racisme ou de xénophobie je précise que c’est exactement la même logique partout dans le monde. En Tunisie par exemple la révolution citoyenne se pose naturellement la question de l’identité du pays (Lien). Tout cela est légitime partout dans le monde et montre que les populations s’éveillent à la conscience de ce qu’ils sont. Certes nous ne sommes pas parfaits mais qui le sont? Les juifs? Regardez ce qu’est Israël avant de les idolâtrer.

Un autre signe du déclin mondialiste est la mise en place d’une volonté gouvernementale de lutter contre l’antisémitisme. Ceci montre que de plus en de citoyens n’acceptent plus de voir leur destin uniquement entre les mains de juifs ne partageant nullement nos racines et ayant le projet talmudiste de nous dominer et nous esclavagiser! Plus la dictature se mettra en place plus cela montrera que l’éveil citoyen est puissant et fort. Vals est donc une bénédiction pour nous de même que ce gouvernement entièrement sous contrôle de la judéo-maçonnerie, qui est déjà le plus impopulaire de la Vème république malgré son président bonhomme. Le peuple n’est plus dupe et comprend que l’on ne défend pas ses intérêts mais ceux d’une caste oligarchique prônant sans cesse le mondialisme et donc la haine de soi.

Nous vivons une période de fin d’un temps et reste à voir comment elle va se terminer. Il existe deux solutions soit c’est la dictature qui se met en place et alors elle sera terrible, soit c’est la libération des peuples de l’oppression juive. Il n’y a pas d’autres choix à l’évolution de l’humanité. Et si cette évolution se fait elle ne se fera pas sans dégâts pour nous car elle remettra en cause tout un système de croyance qu’on nous a imposé depuis des siècles voir des millénaires. En serons-nous capable? Serons-nous assez fort pour accepter de reconnaître nos erreurs et nos faiblesses? Je veux le croire. Et vous?

Si cette évolution se fait elle ne doit pas retomber non plus dans les travers du nationalisme exacerbé bien au contraire et c’est le positif qu’aura apporté le mondialisme à l’humanité en nous obligeant à nous regarder les uns les autres. Alors non au mondialisme mais non au séparatisme non plus! On doit être capable de créer un monde unifié où l’être humain sera respecté dans sa diversité et finir par créer au final le véritable humanisme qui nous fera vivre tous ensemble sur cette planète. Ce ne sera plus alors le mondialisme dominé par des intérêts particuliers mais l’humanisme véritable que le mondialisme veut à tout prix nous empêcher de voir advenir. Car le mondialisme est une inversion des valeurs de l’humanisme pour mieux le dominer et le détruire.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Edit: C’est exactement ce que nous dit Brezinsky, le conseiller spécial d’Obama anti-russe, qui nous parle de l’éveil de la conscience des peuples pour faire dérailler ce nouvel ordre mondial. Sortons de notre esclavage voilà la solution:

La solution à la crise? Penser local pour développer local.

La crise est un cycle qui revient périodiquement et qui consiste à enrichir les plus riches et appauvrir tous les autres. C’est le renforcement des principes du système capitaliste qui ne tient plus que par la grâce des puissances financières qui tiennent tous les leviers du pouvoir. Nos dirigeants nous proposent toujours les mêmes solutions pour sortir de la crise et notamment celle d’abandonner toujours plus notre souveraineté, notre pouvoir de décision et de sanction, la démocratie quoi. La démocratie, la loi du peuple pour le peuple et par le peuple, ne peut qu’inquiéter légitimement les oligarques du monde entier or bien évidemment c’est LA solution pour nous sortir réellement de cette crise.

La globalisation crée la crise

Le globalisme économique n'est pas un humanisme
Le globalisme économique n’est pas un humanisme

Le système capitaliste s’est globalisé parce que les puissances financières, commerciales, industrielles, voulaient faire toujours plus de profits et contrôler les paramètres économiques des états pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Il leur faut donc unifier toujours plus les règles économiques pour qu’elles puissent être sûr de pouvoir valider leur stratégie quel que soit l’état dans lequel elles décident d’investir. C’est ainsi qu’elles deviennent des multinationales avec des budgets colossaux supérieurs à celui de bien des états économiquement développés, se créant ainsi un pouvoir toujours plus conséquent en utilisant le chantage suivant:  » Dans votre pays je pèse 10 000 emplois et si vous m’emmerdez je délocalise ». Voir à ce sujet la tragicomédie pitoyable de Florange où le gouvernement a fait étalage de toute l’hypocrisie dont il était capable car il était bien évidemment incapable de nationaliser une entreprise globalisée. Exactement la même hypocrisie économique que Sarkozy on est bien d’accord (Lien).

La loi capitaliste globale dans laquelle nous vivons a pour objectif d’empêcher toute tentative d’intervention étatique au nom de la défense des intérêts collectifs. Il faut donc tout privatiser. Je rappelle que nous vivons sous la loi du marché qui exige la concurrence libre et non faussée. Non faussée par qui? Par les interventions étatiques intempestives bien entendu. L’ennemi du capitaliste c’est l’état, la collectivité. C’est pour cela que les capitalistes se sont arrangés en lobbys pour peser sur les institutions chargés de faire les lois sensées protéger les citoyen des abus en tout genre. C’est ce qu’on appelle la corruption et c’est le sport bruxellois en vogue:

Et pour être sûr de voir leurs intérêts économiques prorogés ces lobbys achètent directement les politiques. Droite ou gauche? Républicain ou démocrate? Quelle différence au fond? Aucune.

Au vu de ces reportages on ne peut que penser que la crise sert en fait à donner encore plus de pouvoir aux riches. Et pour en faire quoi? A votre avis? La paix dans le monde et la prospérité pour tous? Vraiment? Plutôt pour accentuer toujours plus leur pouvoir sur les institutions chargés de gérer nos vies. L’argent achète tout y compris, et surtout, notre quotidien. Dans ce système capitaliste nous ne pouvons que subir la loi des riches.

A ce sujet deux infos amusantes sont sorties au même moment et viennent illustrer parfaitement mon propos. Alors que le monde est encore en crise, que les plans d’austérité sont toujours à l’ordre du jour, voilà qu’on nous apprend que les marchés financiers font la fête et que le CAC 40 est à son plus haut de l’année! (Lien) Mais pire, cette info vient se télescoper avec une autre qui nous est plus destinée à nous le peuple servile, qui est: la BCE nous annonce une récession de la zone euro en 2013! (Lien) Deux informations qui illustrent parfaitement la réalité de cette crise où nos dirigeants font tout ce qu’ils peuvent pour sauver les marchés à notre détriment. Est-ce cela la justice sociale? la démocratie? L’égalité?

La crise crée la globalisation

La zone euro un globalisme au service des puissance capitalistes
La zone euro un globalisme au service des puissance capitalistes

Et pour faire face à la crise quelle est la réponse de nos dirigeants? Toujours plus d’intégration économique des états pour construire un marché unique sur le même dogme du libre-échange non-faussé c’est-à-dire sans règle. C’est exactement ce que s’apprête à devenir officiellement l’union européenne fédérale. Le fédéralisme étant l’ajout d’un gouvernement supra-national (c’est-à-dire au-dessus des états) qui dirigera l’économie, la politique de défense, la politique étrangère, …pour tous ses membres. Exit les indépendances nationales. C’est le projet très claire de la commission européenne (la voix des lobbys) vers ce qu’elle appelle l’Union Économique et Monétaire:

Et ce projet fédéral européen doit évidemment s’intégrer dans l’union fédérale nord-américaine aussi en construction. Voir le président du parlement européen se prononcer très clairement pour un libre-échange avec les USA créant ainsi le grand marché transatlantique, rêve de tous les capitalistes.

Tout cela pour bien vous montrer que non seulement ils ne se cachent pas mais qu’on y va tout droit! Et avec la bénédiction de nos parlementaires de droite et de gauche qui sont tous vendus à cette vision du future. Pour l’oligarchie mondiale cela ne semble pas faire un pli et nous aurons notre nouvel ordre mondial que ça nous plaise ou non!

La solution? Penser local pour développer local.

Penser local pour développer local.
Penser local pour développer local.

