Vers le Sionistan.

 

Le Sionistan s’établira sur les décombres de ce monde.

 

Le Sionistan c’est l’établissement d’un gouvernement mondial sous contrôle d’une idéologie messianique, et qui implique la destruction de toutes les nations pour permettre la domination du peuple élu de ce Dieu. Nous vivons en ce moment même l’établissement final du Sionistan et donc sa réussite ou son échec. Cela passera par une dernière guerre mondial favorisant la destruction des nations dans le sens où elles devront toutes se positionner pour ou contre cette guerre et ainsi valider le pouvoir des sionistes au sein des nations mondiales. Une fois celle-ci déclenchée plus rien n’empêchera l’établissement du Sionistan qui sera une dictature économique libérale favorable à l’esclavage des peuples, à la ségrégation raciale et sociale, à l’eugénisme, au culte de Moloch, au satanisme.

 

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

 

Publicités

43 réflexions sur “Vers le Sionistan.

  1. Salut à tous,
    Non, je ne crois pas qu’il y aura de Sionistan, malgré les apparences. L’époque que nous vivons est une époque de révélations et le citoyen engagé :)) s’y colle :))!!!!! Je crois que c’est Einstein (pas sûr) qui disait que l’obscurité n’existe pas, n’étant qu’absence de Lumière. Et cette Lumière se réfléchit de mieux en mieux en nous au fur et à meseure que nous tournons vers Elle. Rien ne sera plus jamais « comme avant » . Nous sommes instamment priés de porter notre regard ailleurs, vers cet « espace » au-delà de nous, là où nous sommes tous unis.
    Merci encore frère citoyen de veiller.

    1. 😆 pas besoin d’être sorti de la cuisse de Jupiter pour comprendre que la lumière n’existe pas sans l’obscurité, le blanc sans le noir, pair sans impair, haut sans bas, etc…
      Le contraire non plus d’ailleurs ! 🙄

      Chacun peut accepter cette vérité sans avoir recours à une quelconque citation !!!

          1. Ecoute la vidéo attentivement

            tu as écris : <> afin de confirmer les écris de « Daniel »
            sauf que « Daniel » à écris <>
            Ce qui est différent pour moi,car la lumière Est et sera, avec ou peut être, bientôt sans l’obscurité.
            Le monde divin n’a qu’une seule vérité, tous le reste n’est que mensonge. Ces mensonges existent pour te permettre d’Être, sinon tu baignerais dans une étincelante vérité, qui enlèverai ton libre arbitre.
            Einstein essaye de nous l’expliquer ,
            L’Homme invente des mots d’opposition ou de négation pour créer des limites, ce qui lui permet éventuellement d’imaginer
            « l’il-limitée » ou « l’in-fini ».

          2. A DSL les flèches ont mies le bazar dans le message d’après

            Ecoute la vidéo attentivement
            tu as écris : pas besoin d’être sorti de la cuisse de Jupiter pour comprendre que la lumière n’existe pas sans l’obscurité
            afin de confirmer les écris de “Daniel”
            sauf que “Daniel” à écris
            c’est Einstein (pas sûr) qui disait que l’obscurité n’existe pas, n’étant qu’absence de Lumière.

  2. Bonjour,

    Je pense qu’il faut voir l’avis de ceux qui vivent a coté de l’entité criminelle d’israel pour comprendre a quel stade les sionsites sont arrivés … cela fait 3 jours ou 4 le grand revolutionnaire Sayed Hassan Nasralla le chef du hezbollah a fait la une de tous les medias confondus de l’entté criminelle, ils les a mis a nu . en fait le nouvel ordre mondial se joue en syrie et en iran, israel attaquera l’iran parce qu’elle n’a pas d’autres choix en fait elle a 2 choix :

    1/ construire de nouveaux murs pour se « proteger » (d’ailleurs c’est ce que la mythologie islamique racconte : la coalition judeo-chretienne « les sionistes » vont s’enprisonner par eux meme sur un endroit de la terre a ce moment la ils vont TOUS disparaitre , ils vont etre EXTERMINéS par les musulmans oui exterminés jusqu’au dernier ca sera un vrai massacre pour donner une nouvelle leçon aux criminels, ca TOUS les musulmans le savent et rigolent lorsqu’ils voient les sionsites construire des murs un peu partout pour preparer leurs extermination)

    2/- israel attaquera l’iran a ce moment la l’iran repliquera par attaquer toutes les bases americaines dans la region « meme si israel attaque sans l’aide des USa les bases americaines seront TOUTES des cibles iraniennes et bien sur un torrent de misiiles qui vont s’abattre sur israel et le hezbollah occupera le « jalil » occupé par l’entité criminelle a part ce que la resistance palestinienne pro-iranienne va faire subir aux colons

    Conclusion : il n’y aura pas de sionistan, désolé.

  3. Le Dieu du peuple d’Israël avant Jésus Christ est le Vrai Dieu, par contre l’Israël à partir de l’an 70 de notre ère n’est plus son peuple élu ; la destruction du temple de Jérusalem en a confirmé la fin, il est au même niveau que tous les autres peuples quoiqu’ils en pensent, ainsi en a décidé le Vrai Dieu יהוה ou YAHWEH (YHWH). Avant la venue du Messie Israël a joué un rôle important dans le dessein Divin ; le Judaïsme a servi de Tuteur jusqu’à Christ.
    Aujourd’hui certains d’entre eux jouent un rôle important dans le dessein de Satan, mais ils sont loin d’être les seuls. Ce qu’il faut être conscient, c’est que si la Puissance détenue par le Vrai Dieu et toute son armée céleste est de loin supérieure ; il n’empêche que les troupes de Satan sont numériquement plus nombreuses grâce à tous ses serviteurs humains.
    De toute manière à un moment précis Satan jouera le rôle que Dieu a prévu afin de justifier son intervention ; mais avant cela des moments très difficiles nous attendent.

  4. Il semble que le lien entre les 3 religions soit le judaisme qui a créé les 2 autres. Le judaisme lui-même serait copié sur les cultes paiens antérieurs notamment l’Epopée de Gilgamesh, le culte de Mithra, les écoles des mystères (Isis/Osiris, Mythe d’Eleusis,;;;), l’Hindouisme (voir les Lois de Manou). La création des religions bat de nouveau son plein et ce sont les même qui sèment la confusion. Batistes, évangélistes, créationnisme, satanisme etc. Etc. tout ça en reprenant des données ici et là dans les sources anciennes. Et tout ça pour empêcher aux gens de connaître le vrai Dieu, lequel à mon sens n’a aucunement besoin de religion et de sectes tire-fric pour se manifester au monde. Quelques liens

    http://christianisme.homily-service.net/paien.html
    http://www.biblecoran.net/t79-les-origines-du-catholicisme-le-culte-de-mithra
    http://www.masonica-gra.ch/18_mithra.html
    http://secretebase.free.fr/religions/symboles/fetes/fetes.htm
    http://www.les-oratoires.asso.fr/sources-sacrees-fontaines-de-devotion

    1. oui ! va lire le blog de dana Goldstein ! le Dieu des Juifs est mythologique, si Dieu est, il es areligieux ! au-delà de ce cirque !

    2. @MARIE : bravo pour cette affirmation :
      « Et tout ça pour empêcher aux gens de connaître le vrai Dieu, lequel à mon sens n’a aucunement besoin de religion et de sectes tire-fric pour se manifester au monde »

      Une « religion » au sens étymologique est faite pour « relier » des individus sur une croyance commune … autaire. Si elle avait un sens aux époques anciennes que vous citez en référence aux évènements que vivaient ensemble ces communautés, elle perd ce sens dans notre civilisation moderne qui raccourcit les distances.

      On peut alors très bien comprendre que certains veulent « unifier » les religions en une seule qui serait dominante. Nous penserions alors tous la même chose. Est-ce bien là l’objectif du vrai Dieu ?

  5. Oui, certes, nous y allons tout droit … et même le processus s’accélère (comme l’expansion de l’Univers). Mais il ne faut pas oublier une réalité somme toute bien naturelle : l’Avenir d’un système dépend de la diversification de ses composants.

    Un seul composant … et la fiabilité diminue ! Gare à ceux qui mettent tous leurs œufs dans le même panier ! Eugénisme, vous avez dit eugénisme ? Un seul spermatozoïde pour une seule ovule ?

      1. ?. Vous voulez dire « procréation artificielle » Sans doute ?

        Dans tous les cas, qu’elle soit naturelle ou artificielle, et pour qu’elle soit viable, il faut une « diversité ». Une tâche rouge sur un pull over du même rouge … ne se voit pas

  6. Comment vous dire les choses en toute simplicité.

    Sans l’observation de la Création et la découverte de la Créature au fond de mon âme, je ne pourrais pas connaitre le Créateur.

