La démocratie triomphera de cette construction européenne!

Le lanceur de polémiques...

Le vrai combat est enclenché et il est de l’intérieur. Toute la construction européenne n’aura été qu’une constante politique de l’élite pour promouvoir un modèle qui détruit les biens et le moral des peuples. Elle ne peut donc que s’écrouler, elle le doit! Car il n’y a pas de solutions viables pour l’avenir des peuples en continuant cette mortifère intégration politique.

Le lanceur de polémiques...
Le lanceur de polémiques…

David Cameron a plongé un pavé dans la mare en disant qu’il prendrait la responsabilité, s’il était réélu, d’appeler les citoyens anglais à un référendum sur l’appartenance ou non à l’union européenne. Un argument de campagne électorale pour certains commentateurs prenant ainsi l’union européenne en otage (Lien). Panorama des réactions européanistes (Lien).
Pourtant celle-ci nous ferait-elle tant de bien qu’il nous faudrait la défendre coûte que coûte? Contre nous-mêmes, contre nos droits souverains, contre notre autonomie, contre notre droit à disposer de nous-mêmes? Il faudrait être fou ou naïf. C’est ce que l’on fait pourtant depuis 50 ans…(Lien)

Le couple franco-allemand est une victoire américaine.

Ce couple ne nous représente nullement.
Ce couple ne nous représente nullement.

Le couple franco-allemand dont les médias nous bassinent avec complaisance dans une manipulation éhontée de l’histoire dont ils ont l’habitude. Car à l’origine ce traité de l’Elysée voulu par De Gaulle n’était pas du tout ce qu’il en est devenu aujourd’hui. Bien au contraire il était une volonté affirmée d’offrir à la France un contrepoids suffisant à l’hégémonie américaine. L’Europe telle que voulue par De Gaulle alors n’était pas du tout celle que l’union européenne construit et qui n’est autre que la volonté de l’amarrer aux états-unis. Non l’Europe, et ses peuples, n’auront pas le droit de décider de leur politique monétaire, internationale et même nationale sans en recevoir l’aval du futur gouvernement fédéral européen entièrement sous contrôle de nos « alliés » américains.

Lire à ce sujet la vérité sur la séquence historique d’il y a cinquante ans entre De Gaulle, Adenauer et Kennedy! (Lien).

A voir en vidéo:

Le populisme vaincra!

Le populisme c'est la démocratie!
Le populisme c’est la démocratie!

Le populisme pour vous mettre à l’aise tout de suite, est la volonté du peuple. Le synonyme est la démocratie qui n’est autre que la politique par et pour le peuple. Cette union européenne fait-elle le bonheur des peuples alors que le chômage augmente, que le chômage des jeunes explose, que la désindustrialisation se poursuit, que les retraites diminuent, que les impôts progressent, que les taxes augmentent, que les tarifs de l’énergie etc etc.

Nigel Farage nous rappelle quelques vérités:

Pire encore cette construction européenne n’est que le fruit de mensonges, de manipulations et de malversations financières pour opprimer toujours plus les peuples. En Grèce on soupçonne deux dirigeants d’avoir exagéré le déficit du pays pour mieux obliger le peuple à accepter l’austérité! (Lien)
L’Allemagne (du moins son élite) rêve toujours de voir la France se conformer à sa politique économique qui a crée pourtant plus de précarité et de pauvreté avec les lois Hartz (Lien).
C’est ce que s’apprête à faire notre petit gouvernement avec son projet de flexi-sécurité entendons-nous bien même si ils souhaitent l’enrober d’une bonne grosse louche sociale qui passera à la trappe dans les faits (Lien).

Toujours plus d’intégration européenne toujours moins de démocratie.

L'Europe met notre pouvoir entre ses mains!
L’Europe met notre pouvoir entre ses mains!

Que font-ils pour nous sortir de cette mouise rampante? Ils nous proposent toujours plus d’intégration et d’abandonner toujours plus de pouvoirs souverains pour les donner à des technocrates, des financiers via la BCE, des businessmen, qui eux savent la réalité de ce monde (Lien). Et nous, notre réalité à nous? Ils s’en foutent.

Car si cette élite européaniste et mondialiste a la capacité et la volonté de voler de pays en pays pour voir fructifier son économie, ses avoirs financiers, sa richesse, l’immense majorité des peuples, elle, n’a que la volonté de vivre heureuse et dignement. Or nous sommes abreuvés de propagande faisant croire que la richesse rend heureux par des gens payés pour cela. Et payés tellement astronomiquement qu’on ne peut même se l’imaginer!
Ce modèle élitiste qu’est l’union européenne ne peut donc s’appliquer aux vouloirs des peuples. La cassure est autant idéologique, que philosophique que même économique. Qui a envie de quitter véritablement son pays en dehors de ceux qui gagnent tellement d’argent qu’ils peuvent s’acheter un château ailleurs? Qui à part les roms qui ne sont bien nulle part parce qu’ils ne vivent pas bien eux-mêmes? Personne. Cette union européenne est donc une construction hypothétique car elle n’a pas réussi à déraciner l’être humain de sa terre. Sa terre à laquelle il est étroitement lié et dont il ne peut envisager de quitter qu’à contre-cœur ou sous le coup d’une opportunité extraordinaire ( Ne nous a-t-on pas fait le coup du rêve américain?).

Cette union européenne n’est donc qu’une coquille vide qui ne profite qu’à une élite cherchant à bénéficier des bonnes grâces de la puissance américaine pour s’ouvrir toujours plus de marchés à l’exportation et concurrencer la puissance de la Russie et de la Chine. Cette union européenne n’est donc qu’une union aristocratique et non une union des peuples souverains. Pourtant celle-ci serait utile au monde et en celle-là je peux croire car elle apporterait véritablement un modèle de développement différent respectueux de la diversité et de l’autonomie des autres peuples du monde. Avec cette construction européenne on n’en est loin comme on le constate avec la multiplicité des guerres néo-coloniales en Libye, en Syrie, en mali, au Soudan et ailleurs. C’est ça la vision de l’Europe de demain? Poursuivre le même idéal colonisateur que depuis 1789 et la prise de pouvoir occulte des francs-maçons? Une prise de pouvoir qui s’est effectué contre le peuple comme le montre le génocide de Vendée (Lien) et qui se perpétue encore aujourd’hui de façon plus perverse encore.

Alors non je ne rêve pas de cette union européenne et je n’en veux pas! Je réclame la démocratie qui n’est autre que la souveraineté du peuple et non son dépouillement comme c’est le cas aujourd’hui. Non au couple franco-allemand qui ne justifie d’aucun enthousiasme de nôtre côté comme du leur (Lien) et cela malgré 50 ans de propagande. Pourquoi? Car au fond de nous savons que nous n’avons envie ni l’un ni l’autre de nous fondra dans un super état germanique. Moi je suis français avec mes codes et ma culture, toi tu es allemand avec les tiens. Et je te respecte pour cela même si je n’ai aucune envie de te ressembler. Par contre travaillons ensemble si c’est possible ça oui mais gardons nos différences dont l’addition fait notre force. Ne fusionnons pas dans un ensemble non-défini qui serait la proie d’intérêts supérieurs dépassant notre propre volonté et notre envie.

Retrouvons le goût de disposer de nous-mêmes en toute souveraineté et nous retrouverons alors notre joie de vivre j’en suis persuadé. Le monde est vaste et nous n’avons pas vocation à nous engluer dans un partenariat obligé. Nous sommes ouverts sur le monde et nous voulons lui parler dans les yeux avec sincérité et confiance. Nul n’est notre ennemi en ce bas-monde s’il nous respecte aussi. Nous n’avons pas à avoir peur de notre liberté car c’est la condition même de notre vie.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

Rocard nous explique que la crise de la dette est un vol!

Rocard

Rocard prend un malin plaisir à dire la vérité au sujet de la crise de la dette que nous vivons actuellement devant Michel Field ébahi, et qui ne semble pas comprendre pourquoi ce politique dit aussi abruptement la vérité au peuple!