Une fois qu’on a bien exposé le plan de développement de l’oligarchie mondiale qui se fera sur notre dos et exigera de notre part toujours plus de sacrifices on se pose la question de savoir comment combattre? Comment empêcher cette atrocité capitalistique d’arriver? Oon peut manifester de plus en plus violemment , on peut se mettre en grève, on peut descendre dans la rue et tout casser…mais cela ne changera rien puisque le rapport de force ne sera pas en notre faveur. C’est l’oligarchie mondiale qui détient le pouvoir de police, de l’armée et donc des armes. Nous on a que nos fourches pour les attaquer…

Non la véritable, la seule et unique solution est de penser local pour développer local. C’est-à-dire enrichir directement notre réseau local plutôt que les multinationales soumises aux aléas inévitables de la mondialisation capitaliste. L’idéal est de se créer un réseau local de survie du producteur au consommateur sans passer par des intermédiaires. Activer les SEL, créer de l’échange de compétences qui nous mènent à sortir du système global. Bien sûr je n’invente rien mais c’est la SEULE solution viable pour toute l’humanité sur cette planète.

Cela exige un changement radical d’état d’esprit en nous opposant à la vision globaliste mondialiste qui nous dit qu’il faut enrichir toujours plus les riches car inévitablement ça enrichit les autres, alors qu’en fait on se rend bien compte que cette vision ne fait qu’accroître les inégalités malgré l’augmentation en trompe-l’œil de la richesse produite. Le PIB est bien évidemment un très mauvais calculateur du bien-être d’un pays puisqu’il ne prend en compte que la richesse produite. Or si elle ne s’appuie que sur quelques individus au détriment de la collectivité on peut dire qu’elle n’apporte pas de progrès à la collectivité humaine.

Nous devons donc bien au contraire partir de la vision exactement inverse en favorisant la richesse des locaux pour qu’ils puissent créer des emplois locaux donc alimenter une économie locale et permettre aux locaux d’augmenter leur niveau de vie. Cette augmentation des richesses locales alimentant naturellement la richesse globale de l’humanité. On peut parler d’une vision mondialiste à l’envers et c’est celle-là qui pérenniserait notre société humaine sur l’ensemble de la planète. Il faudrait donc favoriser et privilégier les initiatives locales au détriment des conglomérats transnationaux qui écrasent justement toute tentative d’émancipation de leur système capitaliste autoritaire. Il faut défendre le paysan indien contre Monsanto par exemple. Car le paysan fait vivre localement un écosystème qu’il peut ensuite développer en s’unissant avec d’autres écosystèmes qui seraient susceptibles ensuite de diffuser dans le monde entier. C’est l’image des cercles qui se construisent puis s’unissent pour construire de plus grands cercles et finissent par construire enfin le grand cercle englobant l’humanité toute entière. Un grand cercle que l’on peut appeler alors mondialisme réussi puisque toutes les particularités locales apportent leur pierre à l’édifice final.

Ainsi on respecterait toutes les traditions, toutes les initiatives citoyennes qui permettraient de créer des cercles locaux en sachant que ces cercles finiront par enrichir le cercle final englobant l’humanité. C’est une autre vision mondialiste de l’humanité et c’est la seule viable car elle est basée sur un dogme de vie et de dignité pour tous, contrairement à la vision globaliste actuelle qui ne profitera qu’à une élite mondiale au détriment de tous les autres pour en faire des esclaves. Cela peut se faire très facilement il suffit de le vouloir pour le mettre en place. Cela existe déjà peut-être dans notre entourage. A nous de faire l’effort de nous y intéresser pour créer notre propre système de développement assurant la survie de toutes et tous.

Note: On peut commencer à détruire le système global en y incorporant des virus citoyens comme cette initiative du maire de Naples qui crée sa propre monnaie (Lien)

Note 2: Penser local pour développer local s’oppose aussi à l’autre vision internationaliste mondialiste qui nous dit de penser global pour agir local. Non! Si on se demande si notre action doit avoir un impact au niveau international alors on n’agit plus. Nos besoins locaux sont différents selon nos habitats, nos territoires et il ne faut pas tout mélanger. Ce qui est bon pour nous ne l’est pas forcément pour d’autres. Il ne faut donc pas se mettre une barrière psychologique consistant à vouloir imposer un système unique de développement pour tous avec les mêmes droits, les mêmes devoirs, les mêmes effets…Commençons d’abord par nous occuper de nous, de notre développement, c’est ensuite que nous constaterons l’impact sur le global.