    En sachant que nous ne sommes plus « esprit » mais argile dépendant de la chair à cause de ces derniers siècles, il nous faut faire un travaille plus qu’énorme sur nous même pour commencer à raisonner comme des Hommes.

    Si ils nous ont formatés pour devenir des bébés perdus dans la voie lactée, c’est pour que les livres deviennent des simples jouets.

    La vérité elle est d’abord dans le cœur de celui qui sait regarder, les aveugles la chercheront de partout sauf là où il le faut impérativement.

    Franchement je l’ai compris très très jeune, donc pour moi c’est normal quand je dis que les gents vont vomir le poison qui permet aux puissants de se jouer de nous.

  7. A propos du Sionistan :

    Question : le gouvernement mondial serait-il :
    a) Politique ;
    b) Religieux ;
    c) Les deux à la fois ?

    N’oublions jamais que nos premières Lois nous viennent d’un livre religieux qui s’appelle la Bible (Torah), et que ce livre fut suivi –pour confirmer le premier-, d’un autre livre qui s’appelle : le Nouveau Testament.

    Le premier livre (Torah), nous a instauré –voire même imposé au monde entier, La Loi-, le deuxième (le Nouveau Testament), nous l’a fait accepter, par le représentant de Dieu, son fils mort pour nos péchés sur la croix : Jésus.

    Quant au troisième : le Coran, (quelques siècles plus tard), il a permis à la population de l’époque, et même encore aujourd’hui de recevoir par un prophète les rappels de la Loi Divine de Dieu.

    Ces trois cas de figures sont à étudier de très près. Car, les comprendre nous permettraient une réelle liberté de pensée.

    Si, élucider le « mystère » des écritures qui nous dominent comme : l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le troisième que l’on appelle le Coran, pouvaient être analysés et compris, nous pourrions enfin mettre à jour les « différences » qui nous séparent.

    Car il est impossible que toutes ces écritures –issu d’un même Dieu, d’une même parole- puissent être contradictoires. Non ?

    Comment peut-on avoir un livre qui nous parle de la création de l’Homme et de la Femme, et qui instaure des Lois, soit suivi d’un autre –qui parle du représentant officiel de Dieu-, qui ne soit pas reconnu par les écrivains Lévites du premier Livre, et qu’un troisième livre vienne confirmer le premier livre ainsi que le second, sans être reconnu par les deux précédents au nom du même Dieu ? C’est une vraie question…

    Nous aurions-nous caché quelque chose ?

    « Bien évidemment non », nous dirons les religieux chrétiens catholiques, puisque Jésus nous parle et certifie le premier Livre de la Torah, à travers cette fameuse phrase écrite dans Matthieu 5.17 : « Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes. Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Jésus qui malgré toute sa bonne volonté, le monde juif ne le reconnaît pas comme Messie.

    Nous aurions-nous caché quelque chose ? Une fois de plus, « bien évidemment non… » nous dirons les religieux musulman, puisque Mohammed nous parle et nous certifie non seulement le premier Livre – au travers de tous ses personnages historiques : Abraham, Moïse et tant d’autres-, mais reconnais aussi le personnage de Jésus comme s’appelant (Ïsä), ainsi que Marie.

    Car dans les faits, nous retrouvons maints exemples et recoupements de ces écritures. Presque tous les récits historiques du Coran ont un pendant biblique. Figurent en bonne place : Adam, Noé, Abraham (mentionné quelque soixante-dix fois dans vingt-cinq Sourates différentes et dont le nom constitue le titre de la Sourate 14), Ismaël, Lot, Joseph (à qui la Sourate 12 est consacrée) Moïse (dont le nom apparaît dans quatre Sourates différentes), Saul, David, Salomon, Elie, Job, Jonas dont la Sourate 10 porte le nom).

    L’histoire de la création et de la chute d’Adam est citée cinq fois, celle du déluge est citée huit fois, celle de Sodome est citée huit fois.

    En fait, le Coran contient plus de parallèles avec le Pentateuque qu’avec n’importe quelle autre partie de la Bible.

    Du Nouveau Testament, Zacharie, Jean le Baptiste, Jésus (‘Ïsä) et Marie sont les seuls personnages mis en valeur dans le Coran. Une étude comparée des récits coraniques et bibliques ne révèle aucune dépendance verbale [aucune citation textuelle.

