Hollande traître à Mitterrand et à la France.

La mascarade pour amuser le peuple français...

Comme il le dit lui-même il y a plusieurs Mitterrand, alors ma référence va au Mitterrand proche de mourir et qui se livre à nu.
Mitterrand a dit deux choses fortes avant de mourir. L’une concernant notre « allié » américain:

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique, une guerre sans morts. […] Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre à mort. »

L’autre sur l’indignité du lobby qui n’existe pas contre le peuple français:

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Deux informations données très fortes avant de mourir et qui respire donc la soif de vérité. Certes Mitterrand était un sioniste mais il aimait aussi la France. Avant de mourir ce sont donc ces deux conseils qu’il a rappelé aux français: ne pas se laisser dominer par le lobby juif et refuser la soumission à l’impérialisme US.
Propos d’ailleurs corroboré par sa femme, Danielle Mitterrand, avant sa mort:

La démocratie n’existe ni aux USA ni en France.

Les messages envoyés aux socialistes par les Mitterrand qui ont « régné » 14 ans sur notre pays devrait les interpeller. Or pas du tout. Avant Hollande ils nous imposaient une candidature exactement à l’inverse de la mise en garde des Mitterrand: DSK, un juif sioniste et atlantiste comme il en existe beaucoup dans notre pays malheureusement. Je dis malheureusement parce que cette élite juive est aux manettes de notre pays et qu’elle défendra d’abord les intérêts de leur pays, Israël, et de leur allié, les USA. Et non les intérêts de la France.

DSK ayant fauté par excès de luxure bestiale voilà que le parti socialiste nous sort de son chapeau un autre juif, sioniste et atlantiste! Car François Hollande cumule ses trois identités claires.
Il faut savoir que ce monsieur ne sort pas de nulle part bien que sa carrière politique soit insipide. Il a attendu son heure à l’ombre pour sortir opportunément du chapeau. François Hollande est un Young leader de la French Americain Foundation depuis 1996. Autrement dit c’est un choix mûrement réfléchi de sa part. Depuis, son irruption dans les médias et la sphère politique française ne fait qu’augmenter car l’appartenance à la ligne atlantico-sioniste dans notre pays est synonyme de succès.

Cela n’existe d’ailleurs pas que dans notre pays et se retrouve au niveau européen. Ce qui explique pourquoi Hollande se veut internationaliste avant d’être français. Vous savez il appartient à l’internationale socialiste présidée par Papandréou qui a eu l’outrecuidance d’envisager un référendum populaire sur la crise de l’euro, et qui s’est fait éjecter comme un mal-propre sans un soutien de ses homologues socialistes français. Pourquoi? Parce que l’IS n’a qu’un souhait, comme le disait ouvertement DSK, un gouvernement mondial et en l’occurrence d’abord un gouvernement européen. Mais un gouvernement européen aligné sur celui des USA bien sûr et pas du tout indépendant. D’ailleurs les traités votés depuis vont dans le sens d’une intégration transatlantique renforcée et non dans la défense d’un pôle indépendant ce qui alors pourrait être discuté.

Pile ou face?

En fin de compte Hollande sera l’homme idoine après Sarkozy pour faire le même boulot mais avec bonhommie. Après le bonimenteur vulgaire nous aurons droit au bonimenteur bonhomme mais toujours dans la même ligne atlantico-sioniste pourtant fermement dénoncée par les Mitterrand. Alors le voir aujourd’hui se revendiquer de l’héritage mitterrandien c’est comme Sarkozy se revendiquant de Jeanne d’Arc, une insulte à notre pays.