La zone euro vers le Bank run?

La zone euro risque de s’écrouler par l’action simple de particuliers venant retirer massivement leur argent par la crainte de voir celui-ci disparaitre dans la faillite bancaire qui s’annonce. C’est ce qu’on appelle une panique bancaire. Les peuples n’ayant plus confiance en leur monnaie et vont donc retirer massivement de l’argent pour acheter des biens avant que ceux-ci augmentent du à la dévaluation de la monnaie: Lire ICI

Voilà ce qui nous attend bientôt.

On peut le voir de deux façons: c’est la catastrophe le système bancaire s’écroule, l’argent ne vaut plus rien; ou bien enfin la dictature bancaire s’écroule et l’on peut commencer à envisager un autre système de substitution.
Je pense sincèrement que pour les peuples à l’heure actuelle la meilleure chose possible pour eux serait de voir le système bancaire s’écrouler. Et pour cela donc rien de tel qu’un bank run massif et généralisé dans toute l’Europe.

C’est déjà le cas en Grèce où le peuple retire massivement ses économies des banques. C’est aussi le cas en Espagne:

Si la contagion se transmet à l’Italie, la France, etc..alors c’est la déroute totale du système bancaire comme en 1931! Comme quoi rien ne change vraiment. Sauf pour nous d’inventer une sortie de crise qui ne soit pas la guerre mais pour cela il ne faudra pas se laisser manipuler par l’élite.

Le bank run en Europe est parfaitement plausible comme le démontre l’économiste Jacques Sapir: Lire ICI
J’ajouterai parfaitement souhaitable…

Parce que voyez-vous les grands comptes comme on dit, les grandes entreprises, ont déjà commencé à retirer l’argent des banques mais cela on ne vous le dit pas bien entendu: Lire ICI

Nous sommes donc dans la situation suivante: les banques sont en faillite et ne tiennent debout que par nos dépôts vu que l’argent des grands comptes est déjà transféré à la BCE notamment; mais pour assurer le maintien en vie des banques on oblige les nations, les peuples quoi, a emprunté sur le marché financier une somme dont on sait qu’elle ne suffira jamais à boucher le trou puisqu’il est sans fond…On gaspille donc allégrement nos richesses pour sauver cette zone euro qui ne peut pas fonctionner.

Alors quelle solution? Nationaliser les banques de dépôts pour garantir l’argent du peuple et laisser s’effondrer le système spéculatif bancaire européen et mondial. C’est la seule chance de nous en sortir nous le peuple. Mais l’oligarchie politique travaille-t-elle pour défendre  nos intérêts ou celui des marchés financiers? A vous de voir.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé: ICI

Publicités

11 réflexions sur “La zone euro vers le Bank run?

    1. Oui mais ce n’est pas pour les particuliers! Ce sont les banques qui sont en train de ramasser tout l’or qui traine dans les coffres avant de créer une monnaie mondiale réadossée au standard-or. Qui détiendra l’or détiendra le pouvoir monétaire mondial:
      https://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/06/09/la-crise-de-leuro-est-un-vaste-racket-de-lor-des-nations/

      L’or ne sera pas pour nous il faut arrêter de croire au père Noël.

    2. @PATI : c’est une information destinée à faire monter les cours pour ceux qui capitalisent.
      En cas de crash j’ai bien peur qu’il ne soit plus d’aucune utilité.

      1 kg d’or contre 1 kg de patate 😆

  1. Ce qui se passe, c’est qu’on n’a plus confiance en une monnaie imaginaire, électronique, aux jeux d’écritures, aux cartes à puces, au virtuel. Le virtuel n’existe pas.

  2. Dans un système fonctionnel, l’important n’est pas la quantité fixe, mais la quantité dynamique. celle qui tourne et produit une ressource régulière.
    Pour une banque, c’est mieux d’avoir des intérêts réguliers qu’un capital fixe.
    L’équilibre est subtil … et le jeu dangereux au niveau des états. Le risque pour eux est la mise en place d’une économie parallèle incontrolable et surtout non taxable.

    C’est peut être ce qui peut arriver de mieux : que les rapports entre individus s’émancipent de la relation valorisée. Certains vont tomber de haut : ceux qui sont marqués au front et à la main droite par le chiffre de la bête (qui ne pensent ou n’agissent qu’en fonction du fric).

  3. Le bankrun n’est pas un problème pour les banquiers vu qu’ils fabriquent l’argent ex-nihilo. Juste un petit soucis d’intendance pour s’approvisionner en papier imprimé c’est moins pratique que les lignes informatiques mais c’est tout.

    L’ensemble de la finance occidentale est une immense chaîne de Ponzi.
    Il est vrai qu’il y a un énorme trou comptable qui grandit au fur et à mesure que les défauts de remboursement font jour.
    Les maîtres du jeu rafleront la mise à moins que nous trouvions le moyen de les en empêcher

Les commentaires sont fermés.