L’UE reçoit le prix nobel de la paix au moment où elle se transforme en dictature.

Quelle ironie que de donner à l’union européenne le prix nobel de la paix au moment même où s’abat sur la tête des peuples l’austérité de la rigueur au nom de notre asservissement éternel à la dette et qu’ainsi apparaisse aux yeux de l’opinion publique européenne ce qu’est vraiment ce projet: une construction anti-démocratique qui favorise les marchés, la finance internationale, les lobbys industriels et qui détruit l’identité culturelle des nations pour leur superposer une culture commune impérialiste anglo-saxonne.

La démocratie parlementaire est une dictature oligarchique et non une véritable démocratie populaire.

Il y aurait tant à dire contre cette union européenne pour dénoncer son fonctionnement et sa construction, mais je me contenterai de vous relayer la dernière interview de notre président dictateur concernant l’évolution future que doit prendre l’UE Lire ICI En voici quelques extraits éclairants sur la philosophie de l’Europe fédérale:

François Hollande juge prématuré le lancement en Europe d’un nouveau débat sur l’union politique, qui doit suivre pour lui l’unification budgétaire, bancaire et sociale. Une position qui, malgré les apparences, est proche de celle de l’Allemagne.

Et oui l’Europe fédérale est une volonté des élites franco-allemandes parrainée par la volonté anglo-américaine et supervisée par le parlement juif européen…

« Je crois me souvenir qu’en 2005 nous avons essayé cette formule et qu’elle n’a pas donné les résultats escomptés ! », explique-t-il dans l’interview.

Et oui il se rappelle que le peuple avait voté non en 2005 à cette construction européenne. Alors envisage-t-il un nouveau référendum comme tout bon démocrate? Pas du tout.

« L’union politique c’est après, c’est l’étape qui suivra l’union budgétaire, l’union bancaire, l’union sociale. Elle viendra donner un cadre démocratique à ce que nous aurons réussi de l’intégration solidaire », ajoute le président français, qui suggère d’y revenir après les élections européennes de 2014.

Il entend se servir du prétexte des élections européennes pour justifier de sa politique en disant:  » Vous avez voté pour l’Europe fédérale en votant pour l’UMPS, EE et même le FdG ». Voilà ce qu’est le piège de la soi-disante démocratie parlementaire. C’est l’élite politique qui décide pour nous en nous imposant un choix par défaut:  » Vous votez oui ou oui au traité européen? » C’est ça le fascisme tel que l’on peut le comprendre.

En quelques mots on nous dit que le projet fédéral se fera car c’est une volonté de l’oligarchie européenne malgré l’opposition de plus en plus brutale des peuples.
Voyez ICI comment la Grèce réagit au déplacement de Merkel:

Voyez comment les portugais réagissent à l’instauration d’une rigueur toujours plus grande Lire ICI
On peut dire que la guerre civile est en train de se propager dans la zone euro du fait que l’oligarchie n’écoute pas le peuple et entend mener sa propre politique au détriment des intérêts vitaux de son propre peuple! Lire ICI

Un petit cours d’histoire rapide sur ce qu’ont dit les leaders français sur l’union européenne. Notamment De Gaulle, Mitterrand, pour bien comprendre que cette construction n’est pas une volonté populaire mais oligarchique. Et que cette volonté oligarchique se fait non pas dans le sens des intérêts des peuples européens mais de celui de l’oligarchie mondialiste impérialiste qui contrôle les USA:

Il est donc fort risible au vu de ses informations que l’on ait pu envisager une seule minute de donner le prix nobel de la paix à une construction politique qui se fait CONTRE les peuples! La révolte populaire qui monte dans les pays est donc tout à fait légitime et naturelle. C’est un réflexe de sauvegarde face à un projet qui entend dissoudre la souveraineté des peuples, donc la démocratie au sens pur du terme, dans un gouvernement supra-national de construction oligarchique et qui servira les intérêts de l’oligarchie mondiale! Il est donc naturel que la défense de l’identité national ressurgisse dans ces temps où l’on prépare la dissolution des identités nationales dans l’empire mondialiste.

Ne croyez pas que cela ne soit limité qu’à la zone euro ou à l’Europe, les philosophes chinois eux-mêmes se demandent comment sauvegarder leur identité culturelle face à une mondialisation qui impose son modèle unique.Lire ICI

En fin de compte il faut bien se dire que cette UE se fait non pas pour notre bien et pour la défense d’un projet social de progrès commun, mais pour favoriser la libéralisation de l’économie qui impose la force des puissants lobbys industriels, financiers, culturels et religieux. Ils veulent vous faire croire que vous êtes un seul peuple européen, que vous vous sentez roumain, danois, tchèques ou italien dans votre cœur et dans votre âme. Est-ce le cas? non. Eprouvez-vous de la haine contre vos voisins européens? Non plus. Alors le vrai projet européen devrait renforcer la solidarité entre les peuples, offrir une perspective commune de progrès véritable pour l’humanité toute entière. C’est exactement l’opposé qui nous est proposé et il est temps d’ouvrir les yeux.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

La guerre civile se propage dans la zone euro!

