1973, l’année où la France a basculé dans l’ultralibéralisme mondialisé.

L'homme de paille de Rothschild comme tant d'autres depuis.

En ce jour de réveillon 1972 les citoyens français ne se doutent pas que leur destin va basculer dans l’horreur économique capitilistico-financière qui est déjà à l’œuvre en Angleterre, depuis 1734!, et aux USA depuis 1913. Le 3 Janvier 1973 leur débonnaire président, Georges Pompidou, les fait rentrer de force dans l’ère de la dette et les aligne ainsi sur les cousins anglo-saxons. C’est donc l’entrée de la France dans le système capitalisme mondialisé anglo-saxon dominé par les banksters. Banksters pour lesquels Pompidou travaille (comme c’est bizarre) puisqu’il travaillera pour la banque Rothschild tout en étant au gouvernement français. Un conflit d’intérêt qui ne choquât personne bien entendu, de même qu’aujourd’hui personne ne trouve à redire que les nouveaux dirigeants européens sont tous passés par Goldman Sachs!
En ce jour de réveillon 1972, Pompidou pouvait souhaiter les bons vœux aux français et leur promettre la réussite du lancement de son grand emprunt…ben voyons. Ce qu’il oublie de dire c’est que dorénavant la France empruntera sur les marchés financiers privés et donc payera des intérêts dessus.

Vodpod videos no longer available.

 

C’est donc une date historique importante pour notre pays parce que c’est depuis que nous avons abandonné toute envie de défendre notre modèle social ainsi que notre indépendance puisque nous dépendons depuis de banksters qui dominent aussi la City, Wall street et bien évidemment la BCE. Bienvenue dans la globalisation financière et économique.

1973 c’est aussi la crise de l’OPEP, la guerre du Kippour, le coup d’état de Pinochet avec l’aide de la CIA au Chili, la mort de Picasso, la fin de la guerre du Vietnam signé à Paris, l’entrée de l’Angleterre dans l’Europe (nouvelle version du renard dans le poulailler) et bien d’autres choses encore: ICI

Publicités

15 réflexions sur “1973, l’année où la France a basculé dans l’ultralibéralisme mondialisé.

  1. Bon, chaque jour sur le métier …. Je rappelle le calcul de base accessible à tout individu ayant un certificat d’étude :

    montant de la fraude pour évasion fiscale (celle des élites fuyant le fisc de la france mais profitant des avantages) 20 Mds € (source direction des impots)
    durée de pratique estimée (gentiment) depuis la fin de la guerre mondiale 2 : 50 ans ?

    calcul programmé à l’ordinateur : montant du cumul constaté =…… à € constant

    montant de la dette intérêts non cumulés = ……

    Si on affine le calcul en tenant compte des intérêts payés pour que les ultrariches soient encore plus ultrariches qu’ultrariches, on remarque que non seulement cette dette n »existe pas, mais qu’en plus le capital aurait produit des intérêts pour améliorer le système !

    Tout le reste n’est que baratin democrato-maçonnique pour gogos gobeurs de vérités arrangés pour le profit des banquiers (je n’ose plus dire juifs !!!) (je ne suis pas sûr que Rothschild soit juif !!) (je ne suis pas sûr qu’il croit même en Dieu) (Toto m’a perturbé !!)

    1. Mayer Rothschild, juif, a crée les Illuminati de Bavière via Adam Weishaupt, et a demandé à ses fils d’émigrer dans 4 pays d’importance pour prendre le contrôle des banques. Depuis ils ont réussi notamment au fameux coup de waterloo où l’envoyé des Rothschild a dit que Napoléon avait gagné, donc effondrement de la bourse et rachat des actions à petit prix, avant qu’on se rende compte que c’était un mensonge. Trop tard. La guerre c’est la guerre, la bourse c’est la bourse…

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mayer_Amschel_Rothschild

      et très intéressant:

      http://catholiquedu.free.fr/cultes/Octopussy/OCTO1.htm

      1. oui merci pour ces liens qui confirment la création de la secte des illuminés que j’avais indiquée précédemment.
        Je reconnais avoir voulu « titillé » un peu ce cher Toto qui est incapable d’une pensée objective, enfermé dans sa paranoïa. Il voit des « anti-juifs » partout (sens religieux).
        La partie mondiale qui se joue actuellement est bien celle des athéistes contre les théistes. Les uns voulant montrer aux autres qu’ils ont raison et ont le POUVOIR.
        Peut être pourrons-nous voir ce combat à la petite échelle de notre pays ? Pour l’instant ce n’est qu’un combat de coqs (et de poules). Mais cela va devenir intéressant.

    2. Je suis d’accord avec le message de supreme assis. J’en ai marre de voir que les riches s’en mettent pleins les poches pendant que les plus petits travaillent. J’en ai marre de voir qu’on est capable de trouver des milliards d’euros pour les banques alors qu’on n’est même pas fichu de trouver quelques millions pour donner à manger à ceux qui ont faim.J’en ai marre de voir que lorsqu’une banque fait une connerie, pour sauver les miches des décideurs, on demande à l’Etat, c’est-à-dire à nous tous, riches, pauvres,.. de payer et qu’une fois qu’elles sont sorties d’affaires, elles se mettent à attaquer ces mêmes Etats.

      C’est juste dommage, mais peut-être est ce la sénilité, que tu te sentes obligé d’ajouter juif au mot banquier. C’est curieux cette fixation, d’ailleurs… Que les banquiers d’autres confessions te niquent, niquent tes enfants et petits-enfants ne semble pas être un problème pour toi. En revanche, les banquiers juifs…

      Enfin, je n’ai pas de leçon d’objectivité à recevoir de quelqu’un qui croit aux illuminati…

  2. Personnellement je me sent de plus en plus insulté, chaque fois que je me rend compte du nombre de personne corrompue. Pas de moral et son honnêteté, que de l’égo et du mensonge… C’est incroyable de voir tout cela et qu’en somme, un nouveau système doit être imposé par le « droit des hommes », et non pas les « droits de l’homme (blanc?!) ». L’hindouisme ne peut pas vivre avec un système qui ne respect pas l’amour avant tout et le partage. Pareil en terre d’islam, chez les bouddhistes, Mayas, indiens et même en chine ou le Japon, avec la maitrise spirituelle entre le kungfu l’art de l’écoute du corps et de ses possibilités. Je veut dire c’est bizarre que de nos jours, beaucoup ont oubliaient leurs valeurs simples et nobles de nos ancêtres, pour se nourrir de I pad, plasma, divertissements du non sens, de la mal bouf et de n’écouter que son désire primaire (primate?). Quand je mesure l’homme a travers les âges, je me demande pourquoi l’école est si insignifiante a coter de ce que l’ont peu enseigner. Mais tout a une explication et seul ceux qui se posent les bonnes questions, entendrons les bonnes réponses.

    1. Je suis d’accord avec le message de supreme assis. J’en ai marre de voir que les riches s’en mettent pleins les poches pendant que les plus petits travaillent. J’en ai marre de voir qu’on est capable de trouver des milliards d’euros pour les banques alors qu’on n’est même pas fichu de trouver quelques millions pour donner à manger à ceux qui ont faim.J’en ai marre de voir que lorsqu’une banque fait une connerie, pour sauver les miches des décideurs, on demande à l’Etat, c’est-à-dire à nous tous, riches, pauvres,.. de payer et qu’une fois qu’elles sont sorties d’affaires, elles se mettent à attaquer ces mêmes Etats.

      C’est juste dommage, mais peut-être est ce la sénilité, que tu te sentes obligé d’ajouter juif au mot banquier. C’est curieux cette fixation, d’ailleurs… Que les banquiers d’autres confessions te niquent, niquent tes enfants et petits-enfants ne semble pas être un problème pour toi. En revanche, les banquiers juifs…

      Enfin, je n’ai pas de leçon d’objectivité à recevoir de quelqu’un qui croit aux illuminati…

  3. S’ils remettent en cause cette loi, ils devront trouver un autre prétexte pour tondre la France d’en bas.

  4. J’ajoute ce que penses F. Asselineau de la loi de 1973 (seul politicien à ma connaissance qui en parle) :
    « Il ne se passe pas de semaine, sinon de jour, où les grands médias et les principaux responsables politiques ne fassent peur aux Français en évoquant l’importance de notre endettement public et la nécessité de le réduire de toute urgence.

    Chose curieuse cependant, personne ne s’avise de faire remarquer que cela fait de très nombreuses années que l’on dit la même chose aux Français, que l’on taille sans relâche dans les dépenses de l’État, et tout cela sans que la situation ne s’améliore d’un iota, bien au contraire. Voici 16 ans, par exemple, le Plan Juppé de 1995 avait déjà décidé de réduire de 8 % tous les budgets de tous les ministères afin de réduire le déficit public. Pour quel résultat ?

    Dans de telles conditions, la moindre des choses serait d’ouvrir le débat public aux analyses alternatives sur ce problème lancinant. Un nombre croissant d’économistes sérieux partagent, comme moi-même, l’idée que l’on ne pourra jamais arrêter la croissance de cet endettement si l’on ne remet pas en cause plusieurs présupposés, notamment les politiques récessionnistes exigées par Bruxelles et l’interdiction faite à la Banque de France de financer l’État et les collectivités publiques par une monétarisation partielle des déficits, comme c’était le cas avant la loi n°73-7 du 3 janvier 1973. »

  5. Merci ! On ne cessera de porter l’éclairage sur cette loi funeste responsable des + 40 milliards de remboursements (seulement des intérêts) annuels.. Et après ca, il faut qu’on se sert la ceinture ??

    >> Un dossier sur la loi du 3 janvier 1973 et quoi faire après l’effondrement monétaire (L’Islande dit non à la dette, l’arnaque de la parité or, risque d’une guerre civile en France / Soral, …)

    http://www.scoop.it/t/weboose-wordpress

Les commentaires sont fermés.