PSA l’exemple ultime de la faillite du libéralisme européen.

La désindustrialisation de la France pouvait encore être cachée dans les chaumières françaises par la désinformation politico-médiatique cherchant à nous faire croire que l’on allait tout mettre en œuvre pour changer les choses en misant sur l’innovation, la recherche et blablabla…Or il se trouve que la désindustrialisation de notre pays trouve sa source dans son appartenance à l’union européenne tout simplement. Elle est la cause unique et fondamentale. Voilà ce qu’il faudrait remettre en cause si nos dirigeants voulaient vraiment sauver les emplois en France.

Vous allez pouvoir continuer le combat pour une cause déjà perdue…

La France est le pays qui perd le plus d’emplois industriels de la zone euro qui elle-même en perd régulièrement! Lire ICI
Montebourg a beau faire semblant de vouloir mettre la pression sur le groupe Peugeot et l’amener à changer son fusil d’épaule par les bons sentiments, rien n’y fera. Car tout simplement Peugeot est un groupe privé qui a des impératifs de concurrence et de gestion économique qui lui impose de faire comme tout le monde: délocaliser. Et pour montrer la concordance de la santé financière des entreprises et de la délocalisation hors des pays à haut niveau sociaux comme la France, il faut regarder le satisfecit donné par le cours de la bourse à l’action Peugeot suite à cette annonce: Lire ICI. C’est donc lié et surtout c’est indissociable économiquement! La rentabilité financière exige des charges salariales les plus basses possibles, alors à moins de vouloir encore flexibiliser les contrats de travail comme prévus (fin des CDI), stabiliser les salaire au minimum (refonte du SMIC), et imposer une TVA dite sociale (les charges dues par les entreprises payées par l’ensemble des citoyens) nos gouvernants ne proposent pas d’autres solutions parce qu’ils ne veulent pas remettre en cause là où le bât blesse: la construction ultralibérale de l’UE comme le dit Marine Le Pen et le FN.

Les riches se sont déjà délocalisés…

Il faut aussi comprendre que les grands patrons, les riches français se sont déjà tous délocalisés et pour la plupart en Suisse. Ils ne payent plus d’impôts en France mais exigent que l’ensemble des français fassent des sacrifices pour leur permettre, ainsi qu’à leurs actionnaires, de toucher des dividendes liés au cours de bourse. Tout se tient. Les politiques sont au service des riches qui financent les campagnes UMPS. Il est donc logique que cette oligarchie politico-financière défendent le modèle ultralibéral de l’UE qui est une catastrophe annoncée pour les peuples.

Regardez ce qui se passe maintenant en Espagne. C’est la guerre civile qui approche:

Ce sont exactement les mêmes remèdes appliqués à l’Espagne qu’à la Grèce puis ensuite au Portugal, Italie et France. C’est inéluctable car basé sur le dogme libéral de l’UE. Il n’y a qu’une solution en sortir! Tout le reste n’est que théâtre pour vous amuser comme le montre encore une fois le trotsko-gauchiste Mélenchon, les syndicalistes gauchos qui font semblant de découvrir l’ampleur des dégâts ou Jacob le leader de l’UMP à l’assemblée qui en profite lui pour aller dans le sens de cette UE fédérale.

Un marché unique ne peut être profitable à l’ensemble des nations regroupées si elle ne possède pas les mêmes objectifs économiques or c’est le cas! Quelle unité de stratégie économique entre la Grèce, le Portugal, la Suéde et l’Allemagne? Aucune ou presque. L’union n’est qu’une chimère destinée surtout à nous enfermer dans une logique libérale et financière. Soit on décide d’y rester mais on a conscience que l’on va perdre un maximum d’emplois industriels (on en est qu’au début) et donc qu’il est débile de continuer à vouloir une immigration massive de populations moins éduquées que la nôtre, qu’il faut trouver d’autres sources de développements économiques basés sur d’autres structures comme les SCOP qui permettraient de relancer le made in France, favoriser la production nationale pour créer des emplois chez nous mais cela s’appelle la PRIORITE NATIONALE! Et cela demande que l’on retrouve une indépendance stratégique vis-à-vis de l’union libérale européenne soumis aux lobbys industriels et financiers.

Vous voulez vraiment l’union européenne et la zone euro? Et bien acceptez-en les conséquences et ne venez pas pleurer ensuite si cela ne vous convient pas. L’union n’est pas entre les mains des peuples mais des lobbys et il serait temps que l’on finisse par s’en rendre compte. Merci PSA au moins pour ça.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Une excellente vidéo d’Hervé Juvin sur le coût extravagant de l’Europe pour les peuples et qui ne leur profite pas au final!

Publicités

9 réflexions sur “PSA l’exemple ultime de la faillite du libéralisme européen.

  1. c’est dans la logique de mondialisation uniforme.
    Les spécificités locales n’ont aucun intérêt systémique
    Plus de camembert au lait cru
    Plus de baguettes
    plus de bérêts

    Que des macdo
    des KFC
    des starbucks
    ….

  2. pour l’oligarchie et tel aviv , les dirigeants (français) se tire des balles dans le pied
    mais bon c’est pas grave c’est le changement .

Les commentaires sont fermés.