Vers « le meilleur des mondes »?

Nous vivons une époque charnière du développement humain où nous nous apprêtons à basculer dans la dictature en chantant n’est-ce pas formidable? Nous avons la chance, nous peuples occidentaux, d’avoir un frigo encore plein et de pouvoir acheter le dernier mobile en vente alors nous pensons vivre dans un monde de liberté. Seulement nous n’avons pas compris que cette liberté s’arrête à celle de consommer, tout le reste est sévèrement contrôlé. Nous commençons seulement à nous rendre compte que quelque chose cloche sans parvenir à définir quoi précisément parce que la cause de notre malaise est diffuse et bien cachée. C’est ainsi que nous n’avons pas encore conscience que notre société se dirige tout droit vers  » le meilleur des mondes » et avec notre assentiment en plus.

Nous n’avons jamais pris en mains notre destin. Il serait temps…

Il faut être aveugle, de mauvaise foi ou bien naïf, pour accepter la dérive autocratique de l’union européenne. Une dérive parfaitement orchestrée parce qu’elle nous semble s’inscrire dans le cours logique de l’histoire. C’est une suite naturelle finalement qui s’accélère depuis que nous avons eu la riche idée de faire monnaie commune avec des économies divergentes. Quelle est la variable économique commune entre l’économie du Portugal, de l’Allemagne, de la Grèce, du Danemark et de la France? Aucune car nous sommes tous différents. Notre économie s’est développée sur les points forts de nos pays respectifs avec sa culture profonde. Je pourrai poser la même question sur les modèles sociaux, sur l’organisation du travail, le poids des marchés financiers, etc…Nous n’avons aucun développement commun.

La mondialisation a sa vitrine.

Pourtant au nom de la mondialisation « on » nous a demandé de nous regrouper pour faire contrepoids économique et financier à la puissance américaine et celle de la Chine. On nous somme de faire fi de nos différences sociales et culturelles pour nous fondre dans un vaste ensemble que l’on appelle comme une évidence: le marché commun. C’est exactement ce que nous construisons. Un marché commun permettant la libre circulation des biens, des produits financiers et des personnes. N’est-ce pas magnifique? Et pour bien faire passer la pilule à ceux qui ne comprendraient pas alors nous avons enrobé ce « package » de liberté, de droits de l’homme, de paix. L’union européenne que nous construisons mérite le prix nobel de la paix pour avoir empêcher la guerre entre voisins! ( Lire ICI) La boucle démagogique totalitaire est donc bouclée que voulez-vous objecter à cette évidence?

Ce marché commun a comme seule et unique caractéristique c’est qu’il fait la joie des puissants, des lobbys, et non celui des citoyens et des peuples. Bizarre non? Le progrès social ou plus largement le progrès humain est inexistant et aurait même tendance à régresser. Oh mais pas pour tout le monde bien sûr! Regardez comment on donne aux gays le droit au mariage, même si cela est un sacrement religieux entre un homme et une femme et que le PACS est déjà suffisant; Regardez comment on défend le droit aux immigrés de migrer dans nos pays, comment on défend les sans-papiers, comment on abolit les frontières nationales vues comme des freins à la « civilisation » sans nous permettre de nous poser la question de notre propre survie à nous peuples « locaux« . Ben oui parce que nous nous n’avons pas double ou triple nationalité, nous sommes français uniquement et notre pays est suffisamment riche pour nous permettre de vivre dignement non? Oui mais ça c’était avant la « mondialisation« …

Le marché commun ne fait pas la joie des familles.

On comprend bien que l’unique objectif de ce « marché commun » est de permettre la multiplication des profits sans entraves et sans contraintes sociales. Que vous demande les grands patrons encore aujourd’hui en 2012? diminuer le coût du travail, donc celui des charges sociales, faire des économies et affaiblir le droit des citoyens à décider par eux-mêmes (Lire ICI). Ceci pour bien comprendre que leur volonté de profit sera sans fin. Ils ne comprendront jamais que le travail doit profiter aussi au développement humain et que les « charges sociales » sont des droits collectifs profitant à l’ensemble de la société: droit à la santé pour tous, droit à l’éducation pour tous, droit à la sécurité pour tous, droit au logement pour tous, droit au travail pour tous…N’est-ce pas cela une société humaine responsable? ne laisser personne sur le bord du chemin? Ce n’est pas « leur » projet.

Leur projet c’est d’instituer une dictature dans notre dos et pouvoir prospérer tranquillement sur notre dos. Il est ainsi vivement conseillé de prôner un gouvernement supra-national qui aura le pouvoir de battre monnaie, de rendre justice, de faire les lois, d’organiser la sécurité, d’orienter l’économie et maintenant de constituer les budgets des sous-nations que deviendront l’état français, allemand, italien , grec , polonais etc…Ce que nous dit une parole encore libre et gaulliste Mme Garaud: la France n’est plus un état. Ben oui

Or sans état que devient la démocratie? Que devient le droit du peuple à disposer de lui-même, de son destin? Lorsque le peuple élit des représentants qui prendront leurs ordres directement à Bruxelles, chez Mario Draghi de la BCE par exemple, que deviendront notre droit à contester, à envisager une autre politique? Et bien tout cela sera confisquer pour le seul droit de l’oligarchie à continuer de s’enrichir sur notre dos en nous taxant toujours plus, en abaissant nos droits sociaux. N’est-ce pas cela que nous voyons avec la révolte de nos amis, nos frères, nos cousins, espagnols (Lire ICI), italiens (lire ICI), grecs (Lire ICI), portugais ( Lire ICI) qui refusent la politique d’austérité voulue par l’oligarchie au nom du remboursement de la dette?