    La question est la suivante : Dieu aurait-il voulu diviser ses créatures au travers de multiples prophètes et écritures ?

    Comme je n’en doute pas, vous possédez et avez consultés tous les ouvrages dont vous discutez, et les avez tous consultés, je vous laisse juges sur le sujet qui nous importe à tous :

    Le Sionisme, aurait-il mis en place, et cultiverait-il, au cours de son histoire -de l’histoire-, un gouvernement mondial, basé sur le séparatisme des religions qu’il a élaboré lui-même ?

    Relayeur Français anti-désinformation.

      1. Citoyen Engagé, comme tu es comme moi en ce moment, dans Douglas Reed, tu comprends exactement ce que je veux dire, et ce que mon intuition me disais lorsque j’expliquais qu’il était bizarre qu’une religion comme l’Islam soit en dehors de la religion juive. Et que je l’exprimais en ces termes :
        Bonjour Citoyen Engagé.
        Comme tu le dis :”Pour te le dire franchement je pense que l’Islam est une création du judaïsme “.
        Je le pense profondément moi-même aussi. Je n’ai pas le temps de développer, mais comme l’Islam est en droite ligne à la suite des manipulations du Nouveau Testament, lui- même assujettit à l’Ancien Testament, (j’écoute depuis quelques mois Radio Chrétienne Française, RCF). Je ne vois pas pourquoi le Coran ne serait pas une manipulation créée par les créateurs de la Torah.
        Voici l’extrait d’un courrier que j’ai envoyé à une amie, il y quelques semaines sur mes recherches et réflexions sur ce thème:
        « J’ai décidé de m’attaquer sérieusement à l’arnaque biblique mais surtout au Nouveau Testament, qui n’est que le sous-produit du premier livre hébraïque. J’en apprends de belles sur les manipulations historiques de l’image du fameux Jésus, par les différents Conciles qui se sont succédé.
        Je suis parti de la question suivante : “Quand la mondialisation a-t-elle commencé ?” Pour arriver à la conclusion : “Seul le monothéisme hébraïque propagé mondialement possède en lui les racines de cette pensée globale”.
        J’avais déjà décortiqué l’Ancien Testament bien sûr, où l’on peut y trouver des aberrations monumentales, mais le Nouveau Testament, avec l’image d’un Jésus pacificateur passe facilement en dehors de l’analyse.
        Une autre question qui me vînt à l’esprit fût : “Mais pourquoi les juifs qui ne reconnaissent pas la chrétienté laisse la Bible (la Torah, les cinq livres) en libre circulation avec accolé à elle, le Nouveau Testament (qui est dans les faits historiques un livre dissident, ne jamais l’oublier !), et que le Coran lui, est distribué à part.
        Conclusion : création des premières divisions par la manipulation, qui va crescendo.
        De plus, j’écoute en ce moment “Radio Chrétienne Français” (RCF), ce qui fait que je suis constamment branché sur le sujet. Et je peux entendre au travers de différentes émissions, que les pauvres chrétiens catholiques manipulés dans les grandes largeurs ne cessent de se mettre à plat ventre devant les écrits de l’Ancien Testament, afin de coller au plus près à la pensée juive, qui, elle-même ne les reconnaît absolument pas.
        Donc les juifs gagnent sur trois tableaux :
        1° Ils vivent en autarcie religieuse (le judaïsme),
        2° Des individus (chrétiens catholiques) font la promotion de leur pensée sans y être inclus, tout en n’y étant esclaves.
        3° Le Coran qui aurait dû être inclus à la suite du Nouveau Testament (puisqu’il parle également de la même chose : le monothéisme des patriarches, et d’un prophète) a été dès le début mis de côté.
        En résumé : historiquement et symboliquement:
        1° La Torah est la base,
        2° le Nouveau Testament est un sous-produit et
        3° le Coran est carrément un ennemi visé par les deux précédentes congrégations (judaïsme et christianisme).
        Car n’oublions pas que dans l’histoire, les chrétiens ont fait le sale boulot des juifs,(comme dirait Alain Soral) à travers les croisades. Très très fort. Du Grand Art !
        Donc au cours de tous les Conciles ( qu’il faut étudier), à commencer par le premier –Concile de Jérusalem, Ier siècle-, les juifs à travers leur nouvel outils et icone (Nouveau Testament et Jésus) ont bricolé une nouvelle religion (pour les goyim) qui s’appelle : le christianisme de Jésus Christo », dont aucun historien de l’époque n’a jamais entendu parler!!!
        Exactement comme l’absence de preuves de l’existence de Moïse, des juifs esclaves en Egypte et leur exode, ou bien, le Royaume Unifié des rois David et Salomon que je résume ainsi :
        1° inexistence de données archéologiques,
        2° inexactitude des datations,
        3° absence d’écrits.
        On nage dans la plus vertigineuse des manipulations mentales jamais créées sur terre. Et c’est d’ailleurs une vraie question : qui a bien pu vouloir, et pu, mettre sur pied ce diabolique plan planétaire et antédiluvien, avec une précision aussi lointaine, quant aux buts à atteindre ?
        J’avoue que ce plan est proprement extraordinaire dans sa conception, sur l’idée du long terme. Bon, je vous laisse et à bientôt. Si vous avez un avis, ne vous gênez surtout pas. Relayeur »
        Comme tu le vois, Citoyen Engagé, je cherche également de mon côté à comprendre ce lien entre Judaïsme, Christianisme et Islam. Et je suis certain que la réponse est d’une simplicité évidente.
        A plus.
        Relayeur Français