 

Au bord de l’explosion.

Quelle est la conséquence de l’appartenance à la zone euro créée spécialement pour la prospérité, la paix et mon cul sur la commode? La guerre civile!
Notez bien que ce sont les deux premiers pays, avec le Portugal, qui sont sous perfusion de l’Europe et pour lequel un traité européen va être voté sans aucune consultation démocratique des peuples. Un traité qui va permettre à nos dirigeants de laisser emprunter la BCE pour rembourser les dettes des nations sans aucun contre-pouvoir puisque celle-ci sera libre et indépendante. Avec comme conséquence une uniformisation des taux d’intérêts pour tous les pays concernés,  qui sera moins pour les pays faibles économiquement et plus pour les pays forts. On comprend mieux pourquoi l’Allemagne résiste à ce calcul absurde qui la désavantagera au maximum alors qu’elle est en position de force! Ce qui revient à dire aussi, pour être bien clair, que les banques préfèrent se garantir le paiement de leurs taux d’intérêts par des pays forts que par des pays faibles.

Allons-nous enfin comprendre que cette construction européenne n’est qu’une illusion car bâtie uniquement sur des intérêts privés (banques et multinationales) au détriment de l’intérêt collectif. Si l’Europe permettait au moins de tirer socialement les pays vers le haut ce serait un bénéfice pour les peuples mais depuis 60 ans c’est plutôt l’inverse qui se produit! Pourquoi? parce que les intérêts privés ne veulent pas abandonner leur pouvoir et que les politiques roulent pour eux. Tout simplement.

Alors que nous promet cette zone euro? du chômage et la guerre civile. Où est le progrès humain là-dedans? Revivons-nous le XIXème siècle et la lutte pour le progrès social contre les mêmes intérêts privés? Toujours le même combat mais en pire car aujourd’hui on se bat pour garder le contrat social en l’état alors que l’UE est dans une démarche de libéralisation, c’est cela les garanties exigées par la troïka aux pays endettés en l’échange de financements, encore plus grande pour favoriser la loi de la jungle économique qui fait la joie des puissances.
Si l’on poursuit dans cette logique on ne peut que craindre le pire. Car une guerre civile c’est l’explosion sociale et qui dit explosion sociale dit totalitarisme. On en est très proche. La police est totalement sous contrôle et les humains qui la composent semblent totalement décérébrés et déconnectés des réalités vécues. A croire qu’ils n’ont pas de famille, pas d’amis…Jusqu’à quand va-t-on tolérer la déliquescence de ce monde? Lire ICI

Je vous rappelle que tout cela n’a qu’un but, asservir les peuples à l’engrenage de la dette perpétuelle, celle qui n’est pas remboursable et qui exigera donc toujours plus de sacrifices pour nous Lire ICI
En Grèce c’est toujours la même chose malgré le paiement de 130 milliards d’euros à ce pays! On ne peut pas combler un puits sans fond! Lire ICI
Enfin la contestation grandit au Portugal face à l’austérité! Lire ICI

Qu’en sera-t-il en France croyez-vous quand notre gouvernement, socialiste, va annoncer ses mesures draconiennes? Car notre tour va venir prochainement c’est inéluctable. Laisserons-nous faire ou descendrons-nous dans la rue pour défendre le peu qu’il nous reste? Le seul choix que nous laisse cette cure d’austérité européenne c’est la guerre civile! Il est beau ce début de XXI ème siècle…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

 

 

 

La dictature bancaire se met en place dans l’UE.

Peu à peu l’oiseau fait son nid dit l’adage populaire. On peut le dire à propos de Mario Draghi mandaté par la Goldman Sachs, et les banques institutionnelles comme Rotschild en sous-main, pour faire de la BCE la FED européenne. Autrement dit mettre toute la politique économique de l’union entre les mains des banksters qui contrôlent la BCE à l’instar de ce qui se passe aux USA aujourd’hui où la politique économique dépend entièrement du bon vouloir de la FED.

Le futur siège de la BCE à Francfort.

La BCE n’est pas une banque publique!

Pour bien comprendre l’enjeu il faut commencer par se débarrasser de cet a-priori très franco-français qui est de croire que toutes les institutions supra-nationales appartiennent aux gouvernements et sont donc sous le contrôle démocratique des peuples souverains…Que nenni. La BCE est indépendante de tout pouvoir politique c’est la condition sine au non de sa création, comme la FED: Lire ICI

La BCE est contrôlée par les banques centrales européennes qui en sont actionnaires en contrepartie de leur poids économique. L’intéressant est de voir qu’appartenir à la zone euro n’est pas indispensable pour en faire partie puisque l’un de ses actionnaires le plus important est la banque d’Angleterre juste derrière la Deutsch Bank et devant la banque de France!

