Présidentielle 2012: vers une guerre des fronts?

La politique divise au lieu de rassembler. A croire que c’est là son objectif principal et pourquoi on tient tant à faire gagner son camp politique contre l’autre. C’est la droite contre la gauche, le yin contre le yang, le blanc contre le noir, le bien contre le mal. Tout est manichéisme et aucun débat ne permet de voir vraiment clair dans le jeu de chacun puisque le but est en fait de tout faire pour cacher ses véritables intentions pour mieux tromper le peuple.

Le front populiste contre le front populaire.

Que voit-on depuis 30 ans? Une libéralisation accrue de l’économie sous la poussée des marchés financiers. Une poussée si forte qu’ils en sont à se voter des lois obligeant les peuples à garantir leurs délires comme c’est le cas aujourd’hui avec cette décision de l’UE de créer un pare-feu européen de 800 milliards d’euros. Un pare-feu qui ne servira pas à investir dans l’avenir ou assurer la sécurité sociale des peuples mais bien garantir les banques contre le risque de faillite d’un état de la zone euro. C’est donc bien le mécanisme européen qui nous enferme dans une logique de soumission aux marchés financiers et cela avec la bénédiction des deux camps: droite et gauche.
Lorsqu’on observe les actions politiques de la gauche et de la droite au pouvoir on constate la même tendance à faire la part belle au libéralisme économique au détriment de la sécurité sociale des peuples. L’UMPS européiste ne travaille plus à créer une société du mieux-être social mais une société du mieux-disant économique et ça change tout. Car le curseur est en faveur des institutions trans-nationales quelles soient économiques, politiques, financières. La volonté est de mettre le social sur le même plan quelles qu’en soient les conséquences pour les peuples. On le constate en Grèce on va s’en apercevoir en Espagne puis en France après l’élection bien sûr.

Face à cette situation de crise clairement identifiée par tous les économistes sérieux deux populisme: montent au front: le communiste et le nationaliste. deux approches totalement différentes et opposées qui créent une fracture fondamentale parmi le peuple français.
Le communisme est paradoxalement le plus envisageable car il s’allie naturellement avec la vision européiste

Quel résultat concret pour les travailleurs?

et mondialiste du monde. Son projet est l’internationalisme ouvrier, la défense universelle des travailleurs contre les patrons. Pour cela il sera donc prêt à défendre toutes les causes « humanitaires » pour apparaître au côté des faibles, des minorités, des pauvres, des immigrés, tout en restant dans le cadre institutionnel qu’est l’Europe. Le Front de Gauche ne voit le combat qu’au niveau de l’Europe et son slogan est d’ailleurs « Changeons l’Europe! ». Voilà qui n’est pas neuf et qui est même stérile si l’on en croit le développement exponentiel du libéralisme européen quelle que soit la couleur de son parlement. On ne peut pas changer l’union européenne puisque celle-ci est bâtie sur un paradigme de consolidation des marchés à tout prix même au détriment des peuples. C‘est donc une chimère qu’agite le frère révolutionnaire Mélenchon pour attirer à lui tous ceux qui aiment son côté tribun, sa parole directe voire vulgaire envers les puissants et sa démagogie sans borne. Il est capable de dire qu’il s’en aille tous, qu’il va faire la chasse aux riches, qu’au-dessus de 300 000 euros il prendra tout s’il est élu, ce qui est évidement que de la parlote puisqu’il refuse de se donner les moyens souverains de sa politique.
Alors pour attirer encore plus à lui il se veut être le défenseur des minorités de notre pays. Il va ainsi sur le terrain du populisme le plus dur en exacerbant au maximum les tensions communautaires pour mieux les manipuler. C’est ainsi qu’aux français d’origine immigrés il leur dit qu’il régularisera tous les sans-papiers et qu’il donnera la nationalité française à tous dès que l’on posera le pied sur le sol français; c’est ainsi qu’aux français musulmans il leur dit qu’il sera à leur côté pour les défendre contre le racisme croyant ainsi faire oublier que c’est un laïcard maçonnique de la pire espèce; c’est ainsi qu’aux français gays il leur promet le mariage; c’est ainsi qu’aux français dans la misère il leur promet que demain on rasera gratis etc etc Aucune vision  vertébrale de la société française puisque tout est démagogie. Sa tentative pitoyable pour fédérer le sentiment révolutionnaire du peuple avec la prise de la Bastille et là aussi explicite puisqu’elle exprime la supériorité maçonnique renouvelée sur la souveraineté du peuple comme en 1789.