        1. Attention aux explications hâtives et à ce que la théorie du complot ne devienne une fin en soi. Et si complot il y a, celui-ci fait partie d’un ensemble plus vaste donc le complot lui-même ne serait qu’une partie. Dés l’origine de la torah il y a 4OOO ans ce complot est annoncé, notamment à travers la descendance d’Abraham. Et voici pour ceux que ça intéresse, un extrait théologique du livre de l’abbé Julios Meinvielle « les juifs dans les mystères de l’Histoire » : téléchargeable sur le net.

          ISMAËL ET ISAAC
          Sur quoi repose donc la grandeur d’Israël, selon les desseins divins ?
          Pour le montrer, Dieu donne à Abraham deux fils. L’un de son esclave Agar, qui naît d’une façon courante et naturelle,
          et reçoit le nom d’Ismaël. L’autre que, contre tout espoir, lui enfante sa femme Sarah dans sa vieillesse, conformément à
          la promesse de Dieu, et qui est appelé Isaac.
          Avec Isaac et avec sa descendance après lui, Dieu confirme le pacte conclu avec Abraham. A Ismaël, le Seigneur oc-
          troie aussi une bénédiction purement matérielle, lui promettant de le faire chef d’un grand peuple. De cet Ismaël descen-
          dent les Arabes actuels, qui se sont opposés si âprement à l’entrée des juifs en Palestine. Comme Ismaël, le fils de l’es-
          clave, se moquait d’Isaac et le persécutait, Abraham, sur l’instance de Sarah sa femme et conformément à l’ordre de
          Dieu, dut le mettre à la porte de chez lui. (Voir la Genèse, ch 21)
          Que signifient ces deux fils d’Abraham, Ismaël et Isaac ? Paul, le grand Apôtre des mystères de Dieu, nous ex-
          plique qu’en Ismaël et Isaac sont préfigurés deux peuples. ( Paul aux Galates, 4)
          Ismaël qui naît le premier d’Abraham comme fruit naturel de son esclave Agar, figure la Synagogue des juifs, qui se
          fait gloire de venir de la chair d’Abraham. Isaac par contre, qui naît miraculeusement d’après la promesse divine, de la
          stérile Sarah, représente et figure l’Eglise, qui est née, comme Isaac, par la foi en la promesse du Christ.
          Ce n’est donc pas la descendance charnelle d’Abraham qui sauve, mais son union spirituelle par la foi au Christ.
          Le peuple juif formé en Abraham, ce n’est pas précisément par son union charnelle avec Abraham, mais en s’assimi-
          lant dans la foi, en croyant au Christ, qu’il pourra atteindre son salut.
          Tous ceux qui s’unissent au Christ forment la descendance bienheureuse d’Abraham et des Patriarches, et sont l’objet
          des Divines Promesses. L’Eglise est Sarah rendue féconde par la vertu de Dieu. L’esprit vivifie, et la chair, au contraire,
          ne vaut rien, dira plus tard Jésus-Christ. ( Jean, 6).
          Pourrait-il arriver que ce peuple, ou une partie de ce peuple, uni par des liens charnels à Abraham, croie que cette
          seule union généalogique soit celle qui justifie et qui sauve ?
          Si. Cela pouvait arriver. Et c’est arrivé… Et pour le préfigurer, commente l’Apôtre Paul, Dieu fit en sorte
          «qu’Abraham eut deux fils, l’un de l’esclave et l’autre de la femme libre. Mais celui de l’esclave naquit selon la chair ; au contraire, celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse.»
          Tout cela fut dit par allégorie pour signifier que le simple fait d’une union charnelle à Abraham est représenté en Is-
          maël, le fils de l’esclave, et l’imitation d’Abraham par la foi en Jésus-Christ figure en Isaac, le fils de la Promesse.
          Aussi faut-il distinguer entre les vrais israélites, parce qu’ils imitèrent sa foi en Dieu en croyant en Jésus-Christ – ce
          sont eux figurés par Isaac – et les Israélites qui descendent d’Abraham par la chair sans imiter sa foi – ce sont eux préfigurés par Ismaël -.
          Ismaël persécutait Isaac. Et saint Paul, le commentant, ajoute : «Mais comment alors l’enfant de la chair persécutait
          l’enfant de l’esprit, il en est encore ainsi maintenant». (Gal, 4, 29)
          Voilà qui exprime la nécessité théologique de ce qu’Ismaël persécute Isaac, que la synagogue persécute l’Eglise, que
          les juifs qui ne sont unis à Abraham que par une union charnelle persécutent les chrétiens, qui sont, eux, les véritables
          israélites, unis par la foi au Christ.
          On retrouve le même symbolisme dans la descendance d’Isaac: Jacob et Esaü. En tout cas si arnaque il y a, elle est tout de suite annoncée dés l’origine du judaisme. Mais me direz vous peut-être que c’est une arnaque dans l’arnaque ?

      2. Oui, comme tu le dis, plus j’analyse et plus je trouve l’histoire folle!!! C’est hallucinante. Après l’avoir élucidé, il ne nous restera plus qu’à aller voir du côté des E.T.

        De mon côté, cela ne me pose aucun problème, je peux aller très loin dans la Recherche.

        Relayeur Français

        1. Bingo!
          et si les manipulation que vous décrivez étaient si complexes et infâmes quelles n’ont pu être accouchées sur terre..
          C’est l’oeuvre d’Anu-Jehovah contre son fils Enki. Recherchez tout est là.

    1. oui il est les deux à la fois:
      > la Politique étant l’encadrement, le contrôle de nos libertés politiques. l’illusion du choix.
      > la Religion étant l’encadrement, le contrôle de nos libertés spirituelles, la diminution de l’enseignement spirituel qui passe par la Connaissance du corps, de ses corps subtils, de l’énergie vitale… l’illusion du choix, un peu comme les différentes enseignes de supermarchés qui se partagent le monopole jusqu’à aller posséder des enseignes « bio » > bouddhisme et co ^^

      Bref, oui ce Dieu là a crée toute cette diversité pour nous diviser (paroles contradictoires) et régner sur nos âmes qui n’auraient selon lui jamais du être crées.

      Et ce n’est pas le sionisme qui est fautif n’en déplaise à certains. ( A comprendre dans la différence entre cause et conséquences)

    2. Qui dit gouvernement mondial dit une seule et unique religion mondiale : le Marché! Ce sera cela la nouvelle religion! Je vous invite à lire « Le Divin Marché – révolution culturelle libérale », essai très intéressant du philosophe Dany-Robert Dufour sur les commandements de cette nouvelle religion.

      Extrait de wikipedia : Dans Le Divin Marché, la révolution culturelle libérale, D-R. Dufour tente de montrer que, bien loin d’être sortis de la religion, nous sommes tombés sous l’emprise d’une nouvelle religion conquérante, le Marché, fonctionnant sur un principe simple, mais redoutablement efficace, mis au jour par Bernard de Mandeville en 1704 : « les vices privés font la vertu publique ». Ce miracle étant permis par l’intervention d’une Providence divine (cf. la fameuse « main invisible » postulée par Adam Smith). D-R. Dufour tente de rendre explicites les dix commandements implicites de cette nouvelle religion, beaucoup moins interdictrice qu’incitatrice – ce qui produit de puissants effets de désymbolisation, comme l’atteste le troisième commandement : « Ne pensez pas, dépensez ! ».

      Voici ces dix commandements :

      1. Le premier commandement s’applique au rapport à soi et se formule ainsi : Tu te laisseras conduire par l’égoïsme… et tu entreras gentiment dans le troupeau des consommateurs ! (Ce qui aboutit à la destruction de l’individu).

      2. Le deuxième vient au niveau du rapport à l’autre : Tu utiliseras l’autre comme un moyen pour parvenir à tes fins ! (soit une parfaite inversion de la seconde maxime kantienne qui aboutit à la destruction de toute common decency).

      3. Le troisième correspond au rapport à l’Autre : Tu pourras vénérer toutes les idoles de ton choix pourvu que tu adores le dieu suprême, le marché ! (Ce qui aboutit au retour du religieux et à l’invention de la figure du pervers puritain).

      4. Le quatrième a rapport au transcendantal : Tu ne fabriqueras pas de Kant―à―soi visant à te soustraire à la mise en troupeau ! (ce qui aboutit à la déconsidération de l’idéal critique).

      5. Le cinquième commandement a rapport au politique : Tu combattras tout gouvernement et tu prôneras la bonne gouvernance ! (ce qui aboutit à la destruction du politique ravalé à la somme des intérêts privés)

      6. Le sixième a rapport au savoir : Tu offenseras tout maître en position de t’éduquer ! (ce qui aboutit à la déconsidération de la transmission et au discrédit du pouvoir formateur des œuvres).

      7. Le septième a rapport à la langue : Tu ignoreras la grammaire et tu barbariseras le vocabulaire ! (Ce qui aboutit à la création d’une novlangue)

      8. Le huitième a rapport à la loi : Tu violeras les lois sans te faire prendre ! (Ce qui aboutit aussi bien à la prolifération du droit et de la procédure qu’à l’invalidation de toute forme possible de Loi).

      9. Le neuvième commandement a rapport à l’art : Tu enfonceras indéfiniment la porte déjà ouverte par Duchamp ! (Ce qui aboutit à la transformation de la négativité de l’art en une comédie de la subversion).

      10. Le dixième commandement a rapport à l’inconscient : Tu libéreras tes pulsions et tu chercheras une jouissance sans limite ! (Ce qui aboutit à la destruction d’une économie du désir et son remplacement par une économie de la jouissance).

      A méditer!! ^^

  8. @ John :

    Vous dites : « je ne défend aucune communauté, plutôt les individus.
    et je ne pense pas qu’au final le peuple élu de ce dieu dominara le monde.
    non non non, lui aussi sera soumis après avoir servi, d’ailleurs il l’est déjà..peut être tire-t-il profit d’être soumis, mais ça ne durera pas. »

    Oui bonne réflexion… et si ce fameux « peuple élu » s’était servi du hasard de la vie pour en faire un commerce « idéologique »

    Et plus loin vous dites : « je ne pense pas qu’au final le peuple élu de ce dieu dominara le monde. »

    Mais ce peuple « élu » domine déjà le monde !

    Et pour finir vous nous dites : « lui aussi sera soumis après avoir servi, d’ailleurs il l’est déjà..peut être tire-t-il profit d’être soumis, mais ça ne durera pas. »

    Donc d’après cette analyse, ce peuple serait un « instrument » qui servirait… mais servir qui et pourquoi ?

    Relayeur Français

    1. Ce peuple est élu de Yahvé-Shalom (« Il fait être la paix »),
      donc ils apportent la Paix, c’est plutôt clair non ? 😉

      1. @ John: « Ce peuple est élu de Yahvé-Shalom (« Il fait être la paix »),
        donc ils apportent la Paix, c’est plutôt clair non ? 😉 »

        John, je ne suis pas certain que nous parlions de la même chose. Comme je le répète, relisez la Bible. Les premiers livres : La Loi et la destruction de toutes les nations autres que celle d’Israël. Ensuite, nous en reparlerons.

        Vos classiques John, vos classiques…

        Relayeur Français anti-désinformation

        1. (la paix la paix, comme la Pax Romana quoi roooo plus le droit de plaisanter ? Rome ou sionistan, tous les chemins y mènent 😉

      2. @ john :

        « La paix de leur Dieu pour son peuple. Les autres pourront crever…:) »

        Le Citoyen Engagé à raison John… c’est textuellement dit dans la Bible.

        Revoyez les articles précédents, car vous devez faire vos recherches vous-même.

        Relayeur Français

    2. Je peux paraître « insistant » à propos de la lecture des 5 premiers livres de la Bible, mais c’est vraiment la seule solution pour comprendre tout le reste de l’Histoire.

      Relayeur Français

Les commentaires sont fermés.