Nicolas Sarkozy La France forte, la Frank fürt, la Franque forte.

Nicolas Sarkozy est donc rentré officiellement en campagne hier soir et ce n’était vraiment une surprise pour personne. Ce qui l’est plus est son nouveau slogan de campagne: la France forte. Celui de 2007 était beaucoup plus convaincant « ensemble tout devient possible » car s’est réellement ce qui s’est passé, il ne s’est privé de rien, il a agit comme il l’entendait, il a violé, meurtri la France sans aucune retenue. Et maintenant il propose une France forte? Quel est le message subliminal de ce slogan?

On peut commencer déjà par regarder cette affiche et donner le sentiment qu’elle nous inspire. On y voit une dominante bleue, la mer, un horizon et l’image du dictateur président-candidat qui incarne donc la France forte à lui tout seul.

La Frank Fürt= Francfort

Qui domine l’Europe?

Le slogan la France forte peut être assimilé subliminalement à Francfort la ville de la BCE et ville allemande chère à Angela Merkel. Autrement dit un signe fort envers la chancelière allemande qui veut faire campagne pour Sarkozy, et lui montrer sa volonté de poursuivre la politique de désintégration sociale par plus de soumission au desiderata des banksters via l’UE.

Mais Francfort ce n’est pas une ville comme les autres si l’on sait que c’est la ville d’origine des Rothschild. Soit la ville d’où est partie la conquête européenne des banksters. Une conquête européenne qui a pu se construire secrètement par l’intermédiaire de la création des Illuminati.
Francfort c’est aussi la ville de « l’école de Francfort » qui prône la construction d’un homme nouveau en détruisant l’autorité de l’ordre ancien construit sur des valeurs traditionnelles qui rejettent le mouvement vers le libéralisme individuel vu comme le développement des égoïsmes. Intéressant donc parce qu’elle assimile autoritarisme et fascisme avec le refus de se soumettre au libéralisme individuel. C’est aussi le fondement du marxisme qui rejette la propriété capitalistique et l’accès à la liberté de tous à pouvoir posséder. Cette volonté de développement individuel se retrouve essentiellement dans le judaïsme et une partie du protestantisme comme nous l’explique Attali dans sa conférence « le capitalisme peut-il être moral« . Je vous encourage à la visionner car elle est très intéressante et permet de mieux comprendre encore les fondements moraux qui vont nous amener à accepter le nouvel ordre mondial:

On peut voir donc combien cette ville de Francfort a à voir avec la finance internationale, la lutte contre le capitalisme de « possédant » via l’exacerbation de la liberté individuelle, le marxisme, et le judaïsme. Le nouvel ordre mondial est vu comme un moyen de moraliser donc le capitalisme et on peut mieux comprendre pourquoi Attali trouve que le modèle chinois est plutôt intéressant contrairement à la démocratie qui crée de la « déloyauté » au final. Loyauté à quoi, à qui? Peut-être faut-il voir sa fascination pour le texte « Salomon inaugure le temple » une réponse à cette question essentielle pour comprendre notre monde.

Enfin on ne peut dissocier à Francfort, le nom des Rothschild et celui de Jacob

La tour Illuminati des Rothschild à Francfort.

Frank, père du Frankisme, descendant de Sabbattaï Tsevi, nouveau messie des juifs, qui prônait la libéralisation de tous les interdits. Cette philosophie peut être assimilé au satanisme d’aujourd’hui tant elle prône la libéralisation des mœurs pour atteindre…l’illumination. Jacob Frank aura des chauds partisans qui ne seront autres qu’Adam Weishaupt et Mayer Rothschild qui créeront les « Illuminati ». Secte qui aujourd’hui contrôle le monde et diffuse donc partout cette idéologie sabbatéenne. Idéologie qui a infiltré toutes les religions et la franc-maçonnerie.

On peut donc dire que Francfort est la ville berceau des Illuminati comme le montre bien la tour des Rothschild à Francfort et cette magnifique pyramide Illuminati la coiffant.

La Franque forte

L’empire franque

La Franque forte remonte aussi à l’origine de la France et sa constitution sous la domination d’un clan germanique converti à la religion chrétienne pour lui permettre d’unifier son royaume. France – Allemagne, c’est l’histoire de deux clans germaniques au destin contraire dont l’un a été soumis par l’impérialisme romain chrétien tout en soumettant les tribus gallo-celtiques, et l’autre l’a refusé pour conserver ses racines germaniques.
L’empire franc dans notre imaginaire français c’est là que notre histoire moderne a véritablement commencé. Si référer est un signe de connivence avec la « civilisation » française dans toute son éclat et sa pureté. C’est l’essence même de notre civilisation française que l’on invoque ainsi dans le message subliminal de ce slogan la France forte.

Mais qui dit civilisation dit civilisation en concurrence avec d’autres et donc en danger. Et l’objectif du sarkozysme est de s’attribuer les oripeaux de la défense de notre civilisation « franque » en s’attaquant aux ennemis identifiés que sont les islamistes. C’est l’ennemi de ce temps comme il l’aura toujours été finalement à travers l’histoire si l’on remonte au temps des croisades. Cela va donc permettre à Sarkozy de se positionner en protecteur de la nation face à l’invasion islamique personnifiée par Hollande et sa proposition de droit de vote des immigrés aux élections locales. La patrie en danger! Il va ainsi essayer d’enlever à Marine Le Pen ses habits de Jeanne d’Arc franquiste.

Subliminalement il indique donc à ses électeurs qu’avec lui la civilisation franque sera protégée. C’est bien joué puisque c’est une grande peur de notre civilisation que de disparaître. A une variante près, la civilisation en instance de nous détruire n’est pas l’islamique, elle en est encore loin, mais l’anglo-saxonne judéo-protestante. C’est celle-ci qui entend réécrire notre histoire, lutte contre nos traditions et nos souvenirs, veut éradiquer notre passé pour mieux nous imposer leur vision du futur: un gouvernement mondial.

Conclusion la France forte?

Si sarkozy était crédible en défenseur de la France forte le sologan serait terriblement efficace. Mais il n’est pas crédible tant il est soumis aux diktats européistes soumis eux-mêmes à la finance internationale qui veut un gouvernement mondial, et il n’est pas crédible tant en concentrant sa défense de la France contre l’invasion islamique il détrompe les français de ce qui est leur véritable ennemi, celui qui prône la destruction totale des fondamentaux civilisationnels de la France: l’alliance judéo-wasps. Bref encore une belle menterie sarkozyste de plus.

Face à lui Hollande incarnera lui la défense des minorités (gays, lesbiens, juifs, noirs, arabes) contre la montée du fascisme incarnée merveilleusement bien par le sarkozysme. Un vrai jeu de positionnement qui est téléguidé au final par la même alliance judéo-wasps qui entend lutter contre le sentiment français en le détruisant par l’exacerbation du sentiment communautaire des minorités ethniques, confessionnelles, de genre et autres. Gagnant-gagnant donc au final pour l’anti-France et pour le nouvel ordre mondial qui doit détruire toute volonté populaire de reconquérir sa souveraineté. Une souveraineté que l’on assimile au fascisme via le nationalisme civilisationnel et qui sera incarné donc par le sarkozysme. La boucle est bouclée, les risques sont mesurés et contrôlés pour le plus grand bénéfice des mondialistes.

Publicités