La perte du triple A est l’échec de l’Europe des marchés au détriment des peuples souverains.

Les peuples d'Europe tapinent pour les banques!

Oh bien sûr les uns, les gauchos, vont attaquer Sarkozy c’est de bonne guerre. Les autres vont dire que ce n’est pas si grave que cela et que la France conserve toujours une bonne note. Mais personne ne vous dire la vérité et ça en devient lassant…
Panachage vidéo des réactions politiques:

Vodpod videos no longer available.

Une Europe construite par et pour les marchés.

Non pas celle-là!

L’Europe telle que vous la voyez se construire devant vos yeux est une Europe des marchés et non une Europe des peuples. Autrement dit il n’y a aucune philosophie humaniste dans cette construction européenne hors le fait qu’il n’y ait plus de guerres intra-européennes dit-elle. C’est son seul argument et elle le ressasse à longueur de temps pour tenter de convaincre les peuples que cette union européenne est indispensable. Il lui faut noyer le poisson pour tenter de cacher ce qu’est cette construction européenne: un grand marché et puis c’est tout.

Un grand marché construit par la droite et par la gauche comprenez-le bien. Les deux partis, au niveau européen, n’ont fait qu’entériner étape par étape la construction de la domination financière sur les peuples et cela depuis l’entrée de l’Angleterre dans l’union en 1973 couplée avec l’abandon de la souveraineté monétaire française aux marchés financiers privés.
Depuis tous les traités ont été orientés vers une uniformisation économique et financière pour faciliter l’ultralibéralisme financier, la libre circulation des flux dans un esprit de concurrence libre et non faussée. Dans le même temps nous avons empilé de nouveaux pays notamment en provenance de l’Europe de l’Est pour parvenir à 27 membres aujourd’hui.

Il faut être naïf pour croire que les 27 pays peuvent avoir les mêmes objectifs de développement alors qu’ils ne partent pas déjà à égalité économique sur la même ligne de départ. Comment concilier une politique économique commune entre la Lituanie, la Grèce, l’Allemagne et la France? Nos voisins ne sont pas les mêmes donc nos attentes de protection et de sécurité non plus. Et c’est bien normal c’est la loi naturelle de la géographie.

La seule décision politique commune aura donc été d’unifier les lois financières autant que possible pour faciliter l’intrusion des marchés financiers dans les politiques publiques. Le modèle anglo-américain quoi. C’est ce modèle qui a été choisi, par la force, pour être celui du modèle européen. Exit les protections sociales, les services publics, tout doit être mis en concurrence. C’est cela le dogme européiste.

Malheureusement, ou heureusement, ce dogme montre ses limites et les peuples tentent de résister tant bien que mal à l’abandon de souveraineté que cela entraine. Souveraineté c’est peut-être un gros mot mais c’est synonyme de démocratie citoyenne. Sans souveraineté vous n’aurez aucune prise sur les décisions et vous vous en remettrez à Bruxelles pour décider de tout.
Comment est-ce possible de concilier une politique commune pour 27 pays qui n’ont pas les mêmes intérêts économiques, géostratégiques, géographiques, etc? C’est impossible comprenez -le bien et cela n’amène que le désastre constaté aujourd’hui. Cette construction européenne nous enferme dans une vision unique du développement économique qui n’est pas la bonne! Tout simplement.

Une autre Europe est possible.

Un mythe...

Une autre Europe est possible sans perdre notre souveraineté je précise car c’est la condition sine qua non de la démocratie. Et les gauchistes clament à tout vent qu’ils veulent une Europe sociale mais sans donner au peuple le droit de peser dessus. Autrement dit ils font croire que c’est de l’intérieur qu’on la changera alors que son évolution montre inexorablement la domination des marchés sur les peuples, et cela avec l’adoubement de l’internationale socialiste! C’est eux qui ont voté Maastricht puis donné leur accord au traité de Lisbonne malgré le NON du peuple français. Cette gauche internationaliste et européiste vous ment! Ils ne changeront rien à cette Europe parce qu’ils ne veulent pas les instruments du changement au peuple.

