Faire pencher la balance du bon côté.

Sortir de ce système.

Le monde est en crise nous dit-on. La guerre, les tensions entre pays sont omniprésentes. La guerre économique fait rage partout en détruisant les fondations sociales des sociétés humaines. Les religions sont en course pour la domination finale. Les crimes, la pédophilie, le satanisme progresse toujours plus chaque jour. La corruption de nos élites est incommensurable et on ne sait de quel côté se tourner pour entrevoir un monde meilleur, du moins un monde où l’on pourrait vivre sereinement dans le respect de la vie sous toutes ses formes et en premier lieu de notre planète.
Ce monde est-il inaccessible? La fatalité nous conduit-elle au nouvel ordre mondial dictatorial capitalo-communiste? N’y a-t-il plus aucun espoir? Il en este au moins un: vous! Toi, moi, nous, tous ensemble. L’espoir c’est nous tout simplement. Il nous appartient de faire pencher la balance du bon côté alors que nous vivons une période de transition systémique.

Les puissances économiques de ce monde, les lobbys financiers et autres n’ont aucune envie de voir ce monde changer puisqu’ils y font du profit, qu’ils s’enrichissent toujours plus et qu’ils ont le pouvoir. Pourquoi donc en changer? C’est pourquoi la quasi-totalité des dirigeants de cette planète n’a aucune envie de changer le monde inégalitaire dans lequel nous vivons. Leur obejctif a eux est en fait très clair: ne rien changer! Et pour se faire construire donc un gouvernement mondial dictatorial qui fera appliquer les mêmes lois favorable à la productivité partout. Leur discours c’est toujours plus de croissance car c’est toujours plus de profits pour eux et pour nous toujours plus de précarité, de chômage, de misère. Ce monde n’est pas viable en l’état pour tous et c’est bien pourquoi il nous parle aussi facilement de dépopulation mondiale, moins on sera nombreux et plus ils contrôleront le pouvoir.

De cette crise systémique que nous vivons doit donc sortir une nouvelle société humaine. Pour cela deux chemins s’ouvrent devant nous: celui choisi et colporté par les dirigeants du monde et qui nous mènera à la dictature mondiale; ou bien le monde libre que nous allons construire tous ensemble.

En fait nous commençons à comprendre que le rapport de force n’est pas de notre côté malgré notre nombre. En face le pouvoir est surarmé, technologiquement supérieurs et, surtout, fondamentalement déterminés à gagner.
Nous nous sommes dispersés. Nous avons conscience de l’ignominie de ce monde mais nous ne savons pas comment y répondre, comment le changer. La force est à oublier on ne gagnera jamais. Alors quoi?

Et bien alors sortir de ce système. Inventer d’autres rapports humains, revenir à la solidarité, à l’échange, le partage. Inventer des moyens de production à l’opposé du productivisme qu’ils veulent nous obliger à suivre. Comprendre que la surconsommation est néfaste à l’ensemble de l’humanité et donc consommer plus modérément et avec plus d’intelligence en respectant l’harmonie naturelle de la vie.

Le monde ne pourra changer que si nous le voulons tous ensemble. Et si le positif prend le pas sur le négatif dans vos informations dont vous êtes abreuvés chaque jour. On ne parle que de crimes, de guerres et de nouvel ordre mondial, mais très peu de solidarité, d’humanité, d’échange. Moi-même en publiant mes infos pessimistes sur ce monde je contribue à faire pencher la balance du mauvais côté et j’en suis conscient mais que faire? Ne rien dire? C’est dur. Je devrais peut-être plus insister sur le fabuleux être humain que nous sommes lorsque nous sommes libre et conscient de l’être.

C’est donc toute la fragilité et la puissance de ce monde qui ne se nourrit que de nos ondes négatives que nous envoyons chaque jour à sa contribution. Alors qu’un changement d’ondes aurait pour conséquence son écroulement aussi sec! Qui a vraiment envie de faire la guerre? Qui est vraiment insensible à la misère des autres? Pas grand monde hormis les satanistes je crois. Mais ceux-là sont infiniment peu nombreux, ils sont insignifiants et pourtant ils paradent parce que nous leur donnons une importance.
Alors changer le monde c’est possible en partant de soi, en se disant que chaque journée qui se passe j’essaye d’envoyer plus d’ondes positives que négatives à mon entourage. Penser global agir local vous savez? Et bien c’est ça.

