Le rapport Gallois ou la dictature du libéralisme libre-échangiste.

Louis Gallois pond son rapport qu’il va remettre entre les mains du gouvernement Hollande cela ne vous rappelle rien? Oui le rapport Attali remis entre les mains du gouvernement Sarkozy. Et quelles en sont les futures orientations? ET bien exactement les mêmes: droit dans le libéralisme libre-échangiste! Où est le changement?

Toujours les mêmes recettes pour la droite et pour la gauche…

Le rapport Gallois reprend exactement les mêmes antiennes que le rapport Attali qui sont de réduire les charges sociales des entreprises pour pouvoir s’adapter à la concurrence internationale dans un ensemble mondialiste libre-échangiste ce qu’on ne vous précise plus. (Lire ICI)

Un rapport qui est particulièrement bien accueilli par la droite! Coppé:

approuvé totalement » lundi les mesures préconisées par le rapport Gallois, enjoignant François Hollande d’avoir « le courage » de les « appliquer dès maintenant » faute de quoi il créera « un choc de défiance ».

Bizarre ce consensus alors qu’on nous parle de changement non? (Lire ICI)

François Hollande annoncera donc des mesures fortes dès demain qui ne seront une surprise pour personne. Certes le gouvernement ne s’alignera pas sur les mesures proposées mais il va ruser pour pouvoir appliquer la philosophie libérale libre-échangiste de baisse des charges sur les entreprises (Lire ICI) avec notamment dans l’idée d’établir la taxe carbone à laquelle ils tiennent tant…

Car une baisse des charges des entreprises entraine inévitablement un manque de recettes fiscales et donc un déficit budgétaire plus important ce qui va à l’encontre du traité européen nouvellement approuvé par l’assemblée nationale qui nous interdit de faire du déficit en remettant notre pouvoir de décision, donc notre souveraineté budgétaire, entre les mains de technocrates qui décideront pour nous!
Donc il va falloir soit que l’on réduise les dépenses d’autant sans pénaliser les entreprises (libéralisme). Où? Dans quels secteurs les technocrates vont faire des coupes sombres à votre avis si on suit la logique économique et financière? La santé, l’éducation, la sécurité? entre autres bien entendu. Mais comme ce gouvernement est de gauche il ne va pas vouloir se plier à cette logique et préconiser au contraire que d’autres recettes rentrent dans les caisses pour boucher le trou. D’où une hausse prévue de la TVA, peut-être de la CSG et surtout apparition d’une taxe carbone. Toutes ces hausses comme vous le constatez vont toucher l’ensemble des citoyens encore. C’est-à-dire que c’est l’ensemble des citoyens qui devront payer la compétitivité des entreprises comme ils doivent payer le renflouement des banques et de la zone euro! Ca va faire beaucoup au final…

Autrement dit si l’on reste dans la logique du libéralisme libre-échangiste on va droit vers la dictature économique imposée par la zone euro comme nous le démontre Asselineau:

Une dictature qui repose entièrement sur le libéralisme libre-échangiste qui pourtant ne peut fonctionner si l’on raisonne un tant soit peu. Comment niveler artificiellement les différences sociales alors que réellement elle son insurmontables? Ce n’est possible que si on IMPOSE ce modèle car naturellement c’est incompatible.
D’ailleurs Etienne Chouard, chantre de la démocratie directe et populaire s’il en est, rappelle que tout corps vivant dans la Nature pour vivre est entouré, et protégé, par une membrane que l’on peut appeler frontière pour un pays. Et cette « frontière » ne sert non pas à s’isoler mais à se protéger en régulant les entrées et sorties de son corps vivant pour assurer sa survie:

Ce qui démontre quoi? Que la volonté d’abaisser totalement les frontières ne profitent qu’à ceux qui ont les moyens d’en profiter et qui ne jurent que par les profits, alors que les corps vivants qui eux n’ont pas la même « volatilité », qui vivent dans ces corps vivants appelés nation, sont dépendants de ce que la frontière laisse entrer et sortir.

Pour lutter efficacement contre la crise mondiale il faut sortir du libre-échangisme!

Exemple: Hollande a beau élever la voix contre la concurrence déloyale de la Chine (Lire ICI), il ne peut rien faire puisque la souveraineté de nos frontières, du corps vivant appelé nation France, est entre les mains de technocrates bruxellois qui poursuivent, eux, la mise en place d’une mondialisation libérale adossée au dogme du libre-échangisme. Pour le très gauchiste (lol) franc-maçon (yep!) Mélenchon, parler de frontière c’est du pétainisme car il est le bras gauche du mondialisme débridé.

La seule solution pour défendre nos emplois, notre industrie, avec patriotisme comme nous le diront nos dirigeants, c’est de reprendre notre souveraineté sur les leviers économiques et politiques qui font la croissance de notre pays. Comment font la Chine ou les USA vous pensez? Ils pratiquent la libre-concurrence vous croyez? Ou bien ils se protègent par de multiples barrières économiques et politiques? La construction européenne n’est pas un projet européen c’est un projet mondialiste! C’est Babylone (Lire ICI). L’UE doit donc servir les intérêts d’une caste mondialiste qui se gavent de nos savoir-faire, de notre production de richesse, de notre éducation, de notre pouvoir d’achat pour s’engraisser exponentiellement en ces temps de crise. N’est-ce pas tout simplement dégueulasse? N’est-ce pas le marqueur d’un dysfonctionnement du système macro-économique et politique qu’on nous construit? Pourtant aucun dirigeant ne le remet publiquement en cause ce qui revient bien à montrer qu’ils travaillent pour la caste mondialiste et non pour le droit des peuples à vivre dignement.

N’oubliez pas le 14/11 en solidarité avec les peuples européens! Lire ICI

Non au mondialisme qui est un libéralisme libre-échangiste! Oui à l’échange régulé inter-nations dans le respect des différences de chacun selon son développement historique avec dans l’idée de faire converger socialement vers le haut et non vers le bas comme le promeuvent nos dirigeants mondialistes!

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

La guerre civile se propage dans la zone euro!

 

Au bord de l’explosion.

Quelle est la conséquence de l’appartenance à la zone euro créée spécialement pour la prospérité, la paix et mon cul sur la commode? La guerre civile!
Notez bien que ce sont les deux premiers pays, avec le Portugal, qui sont sous perfusion de l’Europe et pour lequel un traité européen va être voté sans aucune consultation démocratique des peuples. Un traité qui va permettre à nos dirigeants de laisser emprunter la BCE pour rembourser les dettes des nations sans aucun contre-pouvoir puisque celle-ci sera libre et indépendante. Avec comme conséquence une uniformisation des taux d’intérêts pour tous les pays concernés,  qui sera moins pour les pays faibles économiquement et plus pour les pays forts. On comprend mieux pourquoi l’Allemagne résiste à ce calcul absurde qui la désavantagera au maximum alors qu’elle est en position de force! Ce qui revient à dire aussi, pour être bien clair, que les banques préfèrent se garantir le paiement de leurs taux d’intérêts par des pays forts que par des pays faibles.

Allons-nous enfin comprendre que cette construction européenne n’est qu’une illusion car bâtie uniquement sur des intérêts privés (banques et multinationales) au détriment de l’intérêt collectif. Si l’Europe permettait au moins de tirer socialement les pays vers le haut ce serait un bénéfice pour les peuples mais depuis 60 ans c’est plutôt l’inverse qui se produit! Pourquoi? parce que les intérêts privés ne veulent pas abandonner leur pouvoir et que les politiques roulent pour eux. Tout simplement.

Alors que nous promet cette zone euro? du chômage et la guerre civile. Où est le progrès humain là-dedans? Revivons-nous le XIXème siècle et la lutte pour le progrès social contre les mêmes intérêts privés? Toujours le même combat mais en pire car aujourd’hui on se bat pour garder le contrat social en l’état alors que l’UE est dans une démarche de libéralisation, c’est cela les garanties exigées par la troïka aux pays endettés en l’échange de financements, encore plus grande pour favoriser la loi de la jungle économique qui fait la joie des puissances.
Si l’on poursuit dans cette logique on ne peut que craindre le pire. Car une guerre civile c’est l’explosion sociale et qui dit explosion sociale dit totalitarisme. On en est très proche. La police est totalement sous contrôle et les humains qui la composent semblent totalement décérébrés et déconnectés des réalités vécues. A croire qu’ils n’ont pas de famille, pas d’amis…Jusqu’à quand va-t-on tolérer la déliquescence de ce monde? Lire ICI

Je vous rappelle que tout cela n’a qu’un but, asservir les peuples à l’engrenage de la dette perpétuelle, celle qui n’est pas remboursable et qui exigera donc toujours plus de sacrifices pour nous Lire ICI
En Grèce c’est toujours la même chose malgré le paiement de 130 milliards d’euros à ce pays! On ne peut pas combler un puits sans fond! Lire ICI
Enfin la contestation grandit au Portugal face à l’austérité! Lire ICI

Qu’en sera-t-il en France croyez-vous quand notre gouvernement, socialiste, va annoncer ses mesures draconiennes? Car notre tour va venir prochainement c’est inéluctable. Laisserons-nous faire ou descendrons-nous dans la rue pour défendre le peu qu’il nous reste? Le seul choix que nous laisse cette cure d’austérité européenne c’est la guerre civile! Il est beau ce début de XXI ème siècle…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

 

 

 

La dictature bancaire se met en place dans l’UE.

Peu à peu l’oiseau fait son nid dit l’adage populaire. On peut le dire à propos de Mario Draghi mandaté par la Goldman Sachs, et les banques institutionnelles comme Rotschild en sous-main, pour faire de la BCE la FED européenne. Autrement dit mettre toute la politique économique de l’union entre les mains des banksters qui contrôlent la BCE à l’instar de ce qui se passe aux USA aujourd’hui où la politique économique dépend entièrement du bon vouloir de la FED.

Le futur siège de la BCE à Francfort.

La BCE n’est pas une banque publique!

Pour bien comprendre l’enjeu il faut commencer par se débarrasser de cet a-priori très franco-français qui est de croire que toutes les institutions supra-nationales appartiennent aux gouvernements et sont donc sous le contrôle démocratique des peuples souverains…Que nenni. La BCE est indépendante de tout pouvoir politique c’est la condition sine au non de sa création, comme la FED: Lire ICI

La BCE est contrôlée par les banques centrales européennes qui en sont actionnaires en contrepartie de leur poids économique. L’intéressant est de voir qu’appartenir à la zone euro n’est pas indispensable pour en faire partie puisque l’un de ses actionnaires le plus important est la banque d’Angleterre juste derrière la Deutsch Bank et devant la banque de France!

Pour bien comprendre ce que sont les actionnaires de la BCE il faut savoir que la Banque d’Angleterre, par exemple, est entièrement indépendante du gouvernement anglais depuis 1997: Lire ICI
Dites-vous bien qu’il en est de même pour toutes les banques centrales nationales surtout depuis qu’elles ont perdues leur pouvoir de création monétaire ( en France depuis la fameuse loi de 1973). Autrement dit la BCE est sous le contrôle du cartel bancaire mondial, comme la FED, contrôlé en sous-main par l’association Rothschild-Rockefeller.

La BCE va avoir le pouvoir économique dans l’UE.

Après avoir pris le contrôle monétaire et financier de la zone, voilà qu’il est question de donner à la BCE le contrôle économique intégral par la supervision des activités de toutes les banques! Lire ICI

C’est-à-dire aura le pouvoir gigantesque de décider l’argent qu’elle prêtera aux banques privées et à quel taux suivant leur activité et leurs comptes d’emprunt. Cela aura pour conséquence que les dites banques privées devront complaire à la BCE pour espérer bénéficier des meilleurs taux d’approvisionnement possible. En définitive elles devront suivre la même politique économique décidée par l’omnipotente BCE seule habilitée à créer arbitrairement de la monnaie, planche à billets, et à prêter aux banques. Cela s’appelle mettre en place une dictature bancaire privée sur notre économie. Une dictature bancaire appelée de tous ses vœux par l’employé de Rotshchild François Hollande et avec un bémol venant de la seule Allemagne qui tient encore et toujours à son indépendance, elle: Lire ICI

Et tout cela en pleine situation de crise économique touchant de plein fouet la zone euro qui est quasiment en récession: Lire ICI
Au point que certains gouvernements travaillent à un éclatement de la zone euro: Lire ICI

Ce qui revient donc à dire aux peuples que vous allez avoir le choix entre l’éclatement de la zone euro, et les catastrophes économiques que cela engendrera, et l’union fédérale européenne qui vous protégera et vous garantira le bonheur absolu. Faites votre choix messieurs dames! Mais ne croyez pas que ce que l’on vous montre comme étant le pire le soit réellement…

Conclusion

Nous allons tout droit avec cette union bancaire si elle se précise vers le fédéralisme européen à la monde américaine qui consistera à mettre en place un pouvoir supra-national au-dessus des nations, et non pas une union fédérale des nations indépendantes comme certains essayent encore de le rêver!

On s’aligne donc entièrement sur le modèle américain avec dans la ligne de mire le grand marché transatlantique de 2015 puis l’union euro-américaine qui débouchera sur un gouvernement transatlantique unifié à terme. Ce que l’on pourra appeler le gouvernement occidental unifié avec l’apport, n’en doutons pas, du pilier israélien et alliés musulmans ( Qataris, saoudiens, égytpiens, kurdes, etc…) faisant de cette union occidentale une union plus large qui servira d’embryon à un gouvernement mondial unifié avec Jérusalem comme capitale. Un gouvernement mondial tellement puissant qu’il mettra la pression sur les non-alignés qui devront se prononcer pour ou contre leur affiliation et ainsi agrandir le cercle mondial pour enfin avoir le contrôle total sur le monde. Et cela en définitive fera la joie des banquiers mais pas celle des peuples vous pouvez en être certains.

Regardez ici ce que pense Olivier Delamarche de la politique des marchés dans la zone euro. Le titre est assez explicite je pense:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit:  Des documents déclassifiés américains montrent comment leurs services ont financé l’euro-fédéralisme. Lire ICI Ceci explique pourquoi ses représentants d’aujourd’hui ( Rappel: Hollande est young leader de la French American Foundation) œuvrent avec vigueur au fédéralisme européen qui sera un avatar de l’empire américain.

Après la Grèce, l’Espagne. La zone euro se construit contre les peuples!

Il serait temps d’accepter d’ouvrir les yeux sur la réalité de cette construction européenne et de sortir du pusillanime qui consiste à dire que de toutes façons on ne peut rien changer! La fatalité n’est pas un projet d’avenir pour la société humaine. La crise de la zone euro nous montre au moins comment celle-ci fonctionne aujourd’hui et pourquoi il faut à tout prix en sortir avant qu’il ne soit trop tard.

Que vous faut-il de plus pour comprendre?

Pour comprendre quoi de mieux que de lire les informations qu’on nous donne officiellement? Ainsi dans ce journal on annonce clairement la couleur: Lire ICI

La zone euro va approuver vendredi l’aide aux banques espagnoles qui prévoit une enveloppe allant jusqu’à 100 milliards d’euros, alors que les Parlements allemand et finlandais viennent de donner leur feu vert à ce quatrième sauvetage au sein de l’Union monétaire

Deux informations importantes nous sont données: l’aide de la zone euro va aux banques espagnoles et européennes et PAS AUX PEUPLES!, et c’est déjà le 4ème plan de sauvetage dans la zone! C’est-à-dire qu’auparavant il y en a déjà eu 3 qui n’ont concerné que la seule Grèce. Un micro-état économique européen!Et pour quel résultat? Lire ICI

La Grèce n’a presque aucune chance de parvenir à économiser 11,5 milliards d’euros sur deux ans, comme l’exigent ses créanciers, l’UE et le FMI, en préalable à tout nouveau prêt, a déclaré mardi le leader du Pasok, l’un des trois partis membres de la coalition au pouvoir.

Est-ce assez clair? Tout ça pour rien. Combien de plans de renflouement en préparation pour la Grèce avant qu’elle ne soit condamnée à sortir de la zone euro? Le 4ème plan de la zone euro n’est que le premier concernant l’Espagne qui est déjà une plus grosse puissance économique. Imaginons donc combien de plans à combien de milliards pour remplir ce tonneau des danaïdes sans fond? Aujourd’hui on discute déjà de 100 milliards…Et quel est le résultat attendu? déjà une hausse du taux d’intérêt de la dette espagnole à 10 ans. C’est-à-dire que même les marchés financiers qu’on engraissent joyeusement n’y croient plus. Lire ICI

La zone euro se construit contre les peuples.

Le peuple au service des banksters.

Mais si le sauvetage de la zone euro était si réjouissant que cela pour ces pays pourquoi alors les peuples sont dans le rue? Pourquoi refusent-ils qu’on les aide? Et bien tout simplement parce qu’on ne les aident pas! On aide les banques comme on a vu, et en plus on demande aux peuples de se serrer la ceinture encore plus pour accepter de mettre en garantie la richesse produite par leur travail! C’est cela la zone euro!

Que croyez-vous qu’est le MES ( Mécanisme Européen de Stabilité)? c’est une garantie donnée aux banques qu’elles seront payées car gagée sur la richesse des nations. C’est bien pourquoi le parlement allemand qui sait qu’il sera le dernier recours une fois que la France sera tombée au champ d’honneur de l’euro (lol…), hésite à rentrer dans ce piège. L’euro est un piège magique destiné à détruire les économies européennes qui, couplée avec la destruction économique américaine, entraînera le grand chaos économique mondial propice à une guerre mondiale.

Voilà pourquoi on prépare les esprits à une intervention contre l’Iran en multipliant les fausses accusations. Voilà aussi pourquoi Peugeot s’écroule car depuis son alliance avec le géant US General Motors on lui interdit d’exporter en Iran (450 000 véhicules / an!). Ce trou béant ne peut être comblé et explique sa chute en bourse et sa délocalisation programmée. C’est inéluctable.

De plus l’embargo contre l’Iran entrainera une montée irrésistible du cours du pétrole! Ainsi les peuples d’Europe seront confrontés à la crise économique due à notre intégration destructrice dans la zone euro, plus notre politique extérieure qui va aggraver nos approvisionnement énergétiques avec comme conséquence une hausse des tarifs! Comment cela va-t-il se finir vous pensez?

C’est pourquoi il faut militer pour sortir rapidement de cette zone euro et même de l’UE! Il faut sortir du piège nous menant à notre perte prochaine. La zone euro ne nous protège pas au contraire elle nous enferme. Elle nous oblige à supporter l’aide aux banques qui elles exigent en contrepartie notre austérité aggravée! Elle est où l’équité, la justice, la liberté, l’égalité, la fraternité, le socialisme? Tout cela est bullshit! Ce monde moderne est bullshit! La société humaine que nous construisons est bullshit! Il serait temps d’en prendre conscience…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Note: Et en plus les banques trichent ouvertement! C’est l’affaire du libor qui est une manipulation orchestrée par la banque d’Angleterre (c’est-à-dire Rohtschild) et qui aura des répercussions sur les taux d’intérêt à la consommation et immobiliers! Notre économie est basée sur des faux-semblants et l’hyper-cupidité des banksters. Les peuples ne sont nullement responsables de cette faillite du système et c’est cela qu’il nous faut dire autour de nous. Non ce n’est pas le peuple grec le fautif, ni l’espagnol, ni l’italien, l’irlandais, le français…Ce sont les banques qui ont construit ce système économique inique et inepte. Un système qu’il nous faut casser à tout prix avant que nos dirigeants nous précipitent droit dans la gueule du loup:

Edit: Le plan d’aide aux banques en Espagne à peine voté voilà que les marchés s’effondrent! Pourquoi? parce que les allemands ne veulent toujours pas de la solidarité européenne financière ( et ils ont bien raison!). Les dettes ne sont donc pas encore mutualisées comme le souhaitent les banksters. Conséquence l’Espagne peut exploser dès cet été! Vive l’euro vous avez dit? Lire ICI

Et si on vendait la France, l’Europe puis le monde au Qatar?

On s’embête pour pas grand chose. Si on regarde bien la réalité en face on voit bien que la France est au bord de la faillite et c’est déjà le cas dans la zone euro qu’on va tenter une dernière fois de gorger d’argent-dette en appauvrissant le plus possible les peuples, en déclenchant une austérité massive couplée à une hausse du SMIG titanesque! Si si 2% c’est énorme alors que l’économie de la zone est en récession. Vous avez dit vive la gauche? Je plussoie…

Le futur président de la France, de l’Europe puis du monde.

Nous sommes donc gravement en crise: Lire ICI

Tous nos dirigeants européens et mondiaux sont unis dans une seule voix pour dire que cela n’est pas du au modèle économique. Bien au contraire ils vont nous demander d’en faire encore plus! Vous êtes en crise? Et bien trimez encore plus pauvres gens! Faut dire que ça marche et que les veaux votent à gauche dans un bel ensemble pour se libérer de cette droite malfaisante. Le pire est qu’ils semblent content d’eux en plus.

Tout ca pour dire que nous n’avons pas d’argent, pas de liquidités à injecter dans l’économie pour créer une bulle de croissance virtuelle qui suffirait à rassurer les marchés pendant au moins quelques temps et, aussi, permettrait de faire avancer leur plan: l’intégration économique pour ne plus faire qu’un état. Pourquoi s’emmerder à 17 alors qu’un seul gouvernement pour les 17 éviteraient toutes les petites mesquineries qui consisteraient à l’un de défendre sa souveraineté, l’autre sa culture, l’autre son alliance avec la Russie,etc…ouste tout le monde dehors! Un seul gouvernement pour une même politique économique libérale au service des marchés, une même politique militaire affidée à l’Otan et au service d’Israël, et roule ma poule non? N’est-ce pas là le rêve fédéral européen? Lire ICI

Les économies européennes ont déduit que pour relancer la croissance il suffisait d’injecter 130 milliards d’euros mais le problème est que personne ne peut les avancer et qu’il va falloir s’endetter encore. Pourquoi s’embêter? Il existe dans le monde un pays qui a les moyens financiers illimités et qui est en train de racheter tous les bijoux de famille de France, j’ai nommé le Qatar. Pourquoi donc ne pas lui demander de racheter la zone euro en devenant le garant de la croissance plutôt que de la donner aux marchés volatils? On propose au Qatar de sortir ces 130 milliards d’euros qui sont une paille pour lui et en contrepartie on l’invite à devenir le chef du gouvernement financier de la zone euro à la place de la BCE qui elle va nous demander en plus de payer des intérêts sur la croissance?

On n’a qu’à donner les clés au Qatar puisque l’argent n’a pas d’odeur paraît-il. Démerdez-vous avec l’économie française et puis celle de la zone euro, nous on s’occupe de gérer le quotidien et notamment la police chargée de défendre les investisseurs qataris contre les fachos de français et autres, qui refusent de vendre leur âme au diable …euh au Qatar.

Puis une fois que le Qatar devient le maître de l’Europe on n’a qu’à lui offrir le monde puisque de toutes façons c’est le seul à avoir assez de pognon pour l’acheter. Pourquoi s’embêter? Certes ce n’est pas un vraiment un pays démocratique ni même un pays musulman respectable mais n’est-il pas l’allié d’Israël et de l’empire occidental en Libye, en Syrie puis ensuite contre l’Iran? Ne finance-t-il pas les milices armées appelées Al Qaeda contre les régimes laïcs du moyen-orient? N’est-ce pas un pays béni par les dieux que d’avoir la capacité financière de s’acheter le monde lorsqu’on est un si petit pays? Voyons la vie serait plus simple si le Qatar s’occupait de tout pendant que nous nous ferions semblant de vivre libre dans un monde gouverné par l’argent qui n’a pas d’odeur.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

La zone euro vers le Bank run?

La zone euro risque de s’écrouler par l’action simple de particuliers venant retirer massivement leur argent par la crainte de voir celui-ci disparaitre dans la faillite bancaire qui s’annonce. C’est ce qu’on appelle une panique bancaire. Les peuples n’ayant plus confiance en leur monnaie et vont donc retirer massivement de l’argent pour acheter des biens avant que ceux-ci augmentent du à la dévaluation de la monnaie: Lire ICI

Voilà ce qui nous attend bientôt.

On peut le voir de deux façons: c’est la catastrophe le système bancaire s’écroule, l’argent ne vaut plus rien; ou bien enfin la dictature bancaire s’écroule et l’on peut commencer à envisager un autre système de substitution.
Je pense sincèrement que pour les peuples à l’heure actuelle la meilleure chose possible pour eux serait de voir le système bancaire s’écrouler. Et pour cela donc rien de tel qu’un bank run massif et généralisé dans toute l’Europe.

C’est déjà le cas en Grèce où le peuple retire massivement ses économies des banques. C’est aussi le cas en Espagne:

Si la contagion se transmet à l’Italie, la France, etc..alors c’est la déroute totale du système bancaire comme en 1931! Comme quoi rien ne change vraiment. Sauf pour nous d’inventer une sortie de crise qui ne soit pas la guerre mais pour cela il ne faudra pas se laisser manipuler par l’élite.

Le bank run en Europe est parfaitement plausible comme le démontre l’économiste Jacques Sapir: Lire ICI
J’ajouterai parfaitement souhaitable…

Parce que voyez-vous les grands comptes comme on dit, les grandes entreprises, ont déjà commencé à retirer l’argent des banques mais cela on ne vous le dit pas bien entendu: Lire ICI

Nous sommes donc dans la situation suivante: les banques sont en faillite et ne tiennent debout que par nos dépôts vu que l’argent des grands comptes est déjà transféré à la BCE notamment; mais pour assurer le maintien en vie des banques on oblige les nations, les peuples quoi, a emprunté sur le marché financier une somme dont on sait qu’elle ne suffira jamais à boucher le trou puisqu’il est sans fond…On gaspille donc allégrement nos richesses pour sauver cette zone euro qui ne peut pas fonctionner.

Alors quelle solution? Nationaliser les banques de dépôts pour garantir l’argent du peuple et laisser s’effondrer le système spéculatif bancaire européen et mondial. C’est la seule chance de nous en sortir nous le peuple. Mais l’oligarchie politique travaille-t-elle pour défendre  nos intérêts ou celui des marchés financiers? A vous de voir.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Voulez-vous vraiment une république fédérale d’Europe?

Les divergences affleurent au grand jour au sein du couple franco-allemand moteur de l’union européenne et en pleine période de crise de la dette dans la zone euro. La divergence se fait entre une chancelière allemande défendant le leadership de son pays sur la zone euro et le président français qui défend le fédéralisme européen via les eurobonds. La ligne de fracture n’est pas si nette que cela et il ne reste plus qu’à emballer le futur traité sans froisser les alliés politiques des uns et des autres en période électorale.

Nous assistons à la mise en place d’un futur gouvernement européen.

Vers le fédéralisme européen.

Les divergences entre la France et l’Allemagne ne sont qu’à la marge de ce vers quoi nous allons, c’est-à-dire le fédéralisme européen. La France veut à tout prix l’institutionnaliser au plus vite et ce sera l’objectif du mandat de Hollande donné par Bilderberg. L’objectif des dirigeants européens mondialistes, et donc fédéralistes à la sauce US, est donc de faire un maximum de transfert de souveraineté vers une gouvernance européenne.

Une gouvernance européenne qui prendrait peu à peu les atours d’une nation européenne chère à cette oligarchie apatride et nomade comme nous l’explique très bien Christophe Barbier dans cette vidéo avec l’arrogance qui caractérise ceux qui sont dans les cercles de pouvoir envers le destin des peuples. Il n’est plus question de démocratie souveraine mais bien d’imposer le modèle fédéral voulu par le moteur franco-allemand:

On nous parle donc carrément d’une « nation européenne » comme si cela allait de source pour tout le monde. Pourtant l’histoire récente et passé montre que les états européens sont aussi différents culturellement que possible même si la religion chrétienne peut être vue comme un ciment entre ses différents états. Un ciment pas suffisant en tout cas pour croire que le français, le croate, le polonais et le suédois appartiennent au même modèle culturel.

Lire: Une nation européenne est-elle possible?

Une nation européenne n’est donc qu’une utopie, qu’une vue de l’esprit  mais elle est pourtant vivement partagée par cette élite oligarchique UMPS puisque Juppé, Cohen-Bandit ou Hollande sont de fervents fédéralistes européens côté français tout comme Joshka Fisher côté allemand par exemple, montrant ainsi que la volonté commune vers une nation européenne existe au plus haut niveau et que les divergences sont en fait dans la façon ils vont nous « l’habiller médiatiquement » pour le rendre acceptable puisqu’aucun peuple souverain n’en veut!

Voici ceux qui font cette Europe fédérale sans votre consentement!

C’est ainsi que tout est fait pour rester dans la zone euro malgré la crise évidente. En Grèce la droite comme la gauche n’envisage nullement de sortir de la zone euro ce qui serait pourtant le seule solution pour l’économie grecque. Ce que comprennent bien les peuples qui ne veulent plus voir leurs richesses servir à d’autres comme ici en Allemagne:

Autrement dit la fracture est ouverte non entre la droite et la gauche mais entre l’oligarchie mondialiste et les peuples. Qui va l’emporter? Le chaos économique qui s’abat sur la zone confirme la vision du club de Rome qui prédisait un effondrement total si l’on poursuivait sur une croissance non-maîtrisée: Lire ICI
Les think tanks, les lobbys de toute sorte mettent donc la pression sur l’élite pour que celle-ci continue à mettre en commun les outils de décision politiques sur lesquels il sera plus facile ensuite d’agir. Le libéralisme économique sera poursuivi pour faire encore plus d’Europe comme l’ont affirmé Hollande et Monti sans le dire aussi ouvertement bien sûr.

La seule solution que propose l’élite dominante est donc toujours plus d’intégration, toujours plus de transferts de souveraineté des peuples vers une structure technocratique supra-nationale, alors que l’on sait que les peuples n’en veulent pas! Il n’y a qu’à constater l’incontestable érosion électorale scrutin après scrutin pour les élections européennes! L’union ne convainc pas mais pourtant ils nous disent qu’ils en veulent encore plus il y a un problème non? Un problème réel de démocratie.

Et la prochaine étape est donc de faire du parlement européen le gouvernement de cette future nation européenne est de faire élire au suffrage direct le président de l’Europe pour faire croire aux peuples qu’ils sont en démocratie puisqu’ils auront le choix entre le candidat bleu et le candidat jaune, ou rouge, ou vert, ou etc…mais qui partagent cette même ambition. C’est ce que dit Juncker lors de la remise du prix Charelmagne 2012 au ministre allemand des finances:

Le prix Charlemagne récompensant chaque année les élites qui se seront distingués pour nous faire marcher de force vers cette utopique nation européenne. Il existe aussi pour les jeunes loups.

Il faut donc à tout prix s’opposer au fédéralisme européen qui n’est qu’une vue de l’esprit de l’élite profitable aux lobbys et aux institutions capitalistes mais nullement à la souveraineté des peuples qui est pourtant l’essence de la démocratie comme nous l’ont enseigné…les grecs. Ceux-ci seront-ils les fossoyeurs du projet fédéral via l’effondrement de la zone euro? Ce serait en tout cas un excellent signe du destin non?
Alors espérons que les peuples grecs et français voteront dans le sens de leurs souveraineté ce dimanche ce qui serait un signal fort envoyé à leur élite qui fait la sourde oreille à leurs revendications.

Retrouvez toutes les infos engagées et actualisées dans un flux: ICI