Les crises convergent toutes vers l’effondrement inévitable et pourtant tout n’est pas perdu.

Nous vivons dans un monde en crises, en crises multiples, diverses et variées qui toutes se rejoignent pour finir par créer la crise finale, le chaos universel, l’effondrement de notre civilisation. Tout semble perdu inéluctablement…sauf notre avenir.

Notre civilisation fonce droit dans l’iceberg et c’est heureusement inévitable.

La crise environnementale, la crise du système économique, la crise morale, spirituelle et religieuses, toutes ses crises sont liées à notre soif de contrôle et de pouvoir sur la nature. Nous avons voulu vivre sans elle et montrer notre pouvoir divin en la contraignant à nous servir, en la pillant sans vergogne, pour satisfaire nos besoins individuels de puissance assujettie à la croissance éternelle de ses ressources.
La technologie, la science sont des outils conçus pour nous apprendre à nous éloigner de plus en plus de l’environnement naturel, pour nous enfermer dans la satisfaction de notre ego consumériste, de notre soif individuel de confort.

Nous avons voulu sortir du tout pour prouver que l’on pouvait être Dieu, que l’on pouvait créer de par nous-même un plan de développement qui ne permet que l’enrichissement de quelques-uns au détriment de la majorité pour être viable. Imaginons 7 milliards d’hommes riches! Ce serait un désastre écologique sans nom. Ce n’est pas imaginable. C’est bien pour cela que notre système de croissance éternelle ne peut fonctionner à terme et qu’il devra un jour prendre fin. Quand? C’est à nous de le décider.

On peut choisir bien sûr d’attendre avec ferveur qu’un messie vienne nous libérer de ce monde et emporte avec lui les justes et les bons pour les sauver, laissant les autres, la lie de l’humanité, dans l’enfer de la Nature vengeresse.

Il est pourtant naturel d’être averti de l’imminence de la fin de ce monde tant sa viabilité n’existe pas. C’est un monde mort né. Une civilisation qui a prospéré sur l’abandon des valeurs liant la vie entre elle. Tout fait partie de la Nature qui donne la vie et dont nous faisons partie. Nous avons peut-être une conscience plus développée mais elle doit être mise à son service, pour l’entretenir, la magnifier, la choyer pour qu’elle permette la vie de tous.
Au lieu de cela nous avons choisi la voie du développement tout azimut. Nous trouvons normal que les éléments biologiques naturels soient remplacés par des molécules chimiques dans nos aliments, dans la médecine. Nous pensons que la technologie nous permettra de nous libérer de l’emprise de la Nature qui nous contraint. Malgré nos hautes connaissances nous n’avons pas pu briser la chaîne de radiations terrestres pour aller sur la Lune, alors aller sur Mars ou ailleurs c’est un doux rêve que dans l’état de nos connaissances technologiques nous ne sommes pas prêts de réussir. Parce que nous nous sommes trompés de chemin technologique, nous avons ignoré les forces de la nature.

Aujourd’hui on pourrait créer des moteurs à air ou à eau parfaitement efficaces et suffisant pour nous déplacer. En mettant tout notre potentiel intellectuel sur ce développement nous pourrions faire un bond technologique important qui déboucherait, peut-être, sur un apport nous permettant de faire un bond en qualité de vie sur cette planète et au-delà.

La plus grande crise de toute, celle qui est à l’origine de toutes les crises, celle que la bible a qualifié de péché originel c’est la crise de notre ego. Nous sommes des enfants qui n’avons pas compris de l’importance de notre pouvoir. Pire ceux qui ont eux accès à des connaissances n’ont eu de cesse que de les garder pour eux pour conserver leur pouvoir de domination et de contrôle. Facile ensuite de railler les ignares, les incultes lorsqu’on les enfonce dans la boue de l’ignorance. Ce monde, cette civilisation est fausse, car elle vous fait croire que la science, que la technologie vont nous mener vers le bonheur éternel alors qu’en fait elle ne fait que nous enfermer dans le système, dans la matrice.

