Le phénomène PSY ou le globalisme écoeurant par la musique.

La musique on le sait est un vecteur puissant d’uniformisation des codes sociétaux au même titre que le sport par exemple. Dans le but d’opérer une uniformisation des nations pour mieux les soumettre à un gouvernement mondial avec leur acceptation, il faut que les peuples voient de leurs yeux que nulle différence ne les oppose et donc qu’ils ont out intérêt à la disparition des frontières…sauf en Israël voyez-le bien, où le racisme le plus abject prend toute sa dimension.

Un américain…

Tout est planifié par la propagande médiatique globaliste, qui appartient entre les mêmes mains (faites vos propres recherches…), qui sait utiliser la musique pour faire passer ses messages. Comme l’objectif est la dissolution des races par le métissage, l’effacement des différences fait partie intégrante du projet. Pour cela il faut vendre le même produit partout dans le monde. Le sport y contribue grandement par l’intermédiaire des JO par exemple, la musique aussi.

On avait jusqu’ici une main mise écœurante de la suprématie musicale anglo-saxonne en occident, aujourd’hui après les africains, les asiatiques font une entrée en force dans les « charts » (beurkk!).
Voici donc le phénomène PSY qui affole la toile et les compteurs parait-il:

Qu’entendons-nous? Un son coréen, une musique asiatique? Non une sous-merde américaine remixée asiatique. Comme en occident nous avons les rappeurs qui font de la sous-merde US et qui copient sur les noirs du ghettos qui ont vendu leurs âmes au diable, voilà dorénavant que nous allons être envahis par cette sous-musique venant d’Asie pour bien nous montrer que partout c’est pareil! Et ne vous inquiétez pas ils mangent aussi des hamburgers là-bas! A faire gerber vraiment…

Vous voulez écouter de la vraie musique asiatique?

N’est-ce pas magnifique? N’est-ce pas mieux que cette soupe mondialiste musicale qu’on nous vend sur les mêmes codes: un chanteur déjanté, des putes, et une sonorité uniforme? La musique mondialiste contribue à nous tirer vers le bas. Que sont devenus nos Brassens, Brel, et autres? Tout a été arasé et détruit par l’industrie musicale globaliste qui nous vend le même modèle sur tous les continents. Vous comprenez maintenant ce qu’est le mondialisme? Une éradication des cultures!

Retrouvez les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

 

 

 

Publicités