Pour Bilderberg le mariage gay est un bon moyen d’attaquer la famille.

Y-a-t-il des choses plus importantes dans ce monde que de savoir si 0,1% de la population va avoir le droit de se marier ou pas? Il ne semble pas puisque le sujet du mariage gay mobilise toutes les couches de la société que l’on soit pour ou que l’on soit contre. C’est pour cela qu’il est mis en avant et exploité, à fond, par le Biderberg group.

Cela me semble imparable non? Et pourtant ça divise...
Cela me semble imparable non? Et pourtant ça divise…

Le mariage gay fait parler et fait parler tout le monde! C’est d’ailleurs le but et l’objectif très clair défini par le groupe Bilderberg pour cette année 2012, année d’élections tant aux USA qu’en France notamment. Ce n’était pas à l’ordre du jour en Russie…Les deux candidats classés « progressistes » avaient bien évidemment cette proposition dans leur programme politique. Il est à noter qu’aux USA ( Lien), comme en France (Lien), la proposition de loi du mariage gay sera à l’ordre du jour de ce premier trimestre. C’est donc une loi apparemment fondamentale mais fondamentale pour qui? Est-ce vraiment plus important que la fin du CDI ou la perte de souveraineté des peuples au détriment de la BCE et des technocrates européens?

Pour Bilderberg c’est une mesure tout bénéfice car elle va créer un rideau opaque sur les vrais problème subis par les peuples, elle risque même d’obliger à la réforme de la constitution donc avoir la possibilité d’en profiter pour intégrer d’autres choses, et enfin elle fait parler dans toutes les couches ethniques, religieuses, de la société (Lien).

Pour le gouvernement français il s’agit plus précisément de montrer tout le mépris que l’on peut avoir contre cette France blanche et catholique comme le dit un conseiller du président (Lien):

L’un d’eux m’a dit : « Il y avait du monde, certes, mais ça n’a pas été un raz de marée. C’est essentiellement la France blanche et catholique qui était dans la rue. Ça ne va pas interrompre le projet de loi. »

Ce qui est assez faux par ailleurs puisque l’on sait que les musulmans comme les juifs sont contre (Lien). En fait le mariage gay est une lubie de la franc-maçonnerie élitiste qui entend légalement pouvoir acheter adopter des enfants pour mieux les consommer…

Cette proposition comme on l’a vu ne fait même pas l’unanimité des homosexuels qui se satisfont bien du PACS. Mais elle fait le bonheur de l’opposition de droite qui trouve là un sujet fort populaire pour faire entendre sa différence et ainsi montrer qu’elle existe!(Lien) Pourtant la droite Coppé ne vous y trompez pas participe aussi de l’agenda du Bilderberg mais trouve là un espace d’expression facile à exploiter (Lien).

En fait cette proposition de loi est vrai attrape-nigaud qui fait beaucoup parler, qui ne touchera que très peu de gens mais qui leur offrira la possibilité il est vrai d’adopter légalement des enfants en tant que « couple marié ». Cela est inacceptable car en totale contradiction avec la loi naturelle qui dit que la vie provient d’une union entre un homme et une femme. L’enfant ainsi adopté n’évoluerait pas dans une structure familiale naturelle l’exposant à toutes sortes de traumatismes psychologiques par la suite.

Mais le vrai sujet de fond de cette loi, et qui ne sera pas abordé, c’est de remplacer les notions de père et de mère par parent1 et parent2 tout en brouillant idéologiquement les différences entre hommes et femmes, pour mieux ensuite les substituer administrativement et en toute impunité par l’état (Lien). C’est se substituer légalement à la notion de famille qui disparaîtra ainsi (Lien).

Le mariage gay est un sujet exploité jusqu’à la corde par le système global pour nous diviser toujours plus en exacerbant nos différences en les poussant jusqu’à l’extrême pour mieux ensuite les exploiter en les caricaturant. En tout cas on se rend bien compte que la cible de cette judéo-maçonnerie est clairement identifiée dans notre pays: elle est blanche et catholique comme l’a montré l’exploitation médiatique de cette manif pour tous (Lien)

A lire absolument sur le sujet:

Le gouvernement contre le mariage homosexuel

Retrouvez toutes les infos engagées sur un portail actualisé ICI

Mais que va foutre la France au Mali!

Nos présidents aiment à se voir comme des chefs de guerre paraitraient que c’est bon pour leur image. Encore plus lorsqu’ils vont taper sur la gueule de méchants islamistes en Afrique. Alors que dans notre pays, la France pays des droits de l’homme, il est interdit de dénoncer la montée de l’islamisme sous peine de se voir traiter d’islamophobe et de raciste, le gouvernement lui, peut montrer à son peuple combien il s’en va défendre une peuplade africaine contre l’invasion islamiste au nom des droits humains! Vous ne trouvez pas ça bizarre vous?

Notre chef de guerre...
Notre chef de guerre…

Alors que notre pays Hollandisé par le très jésuite françois (Lien) fait œuvre de repentance pour son colonialisme en Algèrie, voilà qu’il montre toute sa puissance coloniale au Mali! On aurait pu penser que vu les dégâts et vu ce que nous a amené la colonisation de l’Algérie, la France prendrait du recul en Afrique qu’elle ferait profil bas pas du tout! Bien au contraire elle se met en première ligne! (Lien) Pire que des américains…

En fait nous sommes omniprésents sur le continent africain où l’empire anglo-americano-sioniste nous a délégué le droit de faire justice en son nom (Lien) comme en Lybie où il fallait à tout prix écarter les chinois des plus importantes réserves de pétrole d’Afrique (Lien). La France devient le gendarme militaire de l’empire en Afrique vu que l’armée américaine est trop employée à la défense des intérêts d’Israël à travers le monde ainsi qu’à celle de ses multinationales. Au moment même où l’administration Obama II s’apprête à réduire le budget militaire US (Lien), la France se propose comme force de substitution. Nous sommes présents sur tous les nouveaux conflits comme en Syrie mais au côté des islamistes ce coup-ci! Allez comprendre…

Pour bien comprendre c’est simple il faut connaître les priorités de l’empire qui sont la défense d’Israël à tout prix et les intérêts des financiers internationaux contrôlant les multinationales. Ce qu’on appelle vulgairement pour le profane défendre les droits de l’homme et la liberté (Lien). La liberté d’être des esclaves oui. Qu’a apporté le colonialisme français aux maliens? La prospérité? (Lien).

Et, parlons franchement, qu’est-ce que la France a à foutre des ethnies Dogons, Bozos et autres Bambaras? Franchement? On va déployer notre force militaire pour les sauver? (Lien) Vous ne pensez pas qu’il y aurait un autre intérêt à mesurer à l’aune des priorités de l’empire? Le Mali est-il stratégique pour Israël? Non et d’ailleurs il a voté comme la France pour la reconnaissance, honorifique, de la Palestine (Lien). Alors il faut chercher la seconde raison qui est la défense des intérêts des grands prédateurs de richesses mondiaux et là…bingo!

Le Mali a un sous-sol qui regorge de richesses (or, quartz, pétrole,…) (Lien). Et surtout d’uranium si indispensable au fonctionnement de nos très chères centrales nucléaires (Lien). Il est donc fort possible qu’un accord donnant-donnant ait lieu avec le gouvernement malien pour que nos multinationales, et alliées, puissent exploiter les ressources minières du pays en échange de la protection militaire française tout en exploitant le peuple local bien entendu. Pas question pour lui de profiter de la future manne financière à venir. Bien entendu.

C’est donc une politique typiquement néo-coloniale qui s’exerce au Mali et avec le vice dont sont capable les puissances impérialistes.  Car il est urgent de regarder comment notre ami qatari, vous savez ceux qui reprennent le PSG pour vous éblouir de la lumière du succès et qui rachètent une à une nos entreprises du CAC40 et nos beaux hôtels et plus encore, bref nos nouveaux amis quoi!, et bien ceux-ci financeraient les islamistes que la France combat au Mali! (Lien). C’est-y pas un peu étrange ça? A croire que la menace islamiste fait vendre non?

En tout cas elle sert à faire peur parce que les islamistes peuvent menacer ouvertement la France maintenant. Ils sont légitimisés par cette guerre si l’on veut (Lien). Quelle aura été d’ailleurs la première réaction de notre chef de guerre? L’intensification du plan vigipirate en France! (Lien). Ben voyons nous sommes maintenant en guerre braves gens et donc vous allez voir vos droits de libre circulation et de libre pensée peu à peu réduits au nom de la grande France défenseur de la liberté et des droits de l’homme dans le monde! Vous y avez vraiment cru? Et quand on sera en première ligne pour attaquer l’Iran qu’en sera-t-il du plan vigipirate écarlate? Il sera temps de passer au noir qui est la couleur de la dictature sur le peuple et de la mort sous couvert du patriotisme et de la fierté nationale de voir notre armée défendre « nos valeurs »…

Cette guerre nouvelle va donc servir à asseoir les intérêts de nos multinationales en Afrique au détriment du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, de leur sol et donc de leurs richesses; va permettre d’occulter dans les médias que le PS fait la politique du Medef en libéralisant les contrats de travail au maximum; que la crise est toujours omniprésente malgré les bons vœux de notre président et que le peuple de France s’appauvrit toujours plus; que dorénavant la hausse du gaz ce sera tous les mois etc etc…Et tout cela en faisant apparaître notre président comme un grand chef de guerre avant de participer à la prochaine grande guerre en préparation. Pôvre de nous.

Vive la France libre de son oligarchie!

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé: ICI

Edit: « En aucun cas la France n’interviendra d’elle-même au Mali… ». Qui? François Hollande président de la France et Laurent Fabius ministre des affaires étrangères de la France. Quand? le 13/11/2012 soit exactement deux mois. Où? lors de sa grande conférence de presse organisée tous les 6 mois pour parler de son action à la tête de notre pays. Conclusion? Faites-la vous-mêmes…

Quand ProRussia TV montre que France 2 est devenue la Pravda!

La guerre médiatique est déclarée entre la France et la Russie surtout depuis que Depardieu, puis Brigitte Bardot, ont dit leur volonté d’émigrer dans ce pays vantant sa culture et son patriotisme. La réaction de l’oligarchie médiatique française ne s’est pas faite attendre mais au prix de quelques manipulations grossières et de mensonges éhontés comme souvent en pareil cas.

Une chaîne pro-russe en français pour une autre information.
Une chaîne pro-russe en français pour une autre information.

Vendredi dernier France 2 a tenté de déclencher un contrefeu à l’affaire Depardieu en Russie qui a fait beaucoup parler et beaucoup jaser. Entendre un grand artiste français internationalement reconnu déclaré sa flamme à la Russie n’est pas une bonne publicité au moment même où l’empire anglo-américain a besoin de toujours plus diaboliser la Russie comme on l’a vu avec la campagne médiatique ahurissante en faveur des Pussy Riots venues saccager la grande cathédrale de Russie au nom du féminisme. Pussy Riots qui sont bien entendues téléguidées et financées par l’inévitable Soros qui roule lui ouvertement pour les intérêts de l’empire contre la Russie comme le montrent ses révolutions colorées et l’affaire d’Oussétie du Sud en Géorgie par exemple.

La pravda française.
La pravda française.

Bref France 2, la chaîne à la solde du gouvernement, a décidé de faire le boulot et de s’attaquer donc à l’image « démocratique » de la grande Russie à laquelle adhère Gérard Depardieu. Pour cela la chaîne publique française va énoncer dans deux émissions d’infos que sont « les 4 vérités » et le journal de 13h des contre-vérités grossièrement commentés par les journalistes.