Je vous encourage vivement à suivre ce que fait Etienne Chouard sur le développement de la démocratie: Son blog

D’écouter ce que nous dit Piero San giorgio sur la survie: Lien

Et vous trouverez de multiples liens d’initiative citoyenne sur ce blog: Lien

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé: ICI

Etre journaliste et juif n’est pas anodin en France!

Il est naturel que nous soyons de plus atterrés par le nombre de représentants d’une communauté spécifique dans les plus hauts niveaux du pouvoir. Il est naturel de se poser la question de savoir quelles en sont les conséquences sur notre degré d’information, sur la manière dont celle-ci est traitée et si cela participe véritablement à notre compréhension claire du monde. En clair est-ce que l’omniprésence des juifs dans les médias, la politique, la finance est une réalité sans conséquences directes sur nos vies ou bien est-ce au contraire notre plus grand danger?

Ce journaliste défend les intérêts d’Israël, donc du lobby sioniste, dans son métier.

Frédéric Haziza fait partie de ces journalistes français juifs chargés de faire circuler l’information dans notre pays et d’interviewer les représentants politiques. La fait-il avec le soucis de l’impartialité ou bien a-t-il en tête de défendre partout et tout le temps les intérêts multiples du lobby juif? Il nous en donne lui-même la réponse:

Il exprime donc clairement ce que nous pensons tout bas, il ne donnera jamais un point de vue objectif qui pourrait aller à l’encontre du judaïsme, du lobby juif et d’Israël le pays des juifs. Le cas d’Haziza n’est pas unique dans la sphère médiatique française. Pensez à tous ces juifs occupant des postes importants. Tenez qui sera le conseiller en communication du président français? Publicis de Thierry Lévy, juif. Lui conseillera-t-il l’ouverture d’esprit sur le monde ou le poussera -t-il à défendre les intérêts du lobby juif? A votre avis?

La réponse nous vient d’une ex-ministre israélienne qui explique très clairement le poids démesuré du lobby sioniste en occident ainsi que sa technique d’harcèlement moral pour parvenir à ses fins:

A la vue de ces deux simples témoignages, que l’on peut multiplier si l’on se donne la peine de chercher, on peut comprendre ce qu’amène le poids exorbitant du lobby sioniste en occident d’autant plus que ce lobby est entièrement lié au talmud qui est un livre de haine et de mort pour les non-juifs, les goys, les gentils, nous quoi. (Lire) ou en vidéo:

En conséquence de quoi je vous laisse juge de comprendre si vous avez intérêt à suivre aveuglément les informations, les débats publics squattés par les juifs (!), les films de propagande (« Un prophète » par exemple), la musique, etc…qui ont pour seule mission commune vous faire croire que vous vivez dans une culture judéo-chrétienne bienfaisante alors qu’il n’en est rien!

Le monde chrétien a toujours lutté contre son ennemi de l’intérieur: le juif.

Pourquoi pensez-vous à l’heure de notre soumission aux juifs, que notre histoire soit constamment revisitée et que l’on fasse passer par exemple le moyen-âge pour une période sombre et obscurantiste alors qu’elle fût l’apogée de notre civilisation française? On comprend mieux dès lors pourquoi tous ces juifs aujourd’hui œuvrent au fédéralisme européen soumis aux lobbys et à la finance internationale , et que leur ennemi mortel est le souverainisme des peuple. Ils ne veulent pas que les peuples soient libres de choisir leur destinée et soient capable de se protéger du monde extérieur. Ils veulent un gouvernement supra-national mondial qu’ils pourront contrôler facilement puisque détenant les leviers du pouvoir pour cela: le sexe, le fric, la gloire.

