Israël veut annexer définitivement Gaza.

La situation à Gaza est de plus en plus tendue alors que les médias tendent à nous faire croire qu’Israël aurait la volonté d’un cessez-le-feu. Pas du tout. L’objectif derrière l’opération « Pilier de défense » est l’annexion complète et définitive de Gaza.

En finir avec les enclaves palestiniennes.

La diplomatie mondiale après l’intense bombardement de Gaza et la riposte (inoffensive) prétend chercher un cessez-le-feu. Toute la diplomatie mondiale? Non la grande absente de cette opération « Pilier de défense » et de ses conséquences est bien l’administration américaine qui se contente de soutenir le « droit d’Israël à se défendre » (Lire ICI):

La Maison Blanche pour sa part réaffirmé que « les tirs de roquettes en provenance de Gaza étaient le facteur déclenchant de ce conflit« , reconnaissant à Israël « le droit de se défendre et de décider de la tactique à utiliser« .

C’est donc bien clair les USA ont donné carte blanche au gouvernement Nethanyahu-Liebermann pour agir selon leurs volontés. Et leur volonté n’est pas de chercher un cessez-le-feu à tout prix comme essayent de vous le faire croire les médias occidentaux (Lire ICI). D’ailleurs comme préalable Liebermann demande à la résistance gazaoui de cesser toute riposte. Et les bombardements d’Israël doivent-ils cesser aussi? Personne ne l’exige en tout cas.

Les USA absents on retrouve encore une fois en première ligne, après la Libye, la France qui est le nouveau bras armé de l’Otan (donc l’empire americano-sioniste) dans le monde. Après avoir été le seul état jusqu’à présent à reconnaître l’alliance terroriste syrienne comme étant le représentant de la Syrie légitime, voilà que le ministre des affaires étrangères de l’état sioniste français Laurent Fabius veut se poser en défenseur de la paix dans la région. Mais c’est dur de justifier le grand écart qui consiste à alimenter la guerre en Syrie et se prétendre justicier de la paix en Israël (Lire ICI). La France en fait se positionne en avant-poste américain dans la région.

On pourrait donc croire que l’on se dirige vers la fin de la crise alors que bien au contraire elle va s’intensifier par finir par arriver à l’objectif: annexer définitivement Gaza. Pour plusieurs raisons:

  • A la knesset israélienne et dans les esprits israéliens trop c’est trop. Cette riposte gazaoui à coups de rockets même inoffensives n’est plus supportable car elle met en cause tout sentiment d’impunité. C’est ainsi qu’un parlementaire israélien peut appeler tranquillement à rasez Gaza sans être inquiété pour une incitation à la haine par Facebook qui de son côté est sans pitié avec les appels au djihad contre Israël. Le deux poids deux mesures en action comme d’habitude dans nos dictatures occidentales (Lire ICI).
La traduction dans le lien de l’article ci-dessus.

D’ailleurs dès avant le début de l’opération « Pilier de défense » Tsahal envisageait une opération militaire sur Gaza pour éradiquer le terrorisme une bonne fois pour toutes (Lire ICI).

L’envoyé du Qatar à Gaza avant le conflit avait défini les conditions de son soutien au Hamas en échange de (Lire ICI):

  • 1 – rompre l’alliance avec l’Iran.
    2 – entamer des négociations avec l’entité sioniste sans conditions préalables.
    3 – la reconnaissance d’ »Israël ».
    4 – la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’ »Israël » et abandonner la récupération de sa partie orientale.
    5 – Annoncer la fin de la résistance armée et entamer des négociations comme seule option de solution.

Ceci nous permet d’avoir une vue plus complète des objectifs sionistes dont le Qatar (qui abrite les frères musulmans de Tarik ramadan rappelons-le) en est le porte-parole.
Qu’en est-il donc? Le Qatar demande donc au Hamas de se soumettre intégralement aux vues sionistes ET de rompre avec l’Iran. C’est-à-dire qu’en cas de guerre contre l’Iran Israël ne veut pas avoir un risque de résistance venant de son territoire! Ce qui peut se comprendre de son point de vue et ce qui explique aussi pourquoi Israël n’arrêtera pas son offensive sur Gaza sans avoir obtenu satisfaction sur tous ces points. A priori il ne pourra pas les avoir. Je ne vois pas comment le Hamas pourrait justifier sa soumission? On va donc vers sa destruction pure et simple.

  • Cette opération a commencée avec la prise pour cible des médias internationaux (Lire ICI). Israël bombarde tous les médias présents en Palestine pour bien leur signifier qu’il ne fera aucun cadeau aux médias occidentaux trop complaisants avec les palestiniens, tout en jouant la propagande en disant qu’ils ont peur de voir les journalistes internationaux jouer le rôle de bouclier humain pour le Hamas les forçant ainsi à quitter la future zone de guerre et devenir la seule source officielle d’images (avec la Al-Jazeera peut-être…):

  • Voilà une autre possibilité ( Lire ICI) de justification d’une opération militaire terrestre israélienne à Gaza au nom de la défense du droit à l’information.
  • Il existe une autre raison qui est le calendrier. Mahmoud Abbas veut accélérer la reconnaissance à l’ONU de l’état palestinien. Une offensive vécue comme une provocation par l’entité sioniste. L’opération vise donc bien aussi à destituer Abbas pour l’empêcher de proposer sa résolution à l’ONU prévue le 29 novembre (Lire ICI).
  • Enfin dernière raison pour en finir avec l’indépendance de Gaza: le Gaz. Les réserves de Gaz gigantesques découvertes près d’Israël ( Lire ICI) ne peuvent profiter ni à un gouvernement libanais indépendant du pouvoir sioniste, ni à l’enclave gazaoui qui pourrait revendiquer un droit sur le gisement de gaz assurant ainsi son indépendance énergétique et financière, si la Palestine a un embryon de reconnaissance à l’ONU.

A noter pour donner un peu plus de consistance à l’alliance de l’Otan en Syrie que des intérêts turcs sont fortement impliqués dans le gaz israélien (Lire ICI). Les affaires prouvant bien le rôle de la Turquie pour aider à la déstabilisation de la Syrie malgré ses protestations par ailleurs contre le génocide à Gaza.

Voilà donc pour comprendre pourquoi Israël veut s’emparer définitivement de Gaza, et donc pourquoi il n’y aura pas de cessez-le-feu avant d’atteindre cet objectif. Israël veut avoir ensuite les coudées franches pour pouvoir attaquer enfin l’Iran. La Syrie allié potentiel de l’Iran même si elle ne sera pas détruite sera au moins soumise çà une guerre civile suffisante pour la paralyser militairement. Donc après la soumission de Gaza restera la cisjordanie dont le Qatar fait pression sur la Jordanie pour l’impliquer dans la reconquête de la cisjordanie et donc l’alliance militaire contre la Syrie.
Tout cela contribuera au final à construire ce grand Israël voulu par les sionistes qui est lui l’objectif suprême.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Je ne partage donc pas l’avis de Norman Finkestein sur l’opération « Pilier de défense »:

Edit: Thierry Meyssan pense aussi que la stratégie d’Israël est d’annexer Gaza:

Advertisements

24 réflexions sur “Israël veut annexer définitivement Gaza.

  1. Voilà ma première approche sur le sujet dont je ne connaissais pas les enjeux . Après des recherches pour construire mon article cela ma permise d’approcher plus près le conflit qui s’éternise depuis des décennies dont le but serait de défendre quoi au juste => la meilleure religion ?, quelques hectares de terre ?, l’égo des dirigeants ? … ect ….;

    http://lunesoleil23.wordpress.com/2012/11/22/pour-mieux-comprendre-ce-qui-se-passe-a-gaza/
    Voilà quelques pistes de réflexions qui n’a pas la prétention de donner des solutions miracles, ce n’est d’ailleurs pas le but de l’astrologie

  2. La naissance du sionisme – au dix-neuvième siècle, de nouveaux courants sociaux animèrent la société juive. L’émancipation des Juifs d’Europe apportée par la Révolution française sortit les Juifs du Ghetto et les exposa aux idées du monde moderne. Les concepts libéraux venus avec l’émancipation et les idées nationalistes modernes se mélangèrent avec les idées traditionnelles des Juifs au sujet d’Israël et de Sion. Le mariage de l' »amour de Sion » avec le nationalisme moderne commença d’abord parmi la communauté juive Sépharade (d’Espagne et de l’est de l’Europe), où la tradition de la vie dans la terre des Juifs et du retour à Sion étaient restée un but pratique plutôt qu’une aspiration messianique et où l’hébreu était une langue vivante. Le rabbin Yehuda Alcalay vivait dans ce qui devint ensuite la Yougoslavie. Il a publié les premiers écrits sionistes dans les années 1840. Bien que pratiquement oubliées, ses idées prirent racine parmi quelques Juifs européens. L’émancipation des Juifs provoqua en Europe un nouveau type de mouvement social et politique fortement antijuif. Dès la fin du 19ème siècle l’oppression des Juifs en Europe de l’Est a servi de catalyseur à l’émigration des Juifs en Palestine.

  3. J’avoue que je n’ai pas pris le temps de lire entierement l’article, mais je me suis arrete au terme inofensif qualifiant les tirs de roquettes du Hamas sur Israel…
    Vivant moi meme en Israel est dans une zone soumise a ces tirs regulierement depuis 4 ans, je peux te dire que ces roquettes son loin d’etre inoffensif. L’absence de degats serieux et de victimes plus nombreuses s’explique d’abord par la bonne preparation de la population (qui cours dans les abris lorsque l’alerte retentie), ensuite par l’efficacite du systeme antimissille « Dome de fer » qui arrette la majorite des tirs et enfin a l’armee qui veille est rend la tache des tireurs compliques les empechant d’ajuster leur tirs pour les rendre plus meurtrier.
    Il arrive cependant qu’un tir fasse mouche (ca a ete le cas plusieurs fois sur des ecoles par exemple) et dans ce cas l’abscence de victime est du a la clairevoyance des elus qui des qu’un risque est avere ferment les ecoles.
    Quand a la pretendue volontee des Israelien d’occupper la bande de gaza, je rappelle que ce territoire etait en effet habite par des israelien jusqu’en 2005, mais que depuis le gouvernement a decide de s’en retirer (sans contrepartie et en laissant en l’etat constructions, maisons, vergers, vignes, champs etc…). Si Israel avait la volonter d’occupper entierement ce territoire, pourquoi le quitter il y a 7 ans…
    Je suis conscient que ce commentaire va a l’encontre des orientations de ce blog, mais un contre argument venant justement d’une personne sur le terrain, peut etre aussi consctructif, non ?

    1. @ary vous vivez sur quelle TERRE sur quel Territoire ;j’ai honte le Générale De Gaulle avait raison de Dire que les Israéliens étaient des Dominateurs ,qui ne se satisferaient pas d’un pouce ,mais avaleraient Tout le Territoire
      Dieu reviendra chassera les envahisseurs ,
      Il faut savoir respecter le bien autrui quant-on veut qu’il vous respecte ,,combien de tuer avec les roquettes 10 et combien avec les bombes à l’uranium appauvri ,au phosphore c’est navrant que nous n’ayons plus d’Hommes d’Etats valable JUSTE

      1. Abeilles, si vous voulez comprendre la situation, retenez ces deux terribles mots des Lévites destruction-percecution, selon le talmud, je vous conseille l’excellent livre de « Douglas Reed », une brique de 700 pages, à lire à tete reposée, 25 euros, qui valent de l’or intellectuellement parlant, vous le trouverez sur http://www.KontreKulture.com, bonne lecture, Marc

      2. Abeilles, si vous voulez comprendre ce qui se passe, retenez ces deux mots: destruction-percecution, leit-motif des Lévites, mots horribles du Sionisme provenant du talmud, que vous découvrerez en lisant l’excellent livre de « Douglas Reed », une brique de 700 pages, à lire à tete repopsée, au prix de 25 euros, sur http://www.KontreKulture.com. Bonne lecture, Marc

    2. La Palestine a été habitée sans interruption depuis des dizaines de milliers d’années. On y a découvert des fossiles de l’homo Erectus, de l’homme de Neandertal et différents types entre ce dernier et l’homme moderne. A Jéricho, les archéologues ont trouvé du blé hybride EMER datant d’avant 8.000 B.C. Ce qui fait de Jéricho un des lieux d’activité agricole les plus anciens du monde. Les Amorrites, les Cananéens, et d’autres peuples sémites proches des Phéniciens de Tyr sont arrivés vers 2000 B.C. dans la région qui s’appelle alors le Pays de Canaan

  4. Sur le plan pur de la communication, nous pouvons remarquer la mise en œuvre de la technique dite « de dispersion » qui est souvent utilisée lorsqu’il s’agit de faire « passer » une pilule. Vous savez, attendre le mois de vacances pour annoncer la hausse du tarif d’électricité, parler de la dernière chanson de duschmol pendant que l’on ferme une entreprise, …. ce genre de choses.
    Dans notre cas, pour calmer nos esprits alors que l’on envisage certainement l’action d’envergure que le citoyen engagé avait prévu de longue date, commence une campagne sur le calendrier maya et ses prédictions (voir le portail orange) et les discours creux de chez baveux du président obamo.
    L’objectif est simple : dédramatiser pour faire tomber la pression réactive.

    C’est très très bon. On va mettre 18/20.

  5. Gazprom et Total pourraient se lancer dans la production de gaz en Israël. Les chances de Gazprom de participer au projet Léviathan sont assez élevées. Israël voit dans la compagnie russe l’un des plus sérieux candidats afin de participer à la mise en valeur du vaste champ pétrolier. Le français Total pourrait également faire partie de la coentreprise.

  6. J’ai un dégoût ,envers Tout ces Présidents ,ces Chefs d’Etats pacotille ,rien dans le pantalon tout dans le FRIC posséder les richesses en premier les vies humaine le RESPECT des Pays même petit ,je porte le drapeau Palestinien ,car tout les Présidents Saddam Kadhafi aidaient ce Peuple Fier ,et Courageux Que font les Musulmans AH OUI touchent des Aides pour les vacances logement ; Allocations ,Attention Allah ne veut pas de Mosquées partout ,en laissant massacrer leurs frères ,aujourd’hui les Musulmans en Europe sont aussi envoûtés par le bien Matériel ;notre Malheur ,

    1. les Néerlandais se sont mis en roue libre, jetant l’argent par les fenêtres pour financer un état providence qui payait un salaire aux étudiants, pendant des années d’études interminables et sans objet, produisant des tomates moins chères qu’au Maroc, etc… On voit déjà les parasites de tout poil en Israël, que ce soit les pseudo cinéastes gauchistes ou les faux bahourim yeshiva, saliver à la perspective des sinécures financées par l’état.

  7. « Le montant total de la valeur de ce gaz, à ce jour, est d’à peu près 240.000.000.000 de dollars (240 milliards), ce qui équivaut à l’activité économique totale d’Israël sur un an. Cette estimation est basée sur les prix du jour en Grande-Bretagne » selon le rapport.

    L’article de Bloomberg décrit par ailleurs les débats en cours en Israël sur la façon de gérer ces découvertes de gaz. Alors que beaucoup en Israël font du lobbying pour empêcher les exportations, nombreux sont égalementceux qui veulent le contraire, à savoir faire des profits rapides en vendant au maximum à l’étranger, grâce à de nouveaux pipelines ou par navire.

    Bloomberg a également souligné plusieurs défis stratégiques que doivent relever les décideurs israéliens, y compris les menaces sur la sécurité des champs gazier, des menaces qui inquiètent (ou peuvent inquiéter) les investisseurs potentiels.

    1. La Grèce aussi regorge de gaz et de pétrole récemment découverts au large de ses côtes méditerranéennes – mais apparemment cela lui a portée ‘malheur’ puisque les fossoyeurs ce sont déchaînés sur ce pays. Les Grecs sont-ils à ce point amnésiques ?….
      Je vous mets un lien, désolé en anglais, qui confirme mes dires – il est étonnant que personne ne fait allusion à çà _
      Could oil and gas discoveries solve Greece’s problems?http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite2_1_01/08/2012_455023

Les commentaires sont fermés.