Peuples d’Europe: RE-VO-LU-TION!

Il est temps de prendre notre destin en mains avant que l’oligarchie mondialiste ne mette définitivement la main sur nos pays, et éjecte toute idée de démocratie. Le 14 novembre 2012 les syndicats espagnols lancent la grève illimitée. Soyons solidaires avant qu’il ne soit trop tard et descendons nous aussi dans la rue! Organisons-nous pour éviter de nous heurter les uns les autres mais soyons déterminés à résister à l’impérialisme mondialiste! Non à l’internationalisme! Vive la révolution inter-nationale!

Les peuples d’Europe doivent se lever ensemble pour faire tomber cette dictature!

Je recopie intégralement le texte, que j’approuve, de France-Révolution:

Ca y est la date est bloquée du coté espagnol, le 14 novembre 2012 marquera le début d’une Grève Générale Illimitée (GGI), bien sur étant donné qu’il faut frapper fort, elle est illimitée, donc pas de date de fin…

Le peuple appelle à la gréve générale, pour le peuple, par le peuple !!!! derrière aucun parti politique !!!! il n’est plus questions de programmes politique de tel ou tel parti, ou d’idées, de pseudos débats…désormais le peuple doit se réveiller et le fera à partir du 14 novembre 2012 !!!!!!!!!!! Terminé cette pseudo démocratie, terminé les promesses non tenues…désormais c’est le peuple qui prend les commandes, et ceci dès le 14 novembre !! des pages facebook ont été lancées dès l’annonce de la date par les syndicats espagnols (aujourd’hui), des événements ont été mis en ligne…. maintenant il faut écrire des articles sur le plus de site possible (d’infos, d’actu….vos sites, blogs……) et sinon le bouche à oreille marchera très bien !! il faut que ce 14 novembre monopolise les médias !!!!

Chacun a de quoi faire ! Utilisons les médias en notre faveur pour une fois !!

Ceci étant dit, il faut ce concerter sur l’organisation d’une grève générale illimitée !

Quelques idées relevées un peu partout sur la toile et auxquelles je suis d’accord :

-se préparer : faire quelques réserves de nourriture et de produits de première nécessité, mettre de l’argent de côté.

– les agriculteurs, éleveurs et producteurs devraient s’organiser afin de nourrir et de vendre, en direct, leurs produits, et d’éviter de passer par la grande distribution. Se préparer des lieux où se réaliseront les échanges pendant la période de cette grève générale.

– les routiers pourraient bloquer le pays

– nous pourrions quant à nous créer la pénurie en faisant des réserves d’essence

– retirer nos espèces, vider nos comptes ; ça concerne donc l’argent, nous les toucherons alors au coeur, là où ça fait mal ! Prenons une matinée, où tous nous allons retirer notre argent !

– échangeons nos compétences entre nous, sans passer par le commerce

– que certains professeurs fassent grève mais gardent les petits de ceux qui sont occupés, que les femmes de ménage et ouvriers cessent de travailler pour leurs patrons, et utilisent leurs compétences pour les autres, afin que l’on voit bien que sans nous, ils ne sont rien !

La date est bloquée !!!!!!!!!! Organisez-vous, parlez-en autour de vous, faites le plus de bruit possible !!! le 14 novembre c’est bientôt, les espagnols et portugais seront au rendez-vous alors c’est le bon moment.

J’avais fais part aux syndicats espagnols qu’une grève générale illimitée devrait être organisée en même temps dans plusieurs pays d’Europe, je les avais relancés, le message a été entendu, je continue donc mon travail, je passe l’info, faites de même. Je vais également voir si du coté de l’Italie, de la Grèce et de l’Irlande une grève générale illimité qui débuterait le 14 novembre serait possible !!

Discutons de notre avenir.

Pour le Peuple, Par le Peuple !

El pueblo unido jamas sera vencido!

Note: On pourrait sur ce billet récolter les informations en provenance d’Europe concernant les actions, les organisations envisagées. On pourrait aussi s’informer localement.
En conséquence j’éditerai ce billet régulièrement s’il le faut. Amis citoyens engagés révolutionnaires le changement c’est maintenant! Et c’est de nous qu’il viendra pas de l’oligarchie. Et je rajoute ne nous laissons pas manipuler par les gauchistes internationalistes qui vont vouloir récupérer la révolution citoyenne. C’est une révolution des peuples souverains et non de l’internationale socialiste et communiste! C’est pour la libération totale des esprits et non pour se jeter entre les bras de la bête mondialiste de gauche.

 

42 réflexions sur “Peuples d’Europe: RE-VO-LU-TION!

  1. Nous ne déboucherons sur rien si nous ne sortons de cette Europe. Le rejet de cette nouvelle URSS doit être généralisée c’est la question primordiale sine qua non à toue libération du continent.

  2. Nous ne devons rien, nous ne paierons rien !!!

    Mon frère, ma sœur
    Pour ton peuple, il n’y a pas d’autre alternative
    Ou bien… ou bien…
    L’égoïsme ou le despotisme ?
    Et quand il vainc le despotisme
    Il est aussitôt gagné par l’égoïsme
    Les droits de l’homme n’y changeront rien
    Parce que l’homme est un ennemi pour l’homme
    Il ne songe à rien d’autre qu’à sa propre pomme

    Mon frère, ma sœur
    Ne cherche plus le peuple ailleurs qu’en toi-même
    Tu n’as ni frère, ni sœur… Sois le frère, sois la sœur
    de tous les abîmés, de tous les parsemés
    Qui ne savent plus où est leur intérêt
    Survivre ou faire semblant de vivre
    Non, le bonheur n’est pas dans le bonheur
    Mais dans la douleur
    Et ils ne triompheront pas sans cette douleur

    Mon frère, ma sœur
    Dis à ton peuple qu’il n’y a rien à instaurer
    Tant que la politique n’est pas restaurée
    Pas la peine de survivre tant qu’on ignore la fin à suivre
    L’humanisme n’est pas assez humain
    Ni l’homme assez malin
    Pour tendre la main à l’autre homme
    Charité n’est pas solidarité
    Sois solidaire et tu surmonteras ta précarité

    Mon frère, ma sœur
    Tu te donneras rendez-vous le 14 novembre
    Et dès que tu verras le premier homme
    Tu feras comme si tu avais vu toute l’humanité
    Tu le suivras sans rien lui demander
    Il te conduira jusque devant la porte
    Et elle s’ouvrira dès que tu auras prononcé le mot de passe :
    « pour prendre son destin en main
    Il faut cesser de croire au destin »

    No dévémos nada, No pagarémos nada !!!
    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/10/nous-ne-devons-rien/
    hermano mio, hermana mia
    Para tu gente, no hay otra alternativa
    O bien … o bien …
    El egoísmo o el despotismo?
    Y cuando el pueblo derrota el despotismo
    se deja conquistar de inmediato por el egoísmo
    Los derechos del ser humano no cambiarán nada
    Porque el hombre es enemigo del hombre
    Dado que él sólo piensa en su propia cara

    hermano mio, hermana mia
    No sigas buscando el pueblo fuera de ti mismo
    no tienes ni hermano ni hermana … Consigue ser el hermano, la hermana
    de todos los estropeados, de todos los esparcidos
    Quiénes no saben donde esta su propio interés
    Sobrevivir o fingir vivir
    No, la felicidad no se encuentra en la felicidad
    Pero en el dolor
    Y no triunfarán sin este dolor

    hermano mio, hermana mia,
    Dile a tu gente que no hay nada a establecer
    Ya que la política no esta restablecida
    No vale la pena sobrevivir mientras se ignora la finalidad
    El humanismo no es lo suficientemente humano
    Ni el ser humano lo suficientemente listo como
    para tender la mano hacia otro ser humano
    Caridad no es solidaridad
    Hazte solidario para sobrepasar tu inseguridad.

    hermano mio, hermana mia,
    concierta una cita para el dia 14 de noviembre
    Y tan pronto como veras al primer hombre
    Haz como si hubieras visto a toda la humanidad
    seguilo sin pedirle nada
    te llevaras hasta la puerta
    la cuál se abrirá en cuanto le daras la contraseña:
    « Para tomar su destino en mano
    Debemos dejar de creer en el destino « 

  3. Bon, voila un appel au réveil intelligent. Si le mouvement s’initie beaucoup de gens suivront. Une période de désordre est nécessaire, il faut s’organiser en conséquence.

    De ce que je peux savoir (du temps lointain où je m’étais présenté aux élections) le corps des forces de l’ordre (gendarmes et policiers) est en balance et il n’est pas sûr qu’il suivra sa hiérarchie. Il pourrait donc virer de notre côté. Reste les CRS et l’armée. Je suis en contact avec le commandant V…. (à la retraite maintenant) mais qui fut une figure de la force d’intervention (corps d’élite des CRS). Je vais lui demander son avis (c’est devenu un ami). On ne sait jamais. L’armée … ? je ne sais pas.

    Pour les banques, il est difficile d’opérer des retraits. Le système s’est protégé. On ne peut retirer que des sommes minimes via les distributeurs, pour les gros retraits il faut « passer commande ». Il est facile pour eux de ne pas approvisionner les distributeurs. Je propose à ceux qui ont des crédits à rembourser d’envoyer une lettre à leur banque pour reporter le prélèvement des deux prochaines échéances (je crois qu’on a droit à 2 reports par contrat). Je vais rédiger un modèle pour ceux qui seraient intéressés. Le résultat est garanti : privée de ressources énormes pendant deux mois, la banque ne peut payer ses propres échéances au système de refinancement NOMiste. Résultat garanti qui ne coûte …. qu’un timbre et reste légal (aucun risque de sanction). On peut fixer la période Novembre/Décembre ? ou Décembre/Janvier ?

    Reste le maintien d’un « ordre » …. là c’est un autre problème. Il faut attendre un peu. Juste un petit peu. Confiance.

  4. DIEGO…Approche… est-ce que tu as retiré tout l’argent que tu avais sur ton compte ?
    Yalla… qu’est-ce que tu attends … le 14 novembre, c’est demain… c’est demain, je te dis!
    JUAN… où tu étais ? Je te cherchais… je sais ce qui te chagrine, mon frère, tu te dis que cette grève générale illimitée va te coûter cher, très cher… parce que ton entreprise est privée… privée de quoi… tu ne t’es jamais posé la question, hombre!
    Je vais te le dire … privée de matière grise … comme toute entreprise aujourd’hui.
    LUIS… Ne me fais pas pleurer… lorsque je te vois sourire… ça me donne envie de mourir…

    L’Espagne agonise…
    Non! Nos dirigeants n’ont plus droit au chapitre… plus question de représentants… plus personne ne représentera le peuple.
    Le peuple va mettre fin à toute représentation…
    Il va enfin se faire entendre…
    Pour commencer, il doit s’entendre avec lui-même et forger de nouvelles ententes
    Grève générale illimitée…illimitée comme notre pauvre liberté
    Pour que le peuple se parle enfin
    Qu’il ouvre ses yeux au lieu de se boucher les oreilles
    Non le peuple n’a plus faim, ni soif, ni sommeil ! Il en a ras le bol !
    Il se réveille… et retrouve tout son orgueil
    Pas pour quelques euros de plus ou quelques euros de moins
    Il en est loin…
    C’est cette vie qui ne lui fait plus envie
    Cet avenir qui ne lui revient plus
    Ces pouvoirs qui ne peuvent plus rien pour lui
    Non, le peuple ne descend pas dans la rue
    Il est à la rue…
    Et c’est là qu’il va s’exploser comme une bombe ou y creuser enfin sa tombe!
    Le 14 novembre… parce que l’honneur…mes frères, mes sœurs… votre sens de l’honneur est plus important que votre propre vie.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/10/14-novembre/

    TRADUCTION de LUIS GARCIA

    … DIEGO enfoque … es que ha quitado todo el dinero que tenía en su cuenta?
    Yalla … ¿A qué esperas … 14 de noviembre es mañana … es mañana, te digo!
    JUAN … ¿dónde estabas? Estoy buscando … Yo sé lo que te molesta, mi hermano, usted dice que la huelga general va a costar, querida … porque su negocio es privado … ¿Qué privada … usted no pidió, hombre!
    Te voy a contar … materia gris privada … Como cualquier negocio hoy en día.
    LUIS … No me hagas llorar … Cuando te veo sonreír … me dan ganas de morir ..
    España se está muriendo …
    ¡No! Nuestros líderes no tienen derecho a capítulo … es una cuestión de los representantes de … nadie va a representar al pueblo.
    La gente se detendrá cualquier representación …
    Por último, se escuchará …
    En primer lugar, debe ponerse de acuerdo consigo mismo y forjar nuevos acuerdos
    Huelga general ilimitada … como nuestra libertad pobres
    Para la gente por fin habla
    Él abre los ojos en lugar de orejas
    No la gente no tiene más hambre, ni sed, ni sueño! Estaba cabreado!
    Se despierta … y recupera su orgullo
    No es para unos pocos euros más o menos unos pocos euros
    Es mucho …
    Es esta la vida que le hace sentirse como
    El futuro que se merece más
    Estos poderes pueden hacer nada por él
    No, la gente no va por la calle
    Es la calle …
    Y aquí es donde se va a explotar como una bomba o finalmente cavar su tumba!
    14 de noviembre … porque el honor … mis hermanos y hermanas … su sentido del honor es más importante que su propia vida.

      1. On s’en fout de la démocratie, il faut rétablir de la verticalité : le pouvoir vient d’en haut. La démocratie, c’est la fin de l’autorité, de la hiérarchie et on voit déjà ce que ça donne dans les familles où l’autorité a été abolie. On ne se choisit pas son père, on ne choisit pas son Dieu, on ne choisit pas son patron, son prof… donc on ne choisit pas son gouvernant sinon c’est le règne du « moi je » tout puissant, de l’orgueil et de l’égoïsme.
        Par ailleurs, je doute que le citoyen soit suffisamment qualifié pour savoir ce qui est bon pour lui et son pays.

        (Re)vive le Roi !

          1. Un certain Léon Degrelle a dit que la démocratie, c’est de la democrasse, et il avait bien raison, moi j’ajouterais, c’est de la démoncratie, car si le pouvoir vient de l’humain, c’est foutu d’avance, cfr la Révolution francaise et la terreur, la révolution Bolchévique, la révolution chinoise et j’en passe et des meilleures. Si l’autorité vient de Dieu, on aura la Paix, càd. la tranquilité dans l’ordre, en cela l’humain en est bien incapable, alors choisissons un monarque digne, qui choisira ses ministres, bien sur dument selectionés, et mis à l’epreuve. A ce moment la Monarchie sera établie sur le long terme, et serait jugée sur une génération, avec tous les pouvoirs qui lui sont dus. Mais comment trouver ce monarque? Là intervient le changement complet du citoyen, est-il d’accord d’abandonner sa prérogative d’un vote tous les x temps, et de s’en remettre à Dieu seul, qui agirait dans le choix judicieux pour la Patrie, c’est tout là tout l’enjeu, et comme la religion disparait de plus en plus, gros soucis…

          2. En quoi c’est du passé ? Je n’ai jamais compris cette objection. Parce que ça fait « Moyen-Age » ? Nous avons assassiné Louis XVI en 1793, figure du père du peuple que Dieu avait suscité pour le peuple de France

            La révolution doit d’abord se faire dans les coeurs et dans les âmes pour préparer le retour d’un véritable dirigeant digne de sa fonction. Tant que nous ne faisons pas ça, nous continuerons de subir les malédictions qui s’acharnent sur nous.

            « Je prie pour que mon sang ne retombe pas sur le peuple français ». Manifestement vu le torrent de haine anti catholique qui s’est répandu depuis 1789 cela n’a pas suffit.

          3. Le probléme d’une Autorité c’est la compétence. Est-ce que la compétence est inscrite dans les gènes ? Est-ce que la compétence est globale (dans tous les domaines) ? Est-ce que la compétence est innée ? …..

          4. Niveau compétences, un Roi, étant destiné à la fonction de gouverner, reçoit les meilleurs enseignements, formation, éducation dès sa naissance. De plus une politique efficace s’établit sur la durée et la continuité, sans rompre avec les prédécesseurs.
            Bref je suis très proche de Abed sur cette question.

          5. D’accord, mais ce principe monarchique est largement dépassé. Cela serait centralisé et ne pourrait en aucun cas convenir à une gestion globale (du globe). En conséquence, il faudrait plusieurs rois capables d’une entente sur les problèmes globaux. On en revient toujours au même schéma fédéral et au principe de domination. Désolé donc de ne pas suivre cette proposition.

            Il faut mettre en place un autre système …. plus collégial.

        1. Bravo, bien vu, maintenant il est temps de chercher qui veut annuler l’autorité. Je pense que ce sont ceux qui veulent tout détruire, patrie, religion, famille, morale. Que pensez-vous d’un certain Cohn Bendit bandito…Il est interdit d’interdire…Lisez je vous prie l’excellent livre de Douglas Reed, « La Controverse de Sion »Collection KontreKulture, http://www.kontrekulture.com. Salut.

          1. Je viens de finir le Reed, à lire vraiment en complément de « La Révolution Mondiale » de Nesta Webster. Et d’autres !😉

        2. N’oubliez pas la monarchie c’est aussi Charles VI qui envoya la France dans les fosses abyssales, c‘est aussi Louis XV, qui par le lamentable traité de Paris abandonna aux Anglo- saxons la suprématie mondiale, c’est aussi Louis XVI qui par mollesse génétique camouflée en humanisme nos infligea la république et ouvrit ainsi les portes de l’enfer pour des générations. D’autre part si on ne choisit pas sa religion, on n’est nullement condamné pour autant à la subir comme un inéluctable fatum, on peut en changer que je sache. S’il en était autrement le malheur des juifs seraient sans fin, car ils ne pourraient sortir de leur prison mentale.

          1. Oui, c’est pour cela qu’il ne faut pas mettre la décision dans les mains d’un seul individu. La peur des conséquences est un frein à l’exécution d’une décision nécessaire.
            Mettez ce choix décisionnel dans les mains d’une assemblée.

  5. Excellent, en effet il est temps de reprendre les choses en mains. Il est quand même malheureux de constater, que les français ne bougent plus, lorsque je les écoute …tout va pour le mieux ! A décharge pour eux, l’intoxication des médias pourris, judéo-maçoniques.

  6. Les révolutions se font toujours dans la violence, l »histoire en est témoin, quelques manifestations « pacifiques » ne suffiront jamais à déloger les bandes de pourris qui ont pris le contrôle. Les peuples devront malheureusement prendre les armes pour survivre et pour chasser cette dictature. Ils ne changeront pas leur politique, ils essaieront encore et encore de nous embobiner jusqu’à l’affrontement final. Cette révolution doit être puissante et violente, c’est la seule solution…

    1. La seule et authentique révolution non violente ne s’est encore jamais produite dans l’histoire. Celle-ci consisterait en une abstention généralisée dans tous les domaines touchant le politique, le social, l’économie et l’information c’est-à-dire une prise de conscience globale associée à une assomption de la créativité rendant ainsi caduc tout pouvoir. Permettez –moi de vous dire que nous en sommes humainement très loin.

  7. Nous sommes les 99,99%.
    NOUS SOMMES LE PEUPLE
    Peuple constitué d’employés et d’entrepreneurs.
    De rouges et de bleus
    De toutes les races de toutes les religions.
    De tous les horizons.

    L’oligarchie nous laisse le choix entre mourir de faim ou mourir lors d’une troisième guerre mondiale. Il y a urgence.
    Les vraies raisons de la crise:
    La crise n’est pas une crise économique ou politique mais la crise est monétaire et financière.
    Il n’y a jamais eu autant de richesses sur terre.
    Ce qui manque ce sont les moyens d’échange.
    Les escroqueries sont à tous les étages:
    *C’est le système monétaire qui est à l’origine des crises qui se succèdent depuis des siècles.
    Dans ce système l’argent n’est pas créé sous forme durable par l’état.
    L’argent est créé sous forme provisoire d’argent-dette par les banquiers.
    Tout argent en circulation représente une dette qui doit être rendue au banquier augmentée d’un intérêt.
    Çà ne peut pas marcher: les richesses sont là mais les moyens de les échanger sont retirés.
    *Ce système permet aux créateurs de la monnaie artificielle de contrôler les moyens d’informations.
    et donc de contrôler l’ensemble du système politique.
    *La bourse permet de faire de l’argent avec de l’argent sans créer de nouveaux biens, c’est une escroquerie.
    *Les impôts sur le revenu ne servent pas à la solidarité mais à rembourser les intérêts des emprunts des états qui ont laissé le pouvoir d’émission monétaire aux grands banquiers.
    *Les grands groupes ne payent pas d’impôts en faisant transiter leurs avoirs par des paradis fiscaux.
    *Seul le peuple paye taxes et impôts qui servent à financer le système de racket mondialisé: subventions et intérêts.
    L’aide aux états en difficulté sert à payer des intérêts aux banques qui ont prêté à ces état.
    Cet argent ne va pas dans l’économie réelle mais alimente la spéculation la plus ignoble de toutes: celle sur notre nourriture et celle sur les matières premières qui entraîne hausse des coûts de production et chômage.
    Les candidats que l’on nous propose lors des élections sont sous le contrôle des banquiers.
    Droite ou gauche le résultat sera le même:
    les banquiers agiteront leur marionnette.
    C’est guignol: cela permet de distraire l’attention du peuple du vrai problème: EUX LES BANQUIERS.
    Si un candidat indépendant parvient au pouvoir il est neutralisé.
    Le peuple n’a d’autre choix que de reprendre physiquement le pouvoir.

    COMMENT AGIR?

    Tout d’abord il ne faut jamais oublier que les forces de l’ordre sont des forces du peuple: elles doivent protéger le peuple.
    Le peuple doit reprendre physiquement le contrôle des centres de décisions.
    Le peuple exercera le pouvoir lorsque ce sera réalisé.
    Pour cela le peuple doit se réunir chaque Dimanche partout où se prennent les décisions.
    Ces réunions seront l’occasion de s’informer sur la réalité monétaire et économique à l’origine de la crise.
    Lorsque la marée humaine sera suffisamment importante nous demanderons aux forces de l’ordre de nous rejoindre.
    D’ici là il faut se garder de toute provocation et faire comprendre aux forces de l’ordre qu’ils sont actuellement au service d’un système pervers et mortifère.
    Les manifestants non-violents doivent se munir de solides baguettes pour contrôler les provocateurs.

    NOS REVENDICATIONS
    -Rétablissement de la démocratie via une constituante ou la lotocratie.
    -Que les élus du peuple reprennent le pouvoir d’émission monétaire.
    -Émission d’une monnaie pérenne basée sur le PIB.
    Cette monnaie servira à financer les travaux publics, les fonctionnaires et une allocation de base pour tous.
    -Le capital n’est plus le monopole d’une classe: Chaque citoyen porteur d’un bon projet à droit d’accès au capital pour réaliser son projet sans considération de classe sociale.
    -Confiscation des avoirs des banquiers et des spéculateurs.
    -Annulation de toutes les dettes.
    Pour comprendre que les dettes ne sont pas remboursables et qu’il n’y a pas d’autre solution que de les annuler rechercher sur le web: île des naufragés»et«argent dette»
    TRACT RECTO VERSO A IMPRIMER ET DISTRIBUER PARTOUT
    Dernière version du tract sur :
    pranakundalini.overblog.com

  8. Oui c’est une très bonne idée.Seulement elle est un peu prématurée.Une grève générale implique une réelle organisationet l’aval de la population.Ce n’est pas en trois semaines que vous parviendrez à celà.Les syndicats prostitués à l’empire freineront des quatres fers,aucun média mainstream ne relaiera le mouvement et la situation n’est pas encore assez dramatique aux yeux de beaucoup pour qu’ils s’engagent dans une grève générale.Par contre on peut commencer facilement à boycotter la saloperie qu’ils nous vendent à prix d’or.(Bouffe-énergie-infos)Préparons le printemps.Internet nous offre une quantité d’infos pratiques pour commencer à nous libérer du joug capitaliste.PS votre site commence à être piraté.Difficulté à laisser un commentaire.

  9. je vois que vous parlez de syndicats, c’est quoi puisque vous dites que ca se fait en dehors de toute politique ? un syndicat au départ c’est pareil corrompue .

    Je serai plutot pour la Résistance, la Révolution l’affrontement direct n’est pas adaptés a la situation Ils ont la force et la technologie pour nous mettre a genoux, plutot la résistance, le resistant est adepte d’une stratégie indirecte.le résistant pense l’action dans la durée. C’est avant tout un effort pour se préparer à la modification du contexte.
    Mais bien sur il faudrait en baver un peu et ça ………..

    échangeons nos compétences entre nous, sans passer par le commerce. ca oui.
    arretons portable , télé, internet, roulons que si c’est urgent boycot de tous produits de marque, des produits chimique, des produits comestique ect …..que tombe leur chiffres d’affaire. Vivons plus simplement, nous devons remettre en questions nos mode de consommation. et les syndicats oust.

    1. Deunys je viens de lire votre commentaire après avoir écris le mien.Je partage votre avis entièrement.La gratuité mot obscène pour l’oligarchie est certainement notre arme la plus sure car radicalement opposée au système en place.Jel’ai expérimenté à petite échelle et constaté qu’elle peut engendrer d’énormes potentialités.Savoir faire-Connaissances-Confiance.Je pense comme vous certainement que c’est la seule voie possible.

    2. Je suis d’accord avec vous mais il se trouve que l’Espagne va décréter la grève générale et il faut en profiter pour l’étendre à toute l’Europe. C’est une occasion à saisir de toute urgence!

  10. oui il est temps que la population se réveille et qu’elle ne se bouche plus les oreilles et les yeux il faut réagir vite avant que l’on ne soit plus rien

  11. IL faudrait comme en 1995 une grève illimité ,tout bloquer ,et comme les Grecs ,voila qu’ils vont leur faire vendre leurs Iles ,qui va les acheter a un prix dérisoire ,nous notre paquebot France est Vendu ,beaucoup dissent pourquoi se battre on ne possède plus rien Mais pour la Liberté des générations à venir ,tous en coeur comme en Grèce quelques Militaires dans les premiers rangs ,ils ont été Brave ,donné l’exemple à suivre

Les commentaires sont fermés.