Non je ne suis pas citoyen du monde, je suis français avant tout!

 

Il est temps de se regarder en face, de comprendre qui nous sommes et où nous allons. Dans cette marche du monde vers la mondialisation et le cosmopolitisme il semble que le grand oublié soit le peuple. Le peuple autochtone, le peuple local, le peuple enraciné dans sa terre, dans sa culture et dans son histoire. Ce peuple-là n’envisage assurément pas d’aller vivre ailleurs de gaieté de cœur. On ne quitte pas sa terre avec joie pour aller vivre ailleurs sauf lorsqu’on a les moyens du luxe qui permettent alors d’aller de palace en palace, de lofts en maisons, sans même se rendre compte de quitter une terre identifiée pour une autre. Ce cosmopolitisme imposé aux peuples est une éradication des racines qui n’est plus supportable.

La France ce doux et magnifique pays.

Commençons immédiatement à couper court au doux rêve des mondialistes humanistes qui nous poussent à rêver à un seul humain, sur une seule Terre sans frontières. Ce rêve est une chimère et comme toutes les chimères elles sont l’œuvre du malin.
Car pour que cet idéal puisse un jour se réaliser alors il faudrait envisager de vivre complétement différemment sur cette Terre. De créer les conditions de partage, de générosité et de vie collégiale indispensables à ce rêve. Or est-ce cela qu’ils vous disent à l’oreille? Est-ce cela qu’ils envisagent pour votre futur? Non! Ils vous proposent le cosmopolitisme mais sans changer de système d’oppression du peuple qui leur va si bien. Ce qu’ils veulent c’est imposer leurs valeurs, leurs croyances pour que nous soyons tous d’un même moule, pétrie d’un même argile, pour mieux nous parquer dans des cases et mieux nous dominer. Un troupeau doit aller dans le même sens pour être bien gardé…

Alors oui je suis français, je le revendique, j’en suis fier et je ne me sens pas du tout citoyen du monde. Cela ne veut pas dire que j’ai la haine pour les autres peuples, les autres civilisations, les autres cultures, bien au contraire! Je suis admiratif des cultures de toutes les cultures! J’aime l’Afrique, l’Asie pour leurs différences d’avec mes croyances, mes savoirs. Ils m’enrichissent des différences, vraiment. Que m’apporte cette culture cosmopolite dominante si ce n’est ses valeurs satanistes?

Résistance catholique.

En tant que français je refuse que mon pays soit chamboulé et perde son fil avec son histoire. Nous sommes un peuple très catholique élevé dans la foi de Jésus. Notre peuple, notre histoire est entièrement lié à ce destin de roi. D’ailleurs les prophéties disent que nous vivons des temps de souffrance, que la France en subira pleinement le châtiment de son cosmopolitisme avant d’en être libéré par un roi, un roi très catholique: Lire ICI

Moi-même qui ne suit pas religieux je ne peux pas nier l’histoire de mon pays de naissance, de vie et de mort. Ce pays est la fille aînée de l’église quoi qu’on en pense. Or le cosmopolitisme a évidemment le projet de nous couper de cette racine pourtant fondamentale, en instrumentalisant d’autres religions en les jetant contre nous.

L’Islam est aussi une religion mais une religion qui n’a pas coupé le cordon avec son pouvoir temporel. Il en va de même du judaïsme,  les juifs s’accomplissent dans le sionisme politique, tout comme du protestantisme qui trouve son débouché politique dans les chrétiens évangélistes ( les reborn) et donc dans la politique des WASPS ( White Anglo-Saxons Protestants). La seule religion à qui on interdit en occident toute participation politique est la religion chrétienne! Cela m’interpelle finalement malgré ma pensée agnostique.

Mais la France c’est aussi une culture, une langue, un savoir-vivre. Je ne dis pas que tout est idyllique mais c’est notre vie! Or nous sommes envahis chaque année par une horde ( le mot n’est pas trop fort tant ces individus sont disparates et mal assortis entre eux) d’immigrés en provenance très largement d’Afrique, et qui sont élevés dans la haine du français blanc colonialiste!
Ces immigrés viennent chez nous avec la double, voir la triple nationalité! Leur projet n’est pas de s’intégrer au projet national de la France mais bien au contraire de lui en sucer le sang. Oh je ne généralise pas et je sais qu’il faut savoir toujours partager le bon grain de l’ivraie…Dieu jugera.

La racine de la France.

Chaque année le peuple français doit se faire toujours plus petit pour accueillir toujours plus d’immigrés qu’on entassent dans des cages à lapins insalubres pour la plupart. On les parquent dans des ghettos comme pour mieux leur montrer combien ils sont méprisés par les français. Mais quels français? Qui les font venir chez nous en ne leur offrant rien si ce n’est la possibilité de haïr le français de souche sous les ordres de Hourya Bouteldja et de ces indigènes?

Comment vivent ces quartiers? De la drogue, de la prostitution, de magouilles. Tout cela couvert au plus haut niveau de la pyramide. C’est un marché donnant-donnant et gagnant-gagnant pour tout le monde. On interdit à la police, voir à l’armée s’il le faut, d’y entrer pour y faire le ménage, pour stopper les trafics. Non ces quartiers sont une source importante de désagréments et de honte pour nous le peuple français, et sont donc utiles aux cosmopolites d’en haut qui en usent pour exciter les passions religieuses et les tensions ethniques.

Oui mais moi en tant que peuple de France j’en ai plus que marre de constater que rien n’ait fait pour me respecter! Bien au contraire à chaque fois que j’élève la voix pour le demander on me crache à le gueule  » Raciste! Fasciste! »…Ainsi le cercle vicieux de la vague migratoire anti-chrétienne peut continuer à s’écouler inexorablement pour notre grand malheur à venir.

Je revendique mon appartenance à cette terre et à ses racines. Moi je n’ai pas d’autres chez moi et je n’ai aucune envie d’aller vivre ailleurs. Je veux que mes dirigeants me défendent d’abord moi avant les autres et c’est normal et légitime il me semble puisque je leur donne la sueur de mon travail. Cette terre je l’aime moi, je ne suis pas nostalgique d’une autre. Je n’ai donc pas envie que l’on vienne la dénaturer, la souiller, la détruire. Je demande le respect car c’est mon droit et non parce que je serai raciste ou fermer aux autres.
Oui chacun d’entre vous a le droit d’avoir des différences religieuses et culturelles d’avec moi et je suis prêt à les accepter, à les partager. Mais je ne suis pas prêt à renier tout ce que je suis pour vous signifier ma soumission. Je ne suis ni israélien, ni algérien, ni européen, je suis français! Il est facile pour les cosmopolites de pousser à l’abandon des racines lorsqu’on n’en à pas ou lorsqu’on les nient! Mais moi j’en ai et je les aiment.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Une vidéo expliquant les prophéties rétablissant la mission divine de la France dans ce chaos mondial: