Les crises convergent toutes vers l’effondrement inévitable et pourtant tout n’est pas perdu.

Nous vivons dans un monde en crises, en crises multiples, diverses et variées qui toutes se rejoignent pour finir par créer la crise finale, le chaos universel, l’effondrement de notre civilisation. Tout semble perdu inéluctablement…sauf notre avenir.

Notre civilisation fonce droit dans l’iceberg et c’est heureusement inévitable.

La crise environnementale, la crise du système économique, la crise morale, spirituelle et religieuses, toutes ses crises sont liées à notre soif de contrôle et de pouvoir sur la nature. Nous avons voulu vivre sans elle et montrer notre pouvoir divin en la contraignant à nous servir, en la pillant sans vergogne, pour satisfaire nos besoins individuels de puissance assujettie à la croissance éternelle de ses ressources.
La technologie, la science sont des outils conçus pour nous apprendre à nous éloigner de plus en plus de l’environnement naturel, pour nous enfermer dans la satisfaction de notre ego consumériste, de notre soif individuel de confort.

Nous avons voulu sortir du tout pour prouver que l’on pouvait être Dieu, que l’on pouvait créer de par nous-même un plan de développement qui ne permet que l’enrichissement de quelques-uns au détriment de la majorité pour être viable. Imaginons 7 milliards d’hommes riches! Ce serait un désastre écologique sans nom. Ce n’est pas imaginable. C’est bien pour cela que notre système de croissance éternelle ne peut fonctionner à terme et qu’il devra un jour prendre fin. Quand? C’est à nous de le décider.

On peut choisir bien sûr d’attendre avec ferveur qu’un messie vienne nous libérer de ce monde et emporte avec lui les justes et les bons pour les sauver, laissant les autres, la lie de l’humanité, dans l’enfer de la Nature vengeresse.

Il est pourtant naturel d’être averti de l’imminence de la fin de ce monde tant sa viabilité n’existe pas. C’est un monde mort né. Une civilisation qui a prospéré sur l’abandon des valeurs liant la vie entre elle. Tout fait partie de la Nature qui donne la vie et dont nous faisons partie. Nous avons peut-être une conscience plus développée mais elle doit être mise à son service, pour l’entretenir, la magnifier, la choyer pour qu’elle permette la vie de tous.
Au lieu de cela nous avons choisi la voie du développement tout azimut. Nous trouvons normal que les éléments biologiques naturels soient remplacés par des molécules chimiques dans nos aliments, dans la médecine. Nous pensons que la technologie nous permettra de nous libérer de l’emprise de la Nature qui nous contraint. Malgré nos hautes connaissances nous n’avons pas pu briser la chaîne de radiations terrestres pour aller sur la Lune, alors aller sur Mars ou ailleurs c’est un doux rêve que dans l’état de nos connaissances technologiques nous ne sommes pas prêts de réussir. Parce que nous nous sommes trompés de chemin technologique, nous avons ignoré les forces de la nature.

Aujourd’hui on pourrait créer des moteurs à air ou à eau parfaitement efficaces et suffisant pour nous déplacer. En mettant tout notre potentiel intellectuel sur ce développement nous pourrions faire un bond technologique important qui déboucherait, peut-être, sur un apport nous permettant de faire un bond en qualité de vie sur cette planète et au-delà.

La plus grande crise de toute, celle qui est à l’origine de toutes les crises, celle que la bible a qualifié de péché originel c’est la crise de notre ego. Nous sommes des enfants qui n’avons pas compris de l’importance de notre pouvoir. Pire ceux qui ont eux accès à des connaissances n’ont eu de cesse que de les garder pour eux pour conserver leur pouvoir de domination et de contrôle. Facile ensuite de railler les ignares, les incultes lorsqu’on les enfonce dans la boue de l’ignorance. Ce monde, cette civilisation est fausse, car elle vous fait croire que la science, que la technologie vont nous mener vers le bonheur éternel alors qu’en fait elle ne fait que nous enfermer dans le système, dans la matrice.