Pour bien comprendre ce que sont les actionnaires de la BCE il faut savoir que la Banque d’Angleterre, par exemple, est entièrement indépendante du gouvernement anglais depuis 1997: Lire ICI
Dites-vous bien qu’il en est de même pour toutes les banques centrales nationales surtout depuis qu’elles ont perdues leur pouvoir de création monétaire ( en France depuis la fameuse loi de 1973). Autrement dit la BCE est sous le contrôle du cartel bancaire mondial, comme la FED, contrôlé en sous-main par l’association Rothschild-Rockefeller.

La BCE va avoir le pouvoir économique dans l’UE.

Après avoir pris le contrôle monétaire et financier de la zone, voilà qu’il est question de donner à la BCE le contrôle économique intégral par la supervision des activités de toutes les banques! Lire ICI

C’est-à-dire aura le pouvoir gigantesque de décider l’argent qu’elle prêtera aux banques privées et à quel taux suivant leur activité et leurs comptes d’emprunt. Cela aura pour conséquence que les dites banques privées devront complaire à la BCE pour espérer bénéficier des meilleurs taux d’approvisionnement possible. En définitive elles devront suivre la même politique économique décidée par l’omnipotente BCE seule habilitée à créer arbitrairement de la monnaie, planche à billets, et à prêter aux banques. Cela s’appelle mettre en place une dictature bancaire privée sur notre économie. Une dictature bancaire appelée de tous ses vœux par l’employé de Rotshchild François Hollande et avec un bémol venant de la seule Allemagne qui tient encore et toujours à son indépendance, elle: Lire ICI

Et tout cela en pleine situation de crise économique touchant de plein fouet la zone euro qui est quasiment en récession: Lire ICI
Au point que certains gouvernements travaillent à un éclatement de la zone euro: Lire ICI

Ce qui revient donc à dire aux peuples que vous allez avoir le choix entre l’éclatement de la zone euro, et les catastrophes économiques que cela engendrera, et l’union fédérale européenne qui vous protégera et vous garantira le bonheur absolu. Faites votre choix messieurs dames! Mais ne croyez pas que ce que l’on vous montre comme étant le pire le soit réellement…

Conclusion

Nous allons tout droit avec cette union bancaire si elle se précise vers le fédéralisme européen à la monde américaine qui consistera à mettre en place un pouvoir supra-national au-dessus des nations, et non pas une union fédérale des nations indépendantes comme certains essayent encore de le rêver!

On s’aligne donc entièrement sur le modèle américain avec dans la ligne de mire le grand marché transatlantique de 2015 puis l’union euro-américaine qui débouchera sur un gouvernement transatlantique unifié à terme. Ce que l’on pourra appeler le gouvernement occidental unifié avec l’apport, n’en doutons pas, du pilier israélien et alliés musulmans ( Qataris, saoudiens, égytpiens, kurdes, etc…) faisant de cette union occidentale une union plus large qui servira d’embryon à un gouvernement mondial unifié avec Jérusalem comme capitale. Un gouvernement mondial tellement puissant qu’il mettra la pression sur les non-alignés qui devront se prononcer pour ou contre leur affiliation et ainsi agrandir le cercle mondial pour enfin avoir le contrôle total sur le monde. Et cela en définitive fera la joie des banquiers mais pas celle des peuples vous pouvez en être certains.

Regardez ici ce que pense Olivier Delamarche de la politique des marchés dans la zone euro. Le titre est assez explicite je pense:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit:  Des documents déclassifiés américains montrent comment leurs services ont financé l’euro-fédéralisme. Lire ICI Ceci explique pourquoi ses représentants d’aujourd’hui ( Rappel: Hollande est young leader de la French American Foundation) œuvrent avec vigueur au fédéralisme européen qui sera un avatar de l’empire américain.

L’escroquerie de l’Europe en vidéo.

Alors que Hollande, après Sarkozy, va faire voter au parlement la loi validant la règle d’or budgétaire qui établit que nous n’aurons plus aucune souveraineté sur notre argent, nos recettes et nos dépenses, et donc que nous nous en remettrons aux technocrates bruxellois pour décider de ce qui sera bien pour nous, il est bon de se rappeler comment cette construction européenne s’affiche devant nos yeux. Il est bon d’exhumer les scandales financiers, les corruptions, les délits d’initiés, les dénis de démocratie qui procèdent de cette construction anarchique entièrement sous le contrôle des lobbys industriels et financiers. Il est bon de se les remémorer puisque ces affaires ne font la une de vos journaux qu’un jour ou deux avant de sombrer dans l’oubli or l’on parle là du cœur du système!

Les marionnettes occupent la scène pendant qu’en coulisse on prépare notre asservissement final!

Cette vidéo courte, 20 minutes, vous remettra bien en tête comment on vole le vote des citoyens et comment on achète celui des parlementaires pour aller toujours dans le même sens, celui d’un marché unique uniformisé où le critère social est aligné toujours sur le plus bas pour le plus grand profit des lobbyistes. Cette Europe ne crée aucune mieux disance sociale et même culturelle puisqu’elle devient la poubelle des USA avec l’aide de la communauté mondialiste. Où sont les progrès humains de cette Europe? L’abandon des 35 heures? Le travail le dimanche? La retraite à 70 ans? Le mariage gay? C’est cela le progrès de l’humanité pour vous?

Pour votre président en tout cas oui puisqu’il pense plus aux pauvres du monde entier qui sont contents d’être des esclaves alors que nous nous plaignons de voir abandonner nos standards sociaux.
Voilà ce qu’il dit du projet socialiste pour l’Europe:

Son commentaire écrit:

Le projet socialiste pour l’Europe c’est d’organiser un continent d’assurer l’échange (accorder aux pays pauvres le droit de faire venir leurs produits=idéalisme démagogique lorsque l’on sait combien l’OMC veille à éradiquer toute tentative de protection des dits produits!).

Il conclut en disant:

Nous avons une mission internationaliste (d’aide aux peuples pauvres bien content d’être esclavagisés alors qu’avant ils vivaient tant bien que mal suivant leurs coutumes et traditions, et que nous, colons capitalistes, nous voulons les voir intégrer la grande famille capitaliste mondiale…Le gauchisme est vraiment une idéologie de pute du système) et notre soucis n’est pas la protection de nos propres…citoyens!

Et oui c’est clair. L’objectif est bien la mise en concurrence dans un marché unique de tous les pauvres de la planète pour fabriquer des produits au moindre coût et les vendre le plus cher possible pour faire des bénéfices toujours plus grand. C’est cela le progrès humain, le progressisme que la gauche vous vend! La droite le fait aussi mais de façon plus cynique et directe. Et donc cette oligarchie politique UMPS travaille dans un seul et même but: construire ce grand marché capitaliste mondial.

Nous vivons quand même dans un des pays les plus riches du monde et nous le devons aux générations qui se sont succédées pour cela. C’est la force de travail collective qui a construit la richesse de notre pays. Qui en récolte les fruits aujourd’hui? Une infime minorité ultracapitaliste et spéculatrice qui exige de nous des sacrifices de plus en plus contraignants pendant qu’elle s’enrichit avidement. Où est la justice sociale, où est l’équité? Devons-nous nous réjouir de voir nos emplois donné à des enfants du tiers-monde?

Cette construction européenne est entièrement alignée sur le modèle libéral anglo-saxon inspiré par la banque d’Angleterre et la city of london. Les vampires veulent nous sucer le sang jusqu’au bout.
Mais les peuples commencent à se révolter et des tentatives de désobéissance civiles se multiplient. Nous sommes au bord de la guerre civile parce que cette petite élite qui mène le monde en veut toujours plus. Voilà ce qu’est cette construction européenne, un avatar du capitalisme libéral entre les mains des lobbys.

A visionner donc cette vidéo pour bien se remémorer combien on nous a entubés depuis le début:

Merci au blog: Vérités&mensonges

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

 

 

 

PSA l’exemple ultime de la faillite du libéralisme européen.

La désindustrialisation de la France pouvait encore être cachée dans les chaumières françaises par la désinformation politico-médiatique cherchant à nous faire croire que l’on allait tout mettre en œuvre pour changer les choses en misant sur l’innovation, la recherche et blablabla…Or il se trouve que la désindustrialisation de notre pays trouve sa source dans son appartenance à l’union européenne tout simplement. Elle est la cause unique et fondamentale. Voilà ce qu’il faudrait remettre en cause si nos dirigeants voulaient vraiment sauver les emplois en France.

Vous allez pouvoir continuer le combat pour une cause déjà perdue…

La France est le pays qui perd le plus d’emplois industriels de la zone euro qui elle-même en perd régulièrement! Lire ICI
Montebourg a beau faire semblant de vouloir mettre la pression sur le groupe Peugeot et l’amener à changer son fusil d’épaule par les bons sentiments, rien n’y fera. Car tout simplement Peugeot est un groupe privé qui a des impératifs de concurrence et de gestion économique qui lui impose de faire comme tout le monde: délocaliser. Et pour montrer la concordance de la santé financière des entreprises et de la délocalisation hors des pays à haut niveau sociaux comme la France, il faut regarder le satisfecit donné par le cours de la bourse à l’action Peugeot suite à cette annonce: Lire ICI. C’est donc lié et surtout c’est indissociable économiquement! La rentabilité financière exige des charges salariales les plus basses possibles, alors à moins de vouloir encore flexibiliser les contrats de travail comme prévus (fin des CDI), stabiliser les salaire au minimum (refonte du SMIC), et imposer une TVA dite sociale (les charges dues par les entreprises payées par l’ensemble des citoyens) nos gouvernants ne proposent pas d’autres solutions parce qu’ils ne veulent pas remettre en cause là où le bât blesse: la construction ultralibérale de l’UE comme le dit Marine Le Pen et le FN.

Les riches se sont déjà délocalisés…

Il faut aussi comprendre que les grands patrons, les riches français se sont déjà tous délocalisés et pour la plupart en Suisse. Ils ne payent plus d’impôts en France mais exigent que l’ensemble des français fassent des sacrifices pour leur permettre, ainsi qu’à leurs actionnaires, de toucher des dividendes liés au cours de bourse. Tout se tient. Les politiques sont au service des riches qui financent les campagnes UMPS. Il est donc logique que cette oligarchie politico-financière défendent le modèle ultralibéral de l’UE qui est une catastrophe annoncée pour les peuples.

Regardez ce qui se passe maintenant en Espagne. C’est la guerre civile qui approche:

Ce sont exactement les mêmes remèdes appliqués à l’Espagne qu’à la Grèce puis ensuite au Portugal, Italie et France. C’est inéluctable car basé sur le dogme libéral de l’UE. Il n’y a qu’une solution en sortir! Tout le reste n’est que théâtre pour vous amuser comme le montre encore une fois le trotsko-gauchiste Mélenchon, les syndicalistes gauchos qui font semblant de découvrir l’ampleur des dégâts ou Jacob le leader de l’UMP à l’assemblée qui en profite lui pour aller dans le sens de cette UE fédérale.

Un marché unique ne peut être profitable à l’ensemble des nations regroupées si elle ne possède pas les mêmes objectifs économiques or c’est le cas! Quelle unité de stratégie économique entre la Grèce, le Portugal, la Suéde et l’Allemagne? Aucune ou presque. L’union n’est qu’une chimère destinée surtout à nous enfermer dans une logique libérale et financière. Soit on décide d’y rester mais on a conscience que l’on va perdre un maximum d’emplois industriels (on en est qu’au début) et donc qu’il est débile de continuer à vouloir une immigration massive de populations moins éduquées que la nôtre, qu’il faut trouver d’autres sources de développements économiques basés sur d’autres structures comme les SCOP qui permettraient de relancer le made in France, favoriser la production nationale pour créer des emplois chez nous mais cela s’appelle la PRIORITE NATIONALE! Et cela demande que l’on retrouve une indépendance stratégique vis-à-vis de l’union libérale européenne soumis aux lobbys industriels et financiers.

Vous voulez vraiment l’union européenne et la zone euro? Et bien acceptez-en les conséquences et ne venez pas pleurer ensuite si cela ne vous convient pas. L’union n’est pas entre les mains des peuples mais des lobbys et il serait temps que l’on finisse par s’en rendre compte. Merci PSA au moins pour ça.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Une excellente vidéo d’Hervé Juvin sur le coût extravagant de l’Europe pour les peuples et qui ne leur profite pas au final!

Pourquoi l’antisionisme et le souverainisme sont-ils des crimes?

Il y a deux types d’idéologie qui sont combattues avec acharnement dans le système tel qu’il se construit aujourd’hui: l’antisionisme et le souverainisme avec ses variantes nationalistes et patriotiques. Il est interdit de critiquer Israël comme il est interdit de défendre une souveraineté en tant que peuple. Pourquoi?

Tout est lié. C’est clair non?

Cela commence réellement à devenir n’importe quoi dans les commentaires médiatiques aux ordres d’une oligarchie qui veut nous vendre l’union fédérale européenne. C’est la seule réponse à la crise de la zone euro qui est autorisée dans les médias et qui est véhiculée par les idéologies socialistes, capitalistes, communistes et libérales dans un bel ensemble.
C’est ce que nous dit d’ailleurs l’agent mondialiste Attali lorsqu’il dit vouloir une grave crise de l’euro pour instaurer ensuite l’union fédérale européenne sur notre dos:

Une union fédérale qui se construit pour défendre les intérêts des banquiers, des marchés, des capitalistes mais nullement le bien-être des peuples pourquoi? Et pourquoi est-ce accepté aussi facilement?

Nous sommes enfermés dans des structures supra-nationales.

 

Pourtant on comprend bien qu’il faut défendre notre industrie dans ce monde globalisé et non la laisser en concurrence face à des pays qui n’ont pas le même développement économique et social que nous. Le protectionnisme est sévèrement combattu dans tous vos journaux au nom du libre-échangisme érigé en standard de développement absolu et incontestable.
Pourtant les USA, eux, que l’on nous montre si facilement en exemple n’hésitent pas à se protéger face aux pays émergents qui viennent concurrencer leur industrie: Lire ICI
Pourquoi donc est-ce qu’on le refuse pour la construction européenne et, surtout, pourquoi est-ce couplé avec la lutte radicale contre l’antisionisme?

Il semble clair que tout est lié et que nous sommes dans un système de domination des marchés et des lobbys des multinationales sur la souveraineté des peuples donc la démocratie.
Les peuples européens sont les peuples les plus en avance économiquement du monde, avec les américains, et la CEE est la première zone économique mondiale. Autrement dit le pouvoir d’achat il est chez nous. C’est nous qui sommes capable d’acheter les dernières technologies conçues au japon et fabriquées en Chine, tout comme nous sommes aussi en capacité d’acheter toute sorte de produits pour satisfaire nos besoins qui sont artificiellement créés par une propagande publicitaire savante, subliminale et même neuronal! Notre cerveau est de plus en plus stimulé artificiellement pour répondre aux ordres d’achat impulsifs:

Nous sommes donc autant les peuples les plus développés technologiquement que les plus soumis aux techniques industrielles de soumission à la propagande consumériste favorable au capitalisme financier. En clair nous sommes la vache à lait du monde et c’est pourquoi tout le monde, des USA à l’Inde en passant par le Japon, la Chine, le Brésil, etc…, attend de la zone euro qu’elle s’unifie en un marché unique dans lequel les autres monstres économiques vont pouvoir vendre leur marchandise. A qui d’autres? Aux chinois, aux brésiliens, aux Hindous?

En tant que vache à lait il est donc important de ne pas nous donner la parole pour ne pas que nous ayons la possibilité d’exprimer notre « léger malaise » face à cette situation qui crée le chômage chez nous, puisque nos industries ferment pour produire ailleurs, en même temps que nous sommes soumis aux diktats de rentabilité des marchands pour lesquels la construction européenne a été créée. D’où la lutte incessante contre tous les acquis sociaux par l’immigrationnisme et la propagande libérale

Mais alors quelle synergie avec la lutte contre l’antisionisme?

 

L’Europe est créée pour défendre les intérêts sionistes via la défense du berceau des religions judéo-chrétiennes. Comme les USA.

Il suffit de regarder quelle élite fait son beurre sur nos malheurs, quelle élite vante à la TV et dans tous les médias le recours au fédéralisme européen, quelle élite veut à tout prix sauver cette zone euro, quelle élite fait des affaires en or en nous payant moins tout en nous endettant à crédit pour nous permettre de continuer à consommer. A qui profite le crime?!

Si vous dites les juifs dans la grande majorité et bien vous avez raison. C’est d’ailleurs pourquoi ils ont institué en plein cœur des institutions européennes un parlement juif pour être sûr que les dirigeants continueront à suivre cette politique débile! Et aussi pour empêcher les peuples européens de se révolter contre ceux qui les exploitent.

Pourquoi l’on parle tant du parti nazi en Grèce? parce que tout simplement c’est la réponse violente possible à ce système de domination juif sur nous. Pourquoi Marine Le Pen, qui donne pourtant beaucoup de gages aux sionistes, est-elle grimée en nazie alors qu’elle défend notre souveraineté? Parce que tous simplement nos dominants sont juifs. Ceux qui font les bonnes affaires, ceux qui nous vendent du crédit sont juifs ( et aussi protestants). Et pour continuer à vivre de leur business sur notre dos et bien ils se cachent derrière une défense éprouvée: l’antisémitisme.

Et pour verrouiller encore un peu plus toute tentative d’émancipation des consciences on impose aussi une lutte contre l’antisionisme car Israël est le pays des juifs et ne peut donc être critiqué. D’ailleurs toute notre élite est sioniste vous ne le voyez pas? Ils chantent même l’hymne israélien pour bien montrer qu’ils défendront d’abord les intérêts des israéliens avant celui de leur propre peuple!

Voilà donc pourquoi tout est couplé dans le système médiatico-politique: pour interdire toute critique directe du système. Il est de plus assez intelligent pour se créer des leurres de rébellion pour faire croire qu’il y a une critique du système. La plus emblématique, celle qui nous touche directement, est celle émise par des gens comme Montebourg ou Todd, qui disent vouloir critiquer ce système en demandant une protection aux frontières de l’UE. Que l’Europe se protège!  Oui, certes, mais elle ne le veut pas parce qu’elle n’est pas programmée pour faire le bonheur des peuples mais celui des marchands, des banquiers et des commerçants! Personne ne pourra changer d’Europe en restant dans cette construction européenne qui veut aller vers un état fédéral pour enlever toute souveraineté démocratique aux peuples.

Vous comprenez maintenant pourquoi en Europe il est interdit de parler de patriotisme économique ou de souveraineté nationale qui sont pourtant du simple bon sens si l’on veut défendre son peuple? Vous comprenez pourquoi dans le système politique on ne tolère qu’une alternance entre la droite libérale et la gauche libérale tout en refusant au peuple souverain d’avoir des élus? Vous comprenez que vous êtes totalement manipulés pour servir d’esclaves aux dominants et de débouché économique pour la pérennité de l’esclavagisme dans les autres zones économiques du monde qui permet aux produits fabriqués par des esclaves d’être vendus chez nous? Si vous le comprenez alors tout n’est peut-être pas définitivement perdu…

A lire sur un autre sujet médiatique que l’économie mais qui explicite parfaitement la propagande bien huilée du système pour aller faire la guerre (et donc écouler des stocks d’armes, faire des crédits militaires aux banques, etc…): Lire ICI

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

La crise de l’euro est un vaste racket de l’or des nations.

La crise de l’euro n’en finit plus et nous sommes à peine au début de l’entrée dans la crise de l’Espagne. Et là ça ne rigolera plus comme avec la Grèce, l’Espagne c’est du sérieux! Enfin rigoler avec la Grèce…ça fait trois ans qu’on essaye de sauver la Grèce, qu’on nous dit, et pourtant celle-ci est toujours au bord de la banqueroute et on commence enfin à avouer que oui…finalement…ce ne serait peut-être pas si extraordinaire que cela si la Grèce sortait de l’euro…On nous prend pour des cons non? Car pendant ces trois dernières années nous nous sommes endettés, nous le peuple français et européen, pour venir en aide aux banques en Grèce. Aux banques créditrices de la dette grecque, les mêmes qui vont maintenant s’attaquer à la dette espagnole avec avidité vu la grosseur du gâteau! Et nos politiques mondialistes semblent trouver cela parfaitement normal. Il faut sauver la zone euro qu’ils nous disent! Mais pour le bonheur de qui et pour quel but?

Le contrôle de l’or donnera le contrôle des nations.

Une monnaie mondiale.

La monnaie mondiale est annoncée pour 2018.

A la base le projet du nouvel ordre mondial est un gouvernement mondial, on est d’accord, mais aussi une monnaie mondiale, une police mondiale, une armée mondiale, une justice mondiale, une religion mondiale. On y va tout droit.

La monnaie mondiale est  annoncée dès 1988 dans le très sérieux journal The Economist. Pourquoi un tel projet? Remember la maxime de Rothschild:  » Donnez-moi le pouvoir de créer la monnaie et je me moque de qui fait les lois! » Appliquez la même maxime au nouvel ordre mondial:  » Donnez-moi le contrôle de la monnaie mondiale et peu importe les lois de ce monde! »
Voilà donc le projet clairement établi et qui permet d’éclairer la crise dans l’euro d’un jour nouveau.

Il faut donc bien comprendre que le contrôle de la monnaie mondiale c’est le contrôle de la politique mondiale. On peut le constater lorsque nous voyons nos gouvernants s’aplatir devant le desiderata des marchés financiers. Et il faut comprendre aussi que c’est un projet cher aux Rohtschild comme vous pouvez le constater dans cette interview du 7 juin 2011:

Le standard-or

Or une monnaie mondiale pour être crédible et apporter la confiance aux investisseurs doit être adossé à une valeur réelle qui ne prête pas à contestation. Cette valeur quelle est-elle? l’or encore et toujours. Voilà une valeur sûre, indémodable et indestructible. Dans cette logique qui possède l’or possède le pouvoir monétaire donc contrôle le monde. C’est bien pourquoi les USA ont imposé au monde après la seconde guerre mondiale dont ils sont sortis grand gagnant, que les monnaies autrefois convertibles en or utilisent le dollar comme monnaie de réserve mondiale.
Mais ce privilège entraîne aussi des problèmes pour le dollar qui du coup doit s’ajuster constamment face aux autres monnaies obligeant les USA à s’endetter massivement pour soutenir sa monnaie. En 1976 le dollar suspend sa convertibilité en or et devient une monnaie volatile comme les autres, mais en gardant comme avantage indéniable celui d’être toujours la monnaie de réserve mondiale en obligeant ainsi que les échanges mondiaux se fassent en dollar et non dans d’autres monnaies. Ceci va constituer le leadership monétaire immense de l’empire américain et le suprématisme de ses banques. Lire ICI

La monnaie impériale n’a pu jouer son rôle que par la grâce de la planche à billets que wall street utilise régulièrement pour inonder le monde de dollar et faire participer ainsi les pays du monde au financement de sa dette. Car l’émission massive de billets fait baisser le cours du dollar et donc le cours des bons du trésor US qui font partie des obligations convertibles que chaque état-nation se doit d’avoir dans ses coffres. Les bons du trésor US, qui représentent la valeur de la dette US, seront obligatoirement remboursés puisque les USA sont assurés de ne jamais être en faillite! Il leur suffit d’activer la planche à billets. C’est donc un bon placement jusqu’à maintenant…

La FED, le cartel de banques privéés qui contrôle les USA.

On peut aussi penser que la Fed a émis des bons du trésor en échange de l’or contenu dans fort knox.  Ainsi le stock d’or du peuple américain a filé à Wall street entre les mains des banquiers privés qui détiennent la créance sur les USA. Le pouvoir monétaire est donc entre les mains des banquiers privés contrôlés par Rohtschild, et non plus de la nation américaine souveraine! Cela a son importance pour la suite du plan.
L’objectif étant toujours une monnaie mondiale mais ce coup-ci avec retour au standard-or! Maintenant qu’ils commencent à être les maitres de l’or celui-ci retrouve toutes ses vertus. C’est parfaitement expliqué ici:

C’est d’ailleurs Christine Lagarde, membre du CFR US et conseillère auprès de Brezinsky, lui-même éminence grise d’Obama, lui-même mis au pouvoir par Wall street et qui n’aura de cesse que favoriser l’émission massive de monnaie, qui vend la mêche dès 2010 (voir la vidéo). La relance par l’accroissement de la dette c’est mettre encore plus la corde au cou de la souveraineté des peuples. Le destin est entre les mains des banquiers:

La crise de la zone euro.

La crise de la zone euro a un objectif.

L’euro aura été amené comme une évidence de la construction de cette union européenne donnant ainsi la prérogative politique aux marchés. Depuis 4 / 5 ans toute l’agitation politique que vous voyez devant vous (La Merkozie suivie de la Hollanderkel) n’a de sens que vouloir mettre en place le braquage de l’or des nations en l’institutionnalisant dans le marbre. C’est venu progressivement par la règle d’or budgétaire, le FESF, puis le MES qui donne le pouvoir aux technocrates financiers au-dessus des nations. Ce seront eux qui décideront comment le fond monétaire de secours de la zone euro sera abondé et comment. Nos gouvernements devront se soumettre. S’il faut des milliards pour sauver les banques espagnoles alors la France sera obligé de s’y soumettre et de respecter ce traité européen. Je ne sais pas si vraiment vous vous rendez compte de ce qui nous attend alors que nous en sommes encore à tenter de prolonger l’agonie de la Grèce! La Grèce n’est qu’un apéritif.

Mais un apéritif qui nous coûte déjà cher et donc ont nous dit que finalement cela n’aura servi à rien! Autrement dit nous nous serons endettés pour rien! Content de le savoir…Vous êtes en droit de vous demander si cela vaut vraiment le coup de s’accrocher à une zone euro unique au monde dans son genre. Aucun autre pays du monde n’a une monnaie en commun avec un autre pays car dans un système capitaliste la monnaie est la dernière arme de souveraineté, et l’or encore plus! Pendant la seconde guerre mondiale nos « amis » américains ont refusé de vendre du matériel militaire à De Gaulle sans la contrepartie de l’or. C’est donc l’or qui en dernier recours  a permis à la France de financer son armée de résistance et non pas le recours au crédit.

Maintenant pour bien comprendre pourquoi la zone euro est importante il faut jeter un œil sur les réserves d’or mondiales:

Vous avez bien observé? Réserve d’or de la zone euro?

Donc on peut conclure sereinement qu’avant de créer une monnaie mondiale assujetti au standard-or il faut achever de racler l’or des banques centrales européennes de la zone euro et c’est là que la crise de la dette est importante car la dette est garantie en contrepartie des stocks d’or détenus par les nations.

Car voyez-vous les nations ne peuvent plus s’endetter qu’en échange de leur stock d’or et c’est bien pourquoi l’Espagne est encore  réticente à faire appel aux marchés. Car vendre son or c’est comme vendre son âme au diable. Ce qu’a fait Sarkozy pendant le durée de son mandat et ce que s’apprête à faire aussi le gouvernement Hollande via la création des eurobonds!

Ces eurobonds comme les bons du trésor US devront être gagés sur nos réserves d’or c’est là toute la subtilité de la crise de l’euro et sa finalité:

On peut donc comprendre que l’Allemagne qui tient, elle, a sa souveraineté n’accepte pas de rentrer dans le système des eurobonds qui la rendra caution solidaire de la dette des pays de la zone ce qui revient à mettre son stock d’or en jeu! On comprend mieux aussi pourquoi l’administration Obama par contre, pousse à la relance de la croissance par la dette dans la zone euro tout en faisant semblant de vouloir sauver la monnaie euro, car cela gage les stocks d’or de la zone euro pour des pays qui ne pourront jamais rembourser leur dette puisque celle-ci est exponentielle! Cela s’appelle le piège ultime. Et Hollande joue parfaitement son rôle appris à la French American Foundation.

Le club chargé de convertir les élites françaises aux vues américaines.

On peut donc comprendre pourquoi les américains, via Bilderberg, ont créé la zone euro. Il est plus facile d’agir sur une monnaie que sur 17. Si l’euro s’écroule alors c’est l’économie de 17 pays qui s’écroule solidairement. Machiavélique. Mais les USA grand seigneur voyant leur « amis » à terre leur proposeront de créer une monnaie commune qui servira de monnaie de réserve, le bancor par exemple. Une monnaie, par contre, adossée au standard-or qui fera la richesse de ceux qui posséderont l’or des nations, c’est-à-dire les banques mondialistes de la City et de Wall street. Voilà donc clairement ce qui est en train de se jouer dans la zone euro: notre souveraineté ultime tout simplement! Car sans or nous ne pèserons plus d’aucun poids économique et financier dans ce monde capitaliste.

Notre seule solution est donc de nous retirer au plus vite de la zone euro…ou pèrir.

Un avant-goût graphique de notre future monnaie mondiale:

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Edit: Il semble bien que cette frénésie avide de rafler l’or de l’occident soit une tentative de lutter contre l’ogre chinois qui fait une avancée phénoménale sur ce marché en décidant de rafler, lui aussi, tout l’or disponible sur le marché! Lire ICI

On assiste donc à une course à l’armement en faveur de la détention d’or pour le futur contrôle financier du monde.