Qu’est-ce qui se cache derrière l’investissement qatari en banlieue?

Le Qatar multiplie ses investissements en France et cela peut commencer sérieusement à poser problème de souveraineté. En posant la vitrine du PSG devant les yeux du peuple français il espère ainsi le détourner de ses buts moins avouables qui s’apparentent à une prise de contrôle financière sur notre pays. Ceci venant d’un pays aux fonds illimités et qui de plus est le second pays wahabbite du monde avec l’Arabie saoudite laisse augurer de collusions politiques qui sentent le soufre.

Des élus de la république française au service de pays étrangers.

Le Qatar n’est pas un pays anodin dans le monde diplomatique d’aujourd’hui. Ce pays finance les terroristes islamistes d’Al Qaeda au côté de la CIA, de la DCRI et du Mossad, qui travaillent actuellement à déstabiliser la Syrie pour la détruire comme ils l’ont fait pour la Libye. Lire ICI

Mais nous savons tout ça maintenant, ce qui reste à comprendre c’est l’articulation politique pour la France de l’intérêt de son investissement dans les banlieues françaises. Le Qatar fait-il cela par amour pour notre pays ou poursuit-il un intérêt géopolitique? Lire ICI

Il faut d’abord s’intéresser aux concepteurs du projet proposé au Qatar disent-ils. Ceux-ci, notamment Leïla Leghmara, font partie de l’ANELD (Association Nationale des Elus pour la Diversité). Qu’est-ce que promeut cette association? Le rapprochement de la diversité dans les valeurs de la France? Pas du tout et bien au contraire même! Cette association veut au contraire continuer à infiltrer la France en instrumentalisant la diaspora sur le modèle juif. C’est-à-dire présent partout et jamais intégré. Bref créer une entité autonome au service entièrement d’états étrangers comme le Maroc par exemple pour ces élus marocains (en France) de l’ANELD Lire ICI

Voici la préoccupation majeure de ces élus français: « la perte d’identité marocaine et des liens avec le Maroc de la 2ème et troisième génération… »

« On veut être considéré comme des Marocains à part entière et pas entièrement à part ! Quand je reçois des administrés d’origine marocaine dans le cadre de mes permanences à la mairie, ils me parlent de leur problématique au niveau local. La plupart savent que je suis d’origine marocaine et juste après notre entretien, j’enlève ma casquette d’élu de la République et on se met à parler des problèmes liés au Maroc. Je suis à la fois un élu français mais je suis aussi un citoyen marocain. Donc si je peux à mon niveau et en toute modestie permettre de faciliter les relations entre les MRE et le Maroc, c’est un gain de temps considérable  »

Quel est le partenaire principale de cette association qui a pour objet de faire une politique étrangère en France? La FAF! ( French American Foundation) Lire ICI Et pour ceux qui ne savent pas la FAF est le relais de la politique américaine en France (et pas de la politique française aux USA!) qu’elle irrigue en recrutant ce qu’elle appelle des young leaders, qui seront amenés dans leur carrière à accéder à des postes à responsabilité. On peut dire jackpot lorsque l’on sait que François Hollande, notre président himself, est un young leader tout comme un certain Montebourg…Lire ICI

Donc Montebourg en tant que young leader de la FAF doit se prononcer sur un investissement du Qatar dans les banlieues françaises, projet porté par l’ANELD soutenu par la FAF! Le diable se mord la queue…Il était donc logique que les choses finissent par s’arranger et que même elles iront en se développant Lire ICI

Un agent au service de l’impérialisme américain.

Sachant de plus que Leïla Leghmara, vice-présidente de l’ANELD, est aussi young leader politique de l’institut ASPEN,  institut mondialiste qui se veut le moteur d’une seconde révolution américaine! Lire ICI Ce qui ne rejoint en aucun cas le développement d’une France libre et souveraine vous en conviendrez, et est aussi mandatée à la direction du crédit mutuel de Paris XXème. Autrement dit elle est assez bien placée pour parler du crédit en banlieue avec des instruments français non? Enfin le président de l’association, Kamel Hamza, est en contact étroit avec le communautarisme américain dont il veut s’inspirer pour la France Lire ICI
Donc pour résumer le projet de cette association n’est pas du tout de permettre l’intégration des immigrés dans le modèle français mais bien au contraire de le détruire par la fragmentation de la société et par l’exacerbation du communautarisme érigé en lobby d’influence. Il est donc naturel de voir défendre l’investissement qatari en banlieue par le CRAN. A noter que l’opposant Dupont-Aignan est lui-même un young-leader de la FAF qui s’est fait rayer de la liste après avoir été démasqué:

On constate donc que la poussée communautariste dans notre pays est sponsorisé par l’atlantisme et financé par les fonds qataris. Et cela pas dans l’idée d’une meilleure compréhension communautaire dans une république apaisée bien au contraire! L’objectif étant bien de continuer à détruire la France de l’intérieur et tout cela appuyé en sous-main par le lobby juif sioniste car nombre des membres de la FAF sont des juifs ayant des postes a responsabilité d’importance et qui sont tous engagés dans ce processus de destruction de la France souveraine.

On peut donc affirmer que cet investissement qatari dans nos banlieues va servir à recruter des agents dévoués à la cause du mondialisme sioniste soit en tant qu’exécuteurs soit en tant qu’idiots utiles, en échange de financement. C’est une attaque directe contre notre souveraineté chez nous!

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Edit: Suite à mon billet apportant la preuve que les partenaires de l’ANELD91 étaient la ville de Massy et la FAF (French American Foundation), le site a été purement et simplement supprimé! Trop tard pour eux…