Après la Grèce, l’Espagne. La zone euro se construit contre les peuples!

Il serait temps d’accepter d’ouvrir les yeux sur la réalité de cette construction européenne et de sortir du pusillanime qui consiste à dire que de toutes façons on ne peut rien changer! La fatalité n’est pas un projet d’avenir pour la société humaine. La crise de la zone euro nous montre au moins comment celle-ci fonctionne aujourd’hui et pourquoi il faut à tout prix en sortir avant qu’il ne soit trop tard.

Que vous faut-il de plus pour comprendre?

Pour comprendre quoi de mieux que de lire les informations qu’on nous donne officiellement? Ainsi dans ce journal on annonce clairement la couleur: Lire ICI

La zone euro va approuver vendredi l’aide aux banques espagnoles qui prévoit une enveloppe allant jusqu’à 100 milliards d’euros, alors que les Parlements allemand et finlandais viennent de donner leur feu vert à ce quatrième sauvetage au sein de l’Union monétaire

Deux informations importantes nous sont données: l’aide de la zone euro va aux banques espagnoles et européennes et PAS AUX PEUPLES!, et c’est déjà le 4ème plan de sauvetage dans la zone! C’est-à-dire qu’auparavant il y en a déjà eu 3 qui n’ont concerné que la seule Grèce. Un micro-état économique européen!Et pour quel résultat? Lire ICI

La Grèce n’a presque aucune chance de parvenir à économiser 11,5 milliards d’euros sur deux ans, comme l’exigent ses créanciers, l’UE et le FMI, en préalable à tout nouveau prêt, a déclaré mardi le leader du Pasok, l’un des trois partis membres de la coalition au pouvoir.

Est-ce assez clair? Tout ça pour rien. Combien de plans de renflouement en préparation pour la Grèce avant qu’elle ne soit condamnée à sortir de la zone euro? Le 4ème plan de la zone euro n’est que le premier concernant l’Espagne qui est déjà une plus grosse puissance économique. Imaginons donc combien de plans à combien de milliards pour remplir ce tonneau des danaïdes sans fond? Aujourd’hui on discute déjà de 100 milliards…Et quel est le résultat attendu? déjà une hausse du taux d’intérêt de la dette espagnole à 10 ans. C’est-à-dire que même les marchés financiers qu’on engraissent joyeusement n’y croient plus. Lire ICI

La zone euro se construit contre les peuples.

Le peuple au service des banksters.

Mais si le sauvetage de la zone euro était si réjouissant que cela pour ces pays pourquoi alors les peuples sont dans le rue? Pourquoi refusent-ils qu’on les aide? Et bien tout simplement parce qu’on ne les aident pas! On aide les banques comme on a vu, et en plus on demande aux peuples de se serrer la ceinture encore plus pour accepter de mettre en garantie la richesse produite par leur travail! C’est cela la zone euro!

Que croyez-vous qu’est le MES ( Mécanisme Européen de Stabilité)? c’est une garantie donnée aux banques qu’elles seront payées car gagée sur la richesse des nations. C’est bien pourquoi le parlement allemand qui sait qu’il sera le dernier recours une fois que la France sera tombée au champ d’honneur de l’euro (lol…), hésite à rentrer dans ce piège. L’euro est un piège magique destiné à détruire les économies européennes qui, couplée avec la destruction économique américaine, entraînera le grand chaos économique mondial propice à une guerre mondiale.

Voilà pourquoi on prépare les esprits à une intervention contre l’Iran en multipliant les fausses accusations. Voilà aussi pourquoi Peugeot s’écroule car depuis son alliance avec le géant US General Motors on lui interdit d’exporter en Iran (450 000 véhicules / an!). Ce trou béant ne peut être comblé et explique sa chute en bourse et sa délocalisation programmée. C’est inéluctable.

De plus l’embargo contre l’Iran entrainera une montée irrésistible du cours du pétrole! Ainsi les peuples d’Europe seront confrontés à la crise économique due à notre intégration destructrice dans la zone euro, plus notre politique extérieure qui va aggraver nos approvisionnement énergétiques avec comme conséquence une hausse des tarifs! Comment cela va-t-il se finir vous pensez?

C’est pourquoi il faut militer pour sortir rapidement de cette zone euro et même de l’UE! Il faut sortir du piège nous menant à notre perte prochaine. La zone euro ne nous protège pas au contraire elle nous enferme. Elle nous oblige à supporter l’aide aux banques qui elles exigent en contrepartie notre austérité aggravée! Elle est où l’équité, la justice, la liberté, l’égalité, la fraternité, le socialisme? Tout cela est bullshit! Ce monde moderne est bullshit! La société humaine que nous construisons est bullshit! Il serait temps d’en prendre conscience…

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Note: Et en plus les banques trichent ouvertement! C’est l’affaire du libor qui est une manipulation orchestrée par la banque d’Angleterre (c’est-à-dire Rohtschild) et qui aura des répercussions sur les taux d’intérêt à la consommation et immobiliers! Notre économie est basée sur des faux-semblants et l’hyper-cupidité des banksters. Les peuples ne sont nullement responsables de cette faillite du système et c’est cela qu’il nous faut dire autour de nous. Non ce n’est pas le peuple grec le fautif, ni l’espagnol, ni l’italien, l’irlandais, le français…Ce sont les banques qui ont construit ce système économique inique et inepte. Un système qu’il nous faut casser à tout prix avant que nos dirigeants nous précipitent droit dans la gueule du loup:

Edit: Le plan d’aide aux banques en Espagne à peine voté voilà que les marchés s’effondrent! Pourquoi? parce que les allemands ne veulent toujours pas de la solidarité européenne financière ( et ils ont bien raison!). Les dettes ne sont donc pas encore mutualisées comme le souhaitent les banksters. Conséquence l’Espagne peut exploser dès cet été! Vive l’euro vous avez dit? Lire ICI

Publicités

14 réflexions sur “Après la Grèce, l’Espagne. La zone euro se construit contre les peuples!

  1. Comment casser ce système sans casser les peuples du monde entier dont ceux qui sont en bas de l’échelle feront les premiers les frais. Sans un retour à une ruralisation massive du monde, je ne vois pas comment on pourra s’en sortir même si on parvenait à sortir de l’euros et à retrouver plus d’autonomie nationale. Bons nombre de travailleurs ont bien servis le grand capital alors on ne peut pas dire qu’ils ne sont pas du tout responsable sans parler du fait qu’aujourd’hui l’aide au pauvre par des acccompagnateurs ou des sec ours « catholiques » consiste à violer mentalement les pauvres en les obligeant à raconter leur vie à chaque nouvel acccompagnateur au lieu de répondre à leur demande quand on leur a enlever par exemple une partie de leur allocation logement . L’argent récolter par les dons ne sert pas les pauvres mais sert à construire des structurers sociales qui violent les pauvres mentalement et un jeour quelqu’un dit  » le social tue » c’et un peu fort mais cela peut se comprendre . Avec les dons ils feraient mieux de créer des communautés agricoles .

    1. Je suis d’accord avec vous Elisabetta, la sortie de la communauté européenne est une condition nécessaire mais pas suffisante. Votre idée de groupes agraires à constituer est très sympathique mais en France ce type de structures ne s’est pratiquement pas réalisé dans notre histoire. Il est urgent que les différents blogs et sites deviennent des réseaux de survie, d’entraide, de secours économique et moral pour mieux surmonter, du moins essayer, l’abomination. Je reviendrai plus tard sur ce dernier point.

  2. quand on étudie ce système d’austérité , il n’est pas bénéfique pour l’oligarchie , car si demain , il ne reste qu’une minorité a qui profite ce système bancaire , ils n’auront plus aucune mains sur les Hommes , la faillite du système bancaire est la libération des peuples , mais cela personne ne vous le dira , ça peut se passer de deux façons par le chaos c’est que l’oligarchie cherche ou pour par l’intelligence c’est l’intérêt des peuples .aux peuples de s’unir contre ce système financier .
    il ne faut pas penser comme ils veulent aux peuple d’inventer et de s’unir contre ce pouvoir qui détruits les nations, les Hommes …….
    et internet est une solution pour trouver les reponses a nos problèmes .
    les billets (papier ) , les banques , les agences de notation tout cela est créer par l’oligarchie , ils ne créent pas de nourriture de savoir de chose importantes pour les Hommes …..tout ce qui est fait par l’homme peut être détruits par l’homme , mais tous ceux qui est créer par Dieu , ils ont essayer de le détruire mais ils ont du mal , la terre , l’eau , la nature sont les choses qu’ils ne contrôlent pas et c’est d’elles que les hommes ont besoin pour vivre , les banques , les journalistes , les politiques n’ont aucunes emprise sur tout car même si tous les jours ils répètent qu’ils sont indispensable ceci n’est pas vrai .
    la crise peut avoir de bonne chose , plus personne pour leur donner de pouvoir, plus de confiance aveugle aux politiques , ils le disent (politiques ,nous avons peut de l’abstention ) , le pouvoir qu’ils ont c’est que les peuples leur demandent des solutions qu’ils n’ont pas car les politiques sont le probleme et non solution .

  3. Oui mais dans la manifestation monstre de Madrid pas une voix pas une banderole demandant de sortir de l’Europe de sortir de l’Euro. Quand est-ce que le peuple ira droit au but ?

  4. On a l’impression que tout ce petit monde politico financier sait que quelque chose va se passer cette année (21/12/2012 ?) et qu’ils prennent n’importe qu’elles decisions qui ne pourront de toute facon pas etre tenu au vu de ce qui « va » se passer.
    Plus aucuns pays n’a de pognon, mais sa prete quand meme… c’est merveilleux, tout en sachant qu’en face ils ne pourrons de toute facon pas rembourser et qu’un renversement des peuples est plus qu’envisageable. Ils savent que l’on va droit dans le mur, que l’echeance est proche et ineluctable… mais font semblant sans prendre la peine d’etre credible a nos yeux.
    Voila a quoi le monde me fait penser en ce moment et depuis quelques mois maintenant.

    1. Les dettes contractées par les banques sont transférées vers les populations , ce qui instaure les austérités que l’on connaît, cela les aides pour trouver de nouveaux marchés pour leurs dettes….

      Ils metttent au point des innovations qui poussent les pays à se renflouer les uns vers les autres, les banques se vendent et s’achètent ainsi des dettes à répétition…. c’est la fameuse chaîne de ponzi

      je vous invite à voir la vidéo de darwin kayse(r  » la dette comme instrument de terreur »

  5. Une soit disant « élite » s’est bien remplie les poches sur le dos des peuples dans l’affaire grecque, donc pourquoi s’arrêter en si bon chemin. Lorsque l’on a fini de tondre un mouton il faut savoir passer au suivant, en attendant de les conduire à l’abattoir, car il est toujours possible de tirer profit de leur cadavre, il ne s’agit que d’une logique commerciale.
    La question est, y aura-t-il suffisamment de moutons mutants capables de dévorer ces élites, avant qu’il ne soit trop tard ?

Les commentaires sont fermés.