Ah la dette…l’arme ultime de la propagande oligarchique. La seule arme qui tienne encore un peu dans les esprits des citoyens abrutis par leur journée de travail. La dette…Elle est énorme! Oui mais énorme de ses taux d’intérêts la dette comme nous l’explique bien le Front national et qui explique aussi le pourquoi de sa diabolisation publique (Lire ICI). Une dette avec notre monnaie souveraine, avec notre droit de battre notre propre monnaie et elle n’existe quasiment plus. Et puis on peut très bien décider de ne pas la rembourser lorsque notre survie est en jeu non? Entre notre abaissement social programmée via l’austérité, notre esclavagisation prononcée, on peut très bien décider « souverainement » de refuser de payer au moins les taux d’intérêts de cette dette et de ne rembourser que le capital surtout que les banques, les marchés financiers, sont à l’origine de la crise financière non? Et le seul capital de la dette c’est peanuts. Pourquoi alors nos gouvernants n’envisagent jamais cette éventualité et lorsqu’on la soumet nous traite-t-on de populistes, de démagos, d’illuminés, de complotistes ou je ne sais quoi…antisémite? aussi bizarrement.

Notre droit souverain à la démocratie serait-il un acte antisémite notoire? Notre droit à retrouver nos frontières, à refuser le multiculturalisme sauvage, l’immigration massive, à battre notre monnaie, à défendre notre industrie et nos emplois, à refuser le diktat du sionisme, à recouvrer les attributs de notre liberté simplement serait un acte antisémite? Allons bon qui décrète cela? N’avons-nous pas le droit aussi à nos croyances propres et personnels? A défendre notre volonté d’harmonie avec la Nature et la vie dans son ensemble? N’avons-nous pas le droit de défendre une agriculture propre sans OGM, sans engrais chimiques, sans pesticides? A priori non. Les experts du mondialisme, les conseillers du gouvernement de droite comme de gauche, proclament toujours la même antienne: « Toujours plus d’Europe! » Ce que l’on peut traduire par: « Vive la dictature de l’oligarchie contre le droit souverain des peuples à disposer d’eux-mêmes! ». Ils veulent construire pour nous « le meilleur des mondes » or celui-ci n’est pas viable parce que cette élite dirigeante est animée par l’obsession du profit et du pouvoir alors que nous nous aspirons à vivre en harmonie avec notre entourage et notre environnement.

On voit bien que ce sont deux aspirations antagonistes qui ne peuvent se rejoindre naturellement.  » le meilleur des mondes » n’est pas le paradis c’est une dictature technologique et scientifique comme nous l’explique lui-même Aldous Huxley l’auteur:

Cette petite élite, cette oligarchie mondiale, cette aristocratie, ne porte pas l’humanité dans son cœur. Elle en a même le dégoût et une sainte horreur. Car elle sait elle combien l’humanité est facilement manipulable lorsqu’on y met les moyens, comment on peut la diviser pour mieux régner, comment on la soumet avec facilité lorsqu’elle aspire à la révolution. Leur rêve pour nous c’est de nous construire ce « meilleur des mondes« :

Le film en entier en play-list ICI

Leur rêve ultime…

Et comme cela ne suffira pas puisqu’il faudra toujours plus de moyens technologiques et chimiques pour contrôler les pensées d’un être humain alors envisageront-ils un monde sans humains. Un monde génétiquement parfaitement maitrisé où les « nouveaux « humains accepteront leur condition d’esclave sans envisager un jour la possibilité d’être libre, autonome, heureux de vivre puisque tout cela leur aura été ôter de l’esprit.

Merci au blog Lavéritablenaturedujudaïsme pour la vidéo.

Voilà quelle est la finalité de notre destin si nous acceptons de nous soumettre au projet de cette oligarchie mondialiste. Si nous acceptons de nier nos droits élémentaires et notre volonté profonde d’aspirer à une vie en complet symbiose avec les ressources de notre planète. Cela est pourtant à notre portée il suffit de la vouloir tous ensemble. Commençons déjà par être solidaires avec les peuples en souffrance et en lutte le 14/11 (Lire ICI) pour montrer que nous refusons la soumission à leurs vues politiques. Le changement, le seul changement possible, ne viendra que de nous et non d’une hypothétique solution clé en mains donnée par une oligarchie qui contrôle la totalité du champ des possibles en ce bas monde. Sauf notre esprit pour l’instant…

Retrouvez toutes les actualités engagées dans un flux actualisé ICI

Aller plus loin sur Aldous Huxley grand initié au nouvel ordre mondial s’il en est:

Aldous Huxley, explorateur de nos possibles

Élèves célèbres de la John Hopkins

 

Publicités

La dictature bancaire se met en place dans l’UE.

Peu à peu l’oiseau fait son nid dit l’adage populaire. On peut le dire à propos de Mario Draghi mandaté par la Goldman Sachs, et les banques institutionnelles comme Rotschild en sous-main, pour faire de la BCE la FED européenne. Autrement dit mettre toute la politique économique de l’union entre les mains des banksters qui contrôlent la BCE à l’instar de ce qui se passe aux USA aujourd’hui où la politique économique dépend entièrement du bon vouloir de la FED.

Le futur siège de la BCE à Francfort.

La BCE n’est pas une banque publique!

Pour bien comprendre l’enjeu il faut commencer par se débarrasser de cet a-priori très franco-français qui est de croire que toutes les institutions supra-nationales appartiennent aux gouvernements et sont donc sous le contrôle démocratique des peuples souverains…Que nenni. La BCE est indépendante de tout pouvoir politique c’est la condition sine au non de sa création, comme la FED: Lire ICI

La BCE est contrôlée par les banques centrales européennes qui en sont actionnaires en contrepartie de leur poids économique. L’intéressant est de voir qu’appartenir à la zone euro n’est pas indispensable pour en faire partie puisque l’un de ses actionnaires le plus important est la banque d’Angleterre juste derrière la Deutsch Bank et devant la banque de France!

Pour bien comprendre ce que sont les actionnaires de la BCE il faut savoir que la Banque d’Angleterre, par exemple, est entièrement indépendante du gouvernement anglais depuis 1997: Lire ICI
Dites-vous bien qu’il en est de même pour toutes les banques centrales nationales surtout depuis qu’elles ont perdues leur pouvoir de création monétaire ( en France depuis la fameuse loi de 1973). Autrement dit la BCE est sous le contrôle du cartel bancaire mondial, comme la FED, contrôlé en sous-main par l’association Rothschild-Rockefeller.

La BCE va avoir le pouvoir économique dans l’UE.

Après avoir pris le contrôle monétaire et financier de la zone, voilà qu’il est question de donner à la BCE le contrôle économique intégral par la supervision des activités de toutes les banques! Lire ICI

C’est-à-dire aura le pouvoir gigantesque de décider l’argent qu’elle prêtera aux banques privées et à quel taux suivant leur activité et leurs comptes d’emprunt. Cela aura pour conséquence que les dites banques privées devront complaire à la BCE pour espérer bénéficier des meilleurs taux d’approvisionnement possible. En définitive elles devront suivre la même politique économique décidée par l’omnipotente BCE seule habilitée à créer arbitrairement de la monnaie, planche à billets, et à prêter aux banques. Cela s’appelle mettre en place une dictature bancaire privée sur notre économie. Une dictature bancaire appelée de tous ses vœux par l’employé de Rotshchild François Hollande et avec un bémol venant de la seule Allemagne qui tient encore et toujours à son indépendance, elle: Lire ICI

Et tout cela en pleine situation de crise économique touchant de plein fouet la zone euro qui est quasiment en récession: Lire ICI
Au point que certains gouvernements travaillent à un éclatement de la zone euro: Lire ICI

Ce qui revient donc à dire aux peuples que vous allez avoir le choix entre l’éclatement de la zone euro, et les catastrophes économiques que cela engendrera, et l’union fédérale européenne qui vous protégera et vous garantira le bonheur absolu. Faites votre choix messieurs dames! Mais ne croyez pas que ce que l’on vous montre comme étant le pire le soit réellement…

Conclusion

Nous allons tout droit avec cette union bancaire si elle se précise vers le fédéralisme européen à la monde américaine qui consistera à mettre en place un pouvoir supra-national au-dessus des nations, et non pas une union fédérale des nations indépendantes comme certains essayent encore de le rêver!

On s’aligne donc entièrement sur le modèle américain avec dans la ligne de mire le grand marché transatlantique de 2015 puis l’union euro-américaine qui débouchera sur un gouvernement transatlantique unifié à terme. Ce que l’on pourra appeler le gouvernement occidental unifié avec l’apport, n’en doutons pas, du pilier israélien et alliés musulmans ( Qataris, saoudiens, égytpiens, kurdes, etc…) faisant de cette union occidentale une union plus large qui servira d’embryon à un gouvernement mondial unifié avec Jérusalem comme capitale. Un gouvernement mondial tellement puissant qu’il mettra la pression sur les non-alignés qui devront se prononcer pour ou contre leur affiliation et ainsi agrandir le cercle mondial pour enfin avoir le contrôle total sur le monde. Et cela en définitive fera la joie des banquiers mais pas celle des peuples vous pouvez en être certains.

Regardez ici ce que pense Olivier Delamarche de la politique des marchés dans la zone euro. Le titre est assez explicite je pense:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit:  Des documents déclassifiés américains montrent comment leurs services ont financé l’euro-fédéralisme. Lire ICI Ceci explique pourquoi ses représentants d’aujourd’hui ( Rappel: Hollande est young leader de la French American Foundation) œuvrent avec vigueur au fédéralisme européen qui sera un avatar de l’empire américain.

Le phénomène PSY ou le globalisme écoeurant par la musique.

La musique on le sait est un vecteur puissant d’uniformisation des codes sociétaux au même titre que le sport par exemple. Dans le but d’opérer une uniformisation des nations pour mieux les soumettre à un gouvernement mondial avec leur acceptation, il faut que les peuples voient de leurs yeux que nulle différence ne les oppose et donc qu’ils ont out intérêt à la disparition des frontières…sauf en Israël voyez-le bien, où le racisme le plus abject prend toute sa dimension.

Un américain…

Tout est planifié par la propagande médiatique globaliste, qui appartient entre les mêmes mains (faites vos propres recherches…), qui sait utiliser la musique pour faire passer ses messages. Comme l’objectif est la dissolution des races par le métissage, l’effacement des différences fait partie intégrante du projet. Pour cela il faut vendre le même produit partout dans le monde. Le sport y contribue grandement par l’intermédiaire des JO par exemple, la musique aussi.

On avait jusqu’ici une main mise écœurante de la suprématie musicale anglo-saxonne en occident, aujourd’hui après les africains, les asiatiques font une entrée en force dans les « charts » (beurkk!).
Voici donc le phénomène PSY qui affole la toile et les compteurs parait-il:

Qu’entendons-nous? Un son coréen, une musique asiatique? Non une sous-merde américaine remixée asiatique. Comme en occident nous avons les rappeurs qui font de la sous-merde US et qui copient sur les noirs du ghettos qui ont vendu leurs âmes au diable, voilà dorénavant que nous allons être envahis par cette sous-musique venant d’Asie pour bien nous montrer que partout c’est pareil! Et ne vous inquiétez pas ils mangent aussi des hamburgers là-bas! A faire gerber vraiment…

Vous voulez écouter de la vraie musique asiatique?

N’est-ce pas magnifique? N’est-ce pas mieux que cette soupe mondialiste musicale qu’on nous vend sur les mêmes codes: un chanteur déjanté, des putes, et une sonorité uniforme? La musique mondialiste contribue à nous tirer vers le bas. Que sont devenus nos Brassens, Brel, et autres? Tout a été arasé et détruit par l’industrie musicale globaliste qui nous vend le même modèle sur tous les continents. Vous comprenez maintenant ce qu’est le mondialisme? Une éradication des cultures!

Retrouvez les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

 

 

 

Vers une poussée du front national au second tour?

Et si la surprise de ce second tour était le nombre de députés frontistes à l’assemblée? Surprise pas tant que cela si l’on songe que toutes les conditions sont réunies pour faire du Front national le seul parti d’opposition aux européistes de l’UMPS et alliés.

Le seul vrai parti d’opposition à l’européisme oligarchique de l’UMPS.

Les électeurs qui hésitent vont être confrontés à un choix clair: poursuivre l’intégration européenne et son libéralisme capitaliste débridé, ou bien renouer avec la politique et reprendre en main notre destin en recouvrant notre souveraineté populaire. Qui décide pour nous? Qui vote les lois? La commission européenne. Si elle ne défend pas les intérêts d’un territoire en particulier quels intérêts défend-t-elle donc? A qui profite le libéralisme débridé, le capitalisme bancaire, l’immigration massive? Aux marchés financiers pardi qui s’engraissent de nos dettes et qui s’en mettent plein les poches, comme le montre cet indécent reportage médiatique fait par la chaîne RTL sur ces députés européens qui s’en mettent plein les poches, et qui ont en plus l’arrogance du pouvoir policier pour exiger la non-transparence informative:

Et oui messieurs dames pendant que l’on va vous imposer une cure d’austérité et de rigueur dès après les élections, l’élite oligarchique s’en met plein les poches et se vote des régimes de retraites pharaoniques. La crise tout le monde ne la connait pas.

De plus la crise ne fait que commencer nous n’en sommes qu’à ses balbutiements. On ne paye pour l’instant que pour la Grèce et un peu pour l’Espagne mais ensuite? Tous les pays de la zone euro sont endettés il va bien falloir aller aider leurs banques qui sont elles-mêmes toutes en faillite non? Il va falloir qu’ils trouvent de l’argent dans nos poches pour combler des trous percés. C’est cela la zone euro, un vaste racket de nos richesses produites par le travail pour le mettre entre les mains des capitalistes dont les revenus explosent! Les « stars » sont inondés d’argent pendant que vous vous trimez comme des esclaves. Voilà la société européenne qu’on vous construit. C’est pour cette Europe que vous avez rêvée vous? C’est celle voulue par l’UMPS en tout cas! C’est donc cette association de parti qu’il faudra combattre car c’est elle qui fait perdurer ce système d’esclavagisme et de spoliation.

Face à l’UMPS il n’y a donc qu’une opposition possible: la souveraineté nationale! Il n’y en n’a pas d’autre. On ne changera pas l’Europe comme s’ingénie à vous le faire croire les gauchistes. La Bastille? Allez la prendre on en reparlera ensuite. Tout ça n’est que du vent pour vous détourner du vrai combat populaire à mener: REPRENDRE NOTRE SOUVERAINETÉ économique, sociale, financière, environnementale, agricole, industrielle, administrative,etc…La reprendre pour ensuite construire une Europe des nations partenaires et non une Europe de la concurrence. Ce n’est plus un modèle de destruction qu’il faut défendre c’est un modèle de construction! Et pour cela il faut d’abord en passer par l’effondrement du fédéralisme européen que l’UMPS veut mettre en place pour éradiquer définitivement toute souveraineté populaire.

Il n’y a donc qu’un seul choix possible lors de ce second tour, le choix Rassemblement bleu marine ( RBM). Bien sûr tous les candidats ne sont pas parfaits mais à l’UMPS ils le sont tous? L’UMPS veut préserver ses privilèges et continuer de vous les spolier à vous, c’est à cela qu’il faut mettre un terme. En envoyant un signal fort qui serait l’élection de plusieurs députés RBM à l’assemblée pour qu’ils soient au moins nos vigies sur les affaires de la France et pour qu’enfin on entende un autre discours dans les médias que la pensée unique européiste mondialiste.

Oui un autre monde est possible! Oui une autre société possible! Et ce sera un monde où nous serons tous responsables de notre vie. Ce monde ne peut se construire que si nous prenons notre souveraineté. Il est encore temps.

Marine Le Pen dévoile la stratégie du FN pour ce deuxième tour:

A lire: La vraie surprise des Le Pen c’est Marion Maréchal!

              Mélenchon se prend encore une claque populaire par Marine Le Pen

La crise de l’euro est un vaste racket de l’or des nations.

La crise de l’euro n’en finit plus et nous sommes à peine au début de l’entrée dans la crise de l’Espagne. Et là ça ne rigolera plus comme avec la Grèce, l’Espagne c’est du sérieux! Enfin rigoler avec la Grèce…ça fait trois ans qu’on essaye de sauver la Grèce, qu’on nous dit, et pourtant celle-ci est toujours au bord de la banqueroute et on commence enfin à avouer que oui…finalement…ce ne serait peut-être pas si extraordinaire que cela si la Grèce sortait de l’euro…On nous prend pour des cons non? Car pendant ces trois dernières années nous nous sommes endettés, nous le peuple français et européen, pour venir en aide aux banques en Grèce. Aux banques créditrices de la dette grecque, les mêmes qui vont maintenant s’attaquer à la dette espagnole avec avidité vu la grosseur du gâteau! Et nos politiques mondialistes semblent trouver cela parfaitement normal. Il faut sauver la zone euro qu’ils nous disent! Mais pour le bonheur de qui et pour quel but?

Le contrôle de l’or donnera le contrôle des nations.

Une monnaie mondiale.

La monnaie mondiale est annoncée pour 2018.

A la base le projet du nouvel ordre mondial est un gouvernement mondial, on est d’accord, mais aussi une monnaie mondiale, une police mondiale, une armée mondiale, une justice mondiale, une religion mondiale. On y va tout droit.

La monnaie mondiale est  annoncée dès 1988 dans le très sérieux journal The Economist. Pourquoi un tel projet? Remember la maxime de Rothschild:  » Donnez-moi le pouvoir de créer la monnaie et je me moque de qui fait les lois! » Appliquez la même maxime au nouvel ordre mondial:  » Donnez-moi le contrôle de la monnaie mondiale et peu importe les lois de ce monde! »
Voilà donc le projet clairement établi et qui permet d’éclairer la crise dans l’euro d’un jour nouveau.

