Ne devrait-on pas préfèrer la dictature à la démocratie?

Le putsch démocratique contre les peuples souverains

Notre situation est quasi désespérée aujourd’hui car nos gouvernants ne veulent rien entendre et rien changer à leurs plans. Ils veulent la construction européenne alors ils la font coûte que coûte, ils veulent conserver l’euro alors ils le conservent coûte que coûte, ils veulent vous voir voter au nom de la démocratie alors ils n’ont que ce mot là à la bouche.  » Nous sommes la démocratie! l’axe du bien! la justice et les droits de l’homme. Tous les autres régimes sont des dictatures sanguinaires qui n’apportent que le malheur à l’humanité » Voilà ce que pourrait dire n’importe quel président occidental s’il était un soit peu mégalo et…honnête. Honnête car c’est le message qu’ils veulent faire passer à leurs peuples dévoués à leur grandeur…

Les dictatures sont évidemment horribles car elles exercent un pouvoir autoritaire…contre les banques! Atroce! Horrible! Si BHL était là en ce moment il dirait que c’est un crime contre l’humanité et que fait l’occident, que fait Israël pour lutter contre la bête immonde dénommée Chavez!? Il est vrai qu’on est plus occupé à détruire des pays dans le monde qui ne demandent rien à part se défendre contre l’expansion coloniale agressive de l’empire americano-sioniste, ainsi que d’avoir le droit de ne pas être pris au piège financier de la dette comme tous les autres. Tous les pays cibles sont ceux les moins endettés de la planète ça veut dire quelque chose non? Ca veut dire que ces pays ne vivent pas au-dessus de leurs moyens, eux, et qu’il ne sert à rien de parler de décroissance vaut mieux parler de gestion naturelle des ressources. Ce ne sont pas ces pays qui grèvent les ressources de la planète, qui la pollue ou qui la menace de disparition.

Finalement les pays les plus dangereux de la planète sont les démocraties et les plus rigoureux sont les dictatures. Etrange non? Dictatures car elles gouvernent par référendum ( outil populiste indigne d’une « grande démocratie »…) et parce qu’elles ont le bien-être de leur peuple en priorité. Horrible…Un spectacle lamentable que je vous demande de ne pas regarder, car voir un dictateur mettre au pas les banques c’est un film si traumatisant que jamais vous ne verrez Hollywood s’en emparer. Ah non ce n’est pas prévu dans le scénario de l’ordre mondial à venir, et nul doute que Chavez sera une des prochaines cibles à abattre et qu’on le fera au nom des démocraties que nous sommes…inch’Allah.

Merci monsieur Chavez de redonner un peu de dignité à ce monde:

Vodpod videos no longer available.

Lire: Circus politicus: le putsch démocratique Où comment nos gouvernants éloignent des peuples les leviers du pouvoir.

Toutes les informations engagées: Le portail de l’éveil citoyen contre le nouvel ordre mondial.

Publicités

18 réflexions sur “Ne devrait-on pas préfèrer la dictature à la démocratie?

    1. Pourquoi chercher des complications ? Prenez la définition fondamentale et tout ira pour le mieux :

      « Que celui qui a quelque chose à dire pour le bien de tous, se lève et le dise »

      Tout empêchement à ce principe fondamental est donc anti-démocratique

      Soit vous avez quelque chose à dire et nous vous écoutons, soit vous n’avez rien à dire, merci d’écouter ceux qui ont quelque chose à dire.
      Pour le reste avançons SVP. la situation empire chaque jour.

  1. Bonjour,
    Moi ce qui me frappe sur la ‘toile’ dès qu’on aborde des sujets ‘sérieux’ – c’est l’agressivité de certains (pour ne pas dire la vulgarité). J’ai l’impression que c’est une réaction ‘épidermique’ – la même que celle de nos gouvernants – on a pas l’esprit assez ouvert pour accepter la critique. On est plus apte à sanctionner, à rabaisser et.c…
    Bref, ce n’est déjà plus digne d’un DÉMOCRATE!….