Voici la vidéo de ProRussia TV sur ces manipulations médiatiques:

Qu’en retient-on? Que la manipulation et le mensonge sont choses faciles en ce bas monde et surtout par chez nous. Encore plus depuis l’avènement technologique numérique que nous connaissons aujourd’hui et qui permet facilement de truquer une image ou une vidéo pour lui faire dire ce que l’on souhaite.
Il suffit de se remémorer ce film américain de 1998  » Des hommes d’influence » qui explique comment avec des moyens de production cinématographiques et de la corruption bien placée l’on peut falsifier la vérité pour permettre la réélection d’un président en lui inventant une fausse guerre quelque part en Albanie…Je vous offre le film:

Ce que dénonce ProRussia TV ce sont d’abord les accusations de corruption en Russie comme si la France pouvait donner des leçons de probité alors que notre pays est au 22ème rang en Europe et que l’affaire Ziad Takieddine disant avoir la preuve du financement occulte de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007 par Khadafi n’en n’est encore qu’à ses balbutiements (Lien).
Ensuite ce que dénonce la journaliste c’est l’appartenance de Laurent Joffrin à la confrérie des Young leaders de la FAF (French American Foundation) qui montre de fait son allégeance partisane et donc son parti pris dans l’information donnée. En quoi Joffrin est-il crédible lorsqu’il déblatère sur la Russie sachant que ce monsieur doit sa carrière médiatique à son appartenance à cette confrérie pro-américaine à laquelle appartienne la quasi-totalité de l’élite française d’aujourd’hui en commençant par notre président Flamby 1er lui-même! (Lien).

Notre président c’est ça!

Il vous fait pas honte à vous?
Il vous fait pas honte à vous?

Enfin la journaliste démonte la manipulation vidéo du journal de 13h faisant passer Poutine pour un agresseur d’animaux à fourrures (donc en contradiction théorique avec les propos de Brigitte Bardot) alors que ces images sont tirées d’un reportage russe montrant au contraire le président œuvrant au sauvetage du tigre de Sibérie! Hallucinante manipulation de la part d’une rédaction d’état devant informer le peuple de France.

Alors certes la Russie n’est pas toute rose et des choses négatives s’y passent mais ni plus ni moins qu’en France. Notre pays n’a donc aucune leçon de démocratie à donner à ce pays. La Pravda a changé de côté depuis la chute du mur elle a pris la nationalité française pour notre plus grand malheur.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé: ICI

ProRussia TV c’est ICI

Le site de Wladimir Poutine c’est ICI

Pour aller plus loin: Le retour de la grande Russie

Avec la nomination d’Hagel au pentagone Obama prépare le chaos aux USA.

Malgré les protestations enflammées du lobby sioniste aux USA qui est comme chacun le sait très puissant, Obama a donc nommé Chuck Hagel, un républicain, au Pentagone. Cette nomination devra être le déclencheur d’un chaos politique généralisé aux USA dont on ne sait pas ce qu’il pourrait en ressortir au final.

Avec ses nominations il sait qu'il va déclencher le feu dans son pays.
Avec ses nominations il sait qu’il va déclencher le feu dans son pays.

La nomination de Hagel au Pentagone s’accompagne de celle de John Kerry au secrétariat d’état à la place d’Hillary Clinton, et celle de John Brennan à la CIA. Ces trois nominations vont être les instruments d’un chaos inévitablement en devenir. La hiérarchie voudra que Kerry soit le nouvel homme fort du gouvernement Obama, le n°2 officiel en quelque sorte.

Unis par un même but.
Unis par un même but.

Or Kerry n’est pas un politique anodin puisqu’il partage une fraternité secrète avec Georges W Bush, celle des Skulls&Bones (Lien). Cette fraternité exige entre autre une fidélité à vie envers les autres membres. Le même principe que pour toutes les sociétés secrètes de l’élite qui érigent le secret et la fidélité en dogmes absolus sous peine de mort.
Si on a donc ça en tête on ne peut se dire qu’en nommant John Kerry comme n°2 de son gouvernement, Obama, fait la jonction directe avec ce que le gouvernement Bush avait de plus malfaisant. Les Skulls&Bones pour ceux qui en douteraient n’étant pas une organisation d charité humaine et de bienfaisance mais bien l’émanation d’une volonté occulte de prendre le pouvoir en occupant tous les postes stratégiques du pays. John Kerry est donc installé dans le siège du grand ordonnateur de la politique extérieure US.

En nommant John Brennan à la tête de la CIA, Obama donne un gage important à la politique de Bush puisque c’est un fidèle à la politique d’exception terroriste initiée par Bush (Lien), qui est « vous êtes avec nous ou contre nous » et « nous utiliserons tous les moyens pour lutter contre le terroriste même le pire ». C’est lui qui a organisé la traque contre Al Qaeda depuis le 11 septembre 2001 (Lien) et on peut donc dire que c’est un initié très proche de ce false flag qu’aura été le 11 septembre.

opposition frontale entre Brennan à la CIA et Hagel au Pentagone
opposition frontale entre Brennan à la CIA et Hagel au Pentagone

La nomination de Chuck Hagel a la tête du Pentagone est bien différente. Hagel est un ex du Vietnam et n’est pas un partisan inconditionnel de la guerre (Lien).C’est plus une colombe qu’un faucon. Et même s’il déclare soutenir Israël (Lien) il inquiète le lobby pro-sioniste de l’extrême-droite israélienne (Lien) représentée par le gouvernement Nethanyahu (Lien) et qui risque d’augmenter sa puissance politique lors des prochaines élections à la knesset du 22 Janvier (Lien). Pour simplifier on pourrait dire que ce Hagel est un mesuré et un vrai patriote américain ce qui suscite l’espoir sur la suite des événements aux USA (Lien).

C’est là que doit intervenir le chaos car sa nomination va à l’encontre des faucons néoconservateurs US qui prônent la guerre et le choc de civilisations, alors que Hagel sera l’homme qui devra diminuer le budget militaire US et donc refuser tout nouvel engagement (Lien). C’est donc une lutte frontale qui s’annonce entre deux visions de la superpuissance américaine.
Deux visions qui vont s’affronter et qui auront comme point central le soutien inconditionnel ou mesuré à Israël. Cela dès les auditions au Sénat qui devraient avoir lieu avant que les sénateurs décident de lui donner leur confiance ou pas. Ce sera déjà un vrai test pour savoir quelle est l’orientation politique du sénat US: patriote ou israélienne? Et le grand schisme devrait se voir à l’occasion des questions inévitables sur une intervention militaire en Iran ou non comme le dit Zbignew Brezinsky qui est lui pas partisan d’une intervention militaire (Lien).

A travers ses trois nominations bien distinctes et bien pensées, Obama organise le chaos politique à venir en montrant par l’intermédiaire de ces débats sur la future politique extérieure américaine, la réalité de celle d’aujourd’hui et leur soumission totale au lobby sioniste! C’est une grenade dégoupillée à la face du pays profond qui ne cesse de la dénoncer. On peut donc se trouver avec des manifestations très hostiles à la politique de guerre israélienne et pour l’indépendance des USA, contre les lobbys juifs et sionistes incitant les USA à ne pas abandonner Israël. Qu’en sortira-t-il? On peut prévoir quelques émeutes ici ou là et même quelques affrontements armés, et dans ce cas la nomination de Brennan à la CIA montre que la politique intérieure US sera sans pitié avec les « terroristes » patriotes américains et remplira sans complexe les centaines de centres FEMA disséminés aux USA. On peut penser aussi que la loi contre les armes arrivera au devant de la scène et que les droits autocratiques du président seront renforcés en ces temps de crise. Et tout cela supervisé et orchestré sous l’autorité secrète de la fraternité de la mort des Skulls&Bones…

Logo des Skulls&Bones
Logo des Skulls&Bones

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

Rocard nous explique que la crise de la dette est un vol!

Rocard prend un malin plaisir à dire la vérité au sujet de la crise de la dette que nous vivons actuellement devant Michel Field ébahi, et qui ne semble pas comprendre pourquoi ce politique dit aussi abruptement la vérité au peuple!

Rocard

Rocard explique simplement au journaliste qui joue le rôle du con qui ne comprend rien qu’avant 1973 il n’y avait pas de dette pour notre pays et que c’est depuis la loi de 1973 qui interdit à l’état de s’auto-financer, et donc de se financer sur les marchés privés avec intérêts, que la dette existe. Si l’on était resté avec le même principe financier qu’avant 1973 notre dette serait de 17% environ, aujourd’hui elle dépasse les 90% ce qui n’est pas pareil lorsqu’il faut décider des politiques publiques n’est-ce pas!

Rocard dit exactement la même chose que Marine Le pen au passage et qui explique pourquoi quelques citoyens engagés ont voté pour elle. On nous prend pour des cons! Il n’y a donc aucune raison de donner notre souveraineté à l’Europe et à la BCE bien au contraire puisque la BCE va garantir que l’on ne change pas de système financier! L’union européenne veut nous enfermer dans le piège de la dette pour mieux exiger de nous que nous abandonnons notre souveraineté et que nous vendons aux capitalistes nos bijoux de famille! Capice?

 Note: Faites tourner à Etienne Chouard!

Pour aller plus loin: Et si on faisait un référendum sur la loi de 1973?

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

Sommes-nous vraiment une société de progrès?

Il est bon parfois de s’asseoir tranquillement pour réfléchir deux minutes, pas beaucoup plus, sur la société dans laquelle nous vivons et si elle correspond au progrès dans lequel nous aimerions la voir baigner. A travers quelques exemples concrets on peut se faire une opinion assez précise de la direction dans laquelle un gouvernement veut faire aller son peuple.

Le progrès n’est-ce pas plus de démocratie?

Donner le pouvoir à des représentants est-ce la démocratie réelle?
Donner le pouvoir à des représentants est-ce la démocratie réelle?

Est-ce que nous pourrions penser légitimement que le progrès devrait nous faire aller vers plus de démocratie? Vers une démocratie plus participative, plus directe, dans laquelle les citoyens sont appelés de plus en plus souvent à exprimer leur avis. Cela passerait par exemple par l’utilisation toujours plus fréquente du référendum. Est-ce le cas aujourd’hui? A cette question je crois que l’on peut répondre franchement NON.

Le dernier référendum d’importance en France a montré que le peuple était capable de réfléchir en dehors de la propagande gouvernementale exercée alors par la coalition des deux puissants partis (qui en vérité ne font qu’un), l’UMPS, pour décider par lui-même ce qu’il pense être bon pour lui. Ce référendum était sur la poursuite ou non de cette construction européenne toujours plus libérale. Le peuple avait légitimement dit NON par référendum, le gouvernement via le parlement dira OUI deux années plus tard. 2005 est donc la date marquant la fracture nette entre le peuple et ses représentants. Depuis le référendum n’est plus de mise et est même carrément mis au rebut de notre société. Souvenons-nous de l’épisode grotesque où Papandréou en Grèce s’est fait mettre dehors par la coalition européenne au moment même où il envisageait de consulter son peuple.

Pourtant les français sont majoritairement pour son utilisation surtout lorsqu’il s’agit de leur imposer des codes sociétaux, des dogmes idéologiques, au nom du progrès (Lien). Le pire étant, pour moi personnellement, que la ministre qui s’oppose le plus férocement au référendum est l’ex-lieutenant de Ségolène Royal, Dominique Bertinotti, qui prônait la démocratie participative! (Lien). Cela n’empêche pas cette ministre (de progrès ?) militer pour le fond social juif unifié sur son blog (Lien)…

La reconnaissance de la pédophilie est-elle un progrès pour la société?

Abaisser toujours plus la majorité sexuelle est-ce un progrès?
Abaisser toujours plus la majorité sexuelle est-ce un progrès?

En 1977 en tout cas des signataires zélés défendaient le droit au progrès sexuel et à la diversité sexuelle de pouvoir s’exprimer légalement (Lien). Je vous conseille vivement d’aller voir les signataires de cette lettre et de faire la comparaison avec les personnalités qui sont mises en avant aujourd’hui au nom du progrès! Tenez vous y retrouverez entre autre le grand poète communiste Louis Aragon sur lequel l’Humanité n’en finit pas de nous faire pleurer (Lien), Jack Lang, JP Sartre, Olivier Revault d’Allones ou Philippe Sollers. N’est-ce pas encore les mêmes qui représentent aujourd’hui l’intelligence en notre nom à tous? Ne sont-ce pas eux qui sont consultés à tout bout de champ pour exprimer leur vision du « progrès » face à la réaction du peuple? Cette élite intellectuelle doit-elle nous imposer sa vision du progrès? C’est ce qu’elle fait en tout cas.

Voir la majorité sexuelle en Europe, continent de progrès s’il en est paraît-il, commencer à 13 ans pour l’Espagne (pays très avancée sur le mariage gay par ailleurs), à 14 ans en Allemagne, à 15 ans en France… (Lien), est-ce un progrès? Ou plutôt veut-on légaliser toujours plus la pédophilie puisque la majorité sexuelle d’un enfant ne correspond pas à sa majorité pénale (généralement 18 ans) montrant ainsi que la société reconnaît qu’à cet âge on n’est pas forcément conscient des choses et surtout qu’on n’est pas responsable!

Le féminisme est-il un progrès pour la société?

Le féminisme c'est ça pour vous?
Le féminisme c’est ça pour vous?

Le féminisme dérive de plus en plus vers la reconnaissance du droit pour les femmes à être des putes et à vivre comme des putes. Certes la liberté sexuelle est un droit pour tous (mais dans le respect de la légalité naturelle c’est-à-dire entre adultes consentants) mais est-là la priorité des femmes?
Il me semble que dans la nature l’être humain est scindé en deux: une entité masculine et une entité féminine. C’est génétique et rejoint en cela le monde animal. Il me semble (mais je peux me tromper) que l’entité féminine est vouée à « donner la vie », à enfanter pour l’être humain. Il me semble même que c’est sa « fonction » première non? Loin de moi de vouloir réduire la femme à un ventre mais j’essaye de cerner la priorité. Il me semble même que pour qu’une société humaine assure son renouvellement générationnel il faut que le couple homme-femme (oui parce que la procréation se fait naturellement entre un homme et une femme j’y reviendrai) fasse trois enfants. Il me semblerait donc normal sachant tout cela que la société humaine de progrès mette tout en œuvre pour assurer à la femme les conditions les plus sécurisées pour procréer. Est-ce le cas? Promouvoir sans cesse son émancipation de l’homme, son autonomie, l’explosion de la cellule familiale, la dégénérescence de l’union par le mariage, etc…et réduire la femme a un objet sexuel au nom du féminisme revendiqué est-ce véritablement un progrès pour l’humanité ou bien la reconnaissance de sa déchéance?

Le mariage gay et son corolaire l’adoption infantile est-il un progrès?

Et un homme avec un petit garçon?
Et un homme avec un petit garçon?

L’homosexualité existe c’est un fait contre lequel il ne sert à rien de lutter. Le progrès aura été de l’accepter. La société humaine aura mis le temps mais y sera plus ou moins bien parvenue aujourd’hui. Mais cette reconnaissance doit-elle s’accompagner de la revendication des mêmes droits qu’un couple naturel homme-femme voué, lui, à procréer? Une société de progrès doit-elle favoriser la déviance naturelle des choses ou bien au contraire favoriser la bonne marche naturelle des choses?

Regardez cette petite vidéo édifiante sur la façon dont la procréation est enseigné à l’école:

Pourquoi le mariage gay est-il si important pour une petite élite homosexuelle d’autant que la majorité des homosexuels n’en veulent pas? Parce que l’adoption n’est prévue que pour un couple marié. Tout simplement. Est-ce un progrès de savoir qu’un enfant va grandir dans un environnement avec deux papas et deux mamans, ou bien avec deux transsexuels? Un progrès pour qui? Pour l’enfant ou bien pour l’adulte déviant sexuellement? Dans une société lorsqu’au sein du gouvernement le ministre de la culture peut sereinement dire qu’il passe ses loisirs en Thaïlande pour y faire son tourisme sexuel sans que cela ne débouche sur une condamnation morale est-ce un progrès?

En fait il me semble que la révolution des mœurs de 1968 organisée par le pédophile Cohn-bendit, ne s’est pas arrêtée et qu’elle n’a pas de limite morale. Quel est le but recherché par cette petite élite intellectuelle, souvent juive, qui entend nous donner des leçons de progrès social et sociétal?

On pourrait même sortir du secteur sociétal et passer dans celui de l’économie.

Le droit du travail est-il un progrès?

Le progrès s'attaque aux droit des travailleurs. Un progrès?
Le progrès s’attaque aux droit des travailleurs. Un progrès?

On se rend bien compte si l’on suit l’inclinaison naturelle que l’humanité devrait s’émanciper peu à peu du travail pour vivre. Cet axiome est d’ailleurs déjà un esclavage si l’on veut. De quel droit naturel est-il dit que nous devrions travailler pour vivre et pour manger? En tout cas si l’on ne peut pas faire autrement aujourd’hui puisque l’argent est le nerf de la guerre sociale alors nos conditions de travail devraient au moins s’améliorer. On devrait travailler moins pour gagner plus et moins longtemps pour profiter plus de la vie (famille, loisirs, voyage, enrichissement personnel, lien social, lien inter-générationnel, spiritualité…). La retraite n’est pas une période d’oisiveté bien au contraire et elle pourrait être porteuse de solidification du lien social entre les âges. Or qu’en est-il aujourd’hui? On nous demande de travailler plus pour gagner moins et de le faire plus longtemps tout en diminuant nos retraites! Est-ce cela le progrès pour l’humanité moderne?

Oui mais on nous dit qu’il y a la crise, et bien justement! Notre société crée des millions de chômeurs n’est-ce pas plutôt l’heure de favoriser le temps de travail partagé tout en assurant à chacun de vivre dignement par la garanti d’un revenu universel (Lien)? Ne serait-ce pas là un vrai progrès pour l’ensemble de la société permettant à tout un chacun de vivre dignement tout en ayant conscience d’être utile à la société?

Le capitalisme libéral est-il un progrès?

Attali incarne-t-il un capitalisme de progrès?
Attali incarne-t-il un capitalisme de progrès?

La privatisation de tout est-il un progrès? Au nom du modernisme on nous demande de renoncer aux droits collectifs pourtant constituant une société humaine de progrès du moins il me semble. Ainsi donner à chacun le droit de se loger, de se chauffer, de manger dignement est un vrai progrès. La privatisation va à l’encontre de ce principe et oblige chacun à avoir les moyens de le faire. C’est donc instituer la loi de la jungle, la loi du plus riche. Est-ce un progrès pour une société humaine moderne? Ne devrions-nous pas être débarrassé des soucis matériels de base pour nous consacrer à de plus hautes œuvres? N’est-ce pas là un objectif d’une société humaine de progrès? Or il semble que tout soit fait pour nous empêcher d’atteindre un état matériel satisfaisant pour pouvoir s’émanciper intellectuellement et réfléchir sur la nature des choses. Des gens sont payés pour penser pour nous, il nous est donc interdit de vouloir y prétendre lorsque nous n’appartenons pas à la petite élite riche auto-suffisante.

Voyez ce qu’est le capitalisme libéral expliqué par Attali qui montre bien que le mécanisme d’enrichissement est celui d’achat/vente quel que soit la qualité du produit. C’est un mécanisme que contrôle parfaitement le juif comme il nous le dit lui-même, parce que cela est dans son esprit tout simplement non?

Le pouvoir qu’il soit économique, social, éducatif, religieux, sans contrepouvoir démocratique (donc venant directement du peuple ce que ne sont pas nos démocraties d’aujourd’hui) est-il un progrès pour notre société?

La laïcité est-elle un progrès pour l’humanité?

Le juif Peillon incarne-t-il la laïcité de progrès?
Le juif Peillon incarne-t-il la laïcité de progrès?

On pourrait se demander si une société sans Dieu est un progrès pour l’humanité. Si la non-reconnaissance officielle de la transcendance spirituelle est un progrès pour l’humanité.
On peut croire ou ne pas croire mais l’évolution humaine oblige à se conformer à des principes spirituels, ou des principes moraux, de base. Il me semble que notre évolution en tant qu’être humain devrait nous mener vers le meilleur, nous amener à ressortir ce que nous avons de meilleur au fond de nous non? Et donc de suivre des principes de base que l’on retrouve dans la religion catholique ou que l’on pioche simplement dans le bon sens populaire: Tu ne tueras point, tu ne voleras point, tu ne mentiras point, etc…Il me semble que notre vie doit nous amener à atteindre à cet état de sérénité et de sagesse qui nous assure le respect de notre entourage. Non?

Or que fait la laïcité concrètement? Elle s’acharne à détruire les fondations du catholicisme et, surtout, entend définir notre liberté à l’aune de son dogme (lien). pour cela elle interdit toute manifestation et toute réflexion qui ne va pas dans son sens. C’est ainsi qu’un gouvernement au nom de la laïcité interdit à l’enseignement catholique d’exprimer son opinion. N’est-ce pas outrepasser ses droits donnés par la société dans son ensemble que d’interdire à l’enseignement catholique d’être catholique? Ou bien de moquer le pape qui défend le sacrement du mariage? Surtout sachant que la laïcité loin d’être contre Dieu entend en fait imposer SON propre Dieu à tous! Car voyez-vous la laïcité a une religion bien définie et elle est juive (Lien). On peut donc se demander si le progrès pour la société française catholique est de suivre les enseignements de la judéo-maçonnerie…

A ce sujet je vous invite à écouter la nouvelle conférence magistrale de Pierre Hillard à Nice où il rentre, enfin, plus profondément dans ce qu’est le « cœur du nouvel ordre mondial » qui est comme chacun peut le voir aujourd’hui: juif. Ah non désolé cette conférence a été supprimée sur Dailymotion…Bizarre.

Merci à Chimicalangel pour avoir donné le lien de sa conférence à Nice sur le site libre d’Ubest1! (Lien)

Le progrès ne serait-ce pas la liberté d’expression? Peut-on parler de tout aujourd’hui librement? Oui on peut insulter Jésus, caricaturer Mohammed, dénoncer le lobby juif…ah non! Vous rentrez ici dans la zone interdite. L’holocauste, principe judaïque, doit être sacralisé pour que les Gentils viennent se prosterner au nom de la sainte shoah devant le peuple élu en lui remettant ni plus ni moins que son droit à vivre dignement entre ses mains. Est-ce un progrès pour l’humanité?

Voilà en tout cas quelques principes de progrès qui régissent notre société. Il y en a beaucoup d’autres et qui peuvent être démontrés aussi facilement. A nous de voir s’ils reflètent vraiment un progrès pour nous ou s’ils nous amènent toujours plus loin dans l’abjection. Ramener tout ce qui est sur Terre comme devant être une marchandise au nom d’une religion qui instruit que le paradis est sur Terre est que l’enrichissement est une reconnaissance de sa grandeur spirituelle, au détriment de la sacralisation du vivant et donc de sa reconnaissance à exister librement, est-ce un progrès spirituel pour notre société? Voilà une question fondamentale que nous devrions toutes et tous prendre le temps de nous poser.

Le gauchisme triomphant est-il donc un progrès pour notre société ou un idiot utile du système?

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Pour bien comprendre que cette « société de progrès » que l’on nous vend (c’est le mot avant de nous l’imposer par la force) ne vient pas de nulle part mais est bien un projet inhérent au judaïsme messianique. Cette étude de Pierre Hillard reprend les écrits du juif Mossadegh nous expliquant comment et pourquoi les juifs vont défendre systématiquement les droits des minorités contre les droits de la majorité:

Cette société de progrès que l’on nous impose est donc bien un projet juif pour nous imposer un monde nouveau, un nouvel ordre mondial, faisant des juifs le peuple intermédiaire, le prêtre, entre Dieu et les peuples Gentils. Pour les juifs la loi mosaïque, pour les goys le noachisme. Voilà le projet religieux du judaïsme messianique pour nos vies.

Le retour de la grande Russie.

La Russie est à l’honneur dans les médias français! Évidemment pas pour mettre en avant son modèle sociétal, son économie, son régime politique mais pour déplorer la fuite des artistes français vers ce nouvel eldorado citoyen! Pourquoi se tourner vers la Russie alors que Londres est un paradis fiscal à deux pas de chez nous? Parce que l’heure de la grande Russie est revenue.

La grande Russie est un autre empire.
La grande Russie est un autre empire.

1917 ou la destruction de la grande Russie.

Les révolutions jouent toutes au final contre les peuples.
Les révolutions jouent toutes au final contre les peuples.

Depuis 200 ans toutes les révolutions se font pour déboulonner les monarchies ou les régimes autocratiques pour les remplacer par des « républiques » et des « démocraties ». Depuis 1789 en France toutes les révolutions ont eu cet objectif et toutes les révolutions ont été initiées par la judéo-maçonnerie. 1917 n’y a pas échappé. La révolution s’est emparée du dernier régime monarchique d’Europe et le plus puissant d’alors. Il fallait déboulonner le Tsar pour une raison très simple: il est né russe! Il était donc patriote et fermement attaché à sa terre natale (comme tout être humain). Certes le tsarisme était un régime autocratique, comme l’est la monarchie, mais il avait une conscience du peuple, de l’histoire et de la tradition de ce grand pays.

Il fallait donc déboulonner le tsar pour pouvoir le remplacer par un autre régime autocratique mais dirigé par des gouvernants dont on sait à l’avance qu’ils seront en symbiose avec la finance international. On donnera au peuple l’illusion des Kolkhozes mais le pays sera dirigé par une main de fer encore plus sordide et violente que ne le fût jamais le régime tsariste. Un régime sous contrôle de la judéo-maçonnerie donc. Un régime qui s’efforcera de donner à la Russie les moyens de constituer un empire que l’on qualifiera de soviétique puis qu’ensuite on abandonnera (en 1999) pour le faire s’écrouler et espérer qu’il disparaisse de l’histoire pour laisser le champ libre à l’autre empire: l’atlantiste.

Russie

C’était tout le sens de cette première guerre mondiale que de détruire le tsarisme, constituer un empire soviétique contrôlant la moitié de l’Europe et du monde, puis l’achever en sapant ses fondations alors que naturellement c’est le pays le plus riche du monde de par ses ressources naturelles. L’empire soviétique jouera parfaitement son rôle d’épouvantail en préemptant le rôle du « socialiste » et montrant au final que cette politique étatique n’est pas viable pour les peuples faisant ainsi place nette pour le capitalisme libéral, le capitalisme marchand du négoce international maître des mers du monde.

En fait la Russie incarnait la puissance terrestre et l’empire atlantiste la puissance maritime. La deuxième guerre mondiale a acté la destruction de l’autre puissance terrestre qui avait d’ailleurs signé un pacte de non-agression, l’Allemagne, qui est passée sous contrôle de l’empire thalassocratique. La constitution de l’empire soviétique aura permis de regrouper de force des nations souveraines (Hongrie, Bulgarie, Tchécoslovaquie etc) dans un empire voué à disparaître car sapé de l’intérieur par la judéo-maçonnerie et sa « lumière ».

L’empire soviétique n’avait rien à voir avec la grande Russie tsariste.

L’ère Poutine et le retour de la grande Russie.

Vladimir Putin
Un homme fort pour une nation forte.

Avec l’élection de Poutine la Russie renoue avec sa tradition tsariste qui est une volonté d’indépendance vis-à-vis des puissances secrètes (oligarques, judéo-maçonnerie, lobbys démocrates). La Russie n’a jamais été une démocratie et le revendique! En renouant avec le tsarisme Poutine renoue les liens de la Russie avec elle-même. Il faudrait d’ailleurs se demander ce qu’apporte réellement la démocratie aux peuple si ce n’est la dictature des minorités et des sociétés secrètes.
Chouard pose d’ailleurs une bien bonne question: La démocratie représentative est-elle une imposture? (Lien), à laquelle je vous invite vivement à réfléchir.

Un régime autocratique dans un monde ouvert se doit d’être autoritaire pour faire face aux infiltrations étrangères et aux groupes de pressions instrumentalisés par l’empire adverse telles les révolutions colorées, le déploiement de missiles en Pologne ou dernièrement Pussy Riots qui s’attaque aux fondamentaux de la chrétienté orthodoxe russe avec laquelle a renoué Poutine après avoir été martyrisé sous le communisme soviétique.

Exemple de manipulation et de complot contre la Russie soviétique sapant la Russie de l’intérieur:

A la fin de la parenthèse soviétique incarnée par Elstine la Russie était exsangue économiquement au point que les médias occidentaux ont pu se gorger de la « fin de l’histoire ». Enfin la guerre idéologique avait pris fin par la victoire par KO du capitalisme libéral sur le « communisme », présenté comme étant le socialisme, pour la plus grande joie des familles croyait-on…On voit aujourd’hui ce qu’est le libéralisme économique débridé sans aucun contre-pouvoir étatique seul représentant du pouvoir du peuple. Encore faut-il bien entendu qu’il soit organisé différemment de ce qu’il est dans nos « démoncraties ». Il nous faut retrouver les fondements de la démocratie réelle. Or tant qu’elle n’existe pas l’autocratie a autant de légitimité que la démocratie si elle est approuvée par le peuple. Bizarrement les médias mainstream pointent toujours du doigt les difficultés électorales des régimes autocratiques mais oublient de s’en offusquer lorsqu’elles touchent la « grande démocratie ». Bush, W, était-il vraiment légitime lors de son accession au trône des USA?

