La démocratie triomphera de cette construction européenne!

Le vrai combat est enclenché et il est de l’intérieur. Toute la construction européenne n’aura été qu’une constante politique de l’élite pour promouvoir un modèle qui détruit les biens et le moral des peuples. Elle ne peut donc que s’écrouler, elle le doit! Car il n’y a pas de solutions viables pour l’avenir des peuples en continuant cette mortifère intégration politique.

Le lanceur de polémiques...
Le lanceur de polémiques…

David Cameron a plongé un pavé dans la mare en disant qu’il prendrait la responsabilité, s’il était réélu, d’appeler les citoyens anglais à un référendum sur l’appartenance ou non à l’union européenne. Un argument de campagne électorale pour certains commentateurs prenant ainsi l’union européenne en otage (Lien). Panorama des réactions européanistes (Lien).
Pourtant celle-ci nous ferait-elle tant de bien qu’il nous faudrait la défendre coûte que coûte? Contre nous-mêmes, contre nos droits souverains, contre notre autonomie, contre notre droit à disposer de nous-mêmes? Il faudrait être fou ou naïf. C’est ce que l’on fait pourtant depuis 50 ans…(Lien)

Le couple franco-allemand est une victoire américaine.

Ce couple ne nous représente nullement.
Ce couple ne nous représente nullement.

Le couple franco-allemand dont les médias nous bassinent avec complaisance dans une manipulation éhontée de l’histoire dont ils ont l’habitude. Car à l’origine ce traité de l’Elysée voulu par De Gaulle n’était pas du tout ce qu’il en est devenu aujourd’hui. Bien au contraire il était une volonté affirmée d’offrir à la France un contrepoids suffisant à l’hégémonie américaine. L’Europe telle que voulue par De Gaulle alors n’était pas du tout celle que l’union européenne construit et qui n’est autre que la volonté de l’amarrer aux états-unis. Non l’Europe, et ses peuples, n’auront pas le droit de décider de leur politique monétaire, internationale et même nationale sans en recevoir l’aval du futur gouvernement fédéral européen entièrement sous contrôle de nos « alliés » américains.

Lire à ce sujet la vérité sur la séquence historique d’il y a cinquante ans entre De Gaulle, Adenauer et Kennedy! (Lien).

A voir en vidéo:

Le populisme vaincra!

Le populisme c'est la démocratie!
Le populisme c’est la démocratie!

Le populisme pour vous mettre à l’aise tout de suite, est la volonté du peuple. Le synonyme est la démocratie qui n’est autre que la politique par et pour le peuple. Cette union européenne fait-elle le bonheur des peuples alors que le chômage augmente, que le chômage des jeunes explose, que la désindustrialisation se poursuit, que les retraites diminuent, que les impôts progressent, que les taxes augmentent, que les tarifs de l’énergie etc etc.

Nigel Farage nous rappelle quelques vérités:

Pire encore cette construction européenne n’est que le fruit de mensonges, de manipulations et de malversations financières pour opprimer toujours plus les peuples. En Grèce on soupçonne deux dirigeants d’avoir exagéré le déficit du pays pour mieux obliger le peuple à accepter l’austérité! (Lien)
L’Allemagne (du moins son élite) rêve toujours de voir la France se conformer à sa politique économique qui a crée pourtant plus de précarité et de pauvreté avec les lois Hartz (Lien).
C’est ce que s’apprête à faire notre petit gouvernement avec son projet de flexi-sécurité entendons-nous bien même si ils souhaitent l’enrober d’une bonne grosse louche sociale qui passera à la trappe dans les faits (Lien).

Toujours plus d’intégration européenne toujours moins de démocratie.

L'Europe met notre pouvoir entre ses mains!
L’Europe met notre pouvoir entre ses mains!

Que font-ils pour nous sortir de cette mouise rampante? Ils nous proposent toujours plus d’intégration et d’abandonner toujours plus de pouvoirs souverains pour les donner à des technocrates, des financiers via la BCE, des businessmen, qui eux savent la réalité de ce monde (Lien). Et nous, notre réalité à nous? Ils s’en foutent.

Car si cette élite européaniste et mondialiste a la capacité et la volonté de voler de pays en pays pour voir fructifier son économie, ses avoirs financiers, sa richesse, l’immense majorité des peuples, elle, n’a que la volonté de vivre heureuse et dignement. Or nous sommes abreuvés de propagande faisant croire que la richesse rend heureux par des gens payés pour cela. Et payés tellement astronomiquement qu’on ne peut même se l’imaginer!
Ce modèle élitiste qu’est l’union européenne ne peut donc s’appliquer aux vouloirs des peuples. La cassure est autant idéologique, que philosophique que même économique. Qui a envie de quitter véritablement son pays en dehors de ceux qui gagnent tellement d’argent qu’ils peuvent s’acheter un château ailleurs? Qui à part les roms qui ne sont bien nulle part parce qu’ils ne vivent pas bien eux-mêmes? Personne. Cette union européenne est donc une construction hypothétique car elle n’a pas réussi à déraciner l’être humain de sa terre. Sa terre à laquelle il est étroitement lié et dont il ne peut envisager de quitter qu’à contre-cœur ou sous le coup d’une opportunité extraordinaire ( Ne nous a-t-on pas fait le coup du rêve américain?).

Cette union européenne n’est donc qu’une coquille vide qui ne profite qu’à une élite cherchant à bénéficier des bonnes grâces de la puissance américaine pour s’ouvrir toujours plus de marchés à l’exportation et concurrencer la puissance de la Russie et de la Chine. Cette union européenne n’est donc qu’une union aristocratique et non une union des peuples souverains. Pourtant celle-ci serait utile au monde et en celle-là je peux croire car elle apporterait véritablement un modèle de développement différent respectueux de la diversité et de l’autonomie des autres peuples du monde. Avec cette construction européenne on n’en est loin comme on le constate avec la multiplicité des guerres néo-coloniales en Libye, en Syrie, en mali, au Soudan et ailleurs. C’est ça la vision de l’Europe de demain? Poursuivre le même idéal colonisateur que depuis 1789 et la prise de pouvoir occulte des francs-maçons? Une prise de pouvoir qui s’est effectué contre le peuple comme le montre le génocide de Vendée (Lien) et qui se perpétue encore aujourd’hui de façon plus perverse encore.

Alors non je ne rêve pas de cette union européenne et je n’en veux pas! Je réclame la démocratie qui n’est autre que la souveraineté du peuple et non son dépouillement comme c’est le cas aujourd’hui. Non au couple franco-allemand qui ne justifie d’aucun enthousiasme de nôtre côté comme du leur (Lien) et cela malgré 50 ans de propagande. Pourquoi? Car au fond de nous savons que nous n’avons envie ni l’un ni l’autre de nous fondra dans un super état germanique. Moi je suis français avec mes codes et ma culture, toi tu es allemand avec les tiens. Et je te respecte pour cela même si je n’ai aucune envie de te ressembler. Par contre travaillons ensemble si c’est possible ça oui mais gardons nos différences dont l’addition fait notre force. Ne fusionnons pas dans un ensemble non-défini qui serait la proie d’intérêts supérieurs dépassant notre propre volonté et notre envie.

Retrouvons le goût de disposer de nous-mêmes en toute souveraineté et nous retrouverons alors notre joie de vivre j’en suis persuadé. Le monde est vaste et nous n’avons pas vocation à nous engluer dans un partenariat obligé. Nous sommes ouverts sur le monde et nous voulons lui parler dans les yeux avec sincérité et confiance. Nul n’est notre ennemi en ce bas-monde s’il nous respecte aussi. Nous n’avons pas à avoir peur de notre liberté car c’est la condition même de notre vie.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

Publicités