Rocard

Rocard explique simplement au journaliste qui joue le rôle du con qui ne comprend rien qu’avant 1973 il n’y avait pas de dette pour notre pays et que c’est depuis la loi de 1973 qui interdit à l’état de s’auto-financer, et donc de se financer sur les marchés privés avec intérêts, que la dette existe. Si l’on était resté avec le même principe financier qu’avant 1973 notre dette serait de 17% environ, aujourd’hui elle dépasse les 90% ce qui n’est pas pareil lorsqu’il faut décider des politiques publiques n’est-ce pas!

Rocard dit exactement la même chose que Marine Le pen au passage et qui explique pourquoi quelques citoyens engagés ont voté pour elle. On nous prend pour des cons! Il n’y a donc aucune raison de donner notre souveraineté à l’Europe et à la BCE bien au contraire puisque la BCE va garantir que l’on ne change pas de système financier! L’union européenne veut nous enfermer dans le piège de la dette pour mieux exiger de nous que nous abandonnons notre souveraineté et que nous vendons aux capitalistes nos bijoux de famille! Capice?

 Note: Faites tourner à Etienne Chouard!

Pour aller plus loin: Et si on faisait un référendum sur la loi de 1973?

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé ICI

A mes lecteurs.

Je sais que cette image illustre la république maçonnique mais personnellement je la prends comme étant l'image de la France engagée pour sa liberté contre la dictature judéo-maçonnique justement.

L’année 2012 s’achève et 2013 s’apprête à prendre la suite. 2012 fût une année riche en événements et il est donc utile de se retourner sur l’activité de ce blog pour discerner quels sont ceux que vous avez le plus mis en valeur à travers les 296 nouveaux articles publiés, quels sont ceux que vous avez le plus commentés, et ainsi en savoir plus sur le fonctionnement de ce blog.

Je sais que cette image illustre la république maçonnique mais personnellement je la prends comme étant l'image de la France engagée pour sa liberté contre la dictature judéo-maçonnique justement.
Je sais que cette image illustre la république maçonnique mais personnellement je la prends comme étant l’image de la France engagée pour sa liberté contre la dictature judéo-maçonnique justement.

Les articles les plus lus sont symptomatiques de ce qui vous intéresse ou vous interpelle le plus en ce bas monde et que vous souhaitez lire sur ce blog. Les 10 les plus lus de cette année 2012 sont:

A la lecture de ce « palmarès » on voit bien que la dénonciation du pouvoir judéo-maçonnique sur nos vies vous interpelle et vous souhaitez avoir des biscuits pour le dénoncer. C’est ce que je m’applique à faire dans mes billets en vous mettant des liens pour justifier de mes affirmations ainsi que de mes interprétations. C’est une spécialité de ce blog que de vous recommander des liens vers les médias mainstream ou issus de la blogosphère engagée pour que vous puissiez avoir tous les éléments à votre disposition pour juger le bien-fondé ou non de ma réflexion.

Ceci permet d’engager des débats en commentaires que je laisse généralement vivre lorsqu’ils sont courtois, ou du moins pas trop vulgaires, entre eux. Je pense être assez tolérant même si j’ai décidé en cours d’année d’éliminer les trolls (opposants systématiques et réfractaires à tout échange) et ceux qui sont là pour insulter.

Voici les 5 billets les plus commentés de cette année 2012:

Enfin pour terminer je souhaite remercier plus particulièrement mes commentateurs ( ou trices) les plus assidus sur ce blog et qui me font l’honneur et la joie de leur présence.

  • 1 suprême assis 567 commentaires
  • 2 lmlt 468 commentaires
  • 3 Le Guidé 250 commentaires
  • 4 Christiane Lapotre 135 commentaires
  • 5 charlypostale au g3 119 commentaires

Merci à eux et à tous ceux qui viennent commenter sur ce blog et apporter ainsi leur diversité pour permettre à celui-ci de vivre pleinement et de justifier de sa présence sur la toile.

J’en profite pour vous recommander la colonne droite de ce blog sur laquelle je vous mets des infos, des liens vers des livres qui me semblent importants, des entrées vers des portails engagés, vers mes activités de réseaux sociaux, etc…J’essaye de faire pour vous qu’il soit le plus complet possible pour vous satisfaire au mieux. Vous êtes invités pour cela à me faire des suggestions en commentaires que je serai libre ensuite de suivre ou pas :)

Enfin ma journée la plus animée sur ce blog fût le 15 novembre 2012 avec 7 315 vues.

Voilà un panorama complet sur l’activité de ce blog sachant qu’il a dépassé le millions de pages vues sur une année. C’est la première année complète de ce blog et j’espère faire de mieux en mieux chaque année si on m’en laisse la possibilité bien entendu puisque la dictature de la pensée unique va obligatoirement s’intensifier sur internet qui est une zone encore trop libre pour ceux qui nous dirigent dans l’ombre.
Vous avez remarqué que je me flatte d’appartenir à aucun dogme pour tenter d’être le plus ouvert et le plus objectif possible ce qui n’est pas toujours évident. Cela veut dire aussi que ma réflexion n’est pas figée et que je suis en capacité d’évoluer pour admettre un point de vue qui m’était étranger au départ. Pour celles et ceux qui me suivent depuis longtemps ils savent que je viens de la mouvance Désirs d’avenir de Ségolène Royal avant d’en arriver là où je suis. J’ai donc fait du chemin! J’ai du briser quelques tabous et quelques écueils psychologiques dans ma tête avant de changer radicalement de point de vue. Certains pourront dire que je suis une girouette, d’autres que je suis capable d’évolution et c’est celle-là que je préfère ;-)

Ce blog me sert donc à évoluer comme il invite chacun de vous à le faire sans tabous et sans ostracisme. Nous venons tous d’horizons différents et ce qui nous rassemble sur ce blog c’est notre capacité à admettre que notre monde actuel n’est pas régie par les bonnes règles permettant une bonne évolution de l’humanité vers une société meilleure garantissant la dignité pour toutes et tous. Nous avons des maîtres occultes dont nous sommes les esclaves avec lesquels nous engageons un bras de fer pour se libérer de nos chaînes. C’est un long et difficile combat qui demande l’adhésion et l’union de toutes et tous. Alors que la domination sur la société humaine exige de diviser pour régner ce blog essaye tant bien que mal de rassembler pour combattre. Avec maladresse et naïveté parfois mais toujours dans l’engagement!

Bonne année 2013 à toutes mes lectrices et tous mes lecteurs.

Note: Comme en chaque fin de billet je vous mets un lien vers un portail d’informations engagées sur lequel vous trouverez des vidéos, des infos partagées et surtout des liens vers d’autres blogs engagés dont je vous conseille la lecture. Cette liste n’est pas exhaustive et n’est pas monolithique non plus. Vous avez toutes formes de sensibilité (catholique, musulmane, gauche, droite, nationaliste,etc…). Tous ces blogs ont la particularité de s’engager contre la domination de ce nouvel ordre mondial que l’oligarchie nous prépare. Certains blogs sont peut-être aussi des blogs infiltrés pour faire dévier votre réflexion qui sait? Là est toute la difficulté d’internet: trier le bon grain de l’ivraie. Je vous laisse juge.

Le portail de l’éveil citoyen contre le nouvel ordre mondial est ICI

La solution à la crise? Penser local pour développer local.

Penser local pour développer local.

La crise est un cycle qui revient périodiquement et qui consiste à enrichir les plus riches et appauvrir tous les autres. C’est le renforcement des principes du système capitaliste qui ne tient plus que par la grâce des puissances financières qui tiennent tous les leviers du pouvoir. Nos dirigeants nous proposent toujours les mêmes solutions pour sortir de la crise et notamment celle d’abandonner toujours plus notre souveraineté, notre pouvoir de décision et de sanction, la démocratie quoi. La démocratie, la loi du peuple pour le peuple et par le peuple, ne peut qu’inquiéter légitimement les oligarques du monde entier or bien évidemment c’est LA solution pour nous sortir réellement de cette crise.

La globalisation crée la crise

Le globalisme économique n'est pas un humanisme
Le globalisme économique n’est pas un humanisme

Le système capitaliste s’est globalisé parce que les puissances financières, commerciales, industrielles, voulaient faire toujours plus de profits et contrôler les paramètres économiques des états pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Il leur faut donc unifier toujours plus les règles économiques pour qu’elles puissent être sûr de pouvoir valider leur stratégie quel que soit l’état dans lequel elles décident d’investir. C’est ainsi qu’elles deviennent des multinationales avec des budgets colossaux supérieurs à celui de bien des états économiquement développés, se créant ainsi un pouvoir toujours plus conséquent en utilisant le chantage suivant:  » Dans votre pays je pèse 10 000 emplois et si vous m’emmerdez je délocalise ». Voir à ce sujet la tragicomédie pitoyable de Florange où le gouvernement a fait étalage de toute l’hypocrisie dont il était capable car il était bien évidemment incapable de nationaliser une entreprise globalisée. Exactement la même hypocrisie économique que Sarkozy on est bien d’accord (Lien).

La loi capitaliste globale dans laquelle nous vivons a pour objectif d’empêcher toute tentative d’intervention étatique au nom de la défense des intérêts collectifs. Il faut donc tout privatiser. Je rappelle que nous vivons sous la loi du marché qui exige la concurrence libre et non faussée. Non faussée par qui? Par les interventions étatiques intempestives bien entendu. L’ennemi du capitaliste c’est l’état, la collectivité. C’est pour cela que les capitalistes se sont arrangés en lobbys pour peser sur les institutions chargés de faire les lois sensées protéger les citoyen des abus en tout genre. C’est ce qu’on appelle la corruption et c’est le sport bruxellois en vogue:

Et pour être sûr de voir leurs intérêts économiques prorogés ces lobbys achètent directement les politiques. Droite ou gauche? Républicain ou démocrate? Quelle différence au fond? Aucune.

Au vu de ces reportages on ne peut que penser que la crise sert en fait à donner encore plus de pouvoir aux riches. Et pour en faire quoi? A votre avis? La paix dans le monde et la prospérité pour tous? Vraiment? Plutôt pour accentuer toujours plus leur pouvoir sur les institutions chargés de gérer nos vies. L’argent achète tout y compris, et surtout, notre quotidien. Dans ce système capitaliste nous ne pouvons que subir la loi des riches.

A ce sujet deux infos amusantes sont sorties au même moment et viennent illustrer parfaitement mon propos. Alors que le monde est encore en crise, que les plans d’austérité sont toujours à l’ordre du jour, voilà qu’on nous apprend que les marchés financiers font la fête et que le CAC 40 est à son plus haut de l’année! (Lien) Mais pire, cette info vient se télescoper avec une autre qui nous est plus destinée à nous le peuple servile, qui est: la BCE nous annonce une récession de la zone euro en 2013! (Lien) Deux informations qui illustrent parfaitement la réalité de cette crise où nos dirigeants font tout ce qu’ils peuvent pour sauver les marchés à notre détriment. Est-ce cela la justice sociale? la démocratie? L’égalité?

La crise crée la globalisation

La zone euro un globalisme au service des puissance capitalistes
La zone euro un globalisme au service des puissance capitalistes

Et pour faire face à la crise quelle est la réponse de nos dirigeants? Toujours plus d’intégration économique des états pour construire un marché unique sur le même dogme du libre-échange non-faussé c’est-à-dire sans règle. C’est exactement ce que s’apprête à devenir officiellement l’union européenne fédérale. Le fédéralisme étant l’ajout d’un gouvernement supra-national (c’est-à-dire au-dessus des états) qui dirigera l’économie, la politique de défense, la politique étrangère, …pour tous ses membres. Exit les indépendances nationales. C’est le projet très claire de la commission européenne (la voix des lobbys) vers ce qu’elle appelle l’Union Économique et Monétaire:

Et ce projet fédéral européen doit évidemment s’intégrer dans l’union fédérale nord-américaine aussi en construction. Voir le président du parlement européen se prononcer très clairement pour un libre-échange avec les USA créant ainsi le grand marché transatlