Nous sommes en pleine guerre mondiale pour le contrôle de l’or.

La crise financière aura été le coup d’envoi de la fin de la monnaie fiduciaire et scripturale c’est-à-dire tout notre environnement monétaire connu: billets, pièces de monnaies, chèques, cartes de crédit, virement bancaire…Tout ce système monétaire s’est complétement dévalué sous l’action des banques centrales mondiales qui pour répondre à la crise ont fait tourner massivement la planche à billets dévaluant du même coup les monnaies. Cette dévaluation monétaire a un impact considérable sur notre économie qui ne peut donc survivre qu’à coup de subvention massifs! Nous sommes en faillite que ce soit bien clair pour tout le monde.

Il faut mettre la main sur l'or mondial
Il faut mettre la main sur l’or mondial

Mais dans notre système financier mondial l’acteur le plus important n’est pas le gouvernement mais la banque centrale. La banque centrale c’est celle qui gère le trésor et s’occupe de la monnaie donc de l’impact sur l’économie vous suivez? Or ces banques centrales sont privées et c’est une exigence de leur part ce qui leur permet d’orienter leur politique vers le meilleur rapport financier peu importe le coût économique sur le réel. Il y a deux rapports qui se dégagent si on veut simplifier: les actions qui ont une emprise directe sur la gouvernance des entreprises et les bons du trésor qui émanent directement des états.

Et oui ils le volent mais ce n'est pas pour nous hein?
Et oui ils le volent mais ce n’est pas pour nous hein?

Ce qui s’est écroulé avec la crise financière en 2008 c’est tout le sytème de bulle spéculatrice sur l’économie réelle, donc pour lui permettre de se sauvegarder (et donc sauvegarder les acteurs) on a activé le second levier celui des bons du trésor appelé « crise de la dette ». Cette crise de la dette est en fait un moyen pour pomper les réserves des états pour alimenter les capitalistes qui ont perdu gros en économie. Compris? Même si les plus gros d’entre eux ont tiré les ficelles dans l’ombre pour que tout cela se passe à l’image de Goldman Sachs qu’on ne présente plus.

Ce sont donc les banques centrales qui ont le pouvoir de rembourser les dettes souveraines qui en dehors des taux d’intérêts ne sont pas indignes. Si l’on prend un exemple tout simple, construire une école, on comprend qu’une collectivité doit emprunter pour la construire car ne disposant pas de suffisamment d’argent à l’instant T. C’est ce qu’on appelle un emprunt et c’est ce qu’on appelle « la dette ». Un acte légitime pour prévoir et organiser l’avenir. Non ce n’est pas la dette en elle-même qu’il faut dénoncer mais son taux d’intérêt! Et son taux d’intérêt vient de quoi, de qui? Des banques centrales privées qui prêtent l’argent aux états (Fed depuis 1913, City depuis 1794, Banque de France depuis 1973, etc…) avec des intérêts. Des intérêts minimes certes (2 ou 3%) mais sur des montagnes d’argent car il y a beaucoup d’écoles à construire au niveau d’un état. Et cela année après année augmentant donc exponentiellement la charge de la dette.
lLa charge de la dette n’est donc que l’argent que nous devons aux banques centrales. Pour résoudre le problème ne faudrait-il pas casser véritablement le système et recommencer à zéro en re-nationalisant les banques centrales comme le fait l’Islande? Pour nous les peuples ce serait la meilleure solution car ainsi il n’y aurait plus d’impact négatif sur notre économie, on retrouverait même une croissance vertueuse (ah les 30 glorieuses d’avant 1973…) puisque tout notre argent ne serait plus investi pour rembourser la dette mais pour alimenter l’économie. A coups de milliards…

Mais voilà les banques centrales ne veulent pas perdre leur avoirs accumulés depuis des décennies à coup de magouilles financières, de malversations industrielles, de spéculation, alimentant la corruption mondiale et particulièrement vous nos dirigeants bien évidemment. Nos dirigeants qui sont tous formés sur le modèle de la London school of economics qui fait référence jusqu’à chez nous (Lien). Tout le système de formation de nos dirigeants est donc sous contrôle de la même logique libérale et capitaliste: jusqu’au-boutisme de l’ouverture des frontières pour permettre la loi de la jungle capitaliste qui profite toujours au plus puissant, au plus riche donc.

Nous avons donc démontré la connexion indiscutable entre les banquiers qui détiennent les avoirs des banques centrales occidentales (Fed, City et BCE notamment) et nos dirigeants, on peut donc maintenant comprendre ce qui se passe avec la construction européenne qui consiste en fait à remettre tout notre pouvoir économique et financier à la BCE.

L'UE c'est la fusion de nos économies dans la BCE.
L’UE c’est la fusion de nos économies dans la BCE.

Celle-ci aura de plus le pouvoir exorbitant de contrôle sur toutes les banques européennes (ou presque, ce qui veut dire qu’elle pourra exercer un droit de préemption monétaire, financier ou autre sans qu’aucun état ne puisse s’y opposer. Nous arrivons donc comme aux états-unis à la dictature de la banque centrale qui va imposer ses dogmes économiques (stabilisation de l’inflation par exemple ce qui évite aux spéculateurs de voir leur avoir mécaniquement baisser) aux gouvernements. Tout cela se construit sous nos yeux et par l’axe Merkel-Hollande auquel le fourbe anglais a dit tout haut qu’il refusait de s’y soumettre…sans contrepartie qu’il négociera au prix fort bien entendu et notamment? La liberté pour son système financier qui restera indépendant de la BCE. Voilà l’enjeu du coup de gueule de Cameron. Toute la stratégie anglaise: être physiquement dans l’UE mais non juridiquement.

Le problème est maintenant à un autre niveau puisque la seule valeur économique qui reste crédible dans cette déperdition du système et bien c’est l’or. L’or qui est le seul gage reconnu internationalement et qui reflète donc la santé d’un état. Plus on en a plus on peut impressionner favorablement nos créditeurs et donc bénéficier de taux avantageux. En avoir c’est donc une nécessité de vie ou de mort économique en ces temps troubles. D’où la guerre au Mali qui n’est ni plus ni moins qu’une guerre pour s’assurer le contrôle des mines d’or parmi les plus productives du monde (Lien) en dehors de la Chine. Voilà le second facteur explicatif de la guerre mondiale qui se joue en souterrain devant nos yeux et qui va nécessiter la mort de beaucoup beaucoup de soldats et de résistants ici ou ailleurs. La vie humaine ne vaut rien face à la valeur de l’or.

Pièce d'or chinoise
Pièce d’or chinoise

La Chine met une pression constante incroyable sur la possession de l’or (Lien). C’est le nouveau leader mondial (Lien). Et toute la production et la commercialisation de l’or sous toute ses formes est fermement contrôlé par l’état chinois et doit rester en Chine pour intégrer les coffres de la banque centrale chinoise (Lien). Entre parenthèse vous comprenez mieux pourquoi la Chine a fait pression sur l’Angleterre pour que Hong-kong redevienne chinois à terme. La banque de Chine basée à Hong-Kong est une des plus puissantes du monde bien sûr et même si juridiquement elle est privée ses actionnaires sont publics. Bref la banque chinoise travaille globalement pour les intérêts de son pays comme le fait la Russie. Nos banques centrales en occident travaillent pour des intérêts supra-nationaux. C’est la différence notable qui explique le déséquilibre du mondialisme qui ne peut être viable sauf à accepter de devenir une sous-merde américaine pour pouvoir lutter frontalement avec les autres grosses banques centrales du monde. Il est là l’enjeu majeur pour notre civilisation. Je constate que certains d’entre nous l’acceptent très bien, pas moi personnellement.

La guerre mondiale se passe donc entre les banques centrales occidentales, la banque centrale japonaise (Lien) que l’on croyait inévitablement vissée à l’occident et qui vient d’élire un gouvernement nationaliste qui a mis la pression sur sa banque centrale pour qu’elle utilise les mêmes moyens que les occidentales: la planche à billets! (Lien); et les banques centrales chinoises, russes et iraniennes!Et oui c’est la guerre donc chacun pour soi! Et pour alimenter la guerre qui doit profiter à l’industrie économique et financière du vainqueur, il faut de l’or. Et quand on n’en n’a pas ou pas assez et bien il faut aller le prendre dans le coffre de ceux qui en ont comme en Libye (Lien).
US-goldIl faut aussi se souvenir qu’avant la dictature états-unienne les monnaies mondiales étaient garanties par l’or c’était le règne de l’étalon-or. La superpuissance US a balayé tout cela en imposant le dollar comme valeur étalon des échanges bancaires et économiques. C’est ainsi que pendant 40 ans (depuis 1971) les USA ont fait tourner la planche à billets de la FED (entreprise privée) pour garantir aux états du monde que leur monnaie resterait stable ou quasi, leur donnant ainsi l’illusion qu’on pouvait faire confiance en cette monnaie. Or la crise financière a achevé de lever le voile sur le gigantesque traumatisme économique engendré par cette vision économique aux USA même puisque ceux-ci ont un montant de dette colossal, KO-LO-SAL! Là aussi bien sûr ce montant est non rremboursable. Mais plutôt que d’y mettre fin carrément le gouvernement (démocrates et républicains main dans la main) va chercher à sauver les banquiers de la déroute en augmentant toujours plus le plafond de la dette et donc éviter au pays la banqueroute par défaut de paiement (Lien). Seulement cette politique n’est pas viable à terme on le comprend bien, donc le système doit finir de s’écrouler pour finalement revenir à l’ancien, le seul légitime, c’est-à-dire celui du standard-or. L’or on y revient donc car c’est le nerf de la guerre pour le futur.

Nous sommes donc en pleine guerre mondiale pour assurer la possession de l’or pour le présent et le futur. Mais quel or? Car l’or de la banque centrale US est-il vraiment de l’or ou une vaste mascarade rempli de tungstène (Lien) signifiant que l’or des USA est déjà sorti des coffres de Fort Knox comme l’avait peut-être découvert DSK avant son histoire de viol…Donc lorsque l’Allemagne (Lien), après d’autres pays comme le Vénézuela (Lien), exige le rapatriement de son or dans les coffres américains et français et bien on ne peut plus lui rendre! A moins de dépouiller ceux qui l’ont physiquement mais qui sont les mêmes que ceux qui tirent les ficelles depuis des dizaines d’années derrière les banques centrales et qui ont donc eu le temps d’accumuler de l’or,donc…Donc on va chercher l’or dans les coffres, dans les mines, sous prétexte de faire une guerre contre le terrorisme islamique ou pour autre raison on s’en fout. L’important c’est le résultat.

Voilà ce qui se joue au Mali. Voilà pourquoi des pays comme le Liban ou l’Algérie (Lien) ne pourront pas garder leur indépendance et devront se soumettre à l’autorité supérieure de l’empire qu’elle soit occidentale, chinoise ou russe. Tu as de l’or choisis ton camp camarade! Mais ne reste pas isolé ou entre deux eaux. L’heure est venu d’intégrer un camp avant la lutte finale qui sera celle contre le genre humain assurément…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

Publicités

La France homme de main de l’USraël en Afrique.

La France, via son président Hollande, est de plein pied dans la guerre contre le terrorisme chère au président Bush et à Nethanyahu. Les deux figures de l’empire americano-sioniste ou de l’USraël pour faire plus court. La France n’incarne plus du tout une troisième voie comme le souhaitait De Gaulle par exemple mais devient le valet des basses œuvres de l’USraël.

L'empire...
L’empire…

Il fût un temps où la France était indépendante et pouvait envisager une politique équilibrée entre les deux blocs constituées d’alors: l’américain et le russe. Une fois le bloc communiste (dit abusivement bloc russe) effondré, l’empire américain s’est imposé comme bloc dominant imposant sa vision aux états du monde.
Aujourd’hui l’on constate qu’en fait cet empire américain est dominé par un état encore plus impérialiste que lui, puisque férocement racialiste et théocratique, Israël. Israël qui par la force de sa diaspora impose aux gouvernements occidentaux une ligne géopolitique dure vis-à-vis des pays arabes. Il n’est plus question pour la France d’avoir une politique pro-arabe comme à une époque pas si lointaine. Avec Hollande au pouvoir, après Sarkozy, la France s’est mise en ordre de marche derrière cet empire USraël.

Ce n'est plus pour la France que ce soldat combat mais pour la mort...
Ce n’est plus pour la France que ce soldat combat mais pour la mort…

Ce qu’elle fait au Mali et en Syrie comme elle l’a fait en Libye. La France se place militairement en première ligne pour accomplir les basses œuvres surtout depuis son refus des soldats en Irak. Depuis pour se faire pardonner elle a même était jusqu’à envoyer des troupes en Afghanistan dans un conflit qui concernait pourtant uniquement les américains et qui ne se justifiaient nullement par ailleurs.
Au Mali la France fait le sale boulot pour préparer le gigantesque jeu de domino en préparation dans cette zone déjà fortement déstabilisée le long du tropique du cancer (Lien)

Le_Sahel

En regardant la zone de conflit actuelle pour la France au Mali et au Niger on constate que l’Algérie est le point déterminant d’union dans cette zone. Or l’Algérie veut avoir son autonomie et son indépendance vis-à-vis de la géopolitique mondiale ce qui n’est plus possible dans l’ère qui va s’ouvrir. L’Algérie va devoir choisir si elle est avec Usraël ou contre lui! C’est d’ailleurs toute la stratégie mise en place lors de la tentative de déstabilisation entreprise par les services secrets français et occidentaux alliés aux islamistes (pour le sale boulot) dans cette tragique prise d’otages (Lien).

Même si la réaction rapide de l’Algérie n’a pas permis d’internationaliser médiatiquement la prise d’otages, le nombre conséquents d’otages morts va justifier une pression diplomatique de la part d’Usraël pour obliger l’Algérie a enfin prendre part aux opérations militaires dans le Sahel. L’Algérie ne doit plus apparaître comme neutre et doit s’engager clairement au côté d’USraël et sa guerre contre le terrorisme quitte à renoncer à son autonomie et son indépendance. Quitte aussi à déclarer la guerre aux islamistes dans un pays traditionaliste. Autrement dit favoriser les tensions civiles en interne et en externe puisque la diaspora algérienne en France sera particulièrement touchée par ce jeu de domino. Une situation explosive en préparation aussi pour la France donc!

Et  tout cela pour qui? Pour l’empire USraël qui se prépare au gros morceau de la destruction de l’Iran ainsi que l’opposition militaire face à la Russie et la Chine si cela venait à dégénérer. Car dans tous ces pays africains la Chine nouait des partenariats efficaces et prenait de plus en plus la place de la France membre de l’empire USraël. En échange donc de sa relative liberté de manœuvre sur le continent africain pour reconstituer son pré carré, la France s’engagera à soutenir l’empire dans toutes ses actions militaires jusqu’aux pires…Cela s’appelle du donnant-donnant.

Vision géopolitique et géostratégique confirmée par cette interview publique de Nethanyahu très content de voir Hollande faire lui aussi la guerre au terrorisme islamique:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé: ICI

Le député belge Laurent Louis met une quenelle à la guerre néo-coloniale au mali!

Je mets le titre avec un point d’exclamation car dans cette spirale « va-t-en guerriste » qui touche l’ensemble du spectre politique de l’extrême-gauche à l’extrême-droite on a quand même réussi à trouver un parlementaire francophone à dénoncer cette hypocrisie, cette imposture, ce futur massacre, ce scandale!… qu’est la guerre néo-coloniale pro-Areva au Mali.

Un vrai député populaire et belge malheureusement!
Un vrai député populaire et belge malheureusement!

Et il est belge! Oui il n’est pas français malheureusement pour notre honneur cocardier, pour notre patriotisme, pour notre orgueil! Il est belge et les belges peuvent en être fiers! C’est ce même député qui s’est opposé vaillamment contre la pédophilie et qui a dénoncé la pédophilie de réseau au sein de nos dirigeants. Ce député courageux est Laurent Louis. Je vous demande simplement de l’écouter car tout ce qu’il dit c’est ce que nous essayons de vous dire sur la connivence de nos dirigeants politiques, des grands patrons et des financiers contre les intérêts des peuples souverains. C’est limpide et ça fait du bien car cela se dit au sein  d’une assemblée nationale. Une assemblée nationale qui soit dit en passant ne défend plus les intérêts du peuple depuis bien longtemps déjà…

Il est vrai qu’on a eu en France Marion Maréchal-Le Pen qui nous a fait une belle sortie sur les banksters mais malheureusement elle appartient à un parti qui travaillera pour Israël lorsque l’heure sera venue. Elle appartient à un parti qui votera les pleins pouvoirs pour aller faire la guerre en Algérie et en Iran après celle du Mali.
Laurent Louis lui est libre. Il a crée son propre parti qu’il vient de dissoudre car ayant rencontré aucun succès électoral, vilipendé qu’il est par l’ensemble des médias réunis que les veaux les peuples suivent encore aveuglément. Quand je lis que 75% des français sont pour la guerre je me demande dans quel pays je vis? Comment acceptent-ils d’aller faire la guerre contre le terrorisme islamiste au Mali tout en le finançant et l’armant en Libye puis en Syrie? Comment peuvent-ils se regarder dans une glace devant tant d’incohérences et de mensonges?

Ils le peuvent parce que tout le monde nous ment. Toute notre société est basée sur le mensonge et nous sommes conditionnés depuis notre entrée dans « l’éducation nationale » au mensonge historique. Les guerres sont toutes sales! Il n’y a pas de guerre propre. Elles participent toutes au même intérêt qui est d’enrichir toujours plus les financiers et l’industrie militaire. C’est cela que nous voulons continuer à cautionner? Pour lutter contre le terrorisme islamique il faut d’abord commencer par lutter contre le mensonge de nos dirigeants! C’est ce que fait ce parlementaire avec clarté et éloquence. C’est beau et rare. Après avoir vu cette vidéo vous pourrez dire que vous pouvez mourir tranquillement car on est sur le bon chemin et au-dessus c’est le soleil. Bonne quenelle à toutes et tous.

La France face au Qatar au Mali!

Il faudrait toujours se méfier d’un ami qui vous veut du bien tout en ayant pas du tout les mêmes objectifs civilisationnels que vous. L’argent n’a pas d’odeur dites-vous? il devrait en avoir! Au-dessus de l’argent il devrait y avoir l’honneur, la dignité, le respect. Or rien de tout cela n’est dans le lien fort qui unit la France aux qataris. Tout est une histoire d’intérêts partagés et d’argent facile pour les gouvernements français (Sarkozy puis Hollande). Malheureusement cet argent facile ne permettra pas une meilleure construction de notre société mais s’évertuera plutôt à la saper de l’intérieur.

Il y a des poignées de mains qui font mal.
Il y a des poignées de mains qui font mal.

Il est assez incroyable (mais pas tant que cela finalement) de constater que personne dans nos médias ne rappelle que le Qatar est à l’instar de l’Arabie Saoudite un pays salafiste (Lien). Les seuls dans le monde! Et que ces pays ont une vision islamiste très radicale du Coran visant même à détruire les lieux saints de l’Islam au final. Cette dérive religieuse coranique prône partout le djihad pour parvenir à ses fins et finance donc le terrorisme islamique notamment au Mali! Autrement dit la France va se trouver confronté aux princes qataris qui ont pris en mains le PSG, investissent dans le CAC40 et nos banlieues!(Lien):

Trois transactions supérieures à 500 millions euros ont notamment animé le marché parisien : la vente par Groupama au Qatar du 52-60 avenue des Champs-Élysées et les deux portefeuilles de bureaux cédés par KanAm au Qatar (immeubles Néo et Cité du Retiro) et par Eurosic à JP Morgan (immeubles Avant-Seine et 52 Hoche).

La France pris dans sa logique de désengagement a incité les qataris à les remplacer pour racheter les bijoux de famille du pays et stimuler ainsi l’activité économique du pays. Le Qatar qui a table ouverte chez nous comme on le voit avec le PSG n’est pourtant pas ami des poètes surtout lorsqu’ils critiquent l’émir (Lien).

Mais comme tout un jour finit par se voir voilà que la France se retrouve en face de la vérité au Mali!(Lien) La vérité qui est que le Qatar finance les organisations terroristes islamiques partout dans le monde, des terroristes islamiques dont la France veut être le rempart en première ligne au Mali mais est de leur côté en Syrie et en Libye! Comment croyez-vous que ces rebelles islamistes au nord-Mali soient aussi bien armés? Parce qu’ils ont récupéré les armes obligeamment laissées par la France aux rebelles libyens salafistes qui aimaient découper les noirs si vous vous rappelez bien (et qui ont détruit le pays le plus avancé d’Afrique j’insiste), merci Sarkozy-BHL!, et parce qu’ils sont financés par les saouds et les qataris.
Comment la France peut-elle faire croire que l’on peut être allié avec notre pire ennemi? De même on pourrait se demander pourquoi les USA protégent-ils autant le régime des saouds? Pour les mêmes raisons! Pour la garantie d’approvisionnement en pétrole et en gaz. Mais cela suffit-il à ce qu’on se voile les yeux sur la nature réelle de ces régimes qui n’ont rien de démocratique et rien de commun avec des valeurs humanistes?

Il est assez bluffant que nulle part dans vos médias il est dit que Hollande est aux émirats aussi pour comprendre ce que sont vraiment les qataris comme l’explique Afrik.com (Lien). Ce n’est repris nulle part! Vos médias parlent de Hollande chef de guerre (Lien) ou du vendeur d’armes (Lien) ou d’opportunités commerciales (Lien) ou de la guerre au Mali (Lien) mais nulle part de ce qui sera une vérité éclatant à la face de ces bonimenteurs: oui le Qatar est un état terroriste! (Lien)

Alors une fois que nous serons confrontés à la réalité géopolitique allons-nous comprendre que nous sommes tous manipulés? A commencer par Hollande lui-même qui est pris au piège et ne pouvait pas reculer face à la situation du nord-Mali. On l’a obligé à endosser le costume de chef de guerre malgré lui et toujours par les mêmes (Lien), les sionistes. Pourquoi? Parce qu’en mettant la France en première ligne on l’impliquera militairement pour la suite et toutes les interventions militaires à venir. Nos alliés vont nous aider mais a minima (Lien). La Libye, la Syrie puis le Mali sont encore des petites interventions militaires mais qui risquent de devenir grandes. Une fois que la France a mis la main dans l’engrenage de l’intervention militaire elle ne pourra plus s’arrêter!

C’est cela que l’empire americano-sioniste voulait pour la France, car en passant ainsi en première ligne les USA et Israël gagnent un peu de répit, et la France va devenir le troisième pays le plus haï dans le monde à leurs côtés. Ils auront ainsi achevé de détruire tout le capital sympathie que gardait encore la France dans les pays arabes. Et tout cela en exacerbant les risques terroristes chez nous ainsi qu’en alimentant la guerre civile salafiste dans nos banlieues, où d’ailleurs les qataris aimeraient être encore plus présents! Doit-on ouvrir notre pays au terrorisme salafiste en échange d’un chèque en or? C’est la vraie question que devrait se poser la France. Une question d’honneur, de dignité et de respect d’elle-même.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

 

Ahmadinedjad,Poutine et Chavez ne sont pas des résistants au nouvel ordre mondial.

Nous avons coutume, nous les résistants au nouvel ordre mondial, de croire qu’il existe une autre alternative au futur gouvernement mondial qu’on nous promet et qui signifiera la fin de la démocratie, la vraie, la populiste. Cette résistance aurait des figures identifiées comme Ahmadinedjad, Poutine ou Chavez par exemple. Or il n’en est rien. Tout ce petit monde participe au nouvel ordre mondial.

Un exemple de ce que pourrait donner un gouvernement mondial et ces 10 blocs régionaux.

Il ne s’agit pas ici d’amorcer une réflexion hérétique sur le bien-fondé de la résistance à l’empire hégémonique americano-sioniste. Il est évident qu’il faut lui résister avant d’être avalé tout cru. Mais ce à quoi nous sommes en train d’assister actuellement est une guerre pour la prise de contrôle des états avant de les fondre dans des blocs unifiés concurrents et adversaires mais participant d’un futur gouvernement mondial.

Si l’on en croit ce qui est défini par les objectifs du nouvel ordre mondial, celui-ci doit se constituer en 10 blocs régionaux distincts qui étoufferont définitivement le pouvoir autonome des états-nations. C’est ainsi que l’UE est un bloc identifié comme l’est l’UNASUR cher à Chavez ( Lire ICI) ou le pôle Eurasec pour Poutine (Lire ICI). Ces blocs ont pour objectif une union économique intégrée par une monnaie commune puis une politique commune puis une justice commune. Tous ces blocs sont aujourd’hui en instance de formation ce qui explique aussi les guerres ici ou là pour prendre le contrôle d’un état stratégique.
La lybie par exemple qui voulait constituer un pôle panarabique fort et qui développait pour cela des relations étroites avec la Chine une puissance indépendante à l’impérialisme dominant anglo-sioniste, s’est faite laminer militairement pour rester dans le giron de l’empire sachant qu’elle possède des réserves de pétrole et de gaz importantes (Lire ICI). A noter aussi que cela s’est fait sous leadership européen faisant croire que celui-ci pourrait être un bloc indépendant du bloc nord-américain en constitution ce qui n’est pas le cas. On pourrait prendre aussi l’exemple de l’Afghanistan qui est le pays plaque tournante de la drogue dans le monde occidental et est aussi un pays disposant de ressources minières considérables (Lire ICI).

Le futur bloc euro-atlantique

N’oublions pas que la constitution d’un bloc euro-atlantique qui serait alors le bloc le plus puissant économiquement et militairement est prévu toujours pour 2015 comme le montre les documents de la commission européenne (Lire ICI). Ce bloc occidental unifié sera bien évidemment sous contrôle de l’oligarchie anglo-saxonne sioniste puisqu’Israël a vocation à s’y amarrer, voir les accords ACAA (Lire ICI) et le pourquoi de la création du parlement juif européen (Lire ICI).

Lire absolument: histoire du nouvel ordre mondial par Pierre Hillard, qui vous explique bien les origines de ce nouvel ordre mondial, sa probable constitution ( via une monnaie unique avant une monnaie mondiale) et ses objectifs.

Revenons-en à nos leaders de la résistance à ce bloc occidental judéo-wasps en passe de se constituer que sont Ahmadinedjad, Chavez et Poutine. Ces leaders luttent en fait contre l’hégémonie du bloc occidental et cherchent à constituer de leur côté des blocs suffisamment solides militairement, indépendants énergétiquement et influents géopolitiquement pour tenir tête à l’union euro-atlantique (Lire ICI).

Revenons à ce que nous disait ce général américain retraité Wesley Clark pour nous expliquer le plan mis en place à partir du 11 septembre et qui était d’envahir 7 pays cibles: l’Irak, la Lybie, la Syrie, l’Iran, Liban, Somalie, Soudan.

Le Soudan est aussi un pays stratégique pour l’avenir.

N’est-ce pas aujourd’hui des zones de conflits armés? Pourquoi la Somalie? Et pourquoi le Yémen n’a pas succombé aux révolutions arabes? Parce que ces pays contrôlent les deux rives du golfe d’Aden. Pourquoi une déstabilisation du Mali? pour pouvoir mettre la main ou du moins contrôler de près les ressources pétrolières et gazières algériennes (Lire ICI). Pourquoi le Soudan? Parce qu’il a des réserves de pétrole? (Lire ICI). Et on pourrait continuer longtemps la liste des états en guerre éternelle comme le Congo détenteur de richesses minières importantes. Et à l’intérieur de ces pays on assiste à une lutte inter-ethnique pour prendre le contrôle du pays et devenir le gérant local pour les intérêts du bloc impérialiste dominant. De même qu’au sein du bloc européen on développe le pouvoir des régions identitaires (Catalogne, Bretagne, Corse, Pays basque, etc…) pour constituer des blocs autonomes économiquement traitant directement avec la puissance supra-nationale qu’est l’UE visant à détruire peu à peu le pouvoir des nations.
Partout c’est la même logique mondialiste.

Nous devons donc bien comprendre que ce qui se joue devant nous n’est pas une lutte pour ou contre le nouvel ordre mondial, mais la mise en place de blocs plus ou moins indépendants les uns des autres et amenés à être concurrents entre eux pour pouvoir disposer du plus de poids politique au gouvernement mondial. Pourquoi la Chine est si discrète sur le plan géopolitique alors que c’est une puissance mondiale? parce qu’elle a des intérêts avec tout le monde et qu’elle ne peut pas prendre le risque en s’engageant trop en avant avec l’OCS et la Russie notamment pour constituer un pôle indépendant fort en Asie (Lire ICI). La Chine est l’atelier industriel des USA et de l’Allemagne sur lequel repose toute sa puissance économique, elle ne peut décemment pas vouloir s’aliéner le pôle euro-atlantique.

On constate donc que les guerres sont parfaitement localisées et correspondent aux volontés hégémoniques du bloc occidental qui souhaite contrôler des pays géostratégiques (contrôle des pipelines, des golfes de passage, des détroits maritimes), et contrôler les ressources indispensables au développement économique. Le 11 septembre aura donc été le point de départ pour la mise en place de cette stratégie qui utilise la force militaire pour parvenir à ses fins. Ce qui fera à terme que le bloc occidental (Bloc nord-américain, Union européenne et grand Israël= commission Trilatérale (Lire ICI)) deviendra le bloc le plus puissant du nouvel ordre mondial et en contrôlera la gouvernance. C’est pourquoi aussi le Japon membre du bloc occidental a été puni (Fukushima) de vouloir se rapprocher de l’OCS et donc de la Chine et revendiquer ainsi une volonté d’indépendance. Rien n’est anodin en ce bas monde.

Il nous faut donc accepter qu’il n’y ait pas d’alternative à ce nouvel ordre mondial en construction et que tous les dirigeants y jouent un jeu quelle que soit leur position et leur politique locale. On est en droit de préférer la politique « socialiste » d’un Chavez mais on doit comprendre (cf.sa référence au franc-maçon Bolivar) qu’il participe à sa façon à la création du futur gouvernement mondial.  On peut penser aussi qu’il y ait peut-être  une guerre souterraine larvée entre l’oligarchie wasps (White anglo saxon protestants) et les juifs sionistes pour prendre définitivement le contrôle de ce bloc occidental et donc du futur gouvernement mondial, même si elles feront unité sur la question d’Israël puisque ces deux oligarchies sont messianiques et font d’Israël le berceau de leur renouveau. Il est fort possible donc  qu’elles finissent par se mettre d’accord pour élire Jérusalem comme future capitale du gouvernement mondial c’est en tout cas dans les tuyaux.

On comprend mieux alors pourquoi notre oligarchie française se soumet à cette impérialisme anglo-sioniste puisqu’elle n’a pas le choix. C’est ou cel où bien le chaos dans notre pays tout simplement. C’est pourquoi elle ne prendra pas le risque que le peuple puisse faire barrage à ce visible déni démocratique qu’est l’abandon de notre souveraineté. On va vers ce nouvel ordre mondial parce que c’est inéluctable. A moins d’un grain de sable qui pourrait gripper la machine en construction et qui pourrait être un soulèvement populaire mondial ou une intervention divine d’une manière ou d’une autre comme une catastrophe naturelle destructrice.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Visionnez impérativement la dernière vidéo de Pierre Hillard qui revient sur ces problématiques mondialistes:

Les juifs ont mis la main sur l’UMPS.

Jean-François Copé a donc remporté la victoire comme attendue face à François Fillon pour la présidence de l’UMP. Comme attendue? Il y avait dès le départ une différence majeure entre les deux candidats qui devait obligatoirement la différence et elle l’a faite.

On sait à quoi s’attendre.

Le duel entre François Fillon et JF Copé était couru d’avance. L’intelligentsia de droite ne pouvait pas mettre en avant Copé et le faire perdre. D’autant plus que celui-ci correspond tout à fait aux critères nécessaires pour être sûr qu’il ne remettra pas en cause le système de domination. JF Copé est juif (Lire ICI) tout comme l’est Harlem Désir dont sa mère est une juive alsacienne (Lire ICI). Vous pourriez me rétorquer: « Et alors? Quel est le problème? les juifs n’ont pas le droit de et gnagnagna. » Si bien sûr, mais ne vous étonnez pas alors si rien ne change.

Ne vous étonnez pas si notre pays soutient Israël dans toutes ses actions.
Ne vous étonnez pas si notre pays préfère le culture américaine à la culture française car les juifs ont foi en les USA pas en la France.
Ne vous étonnez pas si les actions vulgaires et offensives se multiplient contre l’église de France et l’Islam tout en épargnant mystérieusement le judaïsme.
Ne vous étonnez pas si les deux partis politiques d’alternance sont d’accord sur tout ou presque et d’abord l’essentiel: la soumission à Bruxelles.
Ne vous étonnez pas si lors de la lutte contre le racisme ce soit l’antisémitisme qui attire toute la lumière.
Ne vous étonnez pas de voir que notre politique économique entièrement soumis au piège de la dette mis en place par des usuriers ne soit pas remis en question.
Ne vous étonnez pas de voir nos parlementaires chanter plus facilement l’hymne israélien que français.
Ne vous étonnez plus de voir les milices sionistes ( Ldj, Betar) et le Mossad avoir toute latitude pour exercer leurs représailles dans notre pays.

Ne vous étonnez donc plus de rien car l’UMPS vient ouvertement de fusionner. Certes on aura d’un côté le juif qui va faire semblant d’attaquer les immigrés et l’Islam, et de l’autre côté le juif qui va les défendre. Voilà le futur clivage qui vous attend. Pendant ce temps qui parlera du peuple français, de ses aspirations, de sa soif de liberté et d’indépendance? Personne puisqu’au plus haut sommet de l’état on s’en fout.

Être juif n’est pas anodin dans un monde où le pays le plus belliqueux est le pays des juifs. Notre pays achève donc sa mutation en coiffant la politique française d’une kippa. Après la religion, après les lobbys communautaristes, les lobbys associatifs, l’expertise économique, l’intelligence philosophique, la culture,voilà donc la politique entre leurs mains pour être certain de ne pas leur échapper à l’avenir. En 2017 nous aurons donc droit à un duel entre Hollande et Copé, un duel pour définir lequel sera le plus soumis à l’empire americano-sioniste. Gageons que la France de De Gaulle sera peu à peu sortie des livres d’histoire pour ne pas donner l’illusion aux français qu’un jour il fût un peuple libre, fier et indépendant.

A lire aussi:

L’Europe des peuples contre l’Europe des banksters!

Accord ACAA: Israël annexe l’Europe.

Vote du TSCG: il faudra juger l’UMPS pour haute trahison.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

Israël veut annexer définitivement Gaza.

La situation à Gaza est de plus en plus tendue alors que les médias tendent à nous faire croire qu’Israël aurait la volonté d’un cessez-le-feu. Pas du tout. L’objectif derrière l’opération « Pilier de défense » est l’annexion complète et définitive de Gaza.

En finir avec les enclaves palestiniennes.

La diplomatie mondiale après l’intense bombardement de Gaza et la riposte (inoffensive) prétend chercher un cessez-le-feu. Toute la diplomatie mondiale? Non la grande absente de cette opération « Pilier de défense » et de ses conséquences est bien l’administration américaine qui se contente de soutenir le « droit d’Israël à se défendre » (Lire ICI):

La Maison Blanche pour sa part réaffirmé que « les tirs de roquettes en provenance de Gaza étaient le facteur déclenchant de ce conflit« , reconnaissant à Israël « le droit de se défendre et de décider de la tactique à utiliser« .

C’est donc bien clair les USA ont donné carte blanche au gouvernement Nethanyahu-Liebermann pour agir selon leurs volontés. Et leur volonté n’est pas de chercher un cessez-le-feu à tout prix comme essayent de vous le faire croire les médias occidentaux (Lire ICI). D’ailleurs comme préalable Liebermann demande à la résistance gazaoui de cesser toute riposte. Et les bombardements d’Israël doivent-ils cesser aussi? Personne ne l’exige en tout cas.

Les USA absents on retrouve encore une fois en première ligne, après la Libye, la France qui est le nouveau bras armé de l’Otan (donc l’empire americano-sioniste) dans le monde. Après avoir été le seul état jusqu’à présent à reconnaître l’alliance terroriste syrienne comme étant le représentant de la Syrie légitime, voilà que le ministre des affaires étrangères de l’état sioniste français Laurent Fabius veut se poser en défenseur de la paix dans la région. Mais c’est dur de justifier le grand écart qui consiste à alimenter la guerre en Syrie et se prétendre justicier de la paix en Israël (Lire ICI). La France en fait se positionne en avant-poste américain dans la région.

On pourrait donc croire que l’on se dirige vers la fin de la crise alors que bien au contraire elle va s’intensifier par finir par arriver à l’objectif: annexer définitivement Gaza. Pour plusieurs raisons:

  • A la knesset israélienne et dans les esprits israéliens trop c’est trop. Cette riposte gazaoui à coups de rockets même inoffensives n’est plus supportable car elle met en cause tout sentiment d’impunité. C’est ainsi qu’un parlementaire israélien peut appeler tranquillement à rasez Gaza sans être inquiété pour une incitation à la haine par Facebook qui de son côté est sans pitié avec les appels au djihad contre Israël. Le deux poids deux mesures en action comme d’habitude dans nos dictatures occidentales (Lire ICI).
La traduction dans le lien de l’article ci-dessus.

D’ailleurs dès avant le début de l’opération « Pilier de défense » Tsahal envisageait une opération militaire sur Gaza pour éradiquer le terrorisme une bonne fois pour toutes (Lire ICI).

L’envoyé du Qatar à Gaza avant le conflit avait défini les conditions de son soutien au Hamas en échange de (Lire ICI):

  • 1 – rompre l’alliance avec l’Iran.
    2 – entamer des négociations avec l’entité sioniste sans conditions préalables.
    3 – la reconnaissance d’ »Israël ».
    4 – la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’ »Israël » et abandonner la récupération de sa partie orientale.
    5 – Annoncer la fin de la résistance armée et entamer des négociations comme seule option de solution.

Ceci nous permet d’avoir une vue plus complète des objectifs sionistes dont le Qatar (qui abrite les frères musulmans de Tarik ramadan rappelons-le) en est le porte-parole.
Qu’en est-il donc? Le Qatar demande donc au Hamas de se soumettre intégralement aux vues sionistes ET de rompre avec l’Iran. C’est-à-dire qu’en cas de guerre contre l’Iran Israël ne veut pas avoir un risque de résistance venant de son territoire! Ce qui peut se comprendre de son point de vue et ce qui explique aussi pourquoi Israël n’arrêtera pas son offensive sur Gaza sans avoir obtenu satisfaction sur tous ces points. A priori il ne pourra pas les avoir. Je ne vois pas comment le Hamas pourrait justifier sa soumission? On va donc vers sa destruction pure et simple.

  • Cette opération a commencée avec la prise pour cible des médias internationaux (Lire ICI). Israël bombarde tous les médias présents en Palestine pour bien leur signifier qu’il ne fera aucun cadeau aux médias occidentaux trop complaisants avec les palestiniens, tout en jouant la propagande en disant qu’ils ont peur de voir les journalistes internationaux jouer le rôle de bouclier humain pour le Hamas les forçant ainsi à quitter la future zone de guerre et devenir la seule source officielle d’images (avec la Al-Jazeera peut-être…):

  • Voilà une autre possibilité ( Lire ICI) de justification d’une opération militaire terrestre israélienne à Gaza au nom de la défense du droit à l’information.
  • Il existe une autre raison qui est le calendrier. Mahmoud Abbas veut accélérer la reconnaissance à l’ONU de l’état palestinien. Une offensive vécue comme une provocation par l’entité sioniste. L’opération vise donc bien aussi à destituer Abbas pour l’empêcher de proposer sa résolution à l’ONU prévue le 29 novembre (Lire ICI).
  • Enfin dernière raison pour en finir avec l’indépendance de Gaza: le Gaz. Les réserves de Gaz gigantesques découvertes près d’Israël ( Lire ICI) ne peuvent profiter ni à un gouvernement libanais indépendant du pouvoir sioniste, ni à l’enclave gazaoui qui pourrait revendiquer un droit sur le gisement de gaz assurant ainsi son indépendance énergétique et financière, si la Palestine a un embryon de reconnaissance à l’ONU.

A noter pour donner un peu plus de consistance à l’alliance de l’Otan en Syrie que des intérêts turcs sont fortement impliqués dans le gaz israélien (Lire ICI). Les affaires prouvant bien le rôle de la Turquie pour aider à la déstabilisation de la Syrie malgré ses protestations par ailleurs contre le génocide à Gaza.

Voilà donc pour comprendre pourquoi Israël veut s’emparer définitivement de Gaza, et donc pourquoi il n’y aura pas de cessez-le-feu avant d’atteindre cet objectif. Israël veut avoir ensuite les coudées franches pour pouvoir attaquer enfin l’Iran. La Syrie allié potentiel de l’Iran même si elle ne sera pas détruite sera au moins soumise çà une guerre civile suffisante pour la paralyser militairement. Donc après la soumission de Gaza restera la cisjordanie dont le Qatar fait pression sur la Jordanie pour l’impliquer dans la reconquête de la cisjordanie et donc l’alliance militaire contre la Syrie.
Tout cela contribuera au final à construire ce grand Israël voulu par les sionistes qui est lui l’objectif suprême.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Je ne partage donc pas l’avis de Norman Finkestein sur l’opération « Pilier de défense »:

Edit: Thierry Meyssan pense aussi que la stratégie d’Israël est d’annexer Gaza: