L’affaire Depardieu ou l’hypocrisie de la construction européenne.

L’affaire agite les médias et le gouvernement! La France se sent déstabilisée de perdre un de ses célèbres enfants et en appelle à l’éthique et la morale pour le convaincre de renoncer à ce projet, avant de le qualifier de minable en constatant que ce sera effectif et définitif. Depardieu chez les belges ce pourrait être Obélix chez les belges et donc susciter notre compassion de franchouillard, or il n’en est rien mais alors rien du tout!

Un bouffon du roi...
Un bouffon du roi…

Depardieu français?

Il faut écouter tout son mépris pour les français pour bien comprendre que celui qui aura incarné au cinéma pourtant le français trivial, gouailleur, batailleur et baffreur, ne se sent en fait aucune espèce de point commun avec son personnage.
Ecoutez d’ailleurs ce que nous dit cet acteur sur DSK dont il devrait jouer le rôle dans un prochain film (décrépitude du cinéma français quand tu nous tiens…) et qui exprime tout son mépris pour ce « français arrogant » en profitant pour dénoncer les abus de pouvoir de cette élite:

Vidéo trouvée sur le blog: France -éternelle

Mais en fait c’est vraiment une posture populiste (dans le pire sens du terme c’est-à-dire faire peuple tout en défendant soi-même l’élitisme) pour cet acteur qui soutenait Sarkozy (Lien) et qui le faisait car celui-ci lui avait rendu un fier service fiscal (Lien). Ben voyons petits arrangements entre amis ce qui était une spécialité de Sarko et le sera de Hollande n’en doutez pas tant l’élite est microcosmique…

La bouffonnerie de la déchéance de nationalité.

Mais le pire de tout dans cette histoire c’est la passe d’armes médiatique avec le gouvernement, comme si tout cela n’était pas prévisible finalement. Ils construisent l’union européenne pourquoi au fait? Pour sauvegarder la souveraineté des états et donc agiter la déchéance de nationalité comme un étendard populiste (Lien)? Ou bien pour uniformiser les règles partout?

Il me semble que la construction européenne a pour objet de faire converger les pouvoirs dans un seul gouvernement supra-national appelé état fédéral non? En votant pour l’union bancaire l’UMPS européen contribue activement à cette intégration économique et financier, alors pourquoi s’exciter quand un soi-disant français applique à la lettre l’amour de l’union européenne en en revendiquant la citoyenneté? (Lien) Parce qu’il existe des exceptions? Mais l’union bancaire dont le siège de supervision sera à Londres n’exempt-elle pas la finance anglaise de cette même supervision? (Lien) Les régimes fiscaux en Europe sont-ils harmonisés? Les prestations sociales le sont-elles? Non donc on comprend bien que cette union européenne est bancale en l’état.

Deux solutions possible

Soit on va donc vers plus d’Europe comme le veulent toutes cette élite apatride et mondialiste qui aiment cracher sur la France et les français alors qu’ils en ont fait des vaches à lait (Johnny entends-tu …)? Et c’est alors toute la stratégie du gouvernement français qui entend exploiter cette affaire dans cette direction (Lien); soit on renonce à cette construction européenne! Il n’y a pas de juste milieu.

L’UMPS voudra le fédéralisme européen comme l’a montré la gouvernance Sarkozy et comme le montre la gouvernance Hollande qui s’inscrit dans ses pas. Mais entendons-nous bien cela nous mène où? Nous allons converger vers quoi? Vers une uniformisation du système de protection sociale vers le haut ou vers le bas sachant que la France malgré toutes les attaques de Sarkozy, est toujours en haut de la pyramide sociale européenne? Et bien le débat du moment sur les retraites complémentaires devrait vous indiquer la voie que va suivre notre pays: toujours moins de sécurité sociale (Lien). Les plans d’austérité en vigueur dans l’Europe du sud devrait vous convaincre.
De même que la sortie du nouvel homme fort de l’union européenne qu’est le président de la BCE depuis l’accord sur l’union bancaire, Mario Draghi, qui appelle les états à poursuivre leur effort d’austérité! (Lien)

Pendant ce temps la pauvreté...
Pendant ce temps la pauvreté…

Alors comprenons bien ce qui se joue véritablement pour nous le peuple pendant que l’agitation médiatique se concentre sur l’hypocrisie que représente l’exil fiscal et qui ne concerne que les riches, les très riches. Depardieu bien qu’il paye beaucoup d’impôts est très riche et n’a aucun mal à boucler ses fins de mois ne vous inquiétez pas trop pour lui! Donc pendant ce temps en France la pauvreté s’accentue (Lien) pendant que les riches s’exilent fiscalement tout en profitant à plein de la protection sociale égalitariste française! Car oui nous sommes des cons et des vaches à lait. Nous mettons le riche et le pauvre sur un même plan comme des benêts idéalistes alors que nous savons que ce sont deux mondes sociaux parallèles. Une hypocrisie de plus. Est-ce normal que de riches patrimoines touchent le RSA parce qu’ils n’ont pas d’activité déclarée? Une aberration sans nom pendant que la pauvreté et la misère explose dans notre pays…riche.

Or comment lutter contre la pauvreté alors que l’on abaisse systématiquement les minimas sociaux, que l’on rogne sur les retraites et que l’on exonère toujours plus les entreprises de la nécessaire solidarité territoriale et sociale? Un abaissement social qui est conjoncturel avec cette construction européenne qui nous empêche de lutter contre la pays à bas coûts sociaux par ailleurs c’est donc le serpent qui se mord la queue!
Les socialistes recyclent leur antienne communiste en essayant de faire baisser visiblement le chômage en embauchant des fonctionnaires qui ne seront que des travailleurs pauvres déguisés mais ce n’est pas tenable à terme puisque ces embauches augmentent les dépenses publiques alors que toute la future politique européenne est d’aller vers l’austérité des dépenses publiques! Dans quelles dépenses trancheront-ils? La santé? La défense?

L’UMPS fait donc le grand écart entre le monde réel et la réalité qu’ils essayent de nous vendre comme l’a montré le pauvre Montebourg avec l’affaire Florange. Sa seule arme contre ce patron mondialiste était la nationalisation de l’outil de production (le national-socialisme à la Chavez) pour sauver l’emploi sur nos territoires comme le dit une note interne de Bercy (Lien),   mais cela revient à aller à l’encontre du grand marché de libre-échange libre et non faussé qu’ils nous construisent. Donc tout cela n’était que poudre aux yeux et hypocrisie comme d’habitude pour faire croire au peuple que notre gouvernement peut encore quelque chose dans ce monde globalisé au service des puissances économiques et financières.

Comme nous le montre encore une fois l’affaire Depardieu ce n’est qu’un enfumage populiste (dans le pire sens du terme) destiné à vous faire réagir pour ou contre Depardieu alors que la question de fond est: pour ou contre cette construction européenne ultralibérale? Car on ne peut pas prétendre défendre notre souveraineté nationale et poursuivre la construction européenne. Un jour ou l’autre il faudrait dire la vérité aux français, la vraie.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Le pire pour nous étant bien évidemment la poursuite effrénée de l’immigration telle que le pratiquent l’UMPS. Car majoritairement ces immigrés sont plus pauvres que le français moyen et pour survivre dans un pays qui ne propose suffisamment pas d’emplois pour tout le monde (Vive la zone euro vous dites?) n’a pour seules solutions que de leur fournir des prestations sociales, ou de leur mettre à disposition des emplois faiblement qualifiés qui pourraient profiter aux français dans le besoin en priorité( non?), ou d’autoriser le travail dissimulé qui profite aux patrons et pas à la collectivité. Bref nous sommes perdant-perdant car ces dépenses sociales en faveur des immigrés ne profitent pas aux français qui eux vivent sur ce territoire et ont contribué à sa richesse économique ce qui n’est pas le cas des immigrés (non?). N’est-ce pas normal de vouloir défendre sa population sédentaire (qui n’a pas d’autres choix pour vivre à part la Roumanie ou la Bulgarie comme on nous y encourage au nom de l’européisme triomphant), plutôt que ces esclaves nomades (obligés) exploités par la mafia internationale du business? Oui mais cela demande d’avoir la souveraineté sur nos frontières ce que l’union européenne ne permet pas. Encore une contradiction hypocrite de plus qui pèsera sur le français moyen et faible et pas sur le riche et super-riche comme Depardieu n’en doutez pas une seconde.

Note 2: L’évasion fiscale est consubstantiel au capitalisme mondialisé comme nous le montre l’affaire Goggle qui ne s’en cache pas et le revendique même fièrement! (Lien)

Publicités

Vers « le meilleur des mondes »?

Nous vivons une époque charnière du développement humain où nous nous apprêtons à basculer dans la dictature en chantant n’est-ce pas formidable? Nous avons la chance, nous peuples occidentaux, d’avoir un frigo encore plein et de pouvoir acheter le dernier mobile en vente alors nous pensons vivre dans un monde de liberté. Seulement nous n’avons pas compris que cette liberté s’arrête à celle de consommer, tout le reste est sévèrement contrôlé. Nous commençons seulement à nous rendre compte que quelque chose cloche sans parvenir à définir quoi précisément parce que la cause de notre malaise est diffuse et bien cachée. C’est ainsi que nous n’avons pas encore conscience que notre société se dirige tout droit vers  » le meilleur des mondes » et avec notre assentiment en plus.

Nous n’avons jamais pris en mains notre destin. Il serait temps…

Il faut être aveugle, de mauvaise foi ou bien naïf, pour accepter la dérive autocratique de l’union européenne. Une dérive parfaitement orchestrée parce qu’elle nous semble s’inscrire dans le cours logique de l’histoire. C’est une suite naturelle finalement qui s’accélère depuis que nous avons eu la riche idée de faire monnaie commune avec des économies divergentes. Quelle est la variable économique commune entre l’économie du Portugal, de l’Allemagne, de la Grèce, du Danemark et de la France? Aucune car nous sommes tous différents. Notre économie s’est développée sur les points forts de nos pays respectifs avec sa culture profonde. Je pourrai poser la même question sur les modèles sociaux, sur l’organisation du travail, le poids des marchés financiers, etc…Nous n’avons aucun développement commun.

La mondialisation a sa vitrine.

Pourtant au nom de la mondialisation « on » nous a demandé de nous regrouper pour faire contrepoids économique et financier à la puissance américaine et celle de la Chine. On nous somme de faire fi de nos différences sociales et culturelles pour nous fondre dans un vaste ensemble que l’on appelle comme une évidence: le marché commun. C’est exactement ce que nous construisons. Un marché commun permettant la libre circulation des biens, des produits financiers et des personnes. N’est-ce pas magnifique? Et pour bien faire passer la pilule à ceux qui ne comprendraient pas alors nous avons enrobé ce « package » de liberté, de droits de l’homme, de paix. L’union européenne que nous construisons mérite le prix nobel de la paix pour avoir empêcher la guerre entre voisins! ( Lire ICI) La boucle démagogique totalitaire est donc bouclée que voulez-vous objecter à cette évidence?

Ce marché commun a comme seule et unique caractéristique c’est qu’il fait la joie des puissants, des lobbys, et non celui des citoyens et des peuples. Bizarre non? Le progrès social ou plus largement le progrès humain est inexistant et aurait même tendance à régresser. Oh mais pas pour tout le monde bien sûr! Regardez comment on donne aux gays le droit au mariage, même si cela est un sacrement religieux entre un homme et une femme et que le PACS est déjà suffisant; Regardez comment on défend le droit aux immigrés de migrer dans nos pays, comment on défend les sans-papiers, comment on abolit les frontières nationales vues comme des freins à la « civilisation » sans nous permettre de nous poser la question de notre propre survie à nous peuples « locaux« . Ben oui parce que nous nous n’avons pas double ou triple nationalité, nous sommes français uniquement et notre pays est suffisamment riche pour nous permettre de vivre dignement non? Oui mais ça c’était avant la « mondialisation« …

Le marché commun ne fait pas la joie des familles.

On comprend bien que l’unique objectif de ce « marché commun » est de permettre la multiplication des profits sans entraves et sans contraintes sociales. Que vous demande les grands patrons encore aujourd’hui en 2012? diminuer le coût du travail, donc celui des charges sociales, faire des économies et affaiblir le droit des citoyens à décider par eux-mêmes (Lire ICI). Ceci pour bien comprendre que leur volonté de profit sera sans fin. Ils ne comprendront jamais que le travail doit profiter aussi au développement humain et que les « charges sociales » sont des droits collectifs profitant à l’ensemble de la société: droit à la santé pour tous, droit à l’éducation pour tous, droit à la sécurité pour tous, droit au logement pour tous, droit au travail pour tous…N’est-ce pas cela une société humaine responsable? ne laisser personne sur le bord du chemin? Ce n’est pas « leur » projet.

Leur projet c’est d’instituer une dictature dans notre dos et pouvoir prospérer tranquillement sur notre dos. Il est ainsi vivement conseillé de prôner un gouvernement supra-national qui aura le pouvoir de battre monnaie, de rendre justice, de faire les lois, d’organiser la sécurité, d’orienter l’économie et maintenant de constituer les budgets des sous-nations que deviendront l’état français, allemand, italien , grec , polonais etc…Ce que nous dit une parole encore libre et gaulliste Mme Garaud: la France n’est plus un état. Ben oui

Or sans état que devient la démocratie? Que devient le droit du peuple à disposer de lui-même, de son destin? Lorsque le peuple élit des représentants qui prendront leurs ordres directement à Bruxelles, chez Mario Draghi de la BCE par exemple, que deviendront notre droit à contester, à envisager une autre politique? Et bien tout cela sera confisquer pour le seul droit de l’oligarchie à continuer de s’enrichir sur notre dos en nous taxant toujours plus, en abaissant nos droits sociaux. N’est-ce pas cela que nous voyons avec la révolte de nos amis, nos frères, nos cousins, espagnols (Lire ICI), italiens (lire ICI), grecs (Lire ICI), portugais ( Lire ICI) qui refusent la politique d’austérité voulue par l’oligarchie au nom du remboursement de la dette?

Ah la dette…l’arme ultime de la propagande oligarchique. La seule arme qui tienne encore un peu dans les esprits des citoyens abrutis par leur journée de travail. La dette…Elle est énorme! Oui mais énorme de ses taux d’intérêts la dette comme nous l’explique bien le Front national et qui explique aussi le pourquoi de sa diabolisation publique (Lire ICI). Une dette avec notre monnaie souveraine, avec notre droit de battre notre propre monnaie et elle n’existe quasiment plus. Et puis on peut très bien décider de ne pas la rembourser lorsque notre survie est en jeu non? Entre notre abaissement social programmée via l’austérité, notre esclavagisation prononcée, on peut très bien décider « souverainement » de refuser de payer au moins les taux d’intérêts de cette dette et de ne rembourser que le capital surtout que les banques, les marchés financiers, sont à l’origine de la crise financière non? Et le seul capital de la dette c’est peanuts. Pourquoi alors nos gouvernants n’envisagent jamais cette éventualité et lorsqu’on la soumet nous traite-t-on de populistes, de démagos, d’illuminés, de complotistes ou je ne sais quoi…antisémite? aussi bizarrement.

Notre droit souverain à la démocratie serait-il un acte antisémite notoire? Notre droit à retrouver nos frontières, à refuser le multiculturalisme sauvage, l’immigration massive, à battre notre monnaie, à défendre notre industrie et nos emplois, à refuser le diktat du sionisme, à recouvrer les attributs de notre liberté simplement serait un acte antisémite? Allons bon qui décrète cela? N’avons-nous pas le droit aussi à nos croyances propres et personnels? A défendre notre volonté d’harmonie avec la Nature et la vie dans son ensemble? N’avons-nous pas le droit de défendre une agriculture propre sans OGM, sans engrais chimiques, sans pesticides? A priori non. Les experts du mondialisme, les conseillers du gouvernement de droite comme de gauche, proclament toujours la même antienne: « Toujours plus d’Europe! » Ce que l’on peut traduire par: « Vive la dictature de l’oligarchie contre le droit souverain des peuples à disposer d’eux-mêmes! ». Ils veulent construire pour nous « le meilleur des mondes » or celui-ci n’est pas viable parce que cette élite dirigeante est animée par l’obsession du profit et du pouvoir alors que nous nous aspirons à vivre en harmonie avec notre entourage et notre environnement.

On voit bien que ce sont deux aspirations antagonistes qui ne peuvent se rejoindre naturellement.  » le meilleur des mondes » n’est pas le paradis c’est une dictature technologique et scientifique comme nous l’explique lui-même Aldous Huxley l’auteur:

Cette petite élite, cette oligarchie mondiale, cette aristocratie, ne porte pas l’humanité dans son cœur. Elle en a même le dégoût et une sainte horreur. Car elle sait elle combien l’humanité est facilement manipulable lorsqu’on y met les moyens, comment on peut la diviser pour mieux régner, comment on la soumet avec facilité lorsqu’elle aspire à la révolution. Leur rêve pour nous c’est de nous construire ce « meilleur des mondes« :

Le film en entier en play-list ICI

Leur rêve ultime…

Et comme cela ne suffira pas puisqu’il faudra toujours plus de moyens technologiques et chimiques pour contrôler les pensées d’un être humain alors envisageront-ils un monde sans humains. Un monde génétiquement parfaitement maitrisé où les « nouveaux « humains accepteront leur condition d’esclave sans envisager un jour la possibilité d’être libre, autonome, heureux de vivre puisque tout cela leur aura été ôter de l’esprit.

Merci au blog Lavéritablenaturedujudaïsme pour la vidéo.

Voilà quelle est la finalité de notre destin si nous acceptons de nous soumettre au projet de cette oligarchie mondialiste. Si nous acceptons de nier nos droits élémentaires et notre volonté profonde d’aspirer à une vie en complet symbiose avec les ressources de notre planète. Cela est pourtant à notre portée il suffit de la vouloir tous ensemble. Commençons déjà par être solidaires avec les peuples en souffrance et en lutte le 14/11 (Lire ICI) pour montrer que nous refusons la soumission à leurs vues politiques. Le changement, le seul changement possible, ne viendra que de nous et non d’une hypothétique solution clé en mains donnée par une oligarchie qui contrôle la totalité du champ des possibles en ce bas monde. Sauf notre esprit pour l’instant…

Retrouvez toutes les actualités engagées dans un flux actualisé ICI

Aller plus loin sur Aldous Huxley grand initié au nouvel ordre mondial s’il en est:

Aldous Huxley, explorateur de nos possibles

Élèves célèbres de la John Hopkins

 

Vers les états-unis d’Europe…sans l’Europe!

 

Ce coup-ci on y va tout droit et sans espoir de retour en arrière si jamais cela se réalise. Où ça? Vers les états-unis d’Europe ce que veulent les fédéralistes européen. Mais ce qui peut se concevoir pour les USA puisque l’état fédéral chapeaute des états ayant la même culture, la même langue, la même histoire que la sienne, ce ne sera évidemment pas le cas de cet état fédéral européen en gestation qui chapeautera des états aussi disparates que possible! Des états qui ne partagent pas une langue commune, une culture commune, ni même une histoire commune! Alors pourquoi cette inéluctabilité annoncée du projet fédéraliste européen?

Image symbolique de la nuit européenne tombant sur la lumière de la démocratie athénienne.

Vers la dictature économique.

L’union bancaire qu’est en train de réaliser par la force l’Europe est la mise en place d’une fed reserv européenne à l’américaine. Il s’agit de donner à la BCE les mêmes pouvoirs de politiques économiques et monétaires qu’aux USA avec les conséquences que l’on peut craindre et redouter lorsque l’on met notre destin collectif entre des mains privées, qui poursuivent donc des intérêts privés! La BCE comme la FED sont des institutions privées avec les mêmes banques actionnaires en sous-main mais avec une différence de taille: la monnaie! Car si la FED peut actionner sa planche à billets sans soucis du monde extérieur c’est parce qu’elle peut s’appuyer sur une monnaie impérialiste comme le dollar qui sert OBLIGATOIREMENT de monnaie d’échange dans les relations économiques mondiales même si de nos jours ce leadership tient surtout grâce à la menace militaire voir à la destruction d’un projet monétaire alternatif comme en Libye ou en Tunisie par exemple.
Un audit réalisé en 2011  sur l’état de la FED avait conclu à un hold-up de 16 000 milliards de dollars! Lire ICI La FED est entièrement au service du pouvoir financier international et non de son peuple, exactement ce que va devenir la BCE pour nous européens.

Mario Draghi…

La BCE, elle, aura l’euro comme monnaie commune mais celle-ci sera au final subordonnée au dollar. D’ailleurs à la tête de la BCE nous avons un ex de la Goldman Sachs qui travaille main dans la main avec Wall street dans l’intention de piller les bas de laines détenus par les européens.
Voyez déjà ce qui se passe en Espagne: Lire ICI

La BCE est en train de finir d’acter sa dictature bancaire sur l’Europe avec l’aval des politiques. Il va s’agir pour la banque centrale européenne qui sert de crédit aux banques européennes, d’avoir le droit de regard sur elles tout en officialisant le rachat illimité des dettes européennes. C’est-à-dire qu’elle rassure les banques en leur disant qu’elle rachètera leur produit toxique mais en prenant ce risque illimité (?) elle va automatiquement voir son taux de crédit prêteur aux banques augmenter! Il va bien falloir qu’elle se finance elle aussi, elle ne pourra pas compter que sur la richesse réelle des nations. Donc pour faire des fonds propres elle augmentera son taux d’intérêt prêteur aux autres banques qui du coup vont se trouver acculer à la faillite sachant que de plus la BCE sera seule juge pour décider quelles produits toxiques elle rembourse. Ce qui veut dire que l’on met les banques européennes entre les mains d’un seul loup, la BCE, contrôlée par des intérêts privés supranationaux et cela sans aucun contre-pouvoir démocratique! Lire ICI

BCE…

Ce pouvoir supranational donné à la BCE sera acté définitivement par le vote du traité européen sur le pacte budgétaire, le TSCG, qui organise le vol de notre souveraineté budgétaire au profit donc d’un état supra-national basé à Bruxelles. Ce vote interviendra début octobre et comme de bien entendu le parti socialiste ne prendra pas le risque de la mettre au référendum alors qu’il est décisif pour notre future vie quotidienne! Lire ICI

Une petite vidéo, trouvée ici, qui vous explique simplement comment Mario Draghi met le BCE au service du système financier, scrutez la côte des valeurs bancaires sur les marchés c’est un bon indice de votre future souffrance, en siphonnant l’argent des contribuables européens:

Pour conclure cette partie économique on peut dire que l’union fédérale européenne installe au sommet de sa pyramide économique, monétaire et financière, la BCE avec les pleins pouvoirs donnés à ses actionnaires privés.

Vers la dictature politique.

Où est l’Europe dans ce projet fédéraliste européen?

Comprenez bien que cette dictature économique n’a de sens que si elle s’accompagne d’une dictature politique. Et comprenez bien que si Wall street a placé son pion à la tête de la BCE ce ne sera pour suivre une politique européenne mais bien alignée sur l’impérialisme américain. Un impérialisme vorace qui se construit et qui ne tient plus que par la force partout dans le monde comme on le constate encore en Syrie. Un impérialisme qui a pour objet d’empêcher la souveraineté des nations, donc l’indépendance des peuples, pour les dominer Lire ICI

Car n’oublions pas que ce fédéralisme européen prévu en 2014, Lire ICI, doit être suivi du futur grand marché transatlantique prévu lui en 2015. Et tout cela se construira de manière autoritaire sans consultation aucune des peuples Lire ICI Pourtant nous devrions être les premiers consultés puisque cela engage véritablement notre avenir, non?

Mais le clou sur notre cercueil de notre indépendance et de notre souveraineté, nous est apporté par la constitution du parlement juif européen au sein même des institutions bruxelloises avec pour objectif de lutter contre le populisme et l’antisémitisme qui montera automatiquement au fur et à mesure que les peuples européens vont prendre conscience que ce projet fédéraliste européen nous associe étroitement et définitivement à la politique sioniste d’Israël: Lire ICI Je n’ai pas besoin de vous rappeler qui contrôle l’appareil fédéral américain…Si?

Le parlement juif européen sera véritablement un état dans l’état fédéral européen comme l’est déjà le lobby juif partout dans le monde qui sert les intérêts exclusifs d’Israël. Voir le site

Et non justement! Nous sommes des peuples diversifiés c’est ce qui fait la richesse de la race humaine.

Le duel final aux états-unis opposera donc Obama au très philosémite mormon Romney, qui lui précise que les imposteurs sont les palestiniens car Israël est bien le projet biblique de la Torah…lire ICI On est donc sur qu’au-dessus de cette intégration politique USA-Europe se trouvera l’intérêt sioniste et donc des juifs talmudistes qui poursuivent inlassablement leur projet de gouvernance mondiale par la destruction des nations Lire ICI

Tout cela se précipite puisque début octobre le parlement européen devra se prononcer sur l’ACAA qui est un projet d’intégration économique intensifiée avec Israël et qui sera voté par l’UMPS européen sans aucun doute (nous verrons le vote FN pour se faire une idée de l’infiltration sioniste dans le mouvement politique national) malgré la déclaration très pro-palestinienne de l’internationale socialiste qui en appelle à un boycott des produits israéliens tirés des colonies (ce qui est interdit dans ce pays libre et démocratique qu’est la France je le rappelle). Autrement dit écoutez nos paroles et ne regardez pas nos actes! Lire ICI

Le danger ultime de cette construction fédérale européenne est donc de remettre les destins des peuples occidentaux entre les mains des juifs talmudo-sionistes et leurs alliés qui poursuivent invariablement leur projet messianique. Savez-vous que le 23 septembre 2012 les juifs du monde entier, laïcs et religieux, seront invités à prier pour la paix dans le monde ( lol…) et la venue de leur messiah, c’est-à-dire de notre antéchrist? Lire ICI

« Maitre de l’Univers, nous, enfants d’Israël te demandons le Machiah afin de nous délivrer maintenant de cet exil et de nos souffrances et que ton nom dans le monde amène la Paix »

Vous commencez à voir clair ou pas?

Pour résumer et pour conclure rapidement nous allons droit vers notre destruction en tant que nation et en tant que peuple. Je veux bien me dire que nous sommes tous des humains mais je ne veux pas être un esclave. De plus en tant que français je n’ai pas la même langue, la même culture, la même histoire que mes voisin européens! Lire ICI Autrement dit ce projet babylonien ne correspond nullement à une attente des peuples malgré la propagande déployée depuis des années. C’est bien pour cela qu’ils entendent nous zapper! Et cela avec l’aval de l’UMPS soyez-en certain puisque ce projet a été initié on s’en souvient sous l’appellation « traité Merkozy« . C’est donc une volonté de nos élites, une volonté contre notre propre survie, un crime contre notre humanité. Allons-nous laisser faire?

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

 

 

 

La dictature bancaire se met en place dans l’UE.

Peu à peu l’oiseau fait son nid dit l’adage populaire. On peut le dire à propos de Mario Draghi mandaté par la Goldman Sachs, et les banques institutionnelles comme Rotschild en sous-main, pour faire de la BCE la FED européenne. Autrement dit mettre toute la politique économique de l’union entre les mains des banksters qui contrôlent la BCE à l’instar de ce qui se passe aux USA aujourd’hui où la politique économique dépend entièrement du bon vouloir de la FED.

Le futur siège de la BCE à Francfort.

La BCE n’est pas une banque publique!

Pour bien comprendre l’enjeu il faut commencer par se débarrasser de cet a-priori très franco-français qui est de croire que toutes les institutions supra-nationales appartiennent aux gouvernements et sont donc sous le contrôle démocratique des peuples souverains…Que nenni. La BCE est indépendante de tout pouvoir politique c’est la condition sine au non de sa création, comme la FED: Lire ICI

La BCE est contrôlée par les banques centrales européennes qui en sont actionnaires en contrepartie de leur poids économique. L’intéressant est de voir qu’appartenir à la zone euro n’est pas indispensable pour en faire partie puisque l’un de ses actionnaires le plus important est la banque d’Angleterre juste derrière la Deutsch Bank et devant la banque de France!

Pour bien comprendre ce que sont les actionnaires de la BCE il faut savoir que la Banque d’Angleterre, par exemple, est entièrement indépendante du gouvernement anglais depuis 1997: Lire ICI
Dites-vous bien qu’il en est de même pour toutes les banques centrales nationales surtout depuis qu’elles ont perdues leur pouvoir de création monétaire ( en France depuis la fameuse loi de 1973). Autrement dit la BCE est sous le contrôle du cartel bancaire mondial, comme la FED, contrôlé en sous-main par l’association Rothschild-Rockefeller.

La BCE va avoir le pouvoir économique dans l’UE.

Après avoir pris le contrôle monétaire et financier de la zone, voilà qu’il est question de donner à la BCE le contrôle économique intégral par la supervision des activités de toutes les banques! Lire ICI

C’est-à-dire aura le pouvoir gigantesque de décider l’argent qu’elle prêtera aux banques privées et à quel taux suivant leur activité et leurs comptes d’emprunt. Cela aura pour conséquence que les dites banques privées devront complaire à la BCE pour espérer bénéficier des meilleurs taux d’approvisionnement possible. En définitive elles devront suivre la même politique économique décidée par l’omnipotente BCE seule habilitée à créer arbitrairement de la monnaie, planche à billets, et à prêter aux banques. Cela s’appelle mettre en place une dictature bancaire privée sur notre économie. Une dictature bancaire appelée de tous ses vœux par l’employé de Rotshchild François Hollande et avec un bémol venant de la seule Allemagne qui tient encore et toujours à son indépendance, elle: Lire ICI

Et tout cela en pleine situation de crise économique touchant de plein fouet la zone euro qui est quasiment en récession: Lire ICI
Au point que certains gouvernements travaillent à un éclatement de la zone euro: Lire ICI

Ce qui revient donc à dire aux peuples que vous allez avoir le choix entre l’éclatement de la zone euro, et les catastrophes économiques que cela engendrera, et l’union fédérale européenne qui vous protégera et vous garantira le bonheur absolu. Faites votre choix messieurs dames! Mais ne croyez pas que ce que l’on vous montre comme étant le pire le soit réellement…

Conclusion

Nous allons tout droit avec cette union bancaire si elle se précise vers le fédéralisme européen à la monde américaine qui consistera à mettre en place un pouvoir supra-national au-dessus des nations, et non pas une union fédérale des nations indépendantes comme certains essayent encore de le rêver!

On s’aligne donc entièrement sur le modèle américain avec dans la ligne de mire le grand marché transatlantique de 2015 puis l’union euro-américaine qui débouchera sur un gouvernement transatlantique unifié à terme. Ce que l’on pourra appeler le gouvernement occidental unifié avec l’apport, n’en doutons pas, du pilier israélien et alliés musulmans ( Qataris, saoudiens, égytpiens, kurdes, etc…) faisant de cette union occidentale une union plus large qui servira d’embryon à un gouvernement mondial unifié avec Jérusalem comme capitale. Un gouvernement mondial tellement puissant qu’il mettra la pression sur les non-alignés qui devront se prononcer pour ou contre leur affiliation et ainsi agrandir le cercle mondial pour enfin avoir le contrôle total sur le monde. Et cela en définitive fera la joie des banquiers mais pas celle des peuples vous pouvez en être certains.

Regardez ici ce que pense Olivier Delamarche de la politique des marchés dans la zone euro. Le titre est assez explicite je pense:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit:  Des documents déclassifiés américains montrent comment leurs services ont financé l’euro-fédéralisme. Lire ICI Ceci explique pourquoi ses représentants d’aujourd’hui ( Rappel: Hollande est young leader de la French American Foundation) œuvrent avec vigueur au fédéralisme européen qui sera un avatar de l’empire américain.

Le coup de force Illuminati sur l’Europe.

Le grand traquenard final pour les peuples se met en place et le calendrier a été  discuté et acté lors de la réunion de Bilderberg. L’oligarchie mondialiste est en route pour le chaos final et attend patiemment que les pièces du puzzle se mettent en place.

L’effondrement de l’euro et de l’UE.

C’est inéluctable…

Ce n’est pourtant pas l’info qui ressort de vos informations n’est-ce pas? Et pourtant le dernier sommet sur la zone euro vient de montrer qu’on ne pourra pas sauver la monnaie unique car elle n’est tout bonnement pas sauvable. C’était le 20ème sommet de la dernière chance de la zone euro (!) et encore une fois il en ressort qu’il faudra encore donner quelques milliards aux banques histoire de gagner un peu de temps dans l’opinion publique. L’heure de nous annoncer la fin de partie, le game over de l’euro n’est pas encore venu, les banques vont tenter de ratisser jusqu’au dernier cent de vos poches croyez-le bien. Lire ICI

Pourtant en façade nos dirigeants sont satisfaits d’eux-mêmes et nous sommes censés les croire. Les médias français commentent même le coup de force italo-espagnol avec la complicité française contre l’Allemagne et la commente comme une victoire française, alors qu’il s’agit ni plus ni moins qu’un échange de bons procédés…sur notre dos bien évidemment. Car l’objectif est clairement défini:

Il s’agissait aussi de mandater Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, José Manuel Barroso (Commission européenne), Mario Draghi (BCE), et Jean-Claude Juncker (Eurogroupe) afin qu’ils poursuivent leurs travaux sur le renforcement de l’Union monétaire

L’important n’est pas dans les milliards que l’on va encore donner aux banques et aux grosses entreprises via le pacte de croissance, mais dans l’étape suivante de la construction européenne qu’est l’intégration économique et monétaire entre les 4 puissances (Allemagne, Espagne, Italie, France) et ceux qui voudront s’y rallier. Cela avant l’unité politique qui sera le pyramidon sur la pyramide fédérale européenne.

C’est bien ce que nous dit Marion Monti, ex-président de la Trilatérale Europe:

 Deux objectifs sont indispensables. Premièrement : renforcer à moyen terme l’intégration… Deuxièmement : prendre un ensemble de mesures réalisables en l’état actuel des traités européens et des institutions pour donner une stabilité financière à la zone euro. Cela passe par des progrès concernant la supervision intégrée, et si possible unitaire, des banques, afin de bâtir une véritable union bancaire

Tous ces sommets qui passent n’ont qu’un seul et même but: l’intégration toujours plus poussée des économies et donc en corolaire notre perte de souveraineté toujours plus grande:

Toute cette opération est menée par le ECFR (European Council on Foreign Relations) qui est le petit frère du CFR américain et qui explique pourquoi Obama est aussi attentif à la poursuite de l’intégration européenne.

L’ECFR qui se définit lui-même comme le think tank le plus efficace en Europe auprès des dirigeants a tracé la feuille de route franco-allemande vers toujours plus d’intégration: Lire ICI. Son objectif étant le développement d’une politique étrangère européenne intégrée et cohérente…Pour qui? pour l’empire Illuminati pardi.

Voici les personnalités françaises qui travaillent activement à ce projet: Lire ICI L’on retrouve l’ex-ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire, l’actuel ministre de l’économie Pierre Moscovici ou bien encore Sylvie Kauffman directrice éditorial du Monde. Comme ça vous saurez ce que vous lisez lorsque vous lisez ce journal.

La conclusion de ce sommet? L’euphorie chez les marchés financiers! Lire ICI A vous de voir…

La faillite américaine.

L’american way of life a vécu.

Les USA sont en faillite et leur système ne tient plus que par la grâce de la planches à billets verts. Mais les villes et les états ne parviennent plus à faire face à la dette financière. Voyez comment une ville US de 300 000 habitants vient de faire faillite! Lire ICI

La faillite américaine n’est pas une surprise puisqu’elle est annoncée depuis de longs mois:

La planche à billets ne peut pas marcher éternellement car elle a besoin pour survivre de pomper toutes les richesses réelles produites pour servir de caution, de garantie. Or on en arrive au point où l’on prend les habitations aux peuples et il sera dur de leur prendre encore autre chose ils n’ont plus rien.

C’est en ce sens qu’il nous faut analyser la victoire constitutionnelle de l’Obamacare qui obligera tous les américains à être assurés ( pour le plus grand bonheur des assurances privées) ainsi que l’obligation de la puce RFID qui est en fait le grand projet caché de cette loi: Lire ICI

On ne vous rappelle pas les nombreuses lois liberticides et inquiétantes votées par l’administration Obama, ni la dissémination sur tout le territoire US de camps de concentrations, pour comprendre que le pays se prépare à la guerre civile.

Or pour éviter que les peuples se retournent contre leurs dirigeants il faut les fédérer dans un combat commun. Ce combat commun est tout trouvé: la lutte contre l’islamisme radical incarné par l’Iran, et contre les dictateurs non-alignés (Kadhafi, Assad, Gbagbo, Ben Ali, Moubarak,…) qui doivent laisser la place à des pions encore plus dociles comme le sont les Frères musulmans bien que porteurs d’une image agressive anti-sioniste et donc anti-impérialiste occidental.

Qui sont les grands gagnants de ces révolutions arabes? les frères musulmans bien sûr Lire ICI, et cela avec la bénédiction de BHL, de Clinton…Y aurait-il un pacte secret entre « frères »? Certainement.

Vers la destruction du moyen-orient.

Le grand Israël: la naissance d’un futur état mondial berceau du futur gouvernement.

Pour faire oublier aux peuples d’occident combien ils sont spoliés et esclaves des banques, on va les envoyer faire la guerre au moyen-orient avec l’objectif clair de favoriser le grand Israël en détruisant les forces militaires opposantes et aussi remodeler l’Islam. Ce qui sera le grand projet à mener pour les Frères musulmans après la guerre.

La guerre est la seule solution viable à la sortie de crise. Et pour qu’elle soit efficace il faut qu’elle implique le plus de monde possible, le plus de puissances militaires pour que les banques puissent financer massivement l’effort du complexe militaro-industriel. Gagnant-gagnant au final pour eux, pas pour les peuples qui iront faire la guerre et les populations civiles du moyen-orient mais qui s’en soucient vraiment? La guerre c’est tellement fascinant.

Seulement pour déclencher une guerre et pour qu’elle soit acceptée dans l’opinion publique il faudra un événement déclencheur incontestable et reconnu comme tel. Un événement qui ait un impact planétaire suffisamment puissant pour souder les opinions publiques derrière leurs dirigeants va-t-en-guerre. Or à ce sujet il se trouve que nous allons rentrer dans l’événement planétaire du millénaire que vont être les JO de Londres 2012.

Les JO sont l’événement le plus regardé dans le monde et ce qui s’y passe à un impact sans commune mesure avec d’autres. Au-dessus des JO c’est le soleil! Et comme fait exprès les JO se déroulent dans le pays qui contrôle l’empire Illuminati: l’Angleterre. Le nœud de vipère est là-bas et se cache sous la couronne britannique. C’est de là que tout est parti.

Il est donc suffisamment invraisemblable de croire qu’il ne se passera rien dans un événement si bien placé pour satisfaire les exigences Illuminati. Il est placé avant les échéances américaines, et un attentat terroriste entrainant une entrée en guerre de l’Otan amènerait les USA à suspendre l’élection de leur président. Obama serait confirmé pour mener le monde à la guerre. L’ampleur de la guerre dépendrait de la résistance qu’offriront les russes et les chinois à la volonté guerrière otanienne.

Nous sommes donc à la croisée des destins et voilà comment cela devra s’accomplir suivant le plan Illuminati. Les crises doivent servir à prendre le contrôle sur les peuples en leur enlevant leur souveraineté de décision donc la démocratie. On peut ainsi leur imposer un gouvernement autoritaire et prendre le contrôle des forces militaro-policières pour instaurer un état fasciste. Le déclenchement d’une guerre mondiale via un attentat terroriste de grande ampleur permettrait de détourner l’opinion publique des vrais fauteurs de crise que sont les Illuminati. Ceux-ci en profiteraient pour détruire l’Islam, prendre le contrôle intégral du moyen-orient et prendre le contrôle sur les peuples occidentaux tentés de se soulever contre l’oppression. L’état fasciste européen, que l’on dit fédéral, prendrait ainsi toute sa signification et toute son importance. L’UE et les USA seraient gouvernés par une même gouvernement via le pacte transatlantique, et les Illuminati mettraient la main sur les plus grandes puissances économiques mondiales via l’empire anglo-saxon pour faire face aux empires russo-chinois eux-mêmes noyautés de l’intérieur. Nous serions donc à l’aube du futur gouvernement mondial.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Un documentaire sympa pour bien visualiser comment fonctionne l’UE. Vous vous apercevrez rapidement qu’il manque une composante essentielle dans la prise de décision: la voix du peuple.

La France sera attaquée en 2012.

Nous sommes à l’heure de la fin d’un cycle comme vous le savez et il va nous falloir entrer dans une nouvelle ère que nos dirigeants appellent le nouvel ordre mondial. Le nouvel ordre mondial qu’est-ce que c’est? C’est une intégration de plus en plus poussée des nations pour les fondre dans des ensembles supra-nationaux pour finir par le gouvernement mondial. Cette méga-structure sera complètement déconnectée du pouvoir des peuples bien entendu qui n’auront plus leur mot à dire dans la construction de leur destin. Celui-ci sera totalement sous le contrôle de la volonté de ceux qui financeront, et donc contrôleront, ces méga-structures en construction dont l’état fédéral européen en est l’exemple le plus frappant.

Hollande ne s'y est pas trompé en allant rassurer la city of london tout en disant le contraire dans ses meetings électoralistes en France.

Gardons présent à l’esprit qu’aux alentours de 2015 l’union européenne a vocation à s’intégrer de force, sans consultation des peuples, dans le grand marché transatlantique avec les USA. Ce qui aura pour conséquence directe de nous mettre sous la domination très claire de leur puissance économique et financière. Ainsi nous aurons l’alliance de Wall street et de la City qui auront libre accès dans ce grand marché pour faire ce que bon leur semble sans aucun contrepouvoir démocratique véritable. Ce ne sera pas l’agitation d’un Sarkozy, ou d’un Hollande, pour faire croire qu’ils défendront le peuple français, qui résoudra le problème fondamental du pouvoir démocratique de contrôle sur les décisions qui vont engager toute notre société.
L’avenir, si cela s’accomplit, sera celui que sont en train de vivre les grecs aujourd’hui où les plus faibles, ceux qui sont entièrement dépendants des autres pour leur travail et donc pour la création de leur richesse (c’est-à-dire 90% d’une population environ si l’on compte les ouvriers, les employés et même les fonctionnaires qui ne seront plus à l’abri), sont obligés de mendier pour survivre.

Lire: En Grèce la faim s’établit

Le chaos généralisé en Grèce soumis à la voracité financière.

Ne croyez pas que ce qui arrive au peuple grec n’arrivera pas en France. Nous sommes en train de dépenser des milliards d’euros pour tenter d’aider la Grèce à faire face à sa dette sans que cela n’ait aucun effet concret pour les peuples. Cela permet juste aux banques de rentrer dans leurs frais. Ce système ne tient que parce que la BCE a injecté des milliards d’euros pour le sauvegarder surtout avant les élections françaises qui constitueront un tournant pour les marchés financiers alors que l’Espagne sombre elle aussi dans la tourmente. Mais on arrive au point de rupture des banques centrales elles-mêmes qui ne peuvent plus engager de l’argent sur les marchés financiers parce qu’elles n’ont plus assez de garantie venant des états!
Il faut comprendre que si la BCE a pu prêter autant d’argent aux banques privées c’est parce que les gouvernements européens ont voté le MES qui est un mécanisme assurant la garantie financière aux banques sur la richesse des nations. Or l’Allemagne, principale créditrice, ne veut pas relever le plafond éternellement il y aura donc un point de rupture facile à comprendre où la concordance entre la garantie apportée par le MES à hauteur de 700 milliards d’euros à la BCE ne peut être dépassée sous peine de rupture du contrat. Or les marchés financiers ne fonctionnent que grâce à ces financements de la BCE! Mais voilà Mario Draghi a déjà tout dilapidé et n’a plus rien en caisse alors qu’il faut toujours remettre au pot pour la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et bientôt la France! Très bientôt.

Nous sommes donc dans la situation oùmême les banques vont

Voici ce que nous promet cette Europe...

perdre leur triple AAA parce qu’elles n’auront plus les liquidités pour garantir le remboursement de leurs crédits! Autrement dit les taux d’intérêts vont inévitablement augmenter et les conditions de prêts aux états vont se durcir. Et le risque est donc de voir la dette ne plus pouvoir être payée sauf!…sauf si les politiques se soumettent aux diktats des marchés financiers en matière de politique publique. C’est déjà ce qui a été acté avec la signature du MES par la France, grâce à l’action conjuguée de l’UMPS européiste, mais il faudra aller plus loin dans la rigueur il ne peut en être autrement!
C’est ce que nous dit d’ailleurs la voix des marchés financiers en Europe qu’est le journal The Economist:

Toute la richesse produite est sous contrôle des marchés financiers.

Les marchés financiers préconisent donc franchement une attaque spéculative contre la France pour la mettre à genoux et l’obliger à accepter les conditions imposées par les marchés financiers! Voilà ce qui nous attend. Et la France est bien évidemment la pierre angulaire du projet d’effondrement total de l’économie européenne pour la mettre sous la coupe des marchés financiers qui ne tirent plus leurs richesses en Europe que de l’Allemagne encore assez puissante pour opposer une garantie crédible. L’effondrement économique de la France sera une aubaine pour exiger la soumission totale. C’est ce qu’a fait Hollande en ce début d’année en rencontrant les marchés financiers à la city of london: Lire ICI
C’est ce que fait Sarkozy au côté de Merkel pour contraindre par la loi européenne, au-dessus donc de la souveraineté des peuples, l’interdiction de faire une autre politique que celle exigée par les marchés.

La crise est donc inévitable pour notre pays! Et Sarkozy l’a tellement bien compris qu’il surfe lui aussi sur les inquiétudes légitimes du peuple en leur parlant de France forte dans une Europe forte, de souveraineté, de frontières…dans sa lettre aux français. Tout comme Mélenchon, qui va finir par faire chanter la marseillaise à ses meetings si il continue, en prônant sa révolution citoyenne contre les banksters mais tout en voulant changer d’Europe. Il veut vous faire croire encore qu’il est possible de changer d’Europe alors que la soumission finale est à l’ordre du jour!

L'état providence ne peut se concevoir que dans un cadre national!

Notre seule chance de survie dans le chaos qui se prépare est donc de nous fermer aux injonctions venant de l’Europe et de retrouver notre souveraineté économique et financière. Il faut donc, et vite, sortir de l’euro puis de l’UE. Nous ne changerons pas la direction d’un paquebot qui cherche à s’écraser sur les rochers. C’est trop tard. Les politiques officiels du système ont beau jeu de vous dire que « la finance est leur seule ennemie » alors qu’ils savent très bien qu’ils sont entièrement soumis à leur bon vouloir. Si la finance veut nous mettre à genoux elle le pourra très simplement en augmentant ses taux d’intérêts que feront alors tous ces politiques? Ils feront ce que leur disent les marchés financiers comme ils le font depuis au moins 30 ans!

Lire: Le 7 mai la France sera attaquée par les marchés financiers.

Suivez les infos engagées et actualisées sur le Portail de l’éveil citoyen contre le nouvel ordre mondial.

La crise n’existe pas!…pour les ultrariches.

Sur quelle planéte vivent les ultrariches?

La crise existe pour vous puisque vous la vivez en direct: délocalisations massives donc chômage donc compression salariale donc détaxation des charges des entreprises donc ultralibéralisme débridé donc plus d’Europe donc moins de démocratie donc plus de rigueur et d’austérité pour les peuples…mais plus de bénéfices pour les ultrariches!

Les ultrariches c’est quoi? Une race bizarroïde (reptiliens?) qui vivent sur une planète peuplée d’humains et pour lesquels ils n’ont qu’aversion et mépris. Leur but est de s’enrichir toujours et encore plus. Ils sont donc très riches mais veulent devenir ultrariches c’est-à-dire intouchables par le commun des mortels.

Il ne faut pas confondre les riches (les pôvres) et les ultrariches. Les riches ne gagnent que quelques milliers d’euros par mois et doivent encore travailler pour s’enrichir! Les ultrariches, eux, n’ont qu’à vérifier leur compte en banque tous les matins pour savoir combien ils ont gagné dans la journée.

Mais attention! Il ne faut pas dire du mal des ultrariches car c’est mal. On dit même que vous êtes un complotiste voire un malade lorsque vous approchez trop de la réalité. Surtout ne jamais dire que c’est injuste qu’il y ait des ultrariches et des autres moins riches (voir beaucoup beaucoup beaucoup moins riches!) car la totalité de la bien-pensance idéologique qui dirige l’occident va vous trouver limite terroriste. Non l’ultrariche est un humain comme vous sachez-le et vénérez-le tant qu’à faire. Devenez ultrariche vous aussi! Voilà le modèle vers lequel on veut que vous tendiez parce que vous êtes un pauvre débile et sans âme.

L’ultrariche c’est celui qui est actionnaire des multinationales et des banques c’est pas compliqué. Et comme il est ultrariche c’est lui qui finance les dirigeants politiques qui sont pour la plupart issues de familles riches et qui rêvent d’être ultrariches comme le dit notre lider minimo sarko. Car riche c’est pas stable, ultrariche oui. Le système économique global mondial tout entier travaille pour vous c’est sympa non? Et en plus vous avez le droit de jouer en bourse avec la richesse que des pauvres humains ont créée à travers la planète. Vous avez tous les droits puisque c’est vous qui décidez des lois. Elle est pas belle la vie?

L »objectif des ultrariches est donc de continuer à s’enrichir toujours plus. C’est pourquoi ils ont créé la crise. Vous savez cette crise des dettes souveraines qui en fait n’existe pas? Ce n’est que du vent car les dettes elles-mêmes ne sont que du vent puisque ce sont des intérêts que les nations doivent aux banques. On pourrait dire stop en ces temps de crise on ne paye plus les intérêts et hop! d’un coup, plus de crise financière et donc pas de rigueur et d’austérité pour vous donc une économie mondiale qui repart sur d’autres bases donc exit les marchés financiers de l’économie…mais ça ils en veulent pas les ultrariches. Non non non. Ils veulent continuer à jouer au casino en bourse mais en plus sans risques. Si ils perdent ils veulent que les état leur garantissent leurs pertes. C’est pourquoi les banques sont encore en crise aujourd’hui parce qu’elles n’ont pas encore reçues la certitude que les gouvernements européens notamment cracheront au bassinet ad vitam aeternam. Ce n’est pas encore gravé dans le marbre et ils attendent les grosses élections de 2012 pour le faire ( Cf. le MES pour l’Europe).

Bref les ultrariches ne connaissent pas la crise, leurs bénéfices, leurs dividendes continuent d’augmenter bon an mal an et seuls les banquiers attendent encore que la zone euro mutualisent leurs pertes pour être sur que les nations européennes vont rembourser cette dette qui n’existe pas quitte à saigner leur propre peuple! Une pensée pour nos amis et frères grecs en attendant les italiens, les portugais, les espagnols et les français…

Voilà voilà. A qui s’adresser pour le cahier des doléances? Je pense que maintenant vous commencez à comprendre, il n’est jamais trop tard, et peut-être qu’on va finir par dire stop à leur jeu débile. Vous comprenez mieux peut-être pourquoi les nouveaux dirigeants européens sont tous des anciens de Goldman Sachs comme Mario Draghi le nouveau patron de la BCE?  Et pourquoi nous le peuple on le dénonce quitte à se faire traiter de tarés, débiles et j’en passe. Peut-être un jour lorsqu’on vous aurez serré le dernier cran de votre ceinture, peut-être…En attendant les ultrariches vous saluent bien et sont bien heureux de continuer à vous baiser.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.