La démocratie triomphera de cette construction européenne!

Le vrai combat est enclenché et il est de l’intérieur. Toute la construction européenne n’aura été qu’une constante politique de l’élite pour promouvoir un modèle qui détruit les biens et le moral des peuples. Elle ne peut donc que s’écrouler, elle le doit! Car il n’y a pas de solutions viables pour l’avenir des peuples en continuant cette mortifère intégration politique.

Le lanceur de polémiques...
Le lanceur de polémiques…

David Cameron a plongé un pavé dans la mare en disant qu’il prendrait la responsabilité, s’il était réélu, d’appeler les citoyens anglais à un référendum sur l’appartenance ou non à l’union européenne. Un argument de campagne électorale pour certains commentateurs prenant ainsi l’union européenne en otage (Lien). Panorama des réactions européanistes (Lien).
Pourtant celle-ci nous ferait-elle tant de bien qu’il nous faudrait la défendre coûte que coûte? Contre nous-mêmes, contre nos droits souverains, contre notre autonomie, contre notre droit à disposer de nous-mêmes? Il faudrait être fou ou naïf. C’est ce que l’on fait pourtant depuis 50 ans…(Lien)

Le couple franco-allemand est une victoire américaine.

Ce couple ne nous représente nullement.
Ce couple ne nous représente nullement.

Le couple franco-allemand dont les médias nous bassinent avec complaisance dans une manipulation éhontée de l’histoire dont ils ont l’habitude. Car à l’origine ce traité de l’Elysée voulu par De Gaulle n’était pas du tout ce qu’il en est devenu aujourd’hui. Bien au contraire il était une volonté affirmée d’offrir à la France un contrepoids suffisant à l’hégémonie américaine. L’Europe telle que voulue par De Gaulle alors n’était pas du tout celle que l’union européenne construit et qui n’est autre que la volonté de l’amarrer aux états-unis. Non l’Europe, et ses peuples, n’auront pas le droit de décider de leur politique monétaire, internationale et même nationale sans en recevoir l’aval du futur gouvernement fédéral européen entièrement sous contrôle de nos « alliés » américains.

Lire à ce sujet la vérité sur la séquence historique d’il y a cinquante ans entre De Gaulle, Adenauer et Kennedy! (Lien).

A voir en vidéo:

Le populisme vaincra!

Le populisme c'est la démocratie!
Le populisme c’est la démocratie!

Le populisme pour vous mettre à l’aise tout de suite, est la volonté du peuple. Le synonyme est la démocratie qui n’est autre que la politique par et pour le peuple. Cette union européenne fait-elle le bonheur des peuples alors que le chômage augmente, que le chômage des jeunes explose, que la désindustrialisation se poursuit, que les retraites diminuent, que les impôts progressent, que les taxes augmentent, que les tarifs de l’énergie etc etc.

Nigel Farage nous rappelle quelques vérités:

Pire encore cette construction européenne n’est que le fruit de mensonges, de manipulations et de malversations financières pour opprimer toujours plus les peuples. En Grèce on soupçonne deux dirigeants d’avoir exagéré le déficit du pays pour mieux obliger le peuple à accepter l’austérité! (Lien)
L’Allemagne (du moins son élite) rêve toujours de voir la France se conformer à sa politique économique qui a crée pourtant plus de précarité et de pauvreté avec les lois Hartz (Lien).
C’est ce que s’apprête à faire notre petit gouvernement avec son projet de flexi-sécurité entendons-nous bien même si ils souhaitent l’enrober d’une bonne grosse louche sociale qui passera à la trappe dans les faits (Lien).

Toujours plus d’intégration européenne toujours moins de démocratie.

L'Europe met notre pouvoir entre ses mains!
L’Europe met notre pouvoir entre ses mains!

Que font-ils pour nous sortir de cette mouise rampante? Ils nous proposent toujours plus d’intégration et d’abandonner toujours plus de pouvoirs souverains pour les donner à des technocrates, des financiers via la BCE, des businessmen, qui eux savent la réalité de ce monde (Lien). Et nous, notre réalité à nous? Ils s’en foutent.

Car si cette élite européaniste et mondialiste a la capacité et la volonté de voler de pays en pays pour voir fructifier son économie, ses avoirs financiers, sa richesse, l’immense majorité des peuples, elle, n’a que la volonté de vivre heureuse et dignement. Or nous sommes abreuvés de propagande faisant croire que la richesse rend heureux par des gens payés pour cela. Et payés tellement astronomiquement qu’on ne peut même se l’imaginer!
Ce modèle élitiste qu’est l’union européenne ne peut donc s’appliquer aux vouloirs des peuples. La cassure est autant idéologique, que philosophique que même économique. Qui a envie de quitter véritablement son pays en dehors de ceux qui gagnent tellement d’argent qu’ils peuvent s’acheter un château ailleurs? Qui à part les roms qui ne sont bien nulle part parce qu’ils ne vivent pas bien eux-mêmes? Personne. Cette union européenne est donc une construction hypothétique car elle n’a pas réussi à déraciner l’être humain de sa terre. Sa terre à laquelle il est étroitement lié et dont il ne peut envisager de quitter qu’à contre-cœur ou sous le coup d’une opportunité extraordinaire ( Ne nous a-t-on pas fait le coup du rêve américain?).

Cette union européenne n’est donc qu’une coquille vide qui ne profite qu’à une élite cherchant à bénéficier des bonnes grâces de la puissance américaine pour s’ouvrir toujours plus de marchés à l’exportation et concurrencer la puissance de la Russie et de la Chine. Cette union européenne n’est donc qu’une union aristocratique et non une union des peuples souverains. Pourtant celle-ci serait utile au monde et en celle-là je peux croire car elle apporterait véritablement un modèle de développement différent respectueux de la diversité et de l’autonomie des autres peuples du monde. Avec cette construction européenne on n’en est loin comme on le constate avec la multiplicité des guerres néo-coloniales en Libye, en Syrie, en mali, au Soudan et ailleurs. C’est ça la vision de l’Europe de demain? Poursuivre le même idéal colonisateur que depuis 1789 et la prise de pouvoir occulte des francs-maçons? Une prise de pouvoir qui s’est effectué contre le peuple comme le montre le génocide de Vendée (Lien) et qui se perpétue encore aujourd’hui de façon plus perverse encore.

Alors non je ne rêve pas de cette union européenne et je n’en veux pas! Je réclame la démocratie qui n’est autre que la souveraineté du peuple et non son dépouillement comme c’est le cas aujourd’hui. Non au couple franco-allemand qui ne justifie d’aucun enthousiasme de nôtre côté comme du leur (Lien) et cela malgré 50 ans de propagande. Pourquoi? Car au fond de nous savons que nous n’avons envie ni l’un ni l’autre de nous fondra dans un super état germanique. Moi je suis français avec mes codes et ma culture, toi tu es allemand avec les tiens. Et je te respecte pour cela même si je n’ai aucune envie de te ressembler. Par contre travaillons ensemble si c’est possible ça oui mais gardons nos différences dont l’addition fait notre force. Ne fusionnons pas dans un ensemble non-défini qui serait la proie d’intérêts supérieurs dépassant notre propre volonté et notre envie.

Retrouvons le goût de disposer de nous-mêmes en toute souveraineté et nous retrouverons alors notre joie de vivre j’en suis persuadé. Le monde est vaste et nous n’avons pas vocation à nous engluer dans un partenariat obligé. Nous sommes ouverts sur le monde et nous voulons lui parler dans les yeux avec sincérité et confiance. Nul n’est notre ennemi en ce bas-monde s’il nous respecte aussi. Nous n’avons pas à avoir peur de notre liberté car c’est la condition même de notre vie.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

Publicités

Vers « le meilleur des mondes »?

Nous vivons une époque charnière du développement humain où nous nous apprêtons à basculer dans la dictature en chantant n’est-ce pas formidable? Nous avons la chance, nous peuples occidentaux, d’avoir un frigo encore plein et de pouvoir acheter le dernier mobile en vente alors nous pensons vivre dans un monde de liberté. Seulement nous n’avons pas compris que cette liberté s’arrête à celle de consommer, tout le reste est sévèrement contrôlé. Nous commençons seulement à nous rendre compte que quelque chose cloche sans parvenir à définir quoi précisément parce que la cause de notre malaise est diffuse et bien cachée. C’est ainsi que nous n’avons pas encore conscience que notre société se dirige tout droit vers  » le meilleur des mondes » et avec notre assentiment en plus.

Nous n’avons jamais pris en mains notre destin. Il serait temps…

Il faut être aveugle, de mauvaise foi ou bien naïf, pour accepter la dérive autocratique de l’union européenne. Une dérive parfaitement orchestrée parce qu’elle nous semble s’inscrire dans le cours logique de l’histoire. C’est une suite naturelle finalement qui s’accélère depuis que nous avons eu la riche idée de faire monnaie commune avec des économies divergentes. Quelle est la variable économique commune entre l’économie du Portugal, de l’Allemagne, de la Grèce, du Danemark et de la France? Aucune car nous sommes tous différents. Notre économie s’est développée sur les points forts de nos pays respectifs avec sa culture profonde. Je pourrai poser la même question sur les modèles sociaux, sur l’organisation du travail, le poids des marchés financiers, etc…Nous n’avons aucun développement commun.

La mondialisation a sa vitrine.

Pourtant au nom de la mondialisation « on » nous a demandé de nous regrouper pour faire contrepoids économique et financier à la puissance américaine et celle de la Chine. On nous somme de faire fi de nos différences sociales et culturelles pour nous fondre dans un vaste ensemble que l’on appelle comme une évidence: le marché commun. C’est exactement ce que nous construisons. Un marché commun permettant la libre circulation des biens, des produits financiers et des personnes. N’est-ce pas magnifique? Et pour bien faire passer la pilule à ceux qui ne comprendraient pas alors nous avons enrobé ce « package » de liberté, de droits de l’homme, de paix. L’union européenne que nous construisons mérite le prix nobel de la paix pour avoir empêcher la guerre entre voisins! ( Lire ICI) La boucle démagogique totalitaire est donc bouclée que voulez-vous objecter à cette évidence?

Ce marché commun a comme seule et unique caractéristique c’est qu’il fait la joie des puissants, des lobbys, et non celui des citoyens et des peuples. Bizarre non? Le progrès social ou plus largement le progrès humain est inexistant et aurait même tendance à régresser. Oh mais pas pour tout le monde bien sûr! Regardez comment on donne aux gays le droit au mariage, même si cela est un sacrement religieux entre un homme et une femme et que le PACS est déjà suffisant; Regardez comment on défend le droit aux immigrés de migrer dans nos pays, comment on défend les sans-papiers, comment on abolit les frontières nationales vues comme des freins à la « civilisation » sans nous permettre de nous poser la question de notre propre survie à nous peuples « locaux« . Ben oui parce que nous nous n’avons pas double ou triple nationalité, nous sommes français uniquement et notre pays est suffisamment riche pour nous permettre de vivre dignement non? Oui mais ça c’était avant la « mondialisation« …

Le marché commun ne fait pas la joie des familles.

On comprend bien que l’unique objectif de ce « marché commun » est de permettre la multiplication des profits sans entraves et sans contraintes sociales. Que vous demande les grands patrons encore aujourd’hui en 2012? diminuer le coût du travail, donc celui des charges sociales, faire des économies et affaiblir le droit des citoyens à décider par eux-mêmes (Lire ICI). Ceci pour bien comprendre que leur volonté de profit sera sans fin. Ils ne comprendront jamais que le travail doit profiter aussi au développement humain et que les « charges sociales » sont des droits collectifs profitant à l’ensemble de la société: droit à la santé pour tous, droit à l’éducation pour tous, droit à la sécurité pour tous, droit au logement pour tous, droit au travail pour tous…N’est-ce pas cela une société humaine responsable? ne laisser personne sur le bord du chemin? Ce n’est pas « leur » projet.

Leur projet c’est d’instituer une dictature dans notre dos et pouvoir prospérer tranquillement sur notre dos. Il est ainsi vivement conseillé de prôner un gouvernement supra-national qui aura le pouvoir de battre monnaie, de rendre justice, de faire les lois, d’organiser la sécurité, d’orienter l’économie et maintenant de constituer les budgets des sous-nations que deviendront l’état français, allemand, italien , grec , polonais etc…Ce que nous dit une parole encore libre et gaulliste Mme Garaud: la France n’est plus un état. Ben oui

Or sans état que devient la démocratie? Que devient le droit du peuple à disposer de lui-même, de son destin? Lorsque le peuple élit des représentants qui prendront leurs ordres directement à Bruxelles, chez Mario Draghi de la BCE par exemple, que deviendront notre droit à contester, à envisager une autre politique? Et bien tout cela sera confisquer pour le seul droit de l’oligarchie à continuer de s’enrichir sur notre dos en nous taxant toujours plus, en abaissant nos droits sociaux. N’est-ce pas cela que nous voyons avec la révolte de nos amis, nos frères, nos cousins, espagnols (Lire ICI), italiens (lire ICI), grecs (Lire ICI), portugais ( Lire ICI) qui refusent la politique d’austérité voulue par l’oligarchie au nom du remboursement de la dette?

Ah la dette…l’arme ultime de la propagande oligarchique. La seule arme qui tienne encore un peu dans les esprits des citoyens abrutis par leur journée de travail. La dette…Elle est énorme! Oui mais énorme de ses taux d’intérêts la dette comme nous l’explique bien le Front national et qui explique aussi le pourquoi de sa diabolisation publique (Lire ICI). Une dette avec notre monnaie souveraine, avec notre droit de battre notre propre monnaie et elle n’existe quasiment plus. Et puis on peut très bien décider de ne pas la rembourser lorsque notre survie est en jeu non? Entre notre abaissement social programmée via l’austérité, notre esclavagisation prononcée, on peut très bien décider « souverainement » de refuser de payer au moins les taux d’intérêts de cette dette et de ne rembourser que le capital surtout que les banques, les marchés financiers, sont à l’origine de la crise financière non? Et le seul capital de la dette c’est peanuts. Pourquoi alors nos gouvernants n’envisagent jamais cette éventualité et lorsqu’on la soumet nous traite-t-on de populistes, de démagos, d’illuminés, de complotistes ou je ne sais quoi…antisémite? aussi bizarrement.

Notre droit souverain à la démocratie serait-il un acte antisémite notoire? Notre droit à retrouver nos frontières, à refuser le multiculturalisme sauvage, l’immigration massive, à battre notre monnaie, à défendre notre industrie et nos emplois, à refuser le diktat du sionisme, à recouvrer les attributs de notre liberté simplement serait un acte antisémite? Allons bon qui décrète cela? N’avons-nous pas le droit aussi à nos croyances propres et personnels? A défendre notre volonté d’harmonie avec la Nature et la vie dans son ensemble? N’avons-nous pas le droit de défendre une agriculture propre sans OGM, sans engrais chimiques, sans pesticides? A priori non. Les experts du mondialisme, les conseillers du gouvernement de droite comme de gauche, proclament toujours la même antienne: « Toujours plus d’Europe! » Ce que l’on peut traduire par: « Vive la dictature de l’oligarchie contre le droit souverain des peuples à disposer d’eux-mêmes! ». Ils veulent construire pour nous « le meilleur des mondes » or celui-ci n’est pas viable parce que cette élite dirigeante est animée par l’obsession du profit et du pouvoir alors que nous nous aspirons à vivre en harmonie avec notre entourage et notre environnement.

On voit bien que ce sont deux aspirations antagonistes qui ne peuvent se rejoindre naturellement.  » le meilleur des mondes » n’est pas le paradis c’est une dictature technologique et scientifique comme nous l’explique lui-même Aldous Huxley l’auteur:

Cette petite élite, cette oligarchie mondiale, cette aristocratie, ne porte pas l’humanité dans son cœur. Elle en a même le dégoût et une sainte horreur. Car elle sait elle combien l’humanité est facilement manipulable lorsqu’on y met les moyens, comment on peut la diviser pour mieux régner, comment on la soumet avec facilité lorsqu’elle aspire à la révolution. Leur rêve pour nous c’est de nous construire ce « meilleur des mondes« :

Le film en entier en play-list ICI

Leur rêve ultime…

Et comme cela ne suffira pas puisqu’il faudra toujours plus de moyens technologiques et chimiques pour contrôler les pensées d’un être humain alors envisageront-ils un monde sans humains. Un monde génétiquement parfaitement maitrisé où les « nouveaux « humains accepteront leur condition d’esclave sans envisager un jour la possibilité d’être libre, autonome, heureux de vivre puisque tout cela leur aura été ôter de l’esprit.

Merci au blog Lavéritablenaturedujudaïsme pour la vidéo.

Voilà quelle est la finalité de notre destin si nous acceptons de nous soumettre au projet de cette oligarchie mondialiste. Si nous acceptons de nier nos droits élémentaires et notre volonté profonde d’aspirer à une vie en complet symbiose avec les ressources de notre planète. Cela est pourtant à notre portée il suffit de la vouloir tous ensemble. Commençons déjà par être solidaires avec les peuples en souffrance et en lutte le 14/11 (Lire ICI) pour montrer que nous refusons la soumission à leurs vues politiques. Le changement, le seul changement possible, ne viendra que de nous et non d’une hypothétique solution clé en mains donnée par une oligarchie qui contrôle la totalité du champ des possibles en ce bas monde. Sauf notre esprit pour l’instant…

Retrouvez toutes les actualités engagées dans un flux actualisé ICI

Aller plus loin sur Aldous Huxley grand initié au nouvel ordre mondial s’il en est:

Aldous Huxley, explorateur de nos possibles

Élèves célèbres de la John Hopkins

 

Vote du TSCG:Il faudra juger l’UMPS pour haute trahison.

 

La ratification du traité européen par le parlement est en route. L’assemblée dans un bel élan commun l’a fait passer haut la main en première lecture. Les bourgeois de gauche et de droite s’empressent de voter un traité qui dépouille le peuple français de sa dernière souveraineté celle de faire son budget. C’est un véritable acte de haute trahison contre le peuple, un acte de trahison qui demande, qui exige même un soulèvement en accord avec la constitution française!

Les élus ne respectent pas le peuple.

Article 35 de la constitution française: « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »Lire ICI

En votant ce traité européen nos parlementaires sont clairement dans le cas de haute trahison. C’est le pyramidion sur la pyramide antidémocratique qu’ils construisent en l’appelant Union européenne. Ce n’est pas une union des peuples mais une union de la finance internationale, des multinationales, contre le droit des peuples!
Voir la vidéo « Catastroïka » expliquant la montée du néolibéralisme dans le monde, ses effets éprouvés en Russie, en RDA et constater que ce sont les mêmes méthodes qu’on veut appliquer en Grèce pour commencer! Lire ICI

On veut spolier votre richesse!

Quelle est la finalité de ce traité? La privatisation des biens publics, le financement des infrastructures, de la sécurité, par les impôts et les taxes sur le peuple; et les bénéfices pour les seuls capitalistes.
Cette privatisation est exigée en contrepartie d’une dette exponentielle et non remboursable car usurière. L’usure c’est l’arme de destruction des nations et des peuples comme chacun devrait en avoir conscience aujourd’hui. En contrepartie de remboursement des intérêts de la dette, les états vont devoir vendre leurs bijoux de famille, leurs services publics, etc…mais pire encore, ce traité lie les peuples entre eux! C’est-à-dire que si un pays ne peut rembourser alors l’Europe exigera que les nations payent à sa place! C’est cela le fondement de ce traité. On passe la corde à notre cou et les créanciers la tireront lorsqu’ils en auront envie. Un crime contre les peuples souverains.

Regardez comment Olivier Delamarche remet en place le représentant des médias systémiques qui se félicitent de la baisse du chômage aux USA. Delamarche lui dit simplement que c’était normal puisqu’Obama étant en campagne électoral on trafique les chiffres!

Voilà c’est ça la démocratie des parlementaires bourgeois de droite comme de gauche. Ils trafiquent les chiffres, ils vous mentent, pour vous soutirer toujours plus de fric et de sueur de votre front. Ils vous veulent esclaves!

L’UMPS a donc voté comme un seul homme pour ce traité Merkozy. Lire ICI Car c’est exactement le même que celui négocié par Sarkozy et que le PS a contesté lorsqu’il était dans l’opposition, et qu’il a voté aujourd’hui.

Vous vous rendez compte de la pantomime? Vous vous rendez compte qu’on vous manipule? Qu’on vous ment? Qu’on se joue de vous? L’UMPS est uni sur la construction européenne bourgeoise contre la souveraineté des peuples. Ils ne veulent plus de la démocratie populaire, plus de référendums. Ils ont trop peur de l’éveil du peuple. Alors ils se votent des traités remettant le pouvoir de gestion du pays entre d’autres mains que les leurs donc que les nôtres! Nous n’aurons plus aucun contrôle sur la façon dont notre pays investira dans l’avenir. C’est fini. Ils ont décidé le No future pour nous. Ils le payeront un jour ou l’autre. Et ce n’est pas en criant nous voulons une autre Europe comme les gauchistes que les choses changeront! Il faut sortir de ce piège européen vite!

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

 

 

 

Viva Chavez! Le national-socialisme est la seule alternative à la dictature du capitalisme.

Le capitalisme fonctionne par cycle et chaque cycle se termine par une guerre. C’est une loi quasiment mathématique inhérente au capitalisme qui a pour conséquence une grave crise pour les peuples du monde et un enrichissement sans fin des plus riches. Après la guerre le capitalisme se réinstalle et les riches se retrouvent à la tête d’une immense fortune qu’ils en profitent pour acheter le pouvoir, transformant ainsi l’illusion démocratique en ploutocratie oligarchique. Le capitalisme n’est donc pas un système de liberté mais bien d’asservissement et de destruction du pouvoir du peuple souverain, pour le remplacer par la dictature oligarchique. Le seul système politique capable de lutter contre est le national-socialisme comme le montre le succès de Chavez au Vénézuela par exemple.

Voilà ce qu’est la représentation de cette dictature capitaliste en Libye. Pays qui voulait se développer autrement. Résultat? La destruction.

Le capitalisme sachant qu’il est une dictature doit se protéger du peuple asservi. Il a pour se faire deux solutions: soit instaurer visiblement la dictature policière et militaire prenant le risque de casser idéologiquement le concept philosophique du capitalisme comme étant la liberté pour tous et chacun; soit instaurer un contre-pouvoir qui ne remettra pas en cause son hégémonie et qui même la renforcera, et c’est la création du communisme.

C’est ainsi que les riches banquiers juifs de New-york ont choisi de détruire la puissante russie des tsars pour en faire le pilier du communisme honni par le capitalisme mondial. Pendant 50 ans on va nous amuser avec cette opposition soit disante philosophique alors qu’elle participait d’un même but: la domination totale des riches banquiers sur le monde.

Travailleurs de tous les pays unissez-vous!…pour la plus grande joie des capitalistes internationalistes.

Il ne faut pas oublier que le communisme est un internationalisme qui exècre le sentiment national et le pouvoir religieux. Il s’est donc constitué en empire mondial avec comme capitale originelle Moscou ( le célèbre œil de Moscou…). Cet empire s’est développé en opposition à l’impérialisme capitaliste dominé par Wall street, donnant ainsi l’illusion d’un choix systémique et sociétale aux peuples du monde alors qu’ils subissaient un même asservissement. La chute du communisme a été organisé pour laisser le champ libre à l’empire capitaliste dominant pour s’accaparer le monde. There is no alternative comme nous l’ont dit les leaders du monde à l’époque.

Depuis la chute du communisme nous sommes dans une dictature de la pensée unique capitaliste qui n’a plus d’opposant intellectuel et matériel. Le capitalisme est devenue la religion mondiale et plus personne normalement constitué n’envisage un autre système économique que celui-ci. La victoire est totale et par KO pense-t-on.
Depuis lors l’empire capitaliste seul au monde s’est institué comme le gendarme de ce monde et impose sa loi à toutes et tous par la force militaire s’il le faut. La loi du marché est devenue la LOI universelle que chaque être humain doit suivre quelle que soit sa civilisation, sa culture, sa religion. Nous sommes donc actuellement dans un combat engagé du capitalisme contre tous les fondements de la civilisation pour imposer définitivement sa dictature en parvenant à instituer son gouvernement mondial.

Le monde dirigé par une centaine de personne, un rêve pour les riches capitalistes mais un cauchemar pour les peuples du monde.

Le capitalisme ne fait pas la joie des familles comme le constatent amèrement les peuples grecs, espagnols, portugais, italiens, après les peuples argentins, japonais etc…Le capitalisme fait la politique pour son oligarchie et non pour le bien-être des peuples comme on le constate chaque jour. Alors quoi? Quelle solution?

Jaurés était un vrai national-socialiste avant d’être retourné par l’affaire Dreyfus opportunément créée de toutes pièces.

La seule solution viable envisagée est le national-socialisme mis au goût du jour par un certain Hitler, ou par Pétain ou encore Chavez aujourd’hui. Pourquoi? Parce que le national-socialisme est le seul système politique qui envisage d’abord la protection de son peuple. C’est son moteur. Il ne peut fonctionner dans un rapport de haine avec son peuple sans quoi il est destiné à l’effondrement et il le sait. Il doit donc faire en sorte que son peuple soit satisfait pour être en position de durer. C’est ce qu’à fait Hitler n’en déplaise aux uns et aux autres, lorsqu’il s’est attaqué aux positions capitalistes dominantes dans son pays occupées (bizarrement…) massivement par des juifs. C’est ainsi qu’il s’est attaqué directement à la tête de la pieuvre capitaliste que sont les Rohtschild en confisquant ses avoirs par la force. Lire ICI

Cette poussée nationaliste s’est accompagnée d’une poussée socialiste puisqu’Hitler a su redresser son pays en favorisant les grands travaux pour remettre le peuple au travail et lui redonner une dignité que le capitalisme lui avait abandonné. Voilà qui explique la ferveur du peuple allemand à son endroit et non la fascination morbide d’un peuple pour l’extermination des juifs. Hitler n’a jamais prôné l’extermination des juifs mais leur éloignement des affaires de l’Allemagne et donc leur exil. Puisque de toutes façons selon le Talmud ils ne se sentent chez eux nulle part autre qu’en Israël autant extirper ces suceurs de sang du peuple allemand. C’était cela l’idéologie du national-socialisme. Retrouver les leviers de la souveraineté du peuple pour faire une politique POUR le peuple!

Mais l’oligarchie capitaliste majoritairement juive ne l’a pas entendu de cette oreille et s’est empressée de jeter l’opprobre dans cette tentative de libération pour le détruire, impliquant les puissances occidentales de ce monde et créant la guerre mondiale. Tout ce qui s’ensuit est donc une fiction capitaliste sur ce  qu’est le national-socialisme. On le diabolise à outrance car c’est l’ennemi mortel du capitalisme, la seule solution idéologique viable, la seule alternative possible à la destruction de ce monde. On comprend mieux alors pourquoi les gauchistes passent leur temps à dénoncer le nationalisme comme étant une pourriture, car ils sont les agents de seconde main, les idiots utiles du capitalisme international. L’internationalisme ouvrier n’existe pas et n’a jamais existé tout cela n’est qu’une imposture idéologique. Qui peut vraiment croire aujourd’hui qu’un ouvrier français soit solidaire d’un ouvrier polonais, hongrois ou espagnol? Et, pire encore, qui peut vraiment croire dans la fable capitaliste qui est de nous dire qu’il faut supprimer toutes les régulations sur le commerce, le droit du travail, la libre circulation des marchandises et des hommes, pour que ça aille mieux? C’est pourtant ce qu’on nous dit parce qu’ils ne veulent pas que nous envisagions sereinement la seule solution viable pour nous en sortir qu’est le national-socialisme.

Viva Chavez!

Chavez a été réélu malgré une intense propagande médiatique menée par les puissances privées du Vénézuela qui veulent pouvoir reprendre les richesses à leur compte et s’enrichir impunément. La seule possibilité qui s’offrent à elles de convaincre le peuple est de faire croire qu’elles défendent la liberté, la libre entreprise, la démocratie contre le système dictatorial qu’est le national-socialisme à la Chavez. Un national-socialisme qui est en train de relever le pays immensément riche en forçant les puissances privées à se soumettre à sa volonté populaire comme ici sur le logement:

Vous constaterez que Chavez ne menace personne militairement et n’a aucune perspective d’hégémonie impérialiste ou même d’asservissement de son peuple par la force. Bien au contraire. Il fait une politique pour son peuple et c’est cela qui convainc de sa pérennité.Lire ICI

Vous pouvez être sûr que Chavez est l’ennemi intime de l’impérialisme capitaliste dominée par Wall street et ses juifs: Lire ICI Il est donc là le nœud du problème de cette dictature capitaliste: les juifs.

Les juifs qui suivant le Talmud ne doivent nullement favoriser un non-juif (un Gentil) et suivre aveuglément la loi rabbinique imposant la supériorité du peuple élu. Or ces juifs talmudistes contrôlent le capitalisme au plus haut niveau comme nous le dit franchement Llloyd Blankenfein, juif:  » J’accomplis l’œuvre de Dieu ». Ils ne vont donc nullement s’arrêter en si bon chemin puisque leur objectif est comme nous le disent DSK, Minc ou Attali, un gouvernement mondial avec Jérusalem comme capitale. Voilà là où nous mène réellement le capitalisme si on le laisse faire. Il est secondé par la formidable puissance militaire états-uniennes qui parvient à englober l’Otan (l’occident) et les puissances wahabbistes du monde pour former une entité quasiment indestructible. Les anciennes puissances communistes comme la Russie et la Chine ne sont que des épouvantails servant à justifier toujours plus d’interventions militaires dans le monde. Nous allons donc tout droit vers la dictature de ce nouvel ordre mondial et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

La seule possibilité aurait été l’élection d’un national-socialiste dans un grand pays occidental. Poutine a bien été réélu en Russie mais son jeu géopolitique est trouble. Hollande et Sarkozy auront tenté de s’approprier durant la campagne électoral de l’objectif de la défense de la France et de son peuple tout en votant à Bruxelles notre asservissement futur. Marine Le Pen est infiltrée par les juifs capitalistes et ne peut pas porter ouvertement un projet national-socialiste pour notre pays alors que c’est notre seule solution d’être sauvé à l’heure où j’écris. Peut-être qu’une intervention divine va advenir et va nous sauver du capitalisme mondial talmudiste. Peut-être…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

La réalité historique du nazisme et le pourquoi de la ferveur du peuple allemand à le défendre: Lire ICI

Edit: Excellent documentaire vidéo sur la montée du néolibéralisme dans le monde après la chute du mur qui corrobore mon analyse sur le fait que le capitalisme s’est mû en fascisme pour pouvoir appliquer son programme de prédation de la richesse des nations.

La dictature bancaire se met en place dans l’UE.

Peu à peu l’oiseau fait son nid dit l’adage populaire. On peut le dire à propos de Mario Draghi mandaté par la Goldman Sachs, et les banques institutionnelles comme Rotschild en sous-main, pour faire de la BCE la FED européenne. Autrement dit mettre toute la politique économique de l’union entre les mains des banksters qui contrôlent la BCE à l’instar de ce qui se passe aux USA aujourd’hui où la politique économique dépend entièrement du bon vouloir de la FED.

Le futur siège de la BCE à Francfort.

La BCE n’est pas une banque publique!

Pour bien comprendre l’enjeu il faut commencer par se débarrasser de cet a-priori très franco-français qui est de croire que toutes les institutions supra-nationales appartiennent aux gouvernements et sont donc sous le contrôle démocratique des peuples souverains…Que nenni. La BCE est indépendante de tout pouvoir politique c’est la condition sine au non de sa création, comme la FED: Lire ICI

La BCE est contrôlée par les banques centrales européennes qui en sont actionnaires en contrepartie de leur poids économique. L’intéressant est de voir qu’appartenir à la zone euro n’est pas indispensable pour en faire partie puisque l’un de ses actionnaires le plus important est la banque d’Angleterre juste derrière la Deutsch Bank et devant la banque de France!

Pour bien comprendre ce que sont les actionnaires de la BCE il faut savoir que la Banque d’Angleterre, par exemple, est entièrement indépendante du gouvernement anglais depuis 1997: Lire ICI
Dites-vous bien qu’il en est de même pour toutes les banques centrales nationales surtout depuis qu’elles ont perdues leur pouvoir de création monétaire ( en France depuis la fameuse loi de 1973). Autrement dit la BCE est sous le contrôle du cartel bancaire mondial, comme la FED, contrôlé en sous-main par l’association Rothschild-Rockefeller.

La BCE va avoir le pouvoir économique dans l’UE.

Après avoir pris le contrôle monétaire et financier de la zone, voilà qu’il est question de donner à la BCE le contrôle économique intégral par la supervision des activités de toutes les banques! Lire ICI

C’est-à-dire aura le pouvoir gigantesque de décider l’argent qu’elle prêtera aux banques privées et à quel taux suivant leur activité et leurs comptes d’emprunt. Cela aura pour conséquence que les dites banques privées devront complaire à la BCE pour espérer bénéficier des meilleurs taux d’approvisionnement possible. En définitive elles devront suivre la même politique économique décidée par l’omnipotente BCE seule habilitée à créer arbitrairement de la monnaie, planche à billets, et à prêter aux banques. Cela s’appelle mettre en place une dictature bancaire privée sur notre économie. Une dictature bancaire appelée de tous ses vœux par l’employé de Rotshchild François Hollande et avec un bémol venant de la seule Allemagne qui tient encore et toujours à son indépendance, elle: Lire ICI

Et tout cela en pleine situation de crise économique touchant de plein fouet la zone euro qui est quasiment en récession: Lire ICI
Au point que certains gouvernements travaillent à un éclatement de la zone euro: Lire ICI

Ce qui revient donc à dire aux peuples que vous allez avoir le choix entre l’éclatement de la zone euro, et les catastrophes économiques que cela engendrera, et l’union fédérale européenne qui vous protégera et vous garantira le bonheur absolu. Faites votre choix messieurs dames! Mais ne croyez pas que ce que l’on vous montre comme étant le pire le soit réellement…

Conclusion

Nous allons tout droit avec cette union bancaire si elle se précise vers le fédéralisme européen à la monde américaine qui consistera à mettre en place un pouvoir supra-national au-dessus des nations, et non pas une union fédérale des nations indépendantes comme certains essayent encore de le rêver!

On s’aligne donc entièrement sur le modèle américain avec dans la ligne de mire le grand marché transatlantique de 2015 puis l’union euro-américaine qui débouchera sur un gouvernement transatlantique unifié à terme. Ce que l’on pourra appeler le gouvernement occidental unifié avec l’apport, n’en doutons pas, du pilier israélien et alliés musulmans ( Qataris, saoudiens, égytpiens, kurdes, etc…) faisant de cette union occidentale une union plus large qui servira d’embryon à un gouvernement mondial unifié avec Jérusalem comme capitale. Un gouvernement mondial tellement puissant qu’il mettra la pression sur les non-alignés qui devront se prononcer pour ou contre leur affiliation et ainsi agrandir le cercle mondial pour enfin avoir le contrôle total sur le monde. Et cela en définitive fera la joie des banquiers mais pas celle des peuples vous pouvez en être certains.

Regardez ici ce que pense Olivier Delamarche de la politique des marchés dans la zone euro. Le titre est assez explicite je pense:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit:  Des documents déclassifiés américains montrent comment leurs services ont financé l’euro-fédéralisme. Lire ICI Ceci explique pourquoi ses représentants d’aujourd’hui ( Rappel: Hollande est young leader de la French American Foundation) œuvrent avec vigueur au fédéralisme européen qui sera un avatar de l’empire américain.

La France vient d’élire l’assemblée la plus anti-démocratique d’Europe!

C’est donc à une vague rose à laquelle nous avons eu droit lors du vote de ces législatives et c’était attendu. Comme en 2007 où nous avions eu une vague bleu sarkozyste. A chaque changement de président l’assemblée nationale se pare majoritairement des couleurs du gagnant surtout depuis le changement instauré par Jospin donnant l’impulsion législative après le vote présidentiel. Ce couplage a l’avantage indéniable de permettre une large majorité d’action pour l’alternance de droite ou de gauche, mais affaiblit le rôle des contre-pouvoirs démocratiques. Après la France sarkozyste, la France hollandaise, vive le changement?

Après la vague bleue en 2007, la vague rose en 2012…

C’est la plus grosse majorité donnée à un président depuis 1958 ainsi que le plus fort taux d’abstention Cela couplée montre que la représentativité réelle des positions politiques des français sont loin d’être acquises dans la composition de cette nouvelle assemblée nationale. L’abstention a amplifié encore plus la vague rose qui vient de nous submerger pour le plus grand malheur de notre démocratie. Un parti possède quasiment tous les pouvoirs dans notre pays! La gauche a remporté toutes les élections locales intermédiaires après l’élection de Sarkozy, et vient de remporter à la suite le, Sénat, l’assemblée nationale et la présidence! C’est bien pour la gauche si on est de gauche mais pour l’opposition démocratique? Quid des 6,5 millions de français qui ont exprimé un autre point de vue politique radicalement différent de celui de cette gauche libérale, européiste et internationaliste? 2 députés élus seulement sur 577!

C’est donc la victoire du système monarchique mis en place par le général de Gaulle qui lui voulait mettre fin à la confusion de la proportionnelle intégrale de la IV ème république. La Vème république a donc été constitué pour donner une majorité relative au président pour qu’il puisse appliquer son programme. Certes mais il n’avait pas prévu que cette majorité relative pouvait se transformer en majorité absolue privant ainsi le peuple d’une opposition efficace aux actions du président qu’il trouverait injuste. Comme on le constate de plus en plus l’opposition ne se manifeste plus que dans les élections intermédiaires qui redonnent le pouvoir local majoritairement à l’opposition et c’est tout! L’assemblée nationale, et donc maintenant le Sénat qui est aussi à gauche, ne seront plus que des assemblées godillots votant comme le gouvernement le voudra. L’opposition pourra s’exprimer à l’assemblée mais n’aura aucun pouvoir d’action et de contrôle sur les lois votées par le gouvernement. C’est ce qu’on appelle l’absolutisme républicain ou la dictature démocratique si vous préférez! Lire ICI

Pour adoucir cette dictature démocratique la plupart des autres pays d’Europe ont instauré dans leur scrutin majoritaire une dose de proportionnelle conséquente pour permettre à TOUS les partis d’avoir une représentativité en fonction de leur poids dans l’opinion publique. Lire ICI
La France est le seul pays d’Europe qui pratique le scrutin uninominal majoritaire à deux tours ce qui a comme conséquence d’éradiquer de la scène politique les candidats des petits partis face aux deux gros: l’UMPS. L’UMPS qui peu ainsi sous couvert de pacte républicain se renvoyer incessamment la balle pour se garantir des postes à vie dans leur fiefs respectif. Est-ce cela la démocratie? Le pire est que tout cela est couplé avec le cumul des mandats et la possibilité de se présenter autant de fois que l’on veut! faire de la politique devient ainsi une carrière professionnelle avant que d’être une responsabilité au service des citoyens.

Nous sommes donc dans un système politique le plus archaïque, le plus absolutiste et le plus arriéré d’Europe! Nous la France, patrie des droits de l’homme et des lumières qu’on nous dit…On comprend mieux pourquoi les gens ne votent plus pour des margoulins ou des godillots. La seule vraie façon de faire respirer la démocratie est d’instaurer une proportionnelle significative. La droite ne l’a pas fait, que fera la gauche? Rien comme d’habitude. Vive la démocratie dites-vous?

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Pourquoi l’antisionisme et le souverainisme sont-ils des crimes?

Il y a deux types d’idéologie qui sont combattues avec acharnement dans le système tel qu’il se construit aujourd’hui: l’antisionisme et le souverainisme avec ses variantes nationalistes et patriotiques. Il est interdit de critiquer Israël comme il est interdit de défendre une souveraineté en tant que peuple. Pourquoi?

Tout est lié. C’est clair non?

Cela commence réellement à devenir n’importe quoi dans les commentaires médiatiques aux ordres d’une oligarchie qui veut nous vendre l’union fédérale européenne. C’est la seule réponse à la crise de la zone euro qui est autorisée dans les médias et qui est véhiculée par les idéologies socialistes, capitalistes, communistes et libérales dans un bel ensemble.
C’est ce que nous dit d’ailleurs l’agent mondialiste Attali lorsqu’il dit vouloir une grave crise de l’euro pour instaurer ensuite l’union fédérale européenne sur notre dos:

Une union fédérale qui se construit pour défendre les intérêts des banquiers, des marchés, des capitalistes mais nullement le bien-être des peuples pourquoi? Et pourquoi est-ce accepté aussi facilement?

Nous sommes enfermés dans des structures supra-nationales.

 

Pourtant on comprend bien qu’il faut défendre notre industrie dans ce monde globalisé et non la laisser en concurrence face à des pays qui n’ont pas le même développement économique et social que nous. Le protectionnisme est sévèrement combattu dans tous vos journaux au nom du libre-échangisme érigé en standard de développement absolu et incontestable.
Pourtant les USA, eux, que l’on nous montre si facilement en exemple n’hésitent pas à se protéger face aux pays émergents qui viennent concurrencer leur industrie: Lire ICI
Pourquoi donc est-ce qu’on le refuse pour la construction européenne et, surtout, pourquoi est-ce couplé avec la lutte radicale contre l’antisionisme?

Il semble clair que tout est lié et que nous sommes dans un système de domination des marchés et des lobbys des multinationales sur la souveraineté des peuples donc la démocratie.
Les peuples européens sont les peuples les plus en avance économiquement du monde, avec les américains, et la CEE est la première zone économique mondiale. Autrement dit le pouvoir d’achat il est chez nous. C’est nous qui sommes capable d’acheter les dernières technologies conçues au japon et fabriquées en Chine, tout comme nous sommes aussi en capacité d’acheter toute sorte de produits pour satisfaire nos besoins qui sont artificiellement créés par une propagande publicitaire savante, subliminale et même neuronal! Notre cerveau est de plus en plus stimulé artificiellement pour répondre aux ordres d’achat impulsifs:

Nous sommes donc autant les peuples les plus développés technologiquement que les plus soumis aux techniques industrielles de soumission à la propagande consumériste favorable au capitalisme financier. En clair nous sommes la vache à lait du monde et c’est pourquoi tout le monde, des USA à l’Inde en passant par le Japon, la Chine, le Brésil, etc…, attend de la zone euro qu’elle s’unifie en un marché unique dans lequel les autres monstres économiques vont pouvoir vendre leur marchandise. A qui d’autres? Aux chinois, aux brésiliens, aux Hindous?

En tant que vache à lait il est donc important de ne pas nous donner la parole pour ne pas que nous ayons la possibilité d’exprimer notre « léger malaise » face à cette situation qui crée le chômage chez nous, puisque nos industries ferment pour produire ailleurs, en même temps que nous sommes soumis aux diktats de rentabilité des marchands pour lesquels la construction européenne a été créée. D’où la lutte incessante contre tous les acquis sociaux par l’immigrationnisme et la propagande libérale

Mais alors quelle synergie avec la lutte contre l’antisionisme?

 

L’Europe est créée pour défendre les intérêts sionistes via la défense du berceau des religions judéo-chrétiennes. Comme les USA.

Il suffit de regarder quelle élite fait son beurre sur nos malheurs, quelle élite vante à la TV et dans tous les médias le recours au fédéralisme européen, quelle élite veut à tout prix sauver cette zone euro, quelle élite fait des affaires en or en nous payant moins tout en nous endettant à crédit pour nous permettre de continuer à consommer. A qui profite le crime?!

Si vous dites les juifs dans la grande majorité et bien vous avez raison. C’est d’ailleurs pourquoi ils ont institué en plein cœur des institutions européennes un parlement juif pour être sûr que les dirigeants continueront à suivre cette politique débile! Et aussi pour empêcher les peuples européens de se révolter contre ceux qui les exploitent.

Pourquoi l’on parle tant du parti nazi en Grèce? parce que tout simplement c’est la réponse violente possible à ce système de domination juif sur nous. Pourquoi Marine Le Pen, qui donne pourtant beaucoup de gages aux sionistes, est-elle grimée en nazie alors qu’elle défend notre souveraineté? Parce que tous simplement nos dominants sont juifs. Ceux qui font les bonnes affaires, ceux qui nous vendent du crédit sont juifs ( et aussi protestants). Et pour continuer à vivre de leur business sur notre dos et bien ils se cachent derrière une défense éprouvée: l’antisémitisme.

Et pour verrouiller encore un peu plus toute tentative d’émancipation des consciences on impose aussi une lutte contre l’antisionisme car Israël est le pays des juifs et ne peut donc être critiqué. D’ailleurs toute notre élite est sioniste vous ne le voyez pas? Ils chantent même l’hymne israélien pour bien montrer qu’ils défendront d’abord les intérêts des israéliens avant celui de leur propre peuple!

Voilà donc pourquoi tout est couplé dans le système médiatico-politique: pour interdire toute critique directe du système. Il est de plus assez intelligent pour se créer des leurres de rébellion pour faire croire qu’il y a une critique du système. La plus emblématique, celle qui nous touche directement, est celle émise par des gens comme Montebourg ou Todd, qui disent vouloir critiquer ce système en demandant une protection aux frontières de l’UE. Que l’Europe se protège!  Oui, certes, mais elle ne le veut pas parce qu’elle n’est pas programmée pour faire le bonheur des peuples mais celui des marchands, des banquiers et des commerçants! Personne ne pourra changer d’Europe en restant dans cette construction européenne qui veut aller vers un état fédéral pour enlever toute souveraineté démocratique aux peuples.

Vous comprenez maintenant pourquoi en Europe il est interdit de parler de patriotisme économique ou de souveraineté nationale qui sont pourtant du simple bon sens si l’on veut défendre son peuple? Vous comprenez pourquoi dans le système politique on ne tolère qu’une alternance entre la droite libérale et la gauche libérale tout en refusant au peuple souverain d’avoir des élus? Vous comprenez que vous êtes totalement manipulés pour servir d’esclaves aux dominants et de débouché économique pour la pérennité de l’esclavagisme dans les autres zones économiques du monde qui permet aux produits fabriqués par des esclaves d’être vendus chez nous? Si vous le comprenez alors tout n’est peut-être pas définitivement perdu…

A lire sur un autre sujet médiatique que l’économie mais qui explicite parfaitement la propagande bien huilée du système pour aller faire la guerre (et donc écouler des stocks d’armes, faire des crédits militaires aux banques, etc…): Lire ICI

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI