Le G8 dans le camp de David…

Les 8 dirigeants des pays les plus industrialisés du monde (soit les plus riches: Chine, Canada, France, Angleterre, Allemagne, Italie, USA,Russie) se réunissent à Camp David avant de poursuivre, sauf pour la Chine, par un sommet de l’Otan. Tout est donc lié dans la politique mondiale et un camp fait la pluie et le beau temps international, l’occident et particulièrement l’occident anglo-saxon. Est-ce une bonne chose pour la marche du monde?

Les marionnettes sont en place.

Le camp de David

Le camp de David porte bien son nom.

La réunion se passe à Camp David renommé ainsi par le juif Dwight Eisenhower en 1953.  On va donc décider clairement et pour une meilleure compréhension de ce qui s’y passe, l’appeler camp de David. Le roi David bien évidemment , père de Salomon, et modèle des monarchies occidentales notamment françaises et anglaises. C’est dire si ce roi adultérin et fourbe tout autant que puissant et guerrier a impacté, et impacte encore, l’aristocratie royale européenne. Le mariage de Kate Middleton, juive, avec le prince William aura été une manière de sceller définitivement la main mise sur la plus grande royauté européenne et mondiale. Ainsi la future descendance de ce couple sera juive et c’est tout à fait dans l’esprit de domination par le sang inhérent au judaïsme. Ces femmes qui parviennent au sommet par le biais de leur mari ont cette mission « divine » tel Valérie Trierweiler ou Carla Bruni pour la France. Ces femmes on peut les appeler les Esther comme l’est la première ministre islandaise ce qui met fin bien entendu à toute idée de révolution citoyenne puisque le but est de garder le pouvoir au sein de la communauté.

On peut l’appeler aussi le camp de David parce qu’on y fait la politique d’Israël. On se trouve ici entre pays qui défendront la position israélienne contre vents et marées. Hollande a déjà donné son accord et sera totalement sur cette ligne politique ferme et déterminé. Lui qui s’est déjà déclaré en faveur d’une intervention armée en Syrie n’hésitera pas à engager la France au côté de l’alliance atlantique dans une guerre contre l’Iran.
C’est la première fois que l’on reçoit autant de chefs d’états à camp David ce qui en 2012 n’est pas anodin. Dans l’histoire les réunions ont toutes tournées autour des guerres et des crises. Et puis depuis 1948 l’histoire tourne autour d’Israël. Invariablement. Il est donc logique que les plus puissants chefs d’état du monde viennent se soumettre à leur ancêtre commun à tous, chinois y compris, le roi David d’Israël.

On y parle aussi de la crise financière évidement et l’on tente de faire avancer la cause de la croissance économique comme étant la panacée universelle. Mais comment la financer la croissance? Par la dette bien sûr. Cela intéresse beaucoup wall street qui par l’intermédiaire d’Obama pousse l’Europe à adopter la même stratégie de relance par la planche à billets pour la BCE, sachant qu’au final tout cela profite au dollar seule monnaie acceptée dans les échanges internationaux entre ces pays riches. Car oui il faut ensuite échanger ces quelques centaines de milliards d’euros en dollars si l’on veut les dépenser en dehors de la zone. Bref c’est du billard à trois bandes économique qui profitera toujours aux mêmes poches, la finance internationale qui se gavera de taux d’intérêt et de différentiel monétaire. Autrement dit c’est nous enchaîner encore plus à ce système inique. Mais cela aussi profite à la lignée de David.

Et Hollande alors?

Hollande l’ami américain.

Je n’ose pas dire la France tant les politiques ne représentent qu’eux-mêmes. Et bien Hollande est dans la ligne de mire anglo-allemande en Europe et se rapproche d’Obama alors qu’on pouvait penser l’inverse! Alors que l’Allemagne est en train de construire un pont solide avec la Chine et la Russie, la France en bisbille avec l’Angleterre qui la voudrait encore plus soumise à l’empire britannique, va rechercher un appui sur le seul allié qui nous reste: les USA qui eux mettent la pression sur l’Allemagne pour qu’elle accepte la relance par plus de dette, créant ainsi une future bulle prêt à éclater dans le futur.

Et oui comme en Syrie Hollande poursuit la même politique inflexible que Sarkozy, et bien la Russie et la Chine nous reste distant même si la Chine semble prête à transiger. La priorité sera donc de s’aligner sur la vision politique de Washington. Est-ce une bonne nouvelle pour nous? On aurait pu espérer un changement de cap, une ouverture pour un monde multipolaire plus équilibré mais a-priori nous resterons centrés sur les USA et donc par ricochet sur Israël qui est la priorité de tous bien entendu.

Ce G8 met donc la pression sur la Syrie et l’Iran. Malgré les communiqués diplomatiques il semble bien que les USA sont en train de se voter des lois au congrès autorisant la future guerre contre l’Iran. C’est la finalité de ce G8 d’ailleurs et qui se poursuivra par la réunion de l’Otan. L’objet de cette réunion formelle est bien évidemment de préparer la guerre et aussi de savoir si la France était prête. Elle l’est!

 Retrouvez toutes les infos engagées: ICI

Note: Je finis ce billet sur un compte-rendu de la visite de Hollande chez Obama par le Nouvel obs qui est un journal de gauche assumé. Or on apprend des trucs sympas comme quoi notre président est fan des hamburgers ( l’autre n’aimait pas le vin français…) et il semble tout émerveillé d’avoir été mis là alors qu’il n’était pas du tout programmé. L’article se termine par une citation, déjà légendaire, de Hollande:

François Hollande déguste chaque instant dans son nouveau costume de grand. « Nous sommes-là, nous sommes la France… », s’étonne-t-il lui-même. Tout semble soudain possible, quand on est président…

Je pouvais donc m’inquiéter de savoir si ce président ne sera pas un guignol, un guignol entre les mains des marionnettistes de l’ombre pour notre plus grand malheur. Un guignol qui risque en plus de prendre la grosse tête c’est dangereux.