C’est comme toujours avec grand plaisir que je vous mets la vidéo de Mr mondialisation.

Publicités

16 réflexions sur “Faire pencher la balance du bon côté.

  1. 15 minutes qui résument parfaitement ce qui est en jeu et ce qui est possible de faire et de ne pas faire.Nous sommes de plus en plus nombreux à nous retrouver sur les mêmes longueurs d’ondes.L’aspect « Indépendance alimentaire »me parait primordial et la référence à la permaculture(que je pratique) témoigne d’un esprit éclairé.Puisque vous abordez ces sujets je vous incite fortement à les développer.On en aura bien assez dit sur les juifs…Merci pour la vidéo que je ne vais pas manquer de faire tourner.Salutations.

    1. Oui je suis d’accord que c’est cet aspect positif de la société qu’il faudrait mettre en avant. Mais ceux qui font l’actualité sont ceux qui sont au pouvoir et généralement ce sont des juifs khazars…

      L’un ne peut se comprendre sans l’autre.

      1. Avez-vous pris connaissance des thèses de Roger Dommergue de Polacco de Ménasce sur le mal juif? Textes et vidéos encore visibles sur le net.Certaines censurées.

  2. Donner autrement …. oui, d’accord. Et c’est bien là un problème majeur que doit résoudre une organisation sociale. Comment mesurer « ce que l’on donne » et l’équilibrer par « ce que l’on reçoit ».
    Actuellement, cette relation d’échanges est falsifiée. Et c’est bien de le dire, de le crier même. Cette relation est dévoyée par le fait que certains ont compris qu’ils pouvaient recevoir beaucoup et donner peu.
    Nos civilisations modernes utilisent l’argent pour équilibrer les relations entre individus, au point que certains n’envisagent même pas une autre possibilité ! Voilà que nous sommes au bord de l’implosion à cause de la perversion de son utilisation … et nous avons peur, nous acceptons de donner encore plus pour sauvegarder le système.

    Ben, ce sera peut être cela le jugement dernier !!!!! 😆

    S’il n’y a plus de dinosaures dans les bois, nous pourrons sortir tranquillement pour chercher notre nourriture. Tant pis pour ceux qui se jetaient sur les restes qu’ils laissaient. ce ne sont que des charognards.

  3. « Moi-même en publiant mes infos pessimistes sur ce monde je contribue à faire pencher la balance du mauvais côté et j’en suis conscient mais que faire? Ne rien dire? C’est dur. » C’est toute la problématique du sujet. Je ne pense pas que tu dois changer les thèmes de tes billets, continues de nous informer sur ce qui se passe dans le monde et fais nous partager tes analyses sur le monde qui nous entoure. Non pas que nous ne sommes pas capable de raisonner tout seul, c’est juste que nous avons besoin… d’un support pédagogique (surtout moi qu’en ai besoin ^^). Même si ce sont des mauvaises nouvelles, nous devons tout de même en avoir conscience pour ne pas vivre dans une espèce de déni de la réalité qui nous ferait dire : « s’il n’y a pas de mauvaises nouvelles, c’est que tout va bien ! » (exemple : le traitement de l’information par les médias télévisuels).

    Bref, continues comme cela car je suis sûre que tu es sur le bon chemin et selon le principe de l’équilibre de l’Univers, tout ceci ne devrait pas durer et un jour nous vivrons tous en harmonie, les pensées positifs passent par là : il faut y croire !

    Merci à Mr Mondialisation pour cette magnifique vidéo qui m’a émue.

    1. @ lmlt : je pense comme toi . Citoyen engagé fait de très bonnes analyses : il nous montre le monde tel qu’il est . On ne peut pas compter sur les médias monopolisés .