    La cybernétique, est l’étude des systèmes de communication ou le ‘feed – back’ est la clef – dans nos sociétés dîtes ‘modernes’ _ on c’est amusé à le corrompre en mettant des barrières (mentales) pour que le retour d’information ne sert absolument à rien.

    Par le contrôle de l’information – on paralyse la démocratie.

    Pour rétablir un semblant de démocratie – rétablissons tout simplement le dialogue et par la même occasion des ‘gardes-fous’ pour éviter toutes dérives inutiles.

    Commençons à débattre ‘intelligemment’ sans discréditer autrui – même si on doute de sa sincérité… Insulter (crier) ne veux absolument pas dire – qu’on a raison… mais souvent le contraire et on dénonce ‘inconsciemment’ son manque d’argumentation / de compétences.

    Réapprenons à communiquer, à dialoguer et la démocratie triomphera !..

    1. Bravo sarroub, voila un commentaire intelligent qui a le mérite de poser les bases du problème actuel dans lequel ceux qui ont le pouvoir prétendent détenir une vérité globale. A partir de là ….. plus de dialogue possible.
      Mais le plus grave c’est qu’ils en arrivent à déformer la vérité pour que les faits correspondent à LEUR version. C’est cela l’uniformisation (formatage) de la pensée NOMique : si vous ne pensez pas comme eux, alors vous êtes ou fou, ou marginal.

      C’est aussi pour cela que j’ai décidé de présenter ma candidature. Pourrons-nous ouvrir un nouveau mode de communication citoyen pour construire le monde demain sur une alternative à celle du NOM ?
      Bonne question ….. pour l’instant sans réponse 👿

      j’incite les éventuels lecteurs qui veulent avoir une bonne vision d’eux-mêmes et du monde actuel à lire (ou relire) un ouvrage très explicite d’un auteur d’actualité : Estienne de la Boétie : Discours de la servitude volontaire.
      Changeons ….. mais ne changeons surtout pas 😆

  2. @Hommes libres du Monde

    Appel au peuple de DIEU, qui n’est ni un être à adorer, ni une entité indéfinissable impossible à imaginer …. mais un principe créateur de toutes choses matérielles passant successivement par différents états, depuis le non-être jusqu’à l’être plein. Ce principe est fondé sur le développement d’une unité duale : deux états « antonymes » qui se correspondent par le « principe » dont la description « rationnelle » est en voie d’achèvement et viendra absorber le fondement de la Relativité et des lois électro-magnétiques.
    Vous pouvez librement imaginer ce principe et le faire vôtre. Vous comprendrez alors l’évolution de ce principe sur le plan dogmatique dont certains aspects ont servi de support au fondement des Religions qui ne sont donc qu’un « arrêt sur image » des principales phases du même développement dont voici un « film » dynamique à peu près explicite :
    Tout est gris. Uniformément gris. Homogènement gris. Jusqu’au jour où nous comprenons que le gris est un assemblage de blanc et de noir, indissociablement mêlés, inséparables, inobtenables séparément. Le blanc ne peut être uniformément blanc, homogènement blanc. Le noir non plus. Le gris unique est formé de blanc et de noir dont chacun indépendamment comporte une nécessaire parcelle de l’autre. Pour séparer ces deux composants, il faut obligatoirement intervenir, mais les deux parties restent en corrélation. Il est impossible de les « isoler ». Et ce processus a nécessairement une fin, dès lors que l’on est satisfait du résultat et de l’approximation obtenue.
    Faut-il persévérer pour que le plus blanc domine le plus noir ? Sachant que gris est l’état. Mais comment être sûr que ce blanc est bien le plus blanc ? Ou ce noir le plus noir ? Cette recherche de l’idéal « pur » est un leurre sans fin. Et si la Vérité est grise, alors elle ne peut ignorer qu’elle résulte d’un assemblage de blanc et de noir. Et que de ce mélange naît la grande richesse de la diversité des gris, véritable domaine de la créativité divine.