Alors la seule solution est que la matrice s’effondre sur elle-même. Auto-détruite car elle s’est dévorée de l’intérieur. Elle aura détruite toute forme de vie, toute envie de liberté de vivre. Elle aura nécrosée son âme. Cette civilisation mourra et alors? Sera-ce la fin? Nullement. Un autre monde devra renaître. Un monde bâti sur un ensemble de valeurs différent. Des valeurs qui font prendre conscience que nous sommes UN faisant partie de TOUT. Et que dans TOUT chaque UN est important. Chaque forme de vie trouve son utilité dans la chaîne de la vie. Notre objectif ne sera plus d’être indépendant pour croire vivre heureux mais comprendre qu’il nous faut être inter-dépendant avec la Nature et toutes les formes de vie. Nous sommes des enfants de la Nature, pas ses maîtres.

C’est donc en croyant que le monde va changer qu’il nous faut penser. Les crises sont inéluctables car elles sont inhérentes à la matrice construite sur le péché originel. Ayons conscience de la suite. Il nous faudra construire un autre avenir et l’on peut même commencer dès maintenant qui nous en empêche? Et puis chaque graine d’optimisme semée aujourd’hui fleurira demain.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Je remercie Peter Moore pour sa vidéo et sa magnifique inspiration. Je vous la conseille vivement il n’y a pas de mal à écouter l’autre:

Publicités

33 réflexions sur “Les crises convergent toutes vers l’effondrement inévitable et pourtant tout n’est pas perdu.

  1. @Suprême Assis,
    Avant la Bible, il y a eu plusieurs époques, la première antédiluvienne, qui vers sa fin a atteint un seuil de connaissance très évoluée aidée en cela par des créatures extra terrestres ou (anges rebelles), si tu veux les appeler autrement cela ne me dérange pas, (reptiliens comme certains pourquoi pas puisque finalement ils se sont rangés du côté de Satan le Serpent originel ou reptile).
    Depuis très longtemps je soupçonnais leur très grande avancée technologique, et je suis très heureux de constater que la science moderne me conforte dans mes suppositions. Aujourd’hui encore nous nous interrogeons sur certaines de leurs réalisations qui dépassent de loin nos compétences.
    D’ailleurs pour ce qui concerne les outils de communication et de stockage de l’information, sache que nos outils modernes sont très vulnérables, et à ce propos, j’ai moi-même perdu des données aux quelles je tenais pour avoir commis l’erreur d’avoir tardé à faire plusieurs copies.
    D’ailleurs les anciennes civilisations avancées ont compris que l’information qui pourrait la mieux franchir le temps, était de graver la pierre ou le roc en respectant certaines règles de construction pour améliorer les capacités de résister à l’érosion du temps, tout en témoignant de leur avancée technologique. Peut être certains ont-il voulu lancer un avertissement aux civilisations suivantes sachant que leur fin approchait.
    Pour ce qui est des hommes des cavernes, peut être demain c’est ce qui nous attend suite à un chaos de dimension planétaire, car trouver un refuge fait partie des nécessité de l’homme, au même titre que manger, se vêtir et autres…
    Il y a également longtemps que j’ai compris par l’expérience que « ce qui était vrai hier, ne l’est plus aujourd’hui, et que ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera pas demain ».
    Pour ce qui est du contenu de la Bible, je partage avec toi que son contenu est également historique, mais il s’agit d’un bref résumé car sinon il faudrait plusieurs Bibles ; mais il contient également des codes de vie en fonction des époques, d’une Sagesse qui dépasse la sagesse humaine, tout en éclairant les humains sur les règles d’hygiène et de sécurité, afin de protéger la santé physique et morale des individus. J’ai passé de nombreux autres points sous silence, pour abréger ; mais je ne veux surtout pas oublier l’aspect également prophétique de son contenu de notre civilisation qui s’est étendue sur quelques millénaires, tout en traitant de quelques points qui concerneront la civilisation qui nous succédera prochainement.
    Désolé si je te semble un peu long.

    1. La Mémoire est importante car elle décrit un processus évolutif et non un état de fait Si elle n’existait pas, on ne pourrait pas se rendre compte que les choses ont changé et on ne pourrait pas comprendre COMMENT elles ont changé
      Malheureusement, elle utilise des supports variables au cours de l’évolution Notre support à nous est numérique
      Rassurez-vous, vos informations ne sont pas perdues définitivement Elles existent sur un support psychique qui nous sera bientôt accesssible (ordinateur quantique et mémoire universelle).

      Sur le plan théorique les avancées sont importantes, il ne reste plus qu’un « détail » à régler, si j’ose dire : la production de « capsule ». Une capsule étant un « contenant » magnétique à l’intérieur duquel on glisserait une information quantique sous forme négative (une pellicule photo). Le récepteur n’aurait plus qu’à « développer » ce négatif.

      ATTENTION : impossible de « rien » cacher !!! tout le monde pourrait connaitre les petits secrets de tout le monde !!!! Le projet est ralenti pour les raisons que vous comprenez.

  2. L’exposé de la vidéo est basé sur la sagesse terrestre, puisque l’auteur fait abstraction de Dieu.
    Il énumère des conséquences liées elles aussi à une certaine sagesse humaine, mais il néglige un élément fondamental ou élément basique.
    Au début les premiers humains qui ont peuplé la Terre (Adam = 1er homme, Eve = Matrice des humains), ont été placés dans un Paradis, au Moyen orient ou berceau de l’humanité. Suite au rejet de l’autorité divine, pour assouvir leur désir d’autonomie, ils ont transformé progressivement la Terre en Enfer, pour avoir suivi les conseils de Satan = Opposant ; alors que le désir de DIEU était qu’ils étendent le Paradis à toute la Planète. Le projet s’en est trouvé momentanément remis à plus tard, et plus tard c’est bientôt, mais il ne pourra être concrétisé sans le retour aux choses fondamentales, en se laissant guider par la Sagesse céleste, en tournant totalement le dos à la sagesse Terrestre, animale et d’inspiration démoniaque. Ainsi l’homme retrouvera sa position dans le dessein Divin, tout comme l’exemple du fils prodigue.
    Cela ne pourra être réalisable que par l’élimination des obstacles, que sont la majorité des humains qui refusent de se soumettre à cette Sagesse Céleste et qui par ce fait se sont rangés dans l’Opposition sous la puissance du principal Opposant Satan, Satan et ses Légions de Démons seront eux aussi réduits à l’incapacité de nuire aux humains durant la période d’essai de 1000 ans, et c’est Jésus Christ qui régnera durant cette période pour la gloire de DIEU יהוה et pour le plus grand bonheur des humains. Mais avant cela se prépare la plus grande guerre du nom d’Armageddon, car il n’est pas question pour Satan de céder son Royaume sans effusion du sang humain. Durant cette phase de préparation, l’humanité connaitra une période très sombre, très difficile à supporter, « malheur aux femmes enceinte et à celles qui allaiteront en ces jours là ».
    Je n’ai fait qu’un très bref résumé de la Bible, qui explique le passé tout en donnant de nombreuses informations pour le futur proche et éloigné. La difficulté réside dans l’interprétation de certaines parties de son contenu, car il demeure inaccessible aux humains tant que l’Esprit Saint n’en a pas décidé autrement.
    Nous devons partir du principe que la clé du futur est cachée dans le passé, car c’est dans le passé que l’on fait les fondations du futur ; mais pour cela nous devons faire abstraction du formatage que nous avons subi, de peur que nous puissions résister à la caste dirigeante, tant politique que religieuse, ce n’est pas pour rien que la diffusion de la connaissance Biblique s’est faite au prix de beaucoup de sang et de sacrifices. Si ce livre n’était pas d’essence divine, il aurait été impossible qu’il survive autant de siècles et millénaires avec autant d’ennemis qui ont tout essayé pour la détruire, la destruction étant impossible ils ne leur restait plus que de la discréditer.

      1. Alors comment peut-on expliquer tant de divergence dans les religions qui prétendent croire dans le même livre ?
        Cela démontre que ce qui est dit est en grande contradiction ne serait ce que sur les points fondamentaux.
        Sans parler des points difficiles à comprendre, simplement sur les points basiques nous nous apercevons que dans nombre de religions, chacune prend ce qui l’arrange, donc rejette le reste.
        Dans un certain sens le Diable a également une connaissance assez riche de la Bible, puisqu’il l’a utilisé pour essayer de piéger le Christ lors de son passage sur Terre ; et il continue à travailler à la contredire afin de piéger les humains faute d’avoir réussi avec J. C..
        Satan n’a eu de cesse de l’exploiter pour l’action parallèle.
        Si la Bible est si complexe, c’est aussi pour empêcher Satan et ses Démons d’en comprendre la totalité des sens, afin qu’ils aient toujours une longueur de retard.
        Prenons l’exemple du prophète Daniel lorsqu’il écrivait sous inspiration divine, avouait humblement qu’il ne comprenait pas certaines parties, ce à quoi l’Ange le rassura lui disant que cela ne lui appartenait pas de connaitre, étant donné que c’était pour beaucoup plus tard ça ne le concernait pas car lui devait s’endormir dans la mort ; il ignorait donc qu’il écrivait cette partie la pour nous, et même nous sur certains points nous avons quelques zones d’ombre en attente d’une meilleure compréhension .

        1. Ben oui c’est ce qu’on appelle une interprétation. Les religions interprètent le livre suivant ce qu’on écrit les scribes au cours des siècles. Doit-on les prendre pour parole d’évangile? …

          1. Dans leur ensemble les scribes et rédacteurs des écrits sacrés, se sont montrés très sérieux dans leurs taches ; pour preuve lorsque l’on compare les copies très récentes du siècle dernier avec les textes des manuscrits anciens de la Mer morte, la variation est insignifiante, c’est quelque chose de très encourageant, surtout que toutes les langues subissent une mutation dans le temps ; tout comme le français du moyen âge diffère énormément du notre ; sans oublier que les traductions peuvent influer sur le sens profond des mots, car certains mots traduits peuvent alléger la valeur de ceux-ci, faute de trouver le mot qui convient le mieux.

      2. d’autant plus qu’il s’agit d’un assemblage de récits provenant d’auteurs différents et non d’un livre d’auteur.
        D’ailleurs en hébreu Bible s’écrit BBL qui signifie quelque chose comme « mélange » (Babel, Babylone, …)
        Dans les temps anciens, écrire était un luxe réservé à l’élite dominante.

        1. Connait-on un livre qui a mis 1600 ans pour être écrit (de 1513 av. notre ère à 98 de notre ère) par une quarantaine de rédacteurs dont la majorité ne se connaissaient pas. La Bible est une compilation de 66 livres et qui sont complémentaires en suivant un fil conducteur précis. Moïse l’a commencé et l’apôtre Jean l’a clôturé. Moïse en a écrit 5 (Pentateuque) + 1 (Job). A partir de Moïse, disons que le moment était venu pour DIEU de faire compiler sa Parole par écrit, et cela par l’intermédiaire d’humains pour les humains, éprouvant ainsi des sentiments semblables.
          Le rôle de Jésus Christ n’a pas été d’écrire avec de l’encre mais avec son sang, donc lui ne figure pas parmi les rédacteurs, par contre il a authentifié les écrits précédents ; car il a très bien connu tous les rédacteurs et a veillé à leur protection sous l’identité de Mickael (ou Michel l’Archange (chef de tous les Anges)).
          La Bible est un livre souvent critiqué mais jamais égalé. Aucun livre n’a autant marqué l’histoire de l’humanité, et a bénéficié des techniques les plus modernes de chaque époque afin de pouvoir devenir un livre à la portée de tous les humains quelle que soit leurs langues, même les plus modestes. Même Gutenberg a imprimé la Bible comme premier livre.

          1. On se rappelle que toute l’histoire du moyen-âge a été écrite par des moines confinés dans leur monastère. Quelle histoire nous ont-ils vraiment retranscrite? La vérité ou celle qui plaisait à l’église?
            Cela pour dire qu’il y a moult évangiles qui n’ont pas été admis dans la Bible (Enoch entre autres) qui décide? Qui choisit l’histoire écrite? Dieu ou les vainqueurs?

          2. oui PEDRO ce que vous dites est très beau mais vous oubliez que pour pouvoir écrire …. il faut un support, un outil et des choses à dire (des histoires). Avant la Bible, les hommes écrivaient sur les parois des cavernes, des tablettes d’argile et autres écorces d’arbre. Le véritable intérêt pour l’Évolution de ce recueil est son aspect transportable et manipulable (rouleaux de végétaux), comme peuvent l’être les clés USB ou les CD pour l’informatique.
            Quant au contenu …. l’intérêt est purement historique (romancé ?) et totalement périmé au regard de nos connaissances actuelles.

            Les véritables « envoyés » de Dieu, guides de l’Evolution n’ont jamais rien écrit. Et pour la bonne raison que les problèmes évolutifs sont essentiellement locaux. Les jours se suivent, certes, mais ne se ressemblent pas. Ce qui était vrai hier … ne le sera peut être pas demain. C’est ainsi.

          3. Tu nous gaves, tu parles comme un sioniste ameloque obnubilé par le peuple Juif ! assez de ce mensonge !

  3. merci une très bonne analyse ,mais l’optimisme pour moi ,ni est pas ,car remettre la pendule à l’heure sera douloureuse ,nous n’avons plus le choix ,je me demande cette génération nourrit aux produits chimique ,je crains pour leur immunitaire ,déjà des enfants font des malaises cardiaque ,au sport ,des allergies graves ,ces scientifiques payés pour ne pas étudier le danger des produits chimiques ,qu’ils consomment ,dès leur naissance ,si ce n’est pas dès la conception ,puis le biberon ,four à micro ondes ext le problème aujourd’hui les personnes ne digèrent plus les produits naturel ,je le vois avec le lait élément de base ,celle qui est habituée au lait (chimique) demi écrémé , je dis chimique car il y a très certainement un produit dedans ,pour le conserver ,pour le fabriquer ,j’ai lu que les animaux que nous consommons sont pratiquement tous nourrit au Soja importé OGM ,alors les antibiotiques ne seront plus efficace ,
    Aujourd’hui la génération presse-bouton ,robot ,voiture ,nourritures congelées ,plats cuisinés ,le pain blanc ,avant le pain noir ,mais vous avez raison nous ne pouvons plus aller de l’avant ,il faut un grand Bond en arrière ,pour repartir sur une nouvelle base
    Pauvres Riches l’écrivain norvégien Henrik Ibsen s’éleva avec force contre l’argent il s’écria un jour(( L’argent est peut-être l’écorce de toutes choses,,mais ce n’est pas le coeur ,Il vous apporte la nourriture ,mais pas l’appétit ;le médecin ,pas la santé;;des relations ;mais pas d’amis ;;des serviteurs ;mais pas le dévouement ;;des moments de joie .Mais ni la paix de l’âme ,;;ni le bonheur
    à enseigner dans nos écoles dès la maternelle ,

    1. oui, bien sûr, les idées sont globalement bonnes … mais les « prélats » continuent à se prélasser dans leurs beaux habits écarlates.
      L’Eglise, comme ils le prétendent, n’a jamais fait preuve d’humanisme. bien au contraire. Son Histoire est émaillée de carnages perpétrés au Nom d’un soi-disant Dieu chrétien. Elle ne fait que promouvoir l’aspect satanique de l’Etre.

  4. Belle prise de conscience. L’erreur de notre monde technologique est la notion d’infini. Autrement dit croissance exponentielle (ou accélérée) comme l’indique l’expansion accélérée de l’Univers.
    On s’aperçoit en fait que cette expansion est bornée et qu’il y a une limite à l’expansion …. nous dirons explosive.

    Sauf si nous parvenons à désamorcer la bombe.

    Plus que 5 semaines !

    1. J’ai confiance en le désamorçage de la bombe.
      Nous avons dépassé le pourcentage requis pour renverser la balance.
      Nous avons modifié notre avenir en choisissant de nous « réveiller ».
      Nous sommes maintenant, des millions à travailler notre Soi intérieur pour l’émergence de notre Etre Supérieur et donc, la dissolution de notre égo.
      Nous allons vers un monde basé sur l’Amour Universel.

      1. et vous avez raison Nous entrons actuellement dans le secteur un (fin de la phase préparatoire et lancement de la phase exécutive)
        soyez prêt (e)

  5. bien sur que non tout n’est pas perdu ; mais l’on veut nous faire croire le contraire ; l’on veut nous faire croire qu’il n’y a pas d’autre façon de vivre , de se nourrir , de se soigner , que celles qui nous est imposé par les malfrats qui éssaient de diriger le monde à leur manière ;pour ma part , je m’assois sur ces gens là , leurs loies , leurs  » réformes , leurs ordres , et je compte bien vivre comme je l’entend ; l’éssentiel est de rester honnête , si tant est que cela soit possible ; si les gens veulent un avenir pour les enfants qu’ils ont mis au monde , qu’ils prennent leur destin en main et surtout qu’ils ne comptent pas sur les dirigeants qui ne sont pas là pour leur bien ;

Les commentaires sont fermés.