Le phénomène PSY ou le globalisme écoeurant par la musique.

La musique on le sait est un vecteur puissant d’uniformisation des codes sociétaux au même titre que le sport par exemple. Dans le but d’opérer une uniformisation des nations pour mieux les soumettre à un gouvernement mondial avec leur acceptation, il faut que les peuples voient de leurs yeux que nulle différence ne les oppose et donc qu’ils ont out intérêt à la disparition des frontières…sauf en Israël voyez-le bien, où le racisme le plus abject prend toute sa dimension.

Un américain…

Tout est planifié par la propagande médiatique globaliste, qui appartient entre les mêmes mains (faites vos propres recherches…), qui sait utiliser la musique pour faire passer ses messages. Comme l’objectif est la dissolution des races par le métissage, l’effacement des différences fait partie intégrante du projet. Pour cela il faut vendre le même produit partout dans le monde. Le sport y contribue grandement par l’intermédiaire des JO par exemple, la musique aussi.

On avait jusqu’ici une main mise écœurante de la suprématie musicale anglo-saxonne en occident, aujourd’hui après les africains, les asiatiques font une entrée en force dans les « charts » (beurkk!).
Voici donc le phénomène PSY qui affole la toile et les compteurs parait-il:

Qu’entendons-nous? Un son coréen, une musique asiatique? Non une sous-merde américaine remixée asiatique. Comme en occident nous avons les rappeurs qui font de la sous-merde US et qui copient sur les noirs du ghettos qui ont vendu leurs âmes au diable, voilà dorénavant que nous allons être envahis par cette sous-musique venant d’Asie pour bien nous montrer que partout c’est pareil! Et ne vous inquiétez pas ils mangent aussi des hamburgers là-bas! A faire gerber vraiment…

Vous voulez écouter de la vraie musique asiatique?

N’est-ce pas magnifique? N’est-ce pas mieux que cette soupe mondialiste musicale qu’on nous vend sur les mêmes codes: un chanteur déjanté, des putes, et une sonorité uniforme? La musique mondialiste contribue à nous tirer vers le bas. Que sont devenus nos Brassens, Brel, et autres? Tout a été arasé et détruit par l’industrie musicale globaliste qui nous vend le même modèle sur tous les continents. Vous comprenez maintenant ce qu’est le mondialisme? Une éradication des cultures!

Retrouvez les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

 

 

 

Publicités

17 réflexions sur “Le phénomène PSY ou le globalisme écoeurant par la musique.

  1. l’éradication des cultures s’est surtout les plus pauvres qui en font les frais surtout quand on est d’origine européenne et en plus une femme dans ce monde mieux organisé pour les hommes que pour les femmes malgré tous les mensonges mondialistes quand à l’évolution de la condition féminine plantée par de fausses féministes qui revendiquent la liberté de satan au lieu de la liberté par jésus-christ.connaitriez-vous des sites sérieux pour jouer de la musique d’oreille avec d’autres ?

  2. Pour « les noirs et les arabes » je m’étonne de cette remarque et de cette généralisation. Et je peux vous affirmer que des arabes qui adorent la culture US est un paradoxe. Ce n’est pas parce que l’on voit 2 ou 3 rappeurs noirs ou arabes qu’ils représentent les noirs ou les arabes loin de là!

    1. Oui bien sûr il ne faut pas généraliser. Mais ce qu’on nous montre à la télé ou les sportifs par exemple avec leur tee-shirts US, leurs codes US, etc…m’horripile au plus haut point!

  3. (pardonnez le manque d’accents, j’ecris sur un clavier polonais)
    La force de la culture americaine est d’avoir su recuperer a son compte la revolte adolescente naturelle. Depuis Elvis Presley qui fait son service militaire en Allemagne a grands renforts de mediatisation (S’il avait refuse, aurait-il fait la meme carriere ?) aux rappeurs qui venerent le dollar en passant par l’utilisation de l’anglais comme « langue internationale » donc de Paix (au detriment de l’Esperanto, langue neutre), la jeunesse est prise au piege culturel.

    1. Vous faites comme moi je boycotte tout ce qui est Américain et cela depuis 20 ans le plus possible. Jamais de cocacola pepsi et autre boissons américaines, pas de mc do, pas de jeans qui representent le vêtement type américains, aujourd’hui tout le monde porte des jeans c’est fou, quand on pense que c’était un pantalon pour les fermiers, il n’y a plus de fermiers en France mais tout le monde porte le pantalon des fermiers américains. Ne pas acheter leurs journaux.Ne pas acheter leurs voitures. Si on est un citoyen engagé on essaie d’acheter le plus français possible et on garde nos traditions autant que faire se peut. Acheter moins mais français donc forcément plus cher, manger moins mais mieux. Tel est mon credo ;-))) Pour la musique on s’est complètement laissé déborder par la musique anglo-saxon dont on ne comprend rien, beaucoup de chanteurs français chantent en anglais c’est idiot. La culture anglo-saxonne nous a envahi, les films américains sont violents, ne parlent que de flics et de voyous d’attaque avec bruits de fond et musique de dingue, et après on ne comprend pas que les enfants sont violents.

  4. Voici un extrait -entre autres, j’en ai des pages-, d’un des livres de Brzezinski qui s’adresse surtout à ceux qui n’y connaissent rien comme : Gerarmenvu, qui effectivement ne voit pas grand chose!

    La domination culturelle des Etats-Unis.

    « En bref, aucune puissance ne peut prétendre rivaliser dans les quatre domaines clés – militaire, économique, technologique et culturel- qui font une puissance globale. Seule l’Amérique est dotée de forces armées d’un rayon planétaire. […] ; sa culture-même dans ses aspects les moins sophistiqués- bénéficie d’un pouvoir d’attraction incomparable, en particulier auprès des jeunes générations. De ces avantages, elle tire un prestige politique et une marge de manœuvre inégalée. La combinaison de ces quatre aspects lui confère la position de seule superpuissance globale »[…]

    « La domination culturelle des Etats-Unis a jusqu’à présent été un aspect sous-estimé de sa puissance globale. Quoi que l’on pense de ses qualités esthétiques, la culture de masse américaine exerce, sur la jeunesse en particulier, une séduction irrésistible. Malgré l’hédonisme superficiel et les styles de vie stéréotypés qu’elle vante, son attrait n’en demeure pas moins irréfutable. Les programmes américains alimentent les trois quarts du marché mondial de la télévision et du cinéma. Cette domination est tout aussi marquée dans le domaine des musiques populaires et, de plus en plus, des phénomènes de mode –vestimentaires, alimentaires ou autres- nés des Etats-Unis se diffusent par imitation dans le monde entier. Sur Internet, l’anglais sert de « linga franca » et une majorité écrasante des services en ligne, sur les réseaux informatiques, sont localisés aux Etats-Unis, ce qui a une influence décisive sur le contenu des informations. […].
    Zbigniew Brzezinski : Le grand échiquier. (1997)
    L’amérique et le reste du monde.
    Chapitre : Une hégémonie d’un type nouveau.
    Page 49, 50 et 51

    A plus tard Citoyen Engagé, j’étais de passage. Bombarde+++

  5. Alors là, citoyen, vous nous touchez au coeur ! bravo.
    En ouvrant les yeux de vos lecteurs sur d’autres originalités, vous élargissez leurs niveaux de conscience sur des réalités propres différentes de celles dans lesquelles ils ont évolué.
    Ayant un peu voyagé dans d’autres contrées lointaines, j’ai récolté quelques échantillons de merveilleuses mélodies différentes les unes des autres, mais tellement communicatives de la beauté diversifiée : des chants corses aux mélodies tibétaines en passant par les perles grecques ou tziganes, les accords berbères et les musicalités chinoises …. que de richesses sonores qui élèvent notre âme vers les sommets de l’originalité et nous ouvrent à la communion des esprits.

    … Vivement l’instauration d’un gouvernement mondial collégial capable de préserver et de valoriser les bijoux de l’humanité …. avant qu’il ne soit trop tard !

    Pourquoi en avoir peur ? La cohabitation pacifique des ethnies est-elle à ce point utopique ? Inaccessible ? Impensable ? Irréalisable ?
    Mettons à bas ceux qui veulent imposer LEURS réalités aux AUTRES.

    1. Mettons à bas également ceux qui n’ont rien pigé au projet de « Gouvernance Mondiale » , et qui , de ce fait , colportent des conneries… (petite précision je parle de vous « suprême assis » , et tous ceux qui , comme vous pensent que le but du futur gouvernement mondial est la cohabitation pacifiques des ethnies , d’ailleurs quelles ethnies si le projet de métissage fonctionne?)

      PS : Si j’ai mal compris votre message , je vous pries de m’excuser.

      1. @KLOUM : oui vous avez mal compris et je vous pardonne bien sûr !
        Mon projet n’est pas une « gouverance mondiale » comme vous le pensez ! Ca, c’est le projet du NOM : uniformisation, formattage.
        Mon projet c’est l’alliance des individus libres désireux de vivre ensemble dans un monde propre et correctement géré. pour parvenir à ceci, il faut s’accepter mutuellement avec les différences qui vont avec : diversité respectée.

        Il faut éliminer les premiers avant qu’ils ne détruisent le monde (la planète et les diverses espèces qui la peuplent)

        C’est certainement une utopie mais non une c…rie comme vous dites. Que ferez-vous sur une planète uniformisée au service d’une espèce dominante ?

  6. Je ne connais pas ce « chanteur » mais je me suis bien marrée en regardant le clip ! J’ai remarqué que les Coréennes ont les yeux à peine bridés, ressemblant presque à des Occidentales. C’est un des désirs aussi du mondialisme : avoir le même type de physique (type Européen blanc si je puis dire).
    Si tu veux percer dans le showbiz, il faut vendre son âme au diable c’est bien connu, comme en témoigne ces « people » (désolée c’est en anglais) —>

  7. Et si vous écoutez radio TNT, direct 8 et Cie, vous entendez qui ? Ben Thierry Lhermitte et Anne Roumanoff, non-stop, tous les jours, et le chapelet d’animateurs et artistes du peuple élus.

Les commentaires sont fermés.