Voilà ce qui devrait être fermement combattu lorsqu’on aspire à retrouver sa souveraineté en tant que peuple libre. C’est la position politique exprimée par Marine Le Pen et son Front National qui a la particularité donc de n’être ni à droite ni à gauche, puisque PERSONNE à haut niveau politique ne propose la souveraineté du peuple français comme remède aux crises qui s’annoncent. Même la VI ème république du FdG est anti-populaire puisqu’elle accroît encore plus le pouvoir des parlementaires qui sont les plus malléables aux théories libérales. La lumière de la richesse et du pouvoir attirera toujours plus que celle consistant à défendre la cause du peuple c’est humain, c’est inhérent à la politique. La solution est donc que le peuple participe directement à la construction de sa société via les référendums ou autre démocratie participative citoyenne en construction.

L'UE entre les mains des américains.

Et pour exercer pleinement son pouvoir en tant que peuple il faut bien évidemment recouvrer les leviers de sa souveraineté. Comment combattre le libéralisme si on ne détient pas le pouvoir monétaire, le pouvoir économique, le pouvoir national? Comment faire croire que l’on luttera contre les délocalisations si l’on s’en remet à l’Europe construite exactement sur le paradigme inverse? On voit bien qu’il nous faut donc enclencher une marche arrière pour sortir de cette union libérale européenne à la solde de l’empire américain. Il n’y a pas d’autres alternatives! comme dirait une certaine Thatcher dans d’autres conditions…Et cela nécessite du courage que d’exprimer une position qui va à l’encontre de ce qu’est le pouvoir de notre société aujourd’hui entre les mains des mondialistes impérialistes et des internationalistes communistes qui s’appuient sur le combat des minorités contre la majorité silencieuse. Eux défendent donc un modèle européen sans se soucier des conséquences sociales et sociétales sur le peuple français. Et si celui-ci rechigne alors on accuse de xénophobie, de racisme, pour mieux tenter de le faire taire. Cela permet de  nier le débat de fond car justement en face de la vision souveraine du peuple il n’y a rien à opposer de concret si ce n’est expliquer franchement que l’on roule pour les banksters européens et américains. Qui va le dire? personne et pourtant c’est ce qu’ils font car c’est leur modèle politique.

Conclusion.

Si vous avez donc une claire conscience de la main mise des financiers sur notre pays et de la soumission de notre oligarchie à ce pouvoir, vous devez vous poser la question de savoir qui défendra le mieux la démocratie véritable c’est-à-dire la souveraineté du peuple, votre souveraineté! Je pense clairement qu’il nous faut sortir du piège libéralo-mondialiste et reconstruire une union sur la base de la coopération et non de la concurrence avec comme objectif augment le bien-être social des peuples. Pour cela il faudra donc recouvrer la pleine maîtrise de notre souveraineté et donc l’enlever aux technocrates bruxellois qui véhiculent le mondialisme libéral. C’est simple comme choix finalement si l’on regarde qui dans ce débat politique défend cette position politique. A vous de réfléchir avant de juger et ne vous laissez pas aveugler par les lumières de la franc-maçonnerie de droite comme de gauche.

Publicités

9 réflexions sur “Présidentielle 2012: vers une guerre des fronts?

  1. un bon outils de manipulation des masses —> http://www.sondages-en-france.fr/sondages/Elections/Pr%C3%A9sidentielles%202012
    l’affaire Merah a porté ses fruits car d’après ce site qui regroupe les sondages, Sarközy de Nagy-Bocsa est placé favori au 1er tour.

    Après je pense qu’on est tous d’accord pour dire que ces genres de sondage n’ont aucune valeur puisque il y a très peu de personnes qui participent aux sondages (un vrai sondage voudrait que que ça soit les 65 millions de Français qui y particpent et non 1 milliers qui représenterait la France) or c’est tellement facile de manipuler les chiffres. Mais bon, c’est quand même intéressant d’y jeter un oeil pour savoir qu’elles sont les tendances.