Il faut donc bien comprendre que le contrôle de la monnaie mondiale c’est le contrôle de la politique mondiale. On peut le constater lorsque nous voyons nos gouvernants s’aplatir devant le desiderata des marchés financiers. Et il faut comprendre aussi que c’est un projet cher aux Rohtschild comme vous pouvez le constater dans cette interview du 7 juin 2011:

Le standard-or

Or une monnaie mondiale pour être crédible et apporter la confiance aux investisseurs doit être adossé à une valeur réelle qui ne prête pas à contestation. Cette valeur quelle est-elle? l’or encore et toujours. Voilà une valeur sûre, indémodable et indestructible. Dans cette logique qui possède l’or possède le pouvoir monétaire donc contrôle le monde. C’est bien pourquoi les USA ont imposé au monde après la seconde guerre mondiale dont ils sont sortis grand gagnant, que les monnaies autrefois convertibles en or utilisent le dollar comme monnaie de réserve mondiale.
Mais ce privilège entraîne aussi des problèmes pour le dollar qui du coup doit s’ajuster constamment face aux autres monnaies obligeant les USA à s’endetter massivement pour soutenir sa monnaie. En 1976 le dollar suspend sa convertibilité en or et devient une monnaie volatile comme les autres, mais en gardant comme avantage indéniable celui d’être toujours la monnaie de réserve mondiale en obligeant ainsi que les échanges mondiaux se fassent en dollar et non dans d’autres monnaies. Ceci va constituer le leadership monétaire immense de l’empire américain et le suprématisme de ses banques. Lire ICI

La monnaie impériale n’a pu jouer son rôle que par la grâce de la planche à billets que wall street utilise régulièrement pour inonder le monde de dollar et faire participer ainsi les pays du monde au financement de sa dette. Car l’émission massive de billets fait baisser le cours du dollar et donc le cours des bons du trésor US qui font partie des obligations convertibles que chaque état-nation se doit d’avoir dans ses coffres. Les bons du trésor US, qui représentent la valeur de la dette US, seront obligatoirement remboursés puisque les USA sont assurés de ne jamais être en faillite! Il leur suffit d’activer la planche à billets. C’est donc un bon placement jusqu’à maintenant…

La FED, le cartel de banques privéés qui contrôle les USA.

On peut aussi penser que la Fed a émis des bons du trésor en échange de l’or contenu dans fort knox.  Ainsi le stock d’or du peuple américain a filé à Wall street entre les mains des banquiers privés qui détiennent la créance sur les USA. Le pouvoir monétaire est donc entre les mains des banquiers privés contrôlés par Rohtschild, et non plus de la nation américaine souveraine! Cela a son importance pour la suite du plan.
L’objectif étant toujours une monnaie mondiale mais ce coup-ci avec retour au standard-or! Maintenant qu’ils commencent à être les maitres de l’or celui-ci retrouve toutes ses vertus. C’est parfaitement expliqué ici:

C’est d’ailleurs Christine Lagarde, membre du CFR US et conseillère auprès de Brezinsky, lui-même éminence grise d’Obama, lui-même mis au pouvoir par Wall street et qui n’aura de cesse que favoriser l’émission massive de monnaie, qui vend la mêche dès 2010 (voir la vidéo). La relance par l’accroissement de la dette c’est mettre encore plus la corde au cou de la souveraineté des peuples. Le destin est entre les mains des banquiers:

La crise de la zone euro.

La crise de la zone euro a un objectif.

L’euro aura été amené comme une évidence de la construction de cette union européenne donnant ainsi la prérogative politique aux marchés. Depuis 4 / 5 ans toute l’agitation politique que vous voyez devant vous (La Merkozie suivie de la Hollanderkel) n’a de sens que vouloir mettre en place le braquage de l’or des nations en l’institutionnalisant dans le marbre. C’est venu progressivement par la règle d’or budgétaire, le FESF, puis le MES qui donne le pouvoir aux technocrates financiers au-dessus des nations. Ce seront eux qui décideront comment le fond monétaire de secours de la zone euro sera abondé et comment. Nos gouvernements devront se soumettre. S’il faut des milliards pour sauver les banques espagnoles alors la France sera obligé de s’y soumettre et de respecter ce traité européen. Je ne sais pas si vraiment vous vous rendez compte de ce qui nous attend alors que nous en sommes encore à tenter de prolonger l’agonie de la Grèce! La Grèce n’est qu’un apéritif.

Mais un apéritif qui nous coûte déjà cher et donc ont nous dit que finalement cela n’aura servi à rien! Autrement dit nous nous serons endettés pour rien! Content de le savoir…Vous êtes en droit de vous demander si cela vaut vraiment le coup de s’accrocher à une zone euro unique au monde dans son genre. Aucun autre pays du monde n’a une monnaie en commun avec un autre pays car dans un système capitaliste la monnaie est la dernière arme de souveraineté, et l’or encore plus! Pendant la seconde guerre mondiale nos « amis » américains ont refusé de vendre du matériel militaire à De Gaulle sans la contrepartie de l’or. C’est donc l’or qui en dernier recours  a permis à la France de financer son armée de résistance et non pas le recours au crédit.

Maintenant pour bien comprendre pourquoi la zone euro est importante il faut jeter un œil sur les réserves d’or mondiales:

Vous avez bien observé? Réserve d’or de la zone euro?

Donc on peut conclure sereinement qu’avant de créer une monnaie mondiale assujetti au standard-or il faut achever de racler l’or des banques centrales européennes de la zone euro et c’est là que la crise de la dette est importante car la dette est garantie en contrepartie des stocks d’or détenus par les nations.

Car voyez-vous les nations ne peuvent plus s’endetter qu’en échange de leur stock d’or et c’est bien pourquoi l’Espagne est encore  réticente à faire appel aux marchés. Car vendre son or c’est comme vendre son âme au diable. Ce qu’a fait Sarkozy pendant le durée de son mandat et ce que s’apprête à faire aussi le gouvernement Hollande via la création des eurobonds!

Ces eurobonds comme les bons du trésor US devront être gagés sur nos réserves d’or c’est là toute la subtilité de la crise de l’euro et sa finalité:

On peut donc comprendre que l’Allemagne qui tient, elle, a sa souveraineté n’accepte pas de rentrer dans le système des eurobonds qui la rendra caution solidaire de la dette des pays de la zone ce qui revient à mettre son stock d’or en jeu! On comprend mieux aussi pourquoi l’administration Obama par contre, pousse à la relance de la croissance par la dette dans la zone euro tout en faisant semblant de vouloir sauver la monnaie euro, car cela gage les stocks d’or de la zone euro pour des pays qui ne pourront jamais rembourser leur dette puisque celle-ci est exponentielle! Cela s’appelle le piège ultime. Et Hollande joue parfaitement son rôle appris à la French American Foundation.

Le club chargé de convertir les élites françaises aux vues américaines.

On peut donc comprendre pourquoi les américains, via Bilderberg, ont créé la zone euro. Il est plus facile d’agir sur une monnaie que sur 17. Si l’euro s’écroule alors c’est l’économie de 17 pays qui s’écroule solidairement. Machiavélique. Mais les USA grand seigneur voyant leur « amis » à terre leur proposeront de créer une monnaie commune qui servira de monnaie de réserve, le bancor par exemple. Une monnaie, par contre, adossée au standard-or qui fera la richesse de ceux qui posséderont l’or des nations, c’est-à-dire les banques mondialistes de la City et de Wall street. Voilà donc clairement ce qui est en train de se jouer dans la zone euro: notre souveraineté ultime tout simplement! Car sans or nous ne pèserons plus d’aucun poids économique et financier dans ce monde capitaliste.

Notre seule solution est donc de nous retirer au plus vite de la zone euro…ou pèrir.

Un avant-goût graphique de notre future monnaie mondiale:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit: Il semble bien que cette frénésie avide de rafler l’or de l’occident soit une tentative de lutter contre l’ogre chinois qui fait une avancée phénoménale sur ce marché en décidant de rafler, lui aussi, tout l’or disponible sur le marché! Lire ICI

On assiste donc à une course à l’armement en faveur de la détention d’or pour le futur contrôle financier du monde.

Vers la destruction de l’Europe?

Et si la région la plus menacée du monde était la nôtre finalement? Et si le continent qui pensait imposer sa domination sur le monde était au bord de la disparition? Et si le modèle européen en construction était au bord de l’implosion? Voilà des questions troublantes alors que nous nous enorgueillissons de faire partie des pays les plus développés du monde. Certes c’est le cas mais représentons-nous l’avenir de ce monde?

L’euro agent destructeur du modèle européen

La monnaie vecteur de destruction massive.

La crise de la dette que le continent est en train de vivre est annonciateur de l’apocalypse à venir pour les peuples, car elle porte en elle les germes de notre propre autodestruction. Il suffit d’ouvrir les yeux pour comprendre que ce qui se joue devant nous est la destruction complète du modèle social pour sauver le système financier, du moins pour le prolonger encore un peu avant son inexorable effondrement.

Nigel Farage fait son possible pour nous ouvrir les yeux sur cette construction européenne qui n’a plus rien d’humaniste:

Qui peut croire que nous allons vers le progrès social? Plus personne. C’est donc la fin officiel du rêve européen tel que les peuples l’ont rêvé mais ne l’ont jamais vécu. Il n’a jamais été question en effet de construire une Europe sociale exemple d’humanisme universaliste porté au monde. L’Europe a été construite pour servir de débouchés aux capitalistes de wall street et de la City.

Nous arrivons au bout de cette logique capitaliste et notre construction européenne est au bord de l’effondrement. L’initié Georges Soros nous donne trois mois pour sauver l’euro Lire ICI Ce qui revient à dire que nous sommes dans l’urgence, dans le choix décisif, l’euro ou la mort. Malheureusement dans les deux cas nous le serons.

Vers une Europe qui détruit notre modèle social

L’objectif de cette construction européenne est d’imposer un état supra-national autoritaire capable d’imposer la politique financière, or il semblerait que ce serait plus compliqué que prévu. les peuples touchés ouvertement par la crise de la dette sont en révolte et au bord de l’explosion. En Italie, en Grèce, en Espagne les mouvements populaires se multiplient et ne pourront qu’amplifier puisqu’on exigera toujours plus de sacrifices sociaux pour rembourser la dette. Ce cercle vicieux est porteur de mort. Lorsque cela touchera vraiment la France que l’on est en train de préparer à la guerre civile via la montée en puissance du duel front contre front, alors l’Europe basculera dans le chaos généralisé propice à sa propre destruction.

La fausse solution des euro-bonds ou le racket généralisé.

Voilà une question qu’elle est bonne…

La dernière bouée de sauvetage que l’on nous donne en pâture est la course à la croissance via des grands travaux payés par la dette couverts par des euro-bonds. N’est-ce pas reculer pour mieux sauter? Et la croissance est-elle vraiment la solution? Ne serait-il pas tant de réorganiser sociétalement et socialement totalement notre société plutôt? Cela demanderait une réorientation radicale de cette construction européenne qui n’est pas à l’ordre du jour bien au contraire. La course aux euro-bonds est le dernier clou sur notre cercueil.

Pourquoi? Parce que la mutualisation des dettes de la zone euro fera inévitablement la hausse du taux d’intérêt de notre endettement à nous français en faisant baisser modérément celle des pays faibles. Seulement nous sommes déjà au bord de perdre notre triple A qui est le signe distinctif de la menace bancaire, alors payer notre endettement encore plus cher ne fera que précipiter notre faillite. Quel intérêt? pour nous aucun, pour ceux qui dirigent la finance mondiale celui de faire perdurer encore un peu le système sur le dos de la richesse des peuples. Lire ICI

L’Allemagne est le dernier pays souverain d’Europe.

A la lueur de ce plan l’on peut très bien comprendre la position allemande qui domine la zone euro. Celle-ci a des conditions d’endettement extrêmement favorables avec des taux frisant le négatif! Elle a donc tout à perdre à laisser son indépendance monétaire entre les mains de la BCE et des technocrates européens de Bruxelles. L’Allemagne est le dernier pays souverain de l’Europe dans le sens où l’Europe s’est construite sur ses intérêts. On exige d’elle qu’elle abandonne ses derniers attributs de souveraineté pour se fondre véritablement dans l’Europe et construire ainsi l’Europe fédérale. C’est là tout l’enjeu de ce jusqu’au boutisme français sur les eurobonds qui départage les pays de la zone entre les « nordistes » et les « sudistes » Lire ICI

Bizarrement l’Angleterre est à notre côté, et cela devrait plus nous inquiéter que nous rassurer, d’autant plus qu’elle exige en échange de son soutien que la France renonce à son projet, minimaliste, d’une taxe financière européenne. Les USA sont aussi à notre côté montrant que le projet d’Europe fédérale leur tient particulièrement à cœur. On pourrait se demander pourquoi si l’on savait que les USA sont entre les mains de Wall street comme l’Angleterre est entre les mains de la City, les deux entités maléfiques de ce monde moderne. Nous pouvons dire objectivement que la France Hollandaise fait le boulot pour ces deux entités qui exigent de la stabilité et uniformité politique pour poursuivre leurs affaires et assurer leurs bénéfices. Lire ICI

Vers la destruction européenne.

La destruction se fera sous le patronage de la gauche dite progressiste, internationaliste et humaniste

Cette convergence vers un état fédéral européen sur le modèle européen est annonciateur de l’auto-destruction puisque les peuples n’y souscriront pas. Nos différences sont trop importantes et les points d’achoppement trop radicaux notamment en ce qui concerne le serpent élève en notre sein: l’immigrationnisme. Depuis trente ans que les sociétés européennes pratiquent l’immigration massive pour le plus grand profit des capitalistes, l’exaspération des populations européennes autochtones atteint son comble. La montée de l’islamophobie et du racisme ne peut que s’accroître en ces temps de restriction social. C’est une évidence et il ne faut pas se voiler la face c’est inéluctable. Lire ICI

En France nous allons assister donc à la destruction de l’intérieur de nos sociétés construites sur des malentendus, sur des inégalités criantes, sur des injustices sociales, sur une non-intégration culturelle. tout ce que nous avons construit depuis trente ans s’est réalisé contre l’avis des français de souche qui n’étaient pas pour l’immigrationnisme car ils n’en voyaient pas l’intérêt. Depuis trente ans donc les autorités politiques de notre pays ont combattu sévèrement la xénophobie du peuple en stigmatisant les questions inéluctables que se posaient le peuple autochtone et notamment quid de l’identité culturelle du pays? Réflexe identitaire logique devant une vague immigrationniste de plus en plus forte.

Ecoutons le projet de cette élite mondialiste immigrationniste par l’agent Mélenchon:

Mais la destruction de l’intérieur des sociétés européennes pourra s’accompagner par une destruction physique et complète de l’Europe par une guerre mondiale dont nous serons les premières victimes contrairement à ce que l’on pourrait penser. Le conflit moyen-oriental en gestation trouvera son prolongement radical à l’intérieur de nos sociétés et la fracture entre sionistes et antisionistes sera inévitable. Israël exigera notre soutien militaire à son attaque contre l’Iran ce qui aura des conséquences irréversibles exacerbant la fracture entre l’élite majoritairement sioniste et le peuple majoritairement pro-palestinien, bien que l’Iran est aussi un symbole de l’islamisme vengeur honni par les identitaires européens qui se rallieront aux sionistes. ce sera donc la guerre civile en Europe exacerbée par toutes les tensions sociales retenues depuis des années.

A voir comment Hollande sous la pression de Todd dévoile clairement sa vision internationaliste des choses au détriment même des intérêts de son propre peuple:

Il existe aussi une prophétie troublante d’une aveugle, Baba Vanga, sur la destruction de l’Europe liée aussi aux retombées nucléaires et chimiques que connaîtra le continent suite à la  guerre que pourrait se livrer USA et Russie sur notre sol Lire ICI Cette prophétesse aveugle a connu un immense succès durant sa vie en Bulgarie et nombre de ses prophéties se sont réalisées, notamment l’arrivée d’un homme noir président aux USA, qui sera le dernier et annonce la guerre mondiale à venir. Lire ICI

Tout converge donc vers le pire à venir pour nous les peuples européens impuissants à décider de notre destin et à empêcher l’irréparable se produire: notre propre auto-destruction. Déjà les forces destructrices qui agissent sous le couvert du progressisme et de l’internationalisme sont prêtes au combat contre la révolte des peuples. Elles seront le bras armé du fascisme bancaire mondial en croyant défendre les immigrés contre les peuples de souche. Lire ICI

Tout cela est impitoyablement inextricable, le ver est dans le fruit et nous allons boire le calice jusqu’à la lie. Quant à savoir ce que deviendront les élites bancaires mondiales après la destruction de l’Europe, et bien la Chine leur tend les bras. Là-bas pas besoin de faire le boulot de la mise en place d’un état autoritaire il est déjà en place. La Chine est prête à prendre le relève, le système, l’industrie est en place, les transferts de technologie ont été effectués. Tout cela chapeauté par un parti unique et militarisé. Que du bonheur. Après l’Europe la Chine deviendra le nouvel eldorado mais il est fort possible que nous ne le voyons pas advenir…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit: Vidéo très intéressante, ci-après, nous expliquant la signification ésotérique de l’Europe construite comme la tour de Babel en rébellion à Dieu. Le projet européen promet donc, si l’on suit les prophéties bibliques de Nabuchodonosor expliquées par Daniel, de devenir le 5ème et dernier empire après le babylonien, le perse, le grec et le romain. L’Europe étant l’empire romain réinstauré. Ce en quoi l’on peut croire puisque le Vatican est au cœur du projet et garde le pouvoir spirituel, et même temporel, comme au temps de l’empire romain. La fin des temps arrivant avec dieu détruisant le dernier empire c’est-à-dire donc l’Europe.

Vidéo à voir pour resituer l’Europe dans une perspective historique et pour comprendre pourquoi elle est devenue maçonnique donc susceptible d’offenser Dieu en dernier recours si l’on est croyant bien évidemment. Et même si on ne l’est pas…

Edit:

L’oligarchie capitaliste mondiale domine cette construction européenne contre la souveraineté des peuples.

Les auteurs du livre « Cicrus Politicus » qui ont magistralement dénoncé le système de domination européen par une oligarchie à la solde des intérêts des capitalistes américains sont interviewés par le cercle des volontaires sur le fait qu’ils ne valident pas dans leur théorie l’avènement d’un gouvernement mondial alors que tout semble y mener. En dehors de cette contradiction dictée par la vindicte médiatique qui fait la chasse au complotisme cette vidéo, et le livre, permettent de se faire réellement une idée de l’envers du décor européen et de comprendre qui dirigent. Ce ne sont pas les peuples c’est une certitude.

Et si ce ne sont pas les peuples alors cette construction européenne est vouée à être détruite.

Pourquoi Israël est le pays le plus détesté du monde?

Pourquoi le pays des juifs, Israël, parvient-il à être autant détesté dans le monde parmi les peuples d’occident et d’orient? Pourquoi ce pays incarne-t-il avec autant de vigueur le pays du diable par essence? Pourquoi l’amour ne filtre-t-il pas de ce pays? Bref comment peut-on aimer ce pays qui représente autant la perversion, le mensonge, la haine et la guerre? C’est toute la question.

Un pays qu’on ne peut qu’haïr pour ce qu’il est.

Les raisons pour haïr Israël sont innombrables. Lire ICI Rien de ce qui transparait de ce pays ne semble être le fait pour le bien de l’humanité mais plutôt pour le bien d’une seule communauté. On dirait que ce pays s’acharne à devenir une caricature du pire système sociétal en vigueur dans le monde. C’est le seul pays du monde qui se revendique xénophobe et raciste sans choquer le moins du monde la communauté internationale il est vrai dominée par les juifs de la diaspora. On en arrive à comprendre que dans l’histoire la communauté juive se soit faite de partout éjecter des pays tellement elle sait se faire haïr des peuples et parfois des gouvernants.

En France les juifs ont été interdits de 1394 à 1789! On comprend mieux dès lors d’où vient le fait que l’on sent bien que nous vivons dans une république judéo-maçonnique qui prend sa revanche sur l’ancien régime monarcho-catholique. La république n’est nullement laïque, ni même universelle, elle est de religion judéo-maçonnique et elle est communautariste. Nous ne vivons pas dans une démocratie populaire (populiste comme ils disent) mais dans une république constituée de réseaux occultes qui ont le pouvoir et qui sont non-contrôlés par le peuple. La démocratie est du vent puisqu’elle n’existe pas.

Vous ouvrez les yeux sur le gouvernement Hollande? Un gouvernement judéo-maçonnique à l’extrême. Un gouvernement dont la première chose qu’il fasse est de réaffirmer sa vassalité à l’empire americano-sioniste. Est-ce cela le destin de la France? Servir de valet? Combien parmi ceux qui nous dirigent chantent l’hymne israélien chez eux?

Mais Israël est à haïr pour ce qu’il est. C’est-à-dire un pays de haine et de guerre. Un pays raciste, xénophobe, replié sur lui-même et qui exige de toutes les autres nations du monde qu’elles se plient à leur objectif: dominer le monde via leur gouvernement mondial.
Il est vrai que pour se faire ils ont toutes les armes pour eux. L’argent bien sûr qui achète et corrompt les dirigeants du monde entier. L’argent qui leur permet une propagande ininterrompue sur les esprits via les médias qu’ils contrôlent. Et une propagande de guerre, de haine et de sang. Jamais de paix et de fraternité. Ils ne font jamais un pas vers l’autre. Trop arrogant comme disait De Gaulle  » Un peuple sûr de lui-même et dominateur« . Oui c’est ça et Israël en est le reflet.

Pourtant ils nous disent clairement qui ils sont en vérité:

 

Mais on peut aussi se poser la question: Pourquoi chercher ouvertement à se faire détester? Pourquoi créer inévitablement une montée d’antijuif primaire? Quel est le projet? Le projet n’est-il pas la troisième guerre mondiale comme annoncé par Albert Pike? Et ne dit-il pas que la troisième et dernière guerre sera celle entre le monde islamique et sioniste? On y est.

On peut donc comprendre qu’il ne faille pas stigmatiser toute la communauté juive car parmi eux il existe aussi des personnes de cœur, d’amour et de fraternité pour leurs voisins non-juifs. C’est possible en voici un exemple:

Mais pourquoi on ne vous montre jamais ces juifs dans vos médias? Pourquoi ceux qui s’élèvent contre la politique infecte d’Israël sont qualifiés bêtement d’antisémite par les sionistes alors qu’ils sont juifs? Parce que la stratégie est aussi de diaboliser la communauté juive pour que celle-ci ne se sente plus en sécurité parmi les peuples du monde et soit obligée de partir en Israël. C’est cela la stratégie sioniste après avoir crée la shoah. Ils veulent réunir tous les juifs du monde à Israël et déclencher la guerre finale pour ou contre. Ils veulent obliger les peuples du monde à se déterminer pour ou contre la défense d’Israël tout en ne faisant rien pour faire aimer ce pays.

C’est un jeu dangereux pour tout le monde. C’est un jeu de haine et de guerre, un jeu de destruction massif dirigé par ceux qui sont derrière le rideau et qui ne rêvent que de dépopulation et de domination totale et éternel sur la Terre. Ces gens ne sont pas tous juifs, ils sont Illuminati. Ils n’ont que faire du judaïsme et des juifs dont ils ont pris le contrôle via les donmeh de Jacob Frank et leur messie Sabbattaï Tsevi. Ils veulent la confrontation finale un point c’est tout. Qu’on se le dise.

Le blog de l’UJFP ( Union Juive Française pour la Paix): ICI

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI