La guerre civile se propage dans la zone euro!

 

Au bord de l’explosion.

Quelle est la conséquence de l’appartenance à la zone euro créée spécialement pour la prospérité, la paix et mon cul sur la commode? La guerre civile!
Notez bien que ce sont les deux premiers pays, avec le Portugal, qui sont sous perfusion de l’Europe et pour lequel un traité européen va être voté sans aucune consultation démocratique des peuples. Un traité qui va permettre à nos dirigeants de laisser emprunter la BCE pour rembourser les dettes des nations sans aucun contre-pouvoir puisque celle-ci sera libre et indépendante. Avec comme conséquence une uniformisation des taux d’intérêts pour tous les pays concernés,  qui sera moins pour les pays faibles économiquement et plus pour les pays forts. On comprend mieux pourquoi l’Allemagne résiste à ce calcul absurde qui la désavantagera au maximum alors qu’elle est en position de force! Ce qui revient à dire aussi, pour être bien clair, que les banques préfèrent se garantir le paiement de leurs taux d’intérêts par des pays forts que par des pays faibles.

Allons-nous enfin comprendre que cette construction européenne n’est qu’une illusion car bâtie uniquement sur des intérêts privés (banques et multinationales) au détriment de l’intérêt collectif. Si l’Europe permettait au moins de tirer socialement les pays vers le haut ce serait un bénéfice pour les peuples mais depuis 60 ans c’est plutôt l’inverse qui se produit! Pourquoi? parce que les intérêts privés ne veulent pas abandonner leur pouvoir et que les politiques roulent pour eux. Tout simplement.

Alors que nous promet cette zone euro? du chômage et la guerre civile. Où est le progrès humain là-dedans? Revivons-nous le XIXème siècle et la lutte pour le progrès social contre les mêmes intérêts privés? Toujours le même combat mais en pire car aujourd’hui on se bat pour garder le contrat social en l’état alors que l’UE est dans une démarche de libéralisation, c’est cela les garanties exigées par la troïka aux pays endettés en l’échange de financements, encore plus grande pour favoriser la loi de la jungle économique qui fait la joie des puissances.
Si l’on poursuit dans cette logique on ne peut que craindre le pire. Car une guerre civile c’est l’explosion sociale et qui dit explosion sociale dit totalitarisme. On en est très proche. La police est totalement sous contrôle et les humains qui la composent semblent totalement décérébrés et déconnectés des réalités vécues. A croire qu’ils n’ont pas de famille, pas d’amis…Jusqu’à quand va-t-on tolérer la déliquescence de ce monde? Lire ICI

Je vous rappelle que tout cela n’a qu’un but, asservir les peuples à l’engrenage de la dette perpétuelle, celle qui n’est pas remboursable et qui exigera donc toujours plus de sacrifices pour nous Lire ICI
En Grèce c’est toujours la même chose malgré le paiement de 130 milliards d’euros à ce pays! On ne peut pas combler un puits sans fond! Lire ICI
Enfin la contestation grandit au Portugal face à l’austérité! Lire ICI

Qu’en sera-t-il en France croyez-vous quand notre gouvernement, socialiste, va annoncer ses mesures draconiennes? Car notre tour va venir prochainement c’est inéluctable. Laisserons-nous faire ou descendrons-nous dans la rue pour défendre le peu qu’il nous reste? Le seul choix que nous laisse cette cure d’austérité européenne c’est la guerre civile! Il est beau ce début de XXI ème siècle…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

 

 

 

Publicités

24 réflexions sur “La guerre civile se propage dans la zone euro!

  1. Il suffit de travailler pour. Regardez sur lenil.com, y a peut-être des solutions au niveau individuel. Plus toi, plus toi, plus toi … ça constitue le collectif où c’est à nous d’agir et non de manifester.

    1. j’ai regardé le site « le nil.com » mais c’est aussi un site dans les mains de la nouvelle mouvance écologique qui font la promotion des panneaux solaires et donc je suppose aussi du projet iter. c’est ce que j’appelle de fausses bonnes alternatives car avec tout ça bonjour le réchauffement climatique sans parler du fait que de mon simple point de vue personnel, cela mettra en danger le système solaire à force de trop activer ses rayons. Et le projet Iter c’est encore du nucleaire, ils se lancent dans l’aventure sans se soucier des conséquences comme d’habitude. Serait-ce l’écologie « propre » qui va provoquer l’apocalypse à la fin des temps ? je me pose la question. je me passerais bien du faux soleil sur la terre (iter) comme on se passerait bien du faux Israel sur la terre, porte malheur pour l’humanité entière.

  2. la guerre civile …..ben c’est ce qu’ils veulent les crétins d’en haut , tout pays confondus ; ils vont surtout faire en sorte de diviser les citoyens entre eux , travailleurs , chomeurs contre crs ; ensuite ils pourront instaurer des couvre feux , et l’on ne pourra plus mettre le nez dehors sauf pour aller bosser et encore ;

  3. « Une récession qui s’aggrave et des mouvements sociaux qui se durcissent sous le poids de l’austérité, des marchés qui s’affolent et la Catalogne qui menace de faire sécession: tout est réuni pour que le premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, accepte enfin l’aide de l’Europe. »

    il utilise le mécontentement des peuples pour soumettre les pays a l’UE
    même les manifestations son détourner de leur but premier.

    « Le refus obstiné du premier ministre espagnol Mariano Rajoy de solliciter l’aide de l’Europe touche probablement à sa fin. »
    http://lexpansion.lexpress.fr/economie/l-espagne-craque-de-partout_340108.html

  4. Le même sans les fautes

    PROJET DE TRACT QUE CHACUN PEUT IMPRIMER ET DISTRIBUER
    Nous sommes les 99,99%.
    NOUS SOMMES LE PEUPLE
    Peuple constitué d’employés et d’entrepreneurs.
    De rouges et de bleus
    De toutes les religions.
    De tous les horizons

    L’oligarchie nous laisse le choix entre mourir de faim ou mourir lors
    d’une troisième guerre mondiale.
    Il y a urgence.
    Les vraies raisons de la crise :
    La crise n’est pas une crise économique ou politique mais une crise
    monétaire et financière.
    Il n’y a jamais eu autant de richesses sur terre ce qui manque ce sont les
    moyens d’échange.
    Escroqueries à tous les étages.
    *C’est le système monétaire qui est à l’origine des crises qui se
    succèdent depuis des siècles.
    Dans ce système l’argent n’est pas créé sous forme pérenne par l’état.
    mais sous forme provisoire d’argent-dette par les banquiers.
    Tout argent en circulation représente une dette qui doit faire retour aux
    banquiers grossie de l’intérêt.
    Çà ne peut pas marcher : les richesses sont là mais les moyens de les
    échanger sont retirés de la circulation.
    *Ce système permet aux créateurs de la monnaie artificielle de contrôler
    les moyens d’informations.
    et donc l’ensemble du système politique.
    *La bourse permet de faire de l’argent avec de l’argent sans créer de
    nouveaux biens, c’est une escroquerie.
    *Les impôts sur le revenu ne servent pas à la solidarité mais à rembourser
    les intérêts d’emprunts de l’état qui s’est laissé déposséder de son
    pouvoir d’émission monétaire.
    *Les grands groupes ne payent pas d’impôts en faisant transiter leurs
    avoirs par des paradis fiscaux.
    *Seul le peuple paye taxes et impôts qui servent à financer le système
    de racket mondialisé: subventions et intérêts.

    Les candidats que l’on nous propose lors des élections sont sous le
    contrôle des banquiers.
    droite ou gauche le résultat sera le même : les banquiers agiteront leur
    marionnette.
    C’est guignol : cela permet de distraire l’attention du peuple du vrai
    problème : EUX LES BANQUIERS.
    Si un candidat indépendant parvenait au pouvoir il se ferait assassiner.
    Le peuple n’a d’autre choix que de reprendre physiquement le pouvoir.

    COMMENT AGIR ?
    Tout d’abord les forces armées et de police sont des forces du peuple :
    elles doivent protéger le peuple, il faut garder cela en tête.
    Le peuple doit reprendre physiquement le contrôle des centres de décisions.
    et exercer le pouvoir lorsque ce sera réalisé.
    Pour cela il doit se réunir chaque Dimanche partout en France, en Europe
    partout ou se prennent les décisions.
    Ces réunions seront l’occasion de s’informer sur la réalité monétaire et
    économique à l’origine de la crise.
    Lorsque la marée humaine sera suffisamment importante nous demanderons aux
    forces de l’ordre de nous rejoindre.
    D’ici là il faut se garder de toute provocation et faire comprendre aux
    forces de l’ordre qu’ils sont au service des brigands.
    Les manifestants non-violents doivent se munir de solides baguettes pour
    contrôler les provocateurs.
    NOS REVENDICATIONS
    -Rétablissement de la démocratie via une constituante ou la lotocratie.
    -Que les élus du peuple reprennent le pouvoir d’émission monétaire.
    -Émission d’une monnaie pérenne basée sur le PIB pour financer travaux
    publics, fonctionnaires et une allocation de base pour tous.
    -Le capital n’est plus le monopole d’une classe : Chaque citoyen porteur
    d’un bon projet à droit d’accès au capital pour réaliser son projet sans
    considération d’origine sociale.
    -Confiscation des avoirs des banquiers et des boursiers.
    -Annulation de toutes les dettes.

    1. je ne suis pas une spécialiste mais au lieu de demander l’annulation de toutes les dettes ne devrait-on pas insister plutot sur l’annulation des INTERETS des dettes, ce serait déjà pas mal non ? J’aimerais bien trouver ce genre de réunion tous les dimanches mais je n’en connais pas.

      1. Faut démarrer: C’est a toi, à nous tous de réunir quelques amis qui se mettent d’accord sur le texte (éventuellement modifié) et vous allez tracter et discuter dans la rue.

        Sinon depuis le temps que le système perdure le principal des prêts n’est pas remboursable à cause des intérêts qui ont étés prélevés jusque maintenant.
        Il faut faire table rase et repartir de zero
        Video fondamentale à rajouter dans le texte:

  5. PROJET DE TRACT QUE CHACUN PEUT IMPRIMER ET DISTRIBUER
    Nous sommes les 99,99%.
    NOUS SOMMES LE PEUPLE
    Peuple constitué d’employés et d’entrepreneurs.
    De rouges et de bleus
    De toutes les religions.
    De tous les horizons

    L’oligarchie nous laisse le choix entre mourir de faim ou mourir lors d’une troisième guerre mondiale.
    Il y a urgence.
    Les vraies raisons de la crise :
    La crise n’est pas une crise économique ou politique mais une crise monétaire et financière.
    Il n’y a jamais eu autant de richesses sur terre ce qui manque ce sont les moyens d’échange.
    Escroqueries à tous les étages.
    *C’est le système monétaire qui est à l’origine des crises qui se succèdent depuis des siècles.
    Dans ce système l’argent n’est pas créé sous forme pérenne par l’état.
    Mais sous forme provisoire d’argent-dette par les banquiers.
    Tout argent en circulation représente une dette qui doit faire retour aux banquiers grossi de l’intérêt.
    Çà ne peut pas marcher : les richesses sont là mais les moyens de les échanger sont retirés de la circulation.
    *Ce système permet aux créateurs de la monnaie artificielle de contrôler les moyens d’informations.
    Et donc l’ensemble du système politique.
    *La bourse permet de faire de l’argent avec de l’argent sans créer de nouveaux biens c’est une escroquerie.
    *Les impôts sur le revenu ne servent pas à la solidarité mais a rembourser les intérêts d’emprunts de l’état qui s’est laissé déposséder de son pouvoir d’émission monétaire.
    *Les grands groupes ne payent pas d’impôts en faisant transiter leurs avoirs par des paradis fiscaux.
    *Seuls le peuple paye taxes et impôts qui servent à financer le système de racket mondialisé: subventions et intérêts.

    Les candidats que l’on nous propose lors des élections sont sous le contrôle des banquiers.
    Droite ou gauche le résultat sera le même : les banquiers agiteront leur marionnette.
    C’est guignol : cela permet de distraire l’attention du peuple du vrai problème : EUX LES BANQUIERS.
    Si un candidat indépendant parvenait au pouvoir il se ferait assassiner.
    Le peuple n’a d’autre choix que de reprendre physiquement le pouvoir.

    COMMENT AGIR ?
    Tout d’abord les forces armées et de police sont des forces du peuple : elles doivent protéger le peuple, il faut garder cela en tête.
    Le peuple doit reprendre physiquement le contrôle des centres de décisions.
    Et exercer le pouvoir lorsque ce sera réalisé.
    Pour cela il doit se réunir chaque Dimanche partout en France, en Europe partout ou se prennent les décisions.
    Ces réunions seront l’occasion de s’informer sur la réalité monétaire et économique à l’origine de la crise.
    Lorsque la marée humaine sera suffisamment importante nous demanderons aux forces de l’ordre de nous rejoindre.
    D’ici là il faut se garder de toute provocation et faire comprendre aux forces de l’ordre qu’ils sont au service des brigands.
    Les manifestants non-violents doivent se munir de solides baguettes pour contrôler les provocateurs.
    NOS REVENDICATIONS
    -Rétablissement de la démocratie via une constituante ou la lotocratie.
    -Que les élus du peuple reprenne le pouvoir d’émission monétaire.
    -Émission d’une monnaie pérenne basée sur le PIB pour financer travaux publics, fonctionnaires et une allocation de base pour tous.
    -Le capital n’est plus le monopole d’une classe : Chaque citoyen porteur d’un bon projet à droit d’accès au capital pour réaliser son projet sans considération d’origine sociale.
    -Confiscation des avoir des banquiers et des boursiers.
    -Annulation de toutes les dettes.

        1. On peut laisser aussi les commentateurs s’exprimer et apporter leurs modifications s’ils le souhaitent. C’est un bon projet collectif que de savoir comment porter avec justesse la bonne parole au peuple.

        1. tout a fait d’accord . Il faut regarder les choses en face soit nous agissons maintenant, soit il sera trop tard les mesures draconiennes des banksters doivent cesser . Sinon le peuple reprendra le pouvoir par la force . Et il aura bien raison .

Les commentaires sont fermés.