Ahmadinedjad,Poutine et Chavez ne sont pas des résistants au nouvel ordre mondial.

Nous avons coutume, nous les résistants au nouvel ordre mondial, de croire qu’il existe une autre alternative au futur gouvernement mondial qu’on nous promet et qui signifiera la fin de la démocratie, la vraie, la populiste. Cette résistance aurait des figures identifiées comme Ahmadinedjad, Poutine ou Chavez par exemple. Or il n’en est rien. Tout ce petit monde participe au nouvel ordre mondial.

Un exemple de ce que pourrait donner un gouvernement mondial et ces 10 blocs régionaux.

Il ne s’agit pas ici d’amorcer une réflexion hérétique sur le bien-fondé de la résistance à l’empire hégémonique americano-sioniste. Il est évident qu’il faut lui résister avant d’être avalé tout cru. Mais ce à quoi nous sommes en train d’assister actuellement est une guerre pour la prise de contrôle des états avant de les fondre dans des blocs unifiés concurrents et adversaires mais participant d’un futur gouvernement mondial.

Si l’on en croit ce qui est défini par les objectifs du nouvel ordre mondial, celui-ci doit se constituer en 10 blocs régionaux distincts qui étoufferont définitivement le pouvoir autonome des états-nations. C’est ainsi que l’UE est un bloc identifié comme l’est l’UNASUR cher à Chavez ( Lire ICI) ou le pôle Eurasec pour Poutine (Lire ICI). Ces blocs ont pour objectif une union économique intégrée par une monnaie commune puis une politique commune puis une justice commune. Tous ces blocs sont aujourd’hui en instance de formation ce qui explique aussi les guerres ici ou là pour prendre le contrôle d’un état stratégique.
La lybie par exemple qui voulait constituer un pôle panarabique fort et qui développait pour cela des relations étroites avec la Chine une puissance indépendante à l’impérialisme dominant anglo-sioniste, s’est faite laminer militairement pour rester dans le giron de l’empire sachant qu’elle possède des réserves de pétrole et de gaz importantes (Lire ICI). A noter aussi que cela s’est fait sous leadership européen faisant croire que celui-ci pourrait être un bloc indépendant du bloc nord-américain en constitution ce qui n’est pas le cas. On pourrait prendre aussi l’exemple de l’Afghanistan qui est le pays plaque tournante de la drogue dans le monde occidental et est aussi un pays disposant de ressources minières considérables (Lire ICI).

Le futur bloc euro-atlantique

N’oublions pas que la constitution d’un bloc euro-atlantique qui serait alors le bloc le plus puissant économiquement et militairement est prévu toujours pour 2015 comme le montre les documents de la commission européenne (Lire ICI). Ce bloc occidental unifié sera bien évidemment sous contrôle de l’oligarchie anglo-saxonne sioniste puisqu’Israël a vocation à s’y amarrer, voir les accords ACAA (Lire ICI) et le pourquoi de la création du parlement juif européen (Lire ICI).

Lire absolument: histoire du nouvel ordre mondial par Pierre Hillard, qui vous explique bien les origines de ce nouvel ordre mondial, sa probable constitution ( via une monnaie unique avant une monnaie mondiale) et ses objectifs.

Revenons-en à nos leaders de la résistance à ce bloc occidental judéo-wasps en passe de se constituer que sont Ahmadinedjad, Chavez et Poutine. Ces leaders luttent en fait contre l’hégémonie du bloc occidental et cherchent à constituer de leur côté des blocs suffisamment solides militairement, indépendants énergétiquement et influents géopolitiquement pour tenir tête à l’union euro-atlantique (Lire ICI).

Revenons à ce que nous disait ce général américain retraité Wesley Clark pour nous expliquer le plan mis en place à partir du 11 septembre et qui était d’envahir 7 pays cibles: l’Irak, la Lybie, la Syrie, l’Iran, Liban, Somalie, Soudan.

Le Soudan est aussi un pays stratégique pour l’avenir.

N’est-ce pas aujourd’hui des zones de conflits armés? Pourquoi la Somalie? Et pourquoi le Yémen n’a pas succombé aux révolutions arabes? Parce que ces pays contrôlent les deux rives du golfe d’Aden. Pourquoi une déstabilisation du Mali? pour pouvoir mettre la main ou du moins contrôler de près les ressources pétrolières et gazières algériennes (Lire ICI). Pourquoi le Soudan? Parce qu’il a des réserves de pétrole? (Lire ICI). Et on pourrait continuer longtemps la liste des états en guerre éternelle comme le Congo détenteur de richesses minières importantes. Et à l’intérieur de ces pays on assiste à une lutte inter-ethnique pour prendre le contrôle du pays et devenir le gérant local pour les intérêts du bloc impérialiste dominant. De même qu’au sein du bloc européen on développe le pouvoir des régions identitaires (Catalogne, Bretagne, Corse, Pays basque, etc…) pour constituer des blocs autonomes économiquement traitant directement avec la puissance supra-nationale qu’est l’UE visant à détruire peu à peu le pouvoir des nations.
Partout c’est la même logique mondialiste.

Nous devons donc bien comprendre que ce qui se joue devant nous n’est pas une lutte pour ou contre le nouvel ordre mondial, mais la mise en place de blocs plus ou moins indépendants les uns des autres et amenés à être concurrents entre eux pour pouvoir disposer du plus de poids politique au gouvernement mondial. Pourquoi la Chine est si discrète sur le plan géopolitique alors que c’est une puissance mondiale? parce qu’elle a des intérêts avec tout le monde et qu’elle ne peut pas prendre le risque en s’engageant trop en avant avec l’OCS et la Russie notamment pour constituer un pôle indépendant fort en Asie (Lire ICI). La Chine est l’atelier industriel des USA et de l’Allemagne sur lequel repose toute sa puissance économique, elle ne peut décemment pas vouloir s’aliéner le pôle euro-atlantique.

On constate donc que les guerres sont parfaitement localisées et correspondent aux volontés hégémoniques du bloc occidental qui souhaite contrôler des pays géostratégiques (contrôle des pipelines, des golfes de passage, des détroits maritimes), et contrôler les ressources indispensables au développement économique. Le 11 septembre aura donc été le point de départ pour la mise en place de cette stratégie qui utilise la force militaire pour parvenir à ses fins. Ce qui fera à terme que le bloc occidental (Bloc nord-américain, Union européenne et grand Israël= commission Trilatérale (Lire ICI)) deviendra le bloc le plus puissant du nouvel ordre mondial et en contrôlera la gouvernance. C’est pourquoi aussi le Japon membre du bloc occidental a été puni (Fukushima) de vouloir se rapprocher de l’OCS et donc de la Chine et revendiquer ainsi une volonté d’indépendance. Rien n’est anodin en ce bas monde.

Il nous faut donc accepter qu’il n’y ait pas d’alternative à ce nouvel ordre mondial en construction et que tous les dirigeants y jouent un jeu quelle que soit leur position et leur politique locale. On est en droit de préférer la politique « socialiste » d’un Chavez mais on doit comprendre (cf.sa référence au franc-maçon Bolivar) qu’il participe à sa façon à la création du futur gouvernement mondial.  On peut penser aussi qu’il y ait peut-être  une guerre souterraine larvée entre l’oligarchie wasps (White anglo saxon protestants) et les juifs sionistes pour prendre définitivement le contrôle de ce bloc occidental et donc du futur gouvernement mondial, même si elles feront unité sur la question d’Israël puisque ces deux oligarchies sont messianiques et font d’Israël le berceau de leur renouveau. Il est fort possible donc  qu’elles finissent par se mettre d’accord pour élire Jérusalem comme future capitale du gouvernement mondial c’est en tout cas dans les tuyaux.

On comprend mieux alors pourquoi notre oligarchie française se soumet à cette impérialisme anglo-sioniste puisqu’elle n’a pas le choix. C’est ou cel où bien le chaos dans notre pays tout simplement. C’est pourquoi elle ne prendra pas le risque que le peuple puisse faire barrage à ce visible déni démocratique qu’est l’abandon de notre souveraineté. On va vers ce nouvel ordre mondial parce que c’est inéluctable. A moins d’un grain de sable qui pourrait gripper la machine en construction et qui pourrait être un soulèvement populaire mondial ou une intervention divine d’une manière ou d’une autre comme une catastrophe naturelle destructrice.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Visionnez impérativement la dernière vidéo de Pierre Hillard qui revient sur ces problématiques mondialistes:

Qui a dit: »Le sionisme est une idéologie raciste »?

Iran le pays du révisionnisme historique

On comprend pourquoi les sionistes veulent faire la peau à tout prix à Ahmadinedjad. Ses conférences contre le sionisme et ses déclarations disant que  » l’Iran a brisé l’idole de l’holocauste » et que son pays « prépare la libération des peuples occidentaux » contribuent à faire de lui un diable qu’il faut à tout prix éteindre pour l’entité sioniste.

Alors qui a dit le sionisme est une idéologie raciste? Et bien la réponse est dans cette vidéo et a été dite lors de ses séances de discussion historique pour démonter le mensonge sioniste:

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Comme le dit fort bien Soral l’Iran devient le pays du révisionnisme historique et donc celui de la libération des peuples contre leurs oppresseurs sionistes:

Israël doit donc à tout prix détruire ce pays avant que la vérité finisse par éclater et ne vienne décrédibiliser toute la construction du sionisme basé sur le mensonge.

Note: Au fait la réponse est: un juif.