Nous avons payé 1400 milliards d’euros d’intérêts sur la dette depuis 1973!

La crise de la dette c’est celle que nous connaissons aujourd’hui. C’est à cause d’elle que l’on instaure la rigueur pour les peuples, qu’on privatise les services publics, qu’on vend notre or, nos bijoux de familles. A qui? Et bien aux banksters pardi! Les mêmes qui disent souffrir de cette crise et qui exigent que les peuples remboursent jusqu’au dernier cent sang.

La dette indépendamment des choix politiques augmente exponentiellement par la "grâce" des intérêts!

Nous , les peuples de la zone euro, venons de donner à la Grèce 380 milliards d’euros depuis sa crise de la dette. Pour quel résultat? Aucun. La crise sera toujours là puisque le tonneau des danaïdes ne se remplira jamais aussi vite qu’il se vide par la voracité des banques due à l’augmentation de leurs taux d’intérêts! Car oui le système d’asservissement à la dette est machiavéliquement bien pensé: vous ne pouvez plus payer on augmente vos taux d’intérêts pour vous prêter de quoi survivre et en contrepartie on exige vos bijoux de famille. N’est-ce pas là magnifique? Pour les banksters qui dominent l’Europe bien sûr pas pour les peuples car le peuple grec lui n’a rien vu de ces 380 milliards.

Tout cela n’est donc qu’une imposture qui date pour la France de la fameuse loi de 1973 dite loi Pompidou-Giscard-Rothschild qui autorise les pouvoirs publics a empruntés sur les marchés financiers privés au lieu de se financer par la planche à billets. Ce qui favorisait l’inflation? Même pas! Il y a eu inflation après 1973 et puis les salaires étaient indexés sur la hausse des prix, c’était l’échelle mobile des salaires qui sera supprimée par? Jacques Delors ce fervent européiste et prétendu socialiste. Vous commencez à comprendre l’imposture et le mensonge?

Donc depuis l’obligation de se financer sur des marchés privés (pour la plus grande joie de qui? ) nous avons payé 1400 milliards d’euros d’intérêts sur une dette de 1717 milliards aujourd’hui! Ce qui fait grosso modo un budget constant de 35 milliards d’euros/an versés sans aucune contrepartie aux banksters. 35 milliards d’euros/an depuis 40 ans! Vous ne croyez pas qu’on aurait largement pu l’investir ailleurs? ne serait-ce que dans notre système de retraite pour l’assurer tranquillement? Ou que sais-je dans les maternités, les services publics, pour s’assurer un fond souverain suffisamment puissant pour défendre NOS intérêts en tant que peuple souverain, nos industries, notre agriculture etc…Non nos gouvernants, de droite comme de gauche, ont préféré pérenniser un système d’asservissement total aux banques!

Le pire est qu’ils continuent aujourd’hui! Tous vous disent combien la dette est dangereuse et que vous allez être obligés de vous sacrifier encore plus pour la rembourser. Comme en Grèce, en Espagne, en Italie…Et que vous proposent ceux qui dénoncent cette magouille? de renégocier avec la BCE des intérêts ou de changer d’Europe pour la rendre plus sociale! Vous rigolez ou quoi? Cela ne nous sortira pas définitivement du piège de la dette, c’est reculer pour mieux sauter.
La seule solution est de revenir sur cette loi de 1973! Et donc de revenir à la planche à billets pour financer les politiques publiques nationales. Comme le font tous les peuples souverains du monde qui ont une monnaie indépendante. Les USA, la Chine, le Japon, l’Allemagne…Oui l’Allemagne! Car vous pensez bien que l’euro est aligné sur le mark d’hier et non pas sur la lire italienne. L’euro condamne donc toutes les économies plus faibles que l’Allemagne dans sa zone. C’est-à-dire tout le monde France y compris. Nous sommes liés au bon vouloir de l’Allemagne et le pire est que Sarkozy qui se vante de défendre la France ne fait en fait que nous attacher encore plus à son bon vouloir puisque le MES est aligné sur le desiderata de la puissance financière allemande qui sait, elle, qu’étant la seule économie viable de la zone elle sera condamnée à verser des aides aux économies en difficulté c’est-à-dire à tous! L’Allemagne pourrait bien être la première à quitter la zone euro s’il n’y avait le lobby capitaliste qui tire les ficelles en coulisse.

Tout cela n’est qu’une vaste fumisterie pour obliger les peuples à remettre leur destin, leur société, entre les mains des banksters. C’est cela que vous voulez? Non? Alors il nous faut que quelqu’un ose revenir sur cette loi de 1973 qui est le péché originel de la crise et de la misère des peuples. Et il n’y en à qu’une à oser le dire haut et fort dans cette campagne, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle est autant diabolisé par l’extrême-gauche, l’idiot utile du système, verrouillée par la franc-maçonnerie mondialiste. C’est Marine Le Pen qui l’a écrit dans ses propositions vous pouvez vérifier. Et cela est la base de notre lutte pour recouvrer notre souveraineté en tant que peuple! Tout part de là et c’est en pensant à cela que nous devons voter ce dimanche et rien d’autre! Il sera temps ensuite de peser pour la construction d’une nouvelle société humaine. Le mondialisme est une émanation des banksters il est bon de se le rappeler avant de voter.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

A lire aussi: L’Espagne brûle après la Grèce et avant la France!

: Le fascisme c’est le mondialisme UMPS!

Retrouvez toutes les infos engagées et actualisées sur Le portail de l’éveil citoyen contre le nouvel ordre mondial