Pourquoi vouloir à tout prix imposer une vision unique au bloc européen et à qui cela profite-t-il? Vous avez la réponse aujourd’hui. La construction européenne est un instrument de domination financière sur les peuples souverains. Et cet instrument financier est à la solde de l’impérialisme anglo-américain c’est aussi simple que cela. Il suffit de regarder comment nous sommes intégrés maintenant dans l’Otan et donc dans une vision américaine du monde pour le comprendre. La finalité de cette Europe est donc de nous intégrer, par la force encore une fois puisqu’il s’agit de retirer aux peuples la possibilité de décider par eux-mêmes de leur destin, dans l’empire américain. Tout simplement et c’est inacceptable pour ceux qui ont une vision EUROPEENNE du monde et qui pense l’Europe comme un pôle à part entière du monde multipolaire qui doit émerger.

Alors une autre Europe serait possible mais cela demande déjà de sortir de celle-là! Cela ne sert à rien de dire qu’on va la changer de l’intérieur et que l’on va attendre d’avoir une majorité souverainiste blablabla vous pourrez attendre longtemps. Il faut en sortir si possible de façon concertée et digne d’avec nos voisins, mais fermement! La France ne peut plus cautionner cette construction européenne qui prive le peuple français de tous ses droits démocratiques inscrits dans sa constitution! On comprend mieux pourquoi VGE avait tenté de substituer la constitution européenne à la nôtre.

Une fois sorti il faut reprendre la construction par un autre bout et sur un autre dogme: la coopération inter-nations, le partenariat économique pour une meilleure protection sociale. Là on peut commencer à construire un modèle européen différent qui nous protégera de la voracité financière et qui permettra aux peuples de mieux vivre et de croire à nouveau au progrès. On peut commencer à un petit noyau puis laisser adhérer les pays un à un qui voudrait s’aligner sur cette nouvelle conception de l’Europe. Une conception multi-nationale de l’Europe alignée sur un objectif commun: le progrès humain!

Conclusion.

Il est urgent de sortir de cette Europe anti-démocratique, anti-populaire et anti-progrès humain. Il faut en sortir non pas pour s’isoler splendidement mais pour construire un projet commun basé sur le partenariat et la concertation collective en laissant la liberté aux peuples souverains d’adhérer ou pas à cette nouvelle philosophie. Sereinement. Et je suis persuadé qu’une Europe orientée réellement vers le progrès humain, qui n’est pas uniquement technologique mais aussi et surtout sociétale, deviendra à nouveau attractive pour les peuples européens et dans le monde aussi.

Cette crise financière doit donc être le moment pour tout repenser pour tout reconstruire sur d’autres bases. C’est le bon moment. L’euro va imploser ainsi que la construction européenne autant s’y préparer tout de suite et commencer par y réfléchir. Une autre Europe est possible si c’est l’Europe des peuples souverains et non celle des marchés financiers.

Publicités

23 réflexions sur “La perte du triple A est l’échec de l’Europe des marchés au détriment des peuples souverains.

  1. oui oui je confirme que les financiers NOMiques sont des affameurs du peuple et passibles de « crime contre l’humanité » et se pavanent sur les médias, sur leur yacht et autres voitures de luxe.
    Les gogos …. c’est bien nous qui acceptons cet état de fait

  2. il faut absolument écouter la colère de ce brave homme qui a pu s’exprimer sur RMC à propos du système banquier, je suis d’ailleurs très étonnée qu’il est pu parler aussi longtemps sans être interrompu ni censuré —>

  3. Oui, détourner l’attention des sujets qui fâchent, occuper les moutons par des jeux et des distractions, disperser du buzz « people » (le « tittytainment » de Brzezinski), asséner une contre-vérité à répétition sur tous les media jusqu’à ce qu’elle devienne acceptée par le public, faire pleurer dans les chaumières par des faits divers tristes pour accepter son sort d’esclave, culpabiliser ceux qui doutent ou s’interrogent (complotistes, antisémites, parano).

    1. Alors là nous sommes d’accord !! (oh surprise !)
      La pauvre anne lovergeon (areva) va être traitée de paranoïaque ou autre illuminée si elle attaque le domaine de l’irrationnel (complot, quel complot ?)
      Heureusement, il y a toujours des totos GGVA.

  4. La question des lettres de notation ce n’est qu’un prétexte pour tondre les peuples, au même titre que l’était le virus de la grippe H1N1 pour justifier la vaccination ; tout cela et bien d’autres choses font partie de la feuille de route des agents des maitres du monde.
    Sinon comment expliquer que des sites comme « Le siècle » ou « les maitres du monde », en expliquaient les objectifs du gouvernement actuel s’il accédait au pouvoir, et cela bien avant les élections, je m’en souviens très bien ; à l’époque j’avais même fait des photocopies pour mettre en garde certaines personnes, mais hélas ça n’a pas marché je passais pour un illuminé.
    Il me semble que certaines pages ont du être supprimées, ou bien c’est moi qui n’ai pas bien cherché, mais il y a toujours des points intéressants sur ces cites pour ceux qui sont curieux. (je conseille d’y aller par google).

    1. oui, bien sûr, vous avez raison, mais il faut une dose d’irrationalité pour « croire » que vous n’avez pas rêver. Les spécialistes de la communication d’en face sont très forts pour falsifier ou intoxiquer une vérité qui ne les arrange pas.
      Sur le terrain de la rationalité, il est impossible de lutter. Nous ne sommes pas à la hauteur puisque nous ne disposons pas des « moyens ».
      La lutte doit se faire sur un autre plan …. plus intuitif.
      Ainsi, on peut se poser la question de la nature de « l’accident » intervenu au ferry de COSTA ? …. Juste la question ….. pas d’avantage pour ne pas heurter l’insensibilité des rationalistes.
      Leur arme favorite est la culpabilisation et le doute qui sont inhibiteurs. Dans leurs assemblées, ils s’entrainent à ne pas se sentir coupables et à affirmer une contre vérité avec une ferveur angélique. Ils sont formés à raconter n’importe quoi qui les arrange. Il faut la savoir pour comprendre.
      Donc, ne doutez pas. Continuez. Le temps presse. Le peuple a faim.

  5. @Suprême assis (J’aime ton pseudo qui contient le mot Suprême )
    Oui les êtres sont prisonniers de la matérialité mise en place .
    Prisonniers des démons de l’Immanence !!
    Nous les Eclaireurs au service de l’Energie Suprême Transcendante (=TRES HAUT )
    Nous travaillons à remettre la Terre dans le circuit Cosmique pour qu’elle ne soit pas isolée .
    Nous gardons la flamme allumée pour réactiver le circuit et changer les esprits et les coeurs .
    Pour qu’on puisse avoir à la tête des Etats des SAGES qui remplaceront ces diabolos actuels !!
    C’est pas demain la veille mais l »humanité est dans un cycle d’évolution spirituelle .

    Et David vainquit Goliath .Amen

    1. @Rita La remise dans le circuit cosmique : c’est maintenant. La spiritualité agit simultanément avec la matérialité. Mais il faut d’abord que l’Ordre des choses soit respectée. L’Homme doit atteindre les limites de la matérialité pour s’apercevoir qu’il n’y a RIEN « après ». Alors seulement Le Monde intelligent et respectueux pourra se mettre en place sur les bases d’équilibre, de respect des diversités et de développement.

      Mais il faut que les limites soient atteintes ….. bientôt ….

  6. Comme l’avait également prévu l’excellent professeur d’économie espagnol Santiago Niño Becerra, et ses livres ont pris un très grand succès durant la crise car ce qu’il a écrit se produit à la lettre. En Espagne il est considéré maintenant comme le prophète de la crise, alors qu’il y a quelques années en arrière il était ridiculisé, depuis 2 ou 3 ans environs que je suis ses vidéos médiatiques, je me rends compte que plus nous nous enfonçons dans la crise, plus les médias sont attentifs et appréhendent ce qu’il dit et ils ne lui trouvent plus de contradicteurs à son niveau. Ses prévisions étaient que nous continuerons à nous enfoncer dans la crise systémique jusqu’en 2012, puis nous resterions au fond jusqu’en 2015, avant de remonter très lentement, car des réformes su système économique et financier seront indispensables, mais après plus rien ne sera comme avant.
    Je ne sais pas ou il a situé le point le plus bas, mais en tout cas l’année 2012 ne fait que commencer.
    La crise de 1929 ne sera qu’un hors d’œuvre comparée au plat de résistance que nous allons devoir manger. Peut être en 2020 nous aurons droit au dessert ? (ça c’est moi qui le dit).
    Avant que la crise devienne exponentielle, les dirigeants n’ont cessé de faire l’inverse de ce qu’ils auraient du faire, c’est aussi une des raisons d’accentuation de la crise, ce qui me laisse supposer qu’ils étaient soit complices soit incapables par manque de compétences. A mon avis depuis (2007) ils ont contribué à rendre la situation irréparable ; c’est comme si en voyant le mur s’approcher, pris de folie ils ont accéléré, ce qui rendra le crash inévitable.
    Aujourd’hui la majorité des économistes compétents et honnêtes sont du même avis, que la Dette est in remboursable.
    Donc, soit ils changent les règles du jeu, soit c’est le K O imminent.

  7. Encore une fois, oui. Nous sommes prisonniers de la matérialité mise en place et verrouillée par les infos toxiques de leurs organes de communication.
    La spiritualité, ma pauvre rita, …… mais qu’est-ce donc que cette chose-là ?
    On peut simplement constater que l’on va exactement là où leur projet nous demande d’aller.Les choses s’enchainent selon le plan prévu. Tranquillement. L’une après l’autre.
    Car ILS ont un projet et ILS sont cohérents.
    En face, il n’y a NI projet, NI cohésion. Alors ?
    David ?…
    …. contre Goliath ?

  8. A ce jour, quels vont être les conséquences possible sur nos vies de la perte du tripe A ? plus de chomâge, perte d’emplois, délocalisations, de pauvreté ? suppression des diverses aides et allocations ? baisse du pouvoir d’achats ? etc…
    si c’est le cas, même si ça fait au moins une bonne année qu’on nous avait prévenu de cet événement, ça va être très très dur d’envisager un bel avenir.

  9. Bonsoir à Asse 42 et aux autres ,
    Je fais surtout du Spirituel à un niveau très élevé car j’ai eu un parcours spécial qui a enlevé les voiles qui empêchent de voir l’Invisible .
    Je ne suis pas calée en économie mais je comprends bien ce que nous dit à raison Asse 42 sur la nécessité de refaire l’Europe sur une autre base .
    Je viens de l’île Maurice , pays en voie de développement et dans mon livre j’ai plaidé pour une mondialisation bien régulée car l’industrie du textile et son exportation en Europe donnent du travail aux Mauriciens .
    Et je pense qu’une monnaie mondiale diminuerait l’écart entre les pays riches et les pays pauvres et stopperait l’immigration . Un euro vaut 40 roupies mauriciennes !!! affreux !!
    Asse 42 que penses tu d’une monnaie mondiale ???

    1. Monnaie mondiale= gouvernement mondial= justice mondiale= police mondiale= armée mondiale= religion mondiale= dictature…

      Maintenant il faudrait y réfléchir sérieusement.

  10. La note AA+ est aussi assortie d’une perspective négative, ce qui rend probable une nouvelle dégradation dans les prochains mois. Standard & Poors a déclaré: « Nous croyons qu’il y a une chance sur trois que nous puissions dégrader à nouveau la note en 2012 ou 2013. Nous pensons qu’une réforme basée exclusivement sur une augmentation de l’austérité fiscale risque d’être contre-productive. »

    On le trouve où le projet commun basé sur le partenariat et la concertation collective ?

    1. Le projet commun on le trouve dans un système mettant en avant les valeurs humaines et le progrès humain au lieu des valeurs financières comme aujourd’hui. Dans ce nouveau système on aura plaisir à coopérer pour le bien de l’humanité. Cela doit être notre horizon en tout cas.

      1. « Le projet commun on le trouve dans un système… » d’accord sur le principe mais qui le promeut, officiellement, le nom du guss ou du parti?

        Les canulars de Sarkozy: le triple A,

  11. le projet , leur projet ,c’est du bétail en nombre réduit et définitivement domestiqué…génétiquement modifié…

    la monnaie , ou les dits marchés ne sont que des moyens/prétextes pour la mise en oeuvre de leur agenda ….diabolique….

    les concepts « habituels « sur lesquels reposent le paradigme social culturel standard est un miroir aux alouettes….
    et ne croyez pas que l’on se dirige vers une version moderne de la petite maison dans la prairie ou le peace and love …nous sommes embarqués vers la destination du IV reich…

  12. J’ai déjà dit quelque part que nous étions en B, mais il est trop tôt pour le dire ; ce n’est qu’une question de peu de temps.
    Les américains sont obligés d’attaquer l’Euro, pour préparer l’effondrement du dollar, ils souhaitent une marge de 15 jours à 1 mois, pour mettre en place leur prochaine monnaie nord américaine, qui s’appellera (Amérigo ou ?).Pour cela ils est souhaitable que l’Euro s’effondre avant.

    1. une vidéo d’Alex Jones qui prédissait déjà cet événement il y a 1 an maintenant, elle est toujours au goût du jour

Les commentaires sont fermés.