Cette omniprésence juive dans nos médias n’est donc pas anodin et est plutôt le signe que nous courrons à notre perte en tant que peuple souverain, libre et exigeant des droits égaux pour tous. Ce que refusent obstinément le lobby juif qui défend clairement ses intérêts contre les nôtres. Voilà la réalité du haut de la pyramide sociétale dans notre pays et dans tout l’occident, avec les conséquences visibles sur notre réalité quotidienne d’aujourd’hui. Nous vivons dans un monde qui a pour finalité de faire de nous des esclaves des juifs et non des êtres éveillés, intelligents, sensibles et ouverts aux autres. On nous tire vers le bas en exacerbant nos instincts bestiaux (sodomie, pédophilie, gay attitude) pour mieux nous manipuler et nous détruire au final. L’accepterons-nous encore longtemps? C’est là toute la question.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

L’Europe des peuples contre l’Europe des banksters!

On qualifie facilement ceux qui sont contre cette construction européenne de fasciste, de xénophobe. On veut ainsi les disqualifier d’aller contre la pensée unique qui doit nous mener à la construction d’un état supra-national au-dessus de la souveraineté des peuples. On nous traite de fasciste car on refuse d’abandonner nos droits! Pourtant fondamentalement on a rien contre les autres peuples d’Europe, c’est contre l’oligarchie qu’on se lève!

On ne veut pas de cette Europe!

Le 14 novembre dans toute l’Europe les peuples se ont mobilisés et notamment les plus touchés comme la Grèce, l’Espagne et le Portugal (Lire ICI). Les français pas encore mais ça viendra…
Dans toute l’Europe le peuple paye le prix de l’austérité et du durcissement des capitalistes. Les suicides se multiplient car on ne parvient plus à joindre les deux bouts, à faire vivre sa famille.

Il n’y a plus de travail et ceux qui en ont sont durement taxés au nom du sacro-saint remboursement de la dette qui impose l’austérité à tous les états du monde car tout le monde est endetté bien évidemment car c’est cela le capitalisme triomphant.

Ce qu’on oublie de vous dire c’est que cette dette n’existe pas et que les banksters se sont goinfrés dessus depuis des décennies! Ce sont les intérêts qui coulent nos budgets nationaux et non pas la dette en elle-même. Et c’est au nom des intérêts dus qu’on exige de nous toujours plus de sacrifice et toujours moins de droits. Ils sont fous! Ils sont fous de nous croire si faible…(Lire ICI)

En attendant partout en Europe les peuples résistent et veulent défendre leurs droits. Non pas pour se refermer sur eux-mêmes mais pour avoir le droit à vivre dignement. Si l’on critique l’immigration ce n’est pas par racisme c’est par un simple bon sens! Ces gens que l’on fait rentrer serviront d’esclaves aux capitalistes et nous priveront des emplois peu qualifiés qui servent d’amortisseur en temps de crise. Mais aujourd’hui ces emplois sont occupés par des immigrés ce qui aggrave encore plus la situation des nationaux précaires. Que nous reste-t-il? A quel jeu dangereux ces fous dirigeants jouent-ils?

Nous sommes le peuple, nous sommes l’Europe des peuples et nous nous levons contre l’Europe des banksters qui imposent la soumission aux banksters c’est-à-dire la troïka: FMI, BCE, commission européenne. Cette troïka veut notre sang pour satisfaire toujours plus la soif inextinguible des vampires cachés dans les coulisses et qui exigent d’être assurés de continuer à faire des bénéfices. C’est contre cette pantomime là que nous nous levons nous les peuples d’Europe. Peuple de France, d’Italie, du Portugal, d’Angleterre, de Pologne, d’Espagne et d’ailleurs nous refusons le déclassement et la misère alors que nous avons contribués à enrichir ceux-là même qui veulent nous tondre!

Nous n’avons rien contre nos voisins, contre les peuples voisins. C’est contre l’oligarchie européenne que nous sommes levés et que nous nous lèverons toujours plus. Vous voulez notre peau? On aura la vôtre.

Belle analyse de Michel Collon sur la façon dont les médias emploient le mot dégraisser avec facilité et surtout pour parler des banques. La graisse c’est du surplus alors qu’ici on parle d’êtres humains, de familles entières. Cette inhumanité capitaliste doit tomber:

Note: Et nous ne voulons pas le communisme et le gauchisme non plus! Nous voulons être libres de décider de notre vie comme on le souhaite et non comme on nous l’impose.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI