En Egypte élection de Mohamed Morsi le nouveau pion américain sur l’échiquier du moyen-orient.

L’Egypte a enfin accouché d’un nouveau président après des mois d’une révolution civile et après un coup de force des militaires. Ce sera donc le représentant des frères musulmans, Mohamed Morsy. Dans une lutte contre un nouvel ordre mondial à venir doit-on se réjouir de l’élection de Mohamed Morsy sous prétexte qu’en tant que musulman il serait un résistant? Pas du tout! En fait l’empire a placé son nouveau pion à la tête du pays qui a la plus grosse armée de la région, un pion sorti opportunément du chapeau après le désistement du candidat prévu jugé peut-être un peu trop « enflammé ». Mohamed Morsy sera lui bien docile.

Un nouveau frère en fraternité sur la planète…

Il faut dire qu’il a suivi de longues études aux USA (17 ans) et ce n’est pas anodin lorsqu’on est élu président d’un pays qui voudrait incarner une autre polarité de ce monde. Égypte sera bien dans le camp de l’empire americano-sioniste et celui de l’Otan lorsqu’il le faudra. Certes les « Frères » musulmans sont antisionistes revendiqués mais c’est un apparat de théâtre chère à la franc-maçonnerie qui aime à faire prendre des vessies pour des lanternes.

Lire: Les frères musulmans

C’est donc une organisation créée de toutes pièces par l’empire anglais en 1920 pour empêcher la réconciliation entre juifs et musulmans. De cette matrice maçonnique part toutes les soi-disantes branches révolutionnaires islamiques contre le sionisme:

Chaque groupe révolutionnaire qui est crée par les agents anglais bénéficie de différentes tactiques, de plans d’actions et de projets précis de leur part.
Par exemple, en Iran, les différentes organisations fanatiques que sont les fedayins de l’Islam, les Ismaéliens, les Hodjatya, les Moudjahiddines du Peuple, ainsi qu ‘en dehors de l’Iran le Hamas, les fou de Dieu au Liban, les Moudjahiddines de l’Islam, Al-Quida (la base, le fondement de l’Islam) et toutes les autres organisations, sont en fait les diverses branches d’un tronc commun que sont les frères musulmans, qui évidemment poursuivent avec des objectifs différents les mêmes buts révolutionnaires.

La révolution arabe de 2010 accouche donc en Egypte d’un candidat lié aux intérêts de l’empire americano-sioniste comme prévu. C’est la branche modéré de l’islamisme qui a été choisi par les américains:

Le 11 janvier 2012, Morsi reçoit William Burns, sous-secrétaire d’État américain. C’est la première fois qu’une personnalité américaine de ce rang rencontre les dirigeants de la confrérie. Il affirme que son parti s’engage en faveur des droits de l’homme, de la tolérance religieuse, et qu’il respectera les obligations internationales de l’Égypte. Il dit aussi « croire en l’importance des relations égypto-américaines », mais estime qu’elles « doivent être équilibrées ».

L’Egypte est une chasse gardée américaine en ce qui concerne les investissements industriels et énergétiques et le gouvernement égyptien ne peut prendre le risque de se fâcher avec l’empire: Lire ICI

Tout est donc sous contrôle! Depuis le début de cette révolution égytpeinne le passage de Rafah (frontière Palestine) est toujours aussi fermé et soumis au droit de veto israélien! Lire ICI, alors que la révolution égyptienne avait fait entrevoir l’ouverture complète de cette porte.On peut donc s’attendre à ce que rien ne change du côté égyptien pour le peuple palestinien sinon cela reviendrait à déclarer la guerre à l’empire americano-sioniste…

La collusion entre les frères musulmans et les services secrets occidentaux n’est pas une légende, Lire ICI, et le fait que Tarik Ramadan ouvre un centre de recherche islamique au Qatar montre bien l’allégeance de ce mouvement à l’empire maçonnique mondial.

Finalement tout se tient et tout est logique dans cette région. L’objectif c’est la tension permanente et la possibilité de pouvoir dégénérer en conflit à tout moment. Un conflit qui profitera bien évidemment à l’empire americano-sioniste qui pourra construire le grand Israël, remodeler l’Islam aux valeurs occidentales, et anéantir définitivement toute possibilité de révolte arabe par une dépopulation massive. Le nouvel ordre mondial est en marche.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Publicités