    Chacun de vous reconnaîtra l’Ecrit dogmatique qui lui sert de référence pour partie de ce principe et abandonnera sa vindicte, car tous les gris ont un intérêt et il n’y en a pas de meilleur que d’autre. Plus il y en aura et plus la gamme sera riche et plus nous pourrons construire un monde diversifiée dans lequel chacun apporte sa nuance de gris en reconnaissant celle de l’autre comme issue du même principe.
    C’est ce monde-là que je vous offre, riche de sa diversité. Si vous le voulez. Et ce monde se construira par-delà les frontières artificielles que le blanc et le noir ont créées pour justifier leur existence exclusive. Nous appellerons ce monde réunifié : Organisation Universelle Internationale et ce monde est une alternative au Nouvel Ordre Mondial qui cherche à contraindre votre cœur dans le blanc en oubliant que le noir existe aussi.

    Notre devise sera donc : OUI au OUI et NON au NOM.

    Notre devise sera donc : oui au OUI et non au NOM.

  3. Pour parler anglais, « Democracy is overrated ».

    C’est vrai, la démocratie, c’est quoi ? En théorie le pouvoir est : du peuple, par le peuple et pour le peuple. Mais la démocratie existe-elle vraiment ?

    On l’a bien vu avec le référendum sur la constitution européenne, la réponse est NON.

    En France, le pouvoir est exercé par des réseaux. Le réseau sioniste, les réseaux maçonniques, les réseaux industriels et oligarchiques…

    Le projet républicain est un échec cuisant car le peuple est asservi par les élites qui choisissent par avance qui sera au pouvoir.

    Les termes « droite » et « gauche » n’ont plus aucune signification puisque tous deux proposent fondamentalement la même chose et ne diffèrent que sur la forme.

    Il faut aussi noter que dans une démocratie, ce sont les médias qui disent à la populace pour qui voter et on comprends donc la nécessité pour les sionistes de contrôler ce formidable pouvoir d’influencer l’opinion publique.

  4. Le problème que j’ai noté dans votre article c’est que vous parlez de démocratie en parlant de l’Europe. Le soucis c’est que la très grande majorité des pays occidentaux ne sont pas des démocraties, ils se disent démocratie mais ne sont en réalité que des oligarchies.

    Donc si la démocratie la vrai était appliquée, je la choisirai sans conteste.

    Je vous invite à visionner cette vidéo de Etienne Chouard :
    http://surfacelibre.blogspot.com/2011/11/le-tirage-au-sort-comme-bombe.html

    Par contre il est clair que le système actuel n’est pas top.

      1. Oui j’avais bien sûr saisi que cela était second degrés mais je tenais juste à mettre ce point au clair.
        Tout le monde ne sais pas forcément que nous ne sommes pas dans une démocratie. C’était simplement une note pour les lecteurs, un complément.

        Pour le tirage au sort peut importe qui en parle ou qui l’applique c’est une idée assez plaisante, plutôt ardue à mettre en application mais néanmoins intéressante.

        Bien à vous !

      1. @suprême assis : Votre question mérite vraiment réflexion.
        Malheureusement à l’heure actuelle je ne pense pas être assez sage pour pouvoir trouver un ensemble solide de solutions justes au problème démocratique actuel.
        Pour le moment j’apprends et je tente de comprendre au mieux le fonctionnement de ce monde.

        1. Bravo asnieb votre réponse est plus sage que l’on croit car elle met en évidence des « domaines de compétence ». Ce sera la base de la démocratie que je voudrais développer car plus proche de la réalité que celle qui est fondée sur la quantité de savoir ou la dimension d’outils divers. 😉

  5. rien à redire à tout cela;biensur qu il s agit d une guerre sourde et qu elle concerne le monde entier;j espère que le monde citoyen s éveille et qu il se lèvera partout sur la planete

Les commentaires sont fermés.