  4. Qui peut dire quand et comment le changement se fera..? Je suis d’accord avec le fait que bien peu d’entre nous accepteront de lâcher leur confort pseudo-sécuritaire par choix. C’est pourquoi je suis personnellement convaincu que si changement il y a (comprendre la fin de ce système inhumain), il ne se fera pas en douceur. J’ai bien peur que l’humanité (les plus nombreux, les « salauds, les soumis et les cons » d’Alain Soral) ne comprendra pas sans perdre tout ce qu’elle a acquit. c’est à dire l’effondrement de ce système, celui là même qu’on préfère quand même au chaos.
    On a beaux avoir conscience, nous, les « éveillés » que ce monde déconne sérieusement, j’en connais très peu qui sont partis s’installer dans une grotte sans chauffage/télé/lit/électricité:etc…
    Et pourtant, sous peu, c’est ce qui nous attend. Rien n’est moins sûr. C’est une logique mathématique. La courbe exponentielle de notre consommation/économie/population globale ne peut pas durer éternellement. Pas dans la mesure où nous habitons sur une boule, un univers fini. D’autant qu’à moins que le complot aille plus loin qu’on ne le pense, on est pas encore capable d’aller chercher ce qui nous manque ailleurs que sur terre(Pas même sur la lune).
    Ajoutez à cela le fait qu’on a bouffé plus de ressources en un petit siècle que toute l’humanité jusque là, et ce depuis sa création. Je ne pense pas être pessimiste en affirmant qu’on ne tiendra pas un siècle de plus, pas même la moitié.

    Et c’est là que la théorie complotiste d’un radical abaissement de la population prend tout son sens : ben oui, pour conserver l’illusion d’un monde infini, y’a que ça à faire.
    Je veux dire, si nos « gentils » dirigeants veulent vraiment conserver leur suprématie, que rien ne change pour eux, il n’y a qu’un choix : réduire la populace pour continuer à lui faire croire que tout va bien, puisqu’il y a toujours du coca et du dentifrice au supermarché…
    Sans ça, on finira bien par se rendre compte que c’est bizarre qu’un rouleau de 2m de fil de cuivre électrique coûte 2000 euros…

    1. Lol…En fait j’ai dit que l’on peut attaquer Wikistrike autant que Nouvelordremondial.cc sur le fait que son webmaster soit juif comme beaucoup!

      Moi personnellement je prends les infos qui m’intéresse mais je ne participe nullement à la solidarité avec des sites que je ne connais pas. Et je ne donnerai sûrement pas de l’argent à un site comme Wikistrike il faut être débile ou naïf au choix.

    2. Lol…En fait j’ai dit que l’on peut attaquer Wikistrike autant que Nouvelordremondial.cc sur le fait que son webmaster soit juif comme beaucoup! D’ailleurs sur l’article en question il semble lui croire dur comme fer que Merah est l’assassin. Qui est crédible?

      Moi personnellement je prends les infos qui m’intéresse mais je ne participe nullement à la solidarité avec des sites que je ne connais pas. Et je ne donnerai sûrement pas de l’argent à un site comme Wikistrike il faut être débile ou naïf au choix.

      Avant de commenter et de lire un billet il faut d’abord savoir d’où parle le webmaster pour comprendre sa pensée. Moi je m’affiche clairement et lui? Et les autres? Donc franchement je ne crois pas que ce soit moi qui suit en manque de crédibilité.

  5. Eh bien, voilà, nous y sommes. La prise de conscience que nous ne sommes pas des robots au service d’entités gloutonnes ?
    En votre for intérieur, citoyen, vous ressentez que vous devez projeter des ondes positives sur votre entourage. C’est bien. Mais le respectez-vous ? Que faites-vous pour protéger l’environnement ? N’avez-vous pas participé au plus grand gaspillage collectif : celui découlant des élections ? Que faites-vous des emballages des produits que vous achetez ? Ne mangez-vous pas des fraises d’espagne, des oranges du Maroc, de l’huile de palme, des bananes dollars, etc …… ?

    Bref, êtes-vous prêt à abandonner votre mode de vie douillette pour planter vos légumes, faire votre bois, etc …. ? Que donnerez-vous en échange des services que les autres vous rendent ?

    …..

    Payer n’est-il pas plus facile !

    1. Étant donné l’avenir radieux qui nous attend, encore faudra-t-il encore avoir les moyens de payer !

Les commentaires sont fermés.