L’autocratie a des défauts bien entendu puisque la contestation des décisions ne peut se faire que sous une forme tolérée par le régime et non par l’anarchie sponsorisée par l’étranger, mais elle a aussi des qualités.
La première d’entre elle est de renouer avec les racines historiques du pays ainsi que la tradition. La Russie n’en n’est pas comme en France à renier son histoire pour faire la place belle à l’histoire étrangère bien au contraire elle renoue avec la patriotisme le plus endurci qu’est enseigné par l’école militaire (Lien).
La Russie renoue donc avec son fil ancestral qu’est la puissance militaire inhérent à ce peuple. Mais il est à noter que contrairement à l’armée de l’empire thalassocratique qu’est l’Otan, l’armée russe n’a pas vocation à attaquer des pays pour les annexer mais à défendre les intérêts stratégiques russes comme en Ossétie du Sud (Georgie) dernièrement où le BHL financé par Soros avait tenté d’annexer une parcelle de la grande Russie au nez et à la barbe de Poutine. Mal lui en a pris.
C’est aussi le cas de la situation en Syrie où la Russie de Poutine tente de sauvegarder son port d’attache militaire stratégique en méditerranée ainsi que la position géopolitique de ce pays en soutenant le régime de Bachar El Assad avec qui elle a noué des liens forts. Autant que les USA avec les saouds par exemple…L’occident aimerait-il que la Russie finance l’opposition terroriste aux saouds?

L’ère Poutine a donc ressoudé la Russie sur une stratégie de puissance mondiale incarnant un pôle de la globalisation. Un pôle au moins aussi important que le pôle atlantiste pour les états non inféodés à la puissance de l’empire atlanto-sioniste comme l’est aujourd’hui la France. Pourtant notre tradition catholique nous rapprocherait plus de la Russie orthodoxe que des judéo-protestants non? Un rapprochement que les américains dans l’ombre essayent à tout prix de saper notamment en relançant la constitution de la grande Albanie (Lien).

L'empire thalassocratique britannique.
L’empire thalassocratique britannique.

On comprend donc bien que pour l’empire thallassocratique il faut à tout prix empêcher le renforcement de l’empire terrestre eurasiatique qui est le nœud de la domination sur le monde puisque le lieu où passent tous les pipelines et autres gazoducs, et est un pont commercial entre l’Europe et l’Asie sans avoir besoin de passer par la marine marchande contrôlée par l’empire thalassocratique…

Le retour de la grande Russie rend nostalgique de la grande France.

La grande France n'est pas la république judéo-maçonnique colonialiste!
La grande France n’est pas la république judéo-maçonnique colonialiste et raciste!

Il n’est donc pas anodin dans ces conditions de voir des personnalités françaises indépendantes déclarer leur amour pour la grande Russie comme le dit Depardieu dans sa lettre à Poutine(Lien). Ou bien comme Brigitte Bardot qui fait pression sur le gouvernement en se référant à la Russie et qui est moquée par…l’Humanité!(Lien). Un signe de ce que sont nos médias devenus entre les mains d’une seule et même puissance qui font tous passer le même message envers la Russie (Lien). L’empire occidental qui utilise les réseaux sociaux pour faire passer sa propagande et même déstabiliser directement Poutine ne annonçant sa mort par exemple! (Lien). Tous les moyens sont bons pour déstabiliser un adversaire et surtout sur les réseaux sociaux contrôlés de près par la CIA et la NSA.

Pourtant Poutine n’est pas un démon pour son peuple (Lien) comme d’ailleurs un Khadafi ou un Assad que l’occident veut à tout prix diaboliser. Bien au contraire ces pays en dehors de la domination du libéralisme économique parviennent à faire substituer une économie viable pour le peuple permettant la continuité du vivre ensemble. Ce que refuse absolument l’empire thallassocratique qui contrôle les mers via la City of London (Lloyd assurances) qui veut imposer dans ces pays une même économie de marché que dans ses dominions comme la France.
il est donc naturel de voir la représentant du FN français se rendre librement en Russie car elle incarne le retour à une nation forte et fière d’elle-même (Lien). Il en est de même pour la régime national-socialiste de Chavez à qui l’on souhaite le meilleur rétablissement possible.

Alors pendant que nous français nous devons faire avec un régime politique judéo-maçonnique totalement tournée vers l’atlanto-sionisme et qui sème le désespoir de plus en plus (Lien), il est normal que les nostalgiques de la grande France, monarchique et celle de De Gaulle, rêvent secrètement d’un rapprochement avec la grande Russie comme sait bien le faire l’Allemagne qui pour tenter de préserver son indépendance et ne pas se faire enfermer dans une vision euro-atlantiste unique. De même que l’Allemagne est aussi très présente en Chine. Voilà un pays qui défend d’abord son intérêt géostratégique ce que nous français n’avons plus le droit de faire depuis que nous sommes le pion de l’empire thallassocratique.

Pour une autre info: Prorussia.TV

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Comme je l’ai dit dans un autre billet il n’est pas question ici de se fondre dans la grande Russie qui par l’intermédiaire de Poutine fait aussi partie intégrante du nouvel ordre mondial surtout depuis qu’elle a rejoint l’OMC (Lien) qui n’est autre que la porte d’entrée économique. L’idée est de renforcer un contre-pouvoir à l’hégémonie atlanto-sioniste avant que celui-ci ne se transforme en dictature et nous enferme dans des choix (« avec ou contre nous! ») amenant invariablement à la guerre. L’empire de haine et de guerre n’est pas le russe jusqu’à preuve du contraire.

A lire donc: Ahmadinedjad, Poutine ou Chavez ne sont pas des résistants au NOM

Edit: Poutine désigné homme le plus influent du monde par Foreign Policy (Lien)