  2. Renvoi de l’élection présidentielle à 2013.
    Le 1er Avril 2012

    Suite aux récents événements à Toulouse revendiqués par les islamistes fondamentalistes d’Al Quaïda, le Président de la République Nicolas Sarkosy a décidé hier de dissoudre le Parlement, de reporter les élections présidentielles d’un an et de former un gouvernement d’union nationale.
    Si François Fillon garde son poste de 1er ministre, les autres ministères seront désormais répartis entre les autres candidats à l’élection présidentielle. Dès le 2 Avril, F. Hollande occupera le poste de ministre de l’économie et des finances, M. Le Pen sera chargée de l’immigration, F. Bayrou sera à la tête du ministère l’agriculture, J. L. Mélanchon se voit attribuer celui des affaires étrangères et européennes, Eva Joly celui de l’écologie, N. Dupont Aignan de l’éducation nationale et J. Cheminade prendra en charge le ministère du travail, de l’emploi et de la santé.

    Poisson d’Avril !

  3. Si je devais me situer politiquement, je dirai que je suis de tendance centre gauche, mais je voterai Marine Le Pen après avoir hésité avec Dupont Aignan qui risque de ne pas être assez inquiétant pour le pouvoir en place, alors que Marine a plus de chances d’être au 2ème tour, ce qui aurait pour effet de supprimer un des 2 prétendants au trône de France, ce qui sera une bonne chose pour avoir trahi la Nation pour servir les intérêts avides de l’oligarchie mondialiste.
    Aujourd’hui le combat ne se situe plus au niveau des luttes de classes (gauche, droite), mais entre République (démocratique) Française et la dictature mondiale de la finance ; d’où la nécessité d’élire un président qui soit le plus intègre possible, capable de verrouiller la Mafia de la finance, et je pense que tous ceux qui ont une volonté semblable comme Dupont Aignan, Asselineau et autres, doivent se rallier pour faire front commun pour mieux résister.
    La Grèce n’a que 2 à 4 ans d’avance sur nous, parce que nous étions beaucoup plus riches, mais attention nos richesses ne sont pas inépuisables et les banksters sont en train de s’en occuper et leur avidité est sans limites ; si nous ne réagissons pas maintenant nous risquons de vivre nos dernières élections libres.
    Ceux qui pensent qu’une (ligne Maginot) va les protéger, sont en retard d’une guerre.
    2012 sera une année politique décisive pour la France ; soit on résiste, soit on se soumet à la Dictature, il n’y a pas d’autre alternative hélas.
    L’Espagne et le Portugal ainsi que d’autres pays sont partis pour connaitre le même sort que la Grèce, et nous sommes prévus les suivants sur la liste, c’est pourquoi il y a urgence.

    1. Voilà je pense aussi comme cela. 2012 seront les dernières élections véritablement libres. Dans le futur ils auront fait le ménage pour éliminer tous ceux non-soumis à la bien pensance.

  4. Espérons que les Français sauront, le moment venu, faire la différence entre démagogie électoraliste et Patriotisme, entre utopie et Réalité, entre mondialisme et Souverainisme, entre esclavagisme et Indépendance, entre oppression et Liberté. Oui, ne perdons pas l’espoir et prions en conséquence.

  5. Pourquoi persistons-nous à rester dans cette soi-disant démocratie ?

    On joue avec quelque chose qui n’existe pas.
    alors arrêtons de jouer et passons à autre chose.
    on essaie d’apercevoir une lumière alors qu’on est au fond d’un tunnel.
    on est emprisonné dans la maison de Satan et on croit qu’il va nous laisser sortir.
    on est tout simplement ses esclaves. Et le plus fort dans tout ça , c’est qu’il arrive à nous faire croire que nous allons pouvoir, nous libérer, avec une si grosse clé qu’elle ne peut même pas rentrer dans la serrure.( « Cité de la peur »)
    Alors arrêtons de croire au Père Noël.
    il nous faut un plan d’évasion , il s’agit maintenant de s’évader avant qu’il soit trop tard.
    et ceci dépend de la conscience générale.
    Il s’agit maintenant et simplement, d’expliquer, au plus grand nombre, le fonctionnement d’une vraie démocratie. Car la seule et unique vraie démocratie qui a existé jusqu’à nos jours est celles que Étienne chouard essaie désespérément d’expliquer à chacun de nous :
    alors prenez simplement une journée de votre vie , avant tout jugement , pour comprendre son fonctionnement.
    http://www.le-message.org/
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/index.php
    Merci à vous.

    quand le pouvoir de l’amour, dépassera l’amour du pouvoir, alors l’homme connaîtra la paix.
    Jimi Hendrix

Les commentaires sont fermés.