L’UE reçoit le prix nobel de la paix au moment où elle se transforme en dictature.

Quelle ironie que de donner à l’union européenne le prix nobel de la paix au moment même où s’abat sur la tête des peuples l’austérité de la rigueur au nom de notre asservissement éternel à la dette et qu’ainsi apparaisse aux yeux de l’opinion publique européenne ce qu’est vraiment ce projet: une construction anti-démocratique qui favorise les marchés, la finance internationale, les lobbys industriels et qui détruit l’identité culturelle des nations pour leur superposer une culture commune impérialiste anglo-saxonne.

La démocratie parlementaire est une dictature oligarchique et non une véritable démocratie populaire.

Il y aurait tant à dire contre cette union européenne pour dénoncer son fonctionnement et sa construction, mais je me contenterai de vous relayer la dernière interview de notre président dictateur concernant l’évolution future que doit prendre l’UE Lire ICI En voici quelques extraits éclairants sur la philosophie de l’Europe fédérale:

François Hollande juge prématuré le lancement en Europe d’un nouveau débat sur l’union politique, qui doit suivre pour lui l’unification budgétaire, bancaire et sociale. Une position qui, malgré les apparences, est proche de celle de l’Allemagne.

Et oui l’Europe fédérale est une volonté des élites franco-allemandes parrainée par la volonté anglo-américaine et supervisée par le parlement juif européen…

« Je crois me souvenir qu’en 2005 nous avons essayé cette formule et qu’elle n’a pas donné les résultats escomptés ! », explique-t-il dans l’interview.

Et oui il se rappelle que le peuple avait voté non en 2005 à cette construction européenne. Alors envisage-t-il un nouveau référendum comme tout bon démocrate? Pas du tout.

« L’union politique c’est après, c’est l’étape qui suivra l’union budgétaire, l’union bancaire, l’union sociale. Elle viendra donner un cadre démocratique à ce que nous aurons réussi de l’intégration solidaire », ajoute le président français, qui suggère d’y revenir après les élections européennes de 2014.

Il entend se servir du prétexte des élections européennes pour justifier de sa politique en disant:  » Vous avez voté pour l’Europe fédérale en votant pour l’UMPS, EE et même le FdG ». Voilà ce qu’est le piège de la soi-disante démocratie parlementaire. C’est l’élite politique qui décide pour nous en nous imposant un choix par défaut:  » Vous votez oui ou oui au traité européen? » C’est ça le fascisme tel que l’on peut le comprendre.

En quelques mots on nous dit que le projet fédéral se fera car c’est une volonté de l’oligarchie européenne malgré l’opposition de plus en plus brutale des peuples.
Voyez ICI comment la Grèce réagit au déplacement de Merkel:

Voyez comment les portugais réagissent à l’instauration d’une rigueur toujours plus grande Lire ICI
On peut dire que la guerre civile est en train de se propager dans la zone euro du fait que l’oligarchie n’écoute pas le peuple et entend mener sa propre politique au détriment des intérêts vitaux de son propre peuple! Lire ICI

Un petit cours d’histoire rapide sur ce qu’ont dit les leaders français sur l’union européenne. Notamment De Gaulle, Mitterrand, pour bien comprendre que cette construction n’est pas une volonté populaire mais oligarchique. Et que cette volonté oligarchique se fait non pas dans le sens des intérêts des peuples européens mais de celui de l’oligarchie mondialiste impérialiste qui contrôle les USA:

Il est donc fort risible au vu de ses informations que l’on ait pu envisager une seule minute de donner le prix nobel de la paix à une construction politique qui se fait CONTRE les peuples! La révolte populaire qui monte dans les pays est donc tout à fait légitime et naturelle. C’est un réflexe de sauvegarde face à un projet qui entend dissoudre la souveraineté des peuples, donc la démocratie au sens pur du terme, dans un gouvernement supra-national de construction oligarchique et qui servira les intérêts de l’oligarchie mondiale! Il est donc naturel que la défense de l’identité national ressurgisse dans ces temps où l’on prépare la dissolution des identités nationales dans l’empire mondialiste.