Alors la seule solution est que la matrice s’effondre sur elle-même. Auto-détruite car elle s’est dévorée de l’intérieur. Elle aura détruite toute forme de vie, toute envie de liberté de vivre. Elle aura nécrosée son âme. Cette civilisation mourra et alors? Sera-ce la fin? Nullement. Un autre monde devra renaître. Un monde bâti sur un ensemble de valeurs différent. Des valeurs qui font prendre conscience que nous sommes UN faisant partie de TOUT. Et que dans TOUT chaque UN est important. Chaque forme de vie trouve son utilité dans la chaîne de la vie. Notre objectif ne sera plus d’être indépendant pour croire vivre heureux mais comprendre qu’il nous faut être inter-dépendant avec la Nature et toutes les formes de vie. Nous sommes des enfants de la Nature, pas ses maîtres.

C’est donc en croyant que le monde va changer qu’il nous faut penser. Les crises sont inéluctables car elles sont inhérentes à la matrice construite sur le péché originel. Ayons conscience de la suite. Il nous faudra construire un autre avenir et l’on peut même commencer dès maintenant qui nous en empêche? Et puis chaque graine d’optimisme semée aujourd’hui fleurira demain.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Je remercie Peter Moore pour sa vidéo et sa magnifique inspiration. Je vous la conseille vivement il n’y a pas de mal à écouter l’autre:

Publicités

L’egyptologie:l’exemple d’une science de l’absurde.

La science fait partie comme la religion et l’éducation des outils de domination d’une élite sur le peuple. La science produit des experts chargés de définir une théorie officielle qui va dans le sens voulue par l’élite et est verrouillée pour exclure toute autre hypothèse scientifique la remettant en cause. L’exemple le plus frappant, le plus absurde, est l’égyptologie.

Comment l’égyptologie est chargée de cacher la vérité.

L’égyptologie est une science qui a échafaudé toute une théorie sur la civilisation égyptienne qui ne repose sur aucun fait écrit mais sur une croyance bien ancrée, que l’élite veut bien ancrer dans nos esprits en tout cas, qui est que la civilisation égyptienne était bien moins développée que la nôtre. Sur ce postulat de départ s’échafaude alors toute la théorie concernant la civilisation égyptienne, son développement, sa religion et ses monuments. Nul ne peut la contester sous peine de se voir excommunier. C’est ainsi que la science officielle impose ses dogmes dans nos esprits et nous empêche de proposer d’autres explications pourtant souvent plus rationnelles!

Si je prends pour exemple l’égyptologie c’est que c’est le plus frappant de mauvaise foi scientifique. On nous explique qu’équipés d’un marteau et un burin des milliers d’hommes ont pu construire des monument gigantesques, d’une précision phénoménale et en utilisant des pierres que même aujourd’hui notre technologie ne permet pas de soulever! Les pyramides d’Egypte, et notamment la grande de Gizeh, ne serait qu’un monument funéraire à la gloire d’un pharaon basé sur les préceptes d’une religion égyptienne liant la vie et la mort…Une théorie qui ne repose sur strictement aucun fait concret et écrit puisque rien ne permet de l’étayer. C’est pourtant la théorie officielle et celui qui veut voir dans les pyramides autre chose qu’un monument funéraire est vu comme un illuminé…Pourquoi? Voilà la question que l’on doit se poser.

De la civilisation égyptienne découle toute la mythologie qui nous est encore contée aujourd’hui. De même que les religions monothéistes ce qui explique bien la volonté de ne pas les révéler car alors tout le pouvoir spirituel serait réduit à néant. La religion comme la science comme l’éducation sert à modeler nos croyances. Nous ne sommes pas libres d’envisager le monde tel qu’il est, on nous oblige à le voir à travers un philtre, un voile. Mais qui pose ce voile et à qui cela profite-t-il?

Pourtant lorsque l’on se documente sur les civilisations anciennes, lorsque l’on regarde leurs monuments disséminés tout autour de la planète, nous sommes étonnés de les voir toutes avoir un seul et unique intérêt: le ciel, les étoiles. Toutes leurs croyances semblent alignées sur la cosmologie comme si cela était profondément vital pour elles. Et peut-être l’était-ce? Peut-être est-il fondamentale pour une civilisation de connaître la marche des étoiles dans l’univers, leur mouvement et les conséquences qu’elles peuvent engendrer sur notre Terre. Car oui notre planète n’est pas isolée dans l’univers, elle fait partie d’un tout. Mais ce tout semble parfaitement réglé sur une horloge cosmique qui se répète à travers les âges pouvant expliquer ainsi l’extinction massive d’espèces, les déluges, les grandes catastrophes planétaires, les changements climatiques..tout ce qu’une civilisation avancée doit connaître pour pouvoir anticiper.

C’est la théorie qui est parfaitement analysée et argumentée dans cette vidéo. On vous explique par A+B comment la grande pyramide de Gizeh est un objet mathématique permettant à des utilisateurs avertis de comprendre le mouvement de la Terre dans l’espace et, surtout, sa répétition. Ce que l’on appelle la précession des équinoxes, l’inversion des pôles, l’affaiblissement du champ magnétique terrestre et les conséquences catastrophiques pour la vie sur la planète. Voici le mystère révélé des pyramides disséminées sur toute la planète.

Dieu ou Satan?

Ce qui choque dans cette vidéo c’est que les tenants de la théorie officielle remet entièrement les coïncidences mathématiques au hasard ou à Dieu ce qui revient au même finalement. Ils rejettent toute autre explication rationnelle pourtant parfaitement argumentée car cela ne va pas avec le plan de domination de notre élite qui entend rester le maître du savoir.
Ca c’est ce qui doit nous choquer le plus. C’est que les monuments laissés pour durer à travers les âges ont été le fait d’une civilisation avancée généreuse visant à nous prévenir de la marche inéluctable du temps. On peut même penser qu’elle nous demandait de nous organiser pour y survivre et qu’il doit pouvoir y avoir des moyens pour cela. Mais si on n’est pas prévenus comment s’organiser? Impossible. Et voilà peut-être ce qu’il y a de plus horrible dans cette révélation c’est que notre élite mondiale, qui elle est informée depuis l’aube de notre civilisation moderne (Hermés trimegiste, les templiers, la franc-maçonnerie, ect…) de la date prévisible à laquelle la terre va entrer en convulsions (tremblements de terre, tsunamis, éruptions volcaniques, etc…), s’est préparée à cela et a choisi de nous cacher la vérité pendant tout ce temps. Pire encore elle a exploitée son savoir pour mieux nous dominer et inventer les religions qui leur servent d’implant moral dans notre esprit et oriente nos croyances. Ils ont créé Dieu à leur image pour mieux nous détourner de la froide réalité qui est l’horloge cosmogonique universelle. Une horloge qui poursuit implacablement sa marche du temps.

La masse peut-être mais l’énergie?

Je prends le cas de l’égyptologie pour la science comme je pourrai prendre la théorie de l’évolution comme quoi nous descendrions du singe, ou bien celle du bozon de Higgs qui doit représenter la particule divine par laquelle la science démontrerait tout son savoir. Or ce n’est pas le cas et pourtant ils l’ont découverte à ce qu’il parait? Qu’est-ce qui cloche? Quelle est la dimension que la science, la religion et l’éducation est chargée de nous cacher? Quelle vérité sur nos origines? Et surtout quel destin lors de l’achèvement par la Terre de son fameux tour de 26 000 ans? C’est ici évidemment que l’on doit chercher. On est en droit alors de supputer toutes sortes de chose mais qui aucune ne fait apparaître un Dieu à notre image (qui ne peut être que Satan) ou du hasard. Si tout cela est prévisible et a été prévu par une civilisation avancée et généreuse avant nous alors on peut penser que s’ils ont pu se sauver, au moins en partie, alors ils reviendront nous avertir et nous aider à franchir ce passage. Qu’ils soient extra-terrestre ou même intra-terrestres pourquoi pas. Si ce n’est pas la cas alors nous sommes condamnés à disparaitre pour laisser la place à une autre civilisation humaine. Car il y en aura une autre et d’autres après nous c’est évident. Nous sommes des particules assemblées et soudées par un champ électromagnétique qui crée le mouvement donc la vie en corrélation avec la Nature offerte par notre planète. Des particules mues par un ADN qui a inscrit dans les gènes la genèse de l’humanité depuis sa création. Un ADN qui fonctionne comme un récepteur d’informations en provenance de l’univers qui n’est lui-même qu’un vaste champ électromagnétique dont le soleil est notre moteur. Un champ qui chaque 26 000 ans en ce qui nous concerne inverse ses pôles modifiant ainsi la structure même de la vie. Le positif devient négatif, ce qui est en haut devient le bas, le nord devient le sud, le yin le yang, le masculin le féminin, le bien et le mal, Dieu et satan, l’ordre le chaos…

Libre à chacun d’entre nous ensuite de choisir sa croyance et de se préparer au changement radical qui nous attend et que l’élite nous a cachée depuis si longtemps dans le but d’être une infime minorité à pouvoir survivre, et ainsi pouvoir reconstruire la Terre ensuite à leur image et assouvir ainsi leur rêve de domination éternelle sur la vie sur Terre en jouant le rôle des Dieux qui nous dirigent dans l’ombre ou la lumière pour leur plus grande gloire à travers les siècles des siècles. Amen…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

Pour Guéant la seule civilisation qui vaille c’est l’ashkénaze!

Ah grands naïfs que vous êtes, grands enfants, grands fous, qui croyez que la polémique initiée par Claude Guéant avait pour objet de défendre la civilisation française face à la menace anglo-saxonne qui telle un rouleau compresseur est en train d’aplatir toutes les tentatives d’expression civilisationnelle différente. On a même immédiatement fait la liaison avec le front national et sa défense (supposée) de la culture française dans un monde sous contrôle de l’empire américain, amalgamant ainsi joyeusement le nationalisme, le racisme et le nazisme dans un même élan, permettant donc de disqualifier, au moins jusqu’aux élections, toute tentative (débile assurément) de revendiquer une quelconque souveraineté pour le peuple français. Là est le vrai projet occulte de cette polémique.

Symboles de la civilisation ashkénaze

La grande peur de l’oligarchie mondialiste de notre pays est bien évidemment que l’opinion publique française finisse par ouvrir les yeux et se rende compte que finalement pour mettre en pratique réellement une politique offensive et réaliste seule capable d’exercer un vrai changement de société, il fallait tout simplement reconquérir les instruments indispensables à l’exercice de la souveraineté nationale. Autrement dit ne plus accepter les diktats bruxellois en train de s’intensifier dans notre dos et qui exige maintenant que nous soumettons notre proposition annuelle de budget à leur bon vouloir. Vu l’actualité en Grèce on se rend bien compte que leur idée ne sera pas de protéger les peuples mais les banques, quitte à instaurer un grand chaos social et humain. Peu leur chaut.

Alors pour dissuader les esprits encore interrogatifs il faut multiplier les polémiques et les sous-entendus reliant opportunément le nationalisme, la souveraineté populaire et le nazisme pour le disqualifier. Pour cela les deux partis s’entendent comme deux larrons en foire. A la droite le rôle du méchant chargé d’exacerber le sentiment identitaire des français, à la gauche la position outragée de l’humaniste universaliste horrifiée par la montée du populisme et du nazisme. Le PS fait bien évidemment le lien entre la position de Guéant et le FN et le matraque dans les médias alors que, jusqu’à preuve du contraire, le FN n’aura jamais exprimé une position aussi radicale et exclusive que celle de Guéant du moins dernièrement. Oui l’extrême-droite identitaire est présente au FN mais en fait elle diffuse largement au-delà comme on va le voir par la suite. Tout cela au final pour dire que le PS fera la même politique sécuritaire  et identitaire que l’UMP avec dans l’esprit une même civilisation à abattre: l’Islam car c’est aussi cette civilisation qui est pointée du doigt par Guéant.

Je dis aussi car la diatribe de Claude Guéant s’adresse aussi à la civilisation française pré-révolution de 1789. Pour lui, et pour tous les frères, rien n’existe en France avant la révolution. Tout est noir et indigne d’être racontée dans les écoles. D’ailleurs on l’enseigne de moins en moins jusqu’à ce que les élèves finissent par oublier qui était louis XIV…Oublier donc que durant quasiment 1000 ans la France fût un des plus grand royaume d’Europe, et donc du monde connu, et que bon an mal an sa population vivait aussi convenablement qu’il était possible à cette époque. Bien sûr il y avait aussi des serfs, des privilégiés, une aristocratie, des riches, des pauvres, des miséreux…mais quelle différence avec aujourd’hui? Où est le changement de société  et de civilisation tant vantée par Guéant depuis 1789?

Donc exit l’histoire de France pré-révolutionnaire et attaque contre la civilisation islamique, avec ses rites et coutumes, qui montre peu de compatibilité avec notre civilisation »judéo-chrétienne » (l’ashkénazie). Oui c’est un fait que nous ne venons pas d’une seule et même civilisation et que l’islamique n’est pas forcément le meilleur modèle à suivre pour le progrès humain. Mais le nôtre oui? Notre modèle de société serait à ce point supérieure aux autres (asiatiques, chinoises, africaines, indiennes, hindous, mélanésiennes, etc…) qu’il faudrait toutes les éradiquer pour qu’il n’en reste qu’une? Et laquelle? la française? l’anglo-saxonne? l’italienne? Non celle qui devra rester à la fin c’est l’ashkénaze et c’est cela que défend le sieur Claude Guéant en mission pour sa vraie patrie: Israël.

Claude Guéant prétend donc au nom de la république française s’attaquer aux signes religieux distinctifs, mais aujourd’hui il veut adapter la république à la pâques juive, intérêt national d’importance s’il en est dans une république qui se prétend laïque non?

Il est sain de consulter le point de vue juif sur cette polémique Guéant. Celui-ci s’étonne que l’Islam soit sur-protégé dans notre pays et qu’on ne puisse pas l’attaquer ouvertement. Il se désespère aussi de l’amalgame faite en réponse par la gauche avec la shoah, ce qui revient à rabaisser celle-ci aussi à la défense des arabes outragés et humiliés dans notre pays. Et oui les torchons et les serviettes ne doivent pas se mélanger c’est un grand principe juif.
On sait tous combien les juifs sont attachés à préserver leur identité « civilisationnelle ». Il est normal pour eux de revendiquer la pureté du sang et d’être fier de constater que leur gènes ashkénazes permettraient une meilleure longévité. La génétique c’est très important dans la civilisation ashkénaze.

Pourtant ce sont les premiers à pousser au métissage tous les autres, les goyim quoi. Eux ils doivent à tout prix accepter de voir diluer leur patrimoine génétique, leur identité culturelle, donc leur « civilisation ». C’est même un projet porté au plus haut sommet de l’état, un enjeu national.

Les juifs ashkénazes peuvent donc ouvertement en France, cracher sur le nationalisme français et par là même sur notre identité culturelle sans que cela ne choque plus personne tant dans les esprits le nationalisme est associé au repli sur soi, et donc au nazisme au final. Personne ne peut plus penser que le nationalisme peut être vu comme une volonté de ne pas voir son identité culturelle, et civilisationnelle, diluée dans un grand ensemble mondialiste sans queue ni tête, sans racines, et qui nous inculquent dès notre plus jeune âge que nous sommes en compétition contre tous, que seule l’individualisme exacerbée permet d’accéder à la « lumière », que la richesse est un cadeau de Dieu et donc être pauvre est un signe du « mal », que l’usure c’est bien, que l’émancipation de la femme passe par l’exposition de sa nudité la plus crue, que le sexe avec les enfants n’est pas si grave que cela puisque des pédophiles sont au gouvernement, sont omniprésents en politique et dans les médias sans que cela ne choque plus personne, etc…Voilà les valeurs que véhiculent avec force dans notre conscient et subconscient la civilisation ashkénazie qui est donc la seule valable pour l’ami Claude Guéant. La franc-maçonnerie en étant le bras armé bien évidemment.

Est-cela qui constitue la civilisation d’au-dessus toutes les autres? Est-ce cela l’humanisme universel qu’en tant que français vous défendez? C’est en tout cas ce qu’on vous demande de croire par la force de la propagande qui vous est imposée tous les jours et partout à la gloire d’Israël et du futur empire ashkénazi, projet ultime du nouvel ordre mondial.

L’interview de Henry Kissinger est à ce sujet édifiante tant l’accomplissement de leur projet parvient à son terme: Henry Kissinger annonce une troisième guerre mondial et le grand Israël. Ils ne se cachent plus car ils savent que plus rien, ou presque j’espère, ne pourra les arrêter.

A lire aussi ce billet: Le projet du nouvel ordre mondial, du reich nazi à l’empire ashkénazi.

Lire aussi: L’intelligence juive ashkénaze (supérieure aux autres bien sûr…)

Retrouvez toutes les infos engagées contre l’ordre mondial: ICI