Ne croyez pas que cela ne soit limité qu’à la zone euro ou à l’Europe, les philosophes chinois eux-mêmes se demandent comment sauvegarder leur identité culturelle face à une mondialisation qui impose son modèle unique.Lire ICI

En fin de compte il faut bien se dire que cette UE se fait non pas pour notre bien et pour la défense d’un projet social de progrès commun, mais pour favoriser la libéralisation de l’économie qui impose la force des puissants lobbys industriels, financiers, culturels et religieux. Ils veulent vous faire croire que vous êtes un seul peuple européen, que vous vous sentez roumain, danois, tchèques ou italien dans votre cœur et dans votre âme. Est-ce le cas? non. Eprouvez-vous de la haine contre vos voisins européens? Non plus. Alors le vrai projet européen devrait renforcer la solidarité entre les peuples, offrir une perspective commune de progrès véritable pour l’humanité toute entière. C’est exactement l’opposé qui nous est proposé et il est temps d’ouvrir les yeux.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Publicités

La guerre civile se propage dans la zone euro!

 

Au bord de l’explosion.

Quelle est la conséquence de l’appartenance à la zone euro créée spécialement pour la prospérité, la paix et mon cul sur la commode? La guerre civile!
Notez bien que ce sont les deux premiers pays, avec le Portugal, qui sont sous perfusion de l’Europe et pour lequel un traité européen va être voté sans aucune consultation démocratique des peuples. Un traité qui va permettre à nos dirigeants de laisser emprunter la BCE pour rembourser les dettes des nations sans aucun contre-pouvoir puisque celle-ci sera libre et indépendante. Avec comme conséquence une uniformisation des taux d’intérêts pour tous les pays concernés,  qui sera moins pour les pays faibles économiquement et plus pour les pays forts. On comprend mieux pourquoi l’Allemagne résiste à ce calcul absurde qui la désavantagera au maximum alors qu’elle est en position de force! Ce qui revient à dire aussi, pour être bien clair, que les banques préfèrent se garantir le paiement de leurs taux d’intérêts par des pays forts que par des pays faibles.

Allons-nous enfin comprendre que cette construction européenne n’est qu’une illusion car bâtie uniquement sur des intérêts privés (banques et multinationales) au détriment de l’intérêt collectif. Si l’Europe permettait au moins de tirer socialement les pays vers le haut ce serait un bénéfice pour les peuples mais depuis 60 ans c’est plutôt l’inverse qui se produit! Pourquoi? parce que les intérêts privés ne veulent pas abandonner leur pouvoir et que les politiques roulent pour eux. Tout simplement.

Alors que nous promet cette zone euro? du chômage et la guerre civile. Où est le progrès humain là-dedans? Revivons-nous le XIXème siècle et la lutte pour le progrès social contre les mêmes intérêts privés? Toujours le même combat mais en pire car aujourd’hui on se bat pour garder le contrat social en l’état alors que l’UE est dans une démarche de libéralisation, c’est cela les garanties exigées par la troïka aux pays endettés en l’échange de financements, encore plus grande pour favoriser la loi de la jungle économique qui fait la joie des puissances.
Si l’on poursuit dans cette logique on ne peut que craindre le pire. Car une guerre civile c’est l’explosion sociale et qui dit explosion sociale dit totalitarisme. On en est très proche. La police est totalement sous contrôle et les humains qui la composent semblent totalement décérébrés et déconnectés des réalités vécues. A croire qu’ils n’ont pas de famille, pas d’amis…Jusqu’à quand va-t-on tolérer la déliquescence de ce monde? Lire ICI

Je vous rappelle que tout cela n’a qu’un but, asservir les peuples à l’engrenage de la dette perpétuelle, celle qui n’est pas remboursable et qui exigera donc toujours plus de sacrifices pour nous Lire ICI
En Grèce c’est toujours la même chose malgré le paiement de 130 milliards d’euros à ce pays! On ne peut pas combler un puits sans fond! Lire ICI
Enfin la contestation grandit au Portugal face à l’austérité! Lire ICI

Qu’en sera-t-il en France croyez-vous quand notre gouvernement, socialiste, va annoncer ses mesures draconiennes? Car notre tour va venir prochainement c’est inéluctable. Laisserons-nous faire ou descendrons-nous dans la rue pour défendre le peu qu’il nous reste? Le seul choix que nous laisse cette cure d’austérité européenne c’est la guerre civile! Il est beau ce début de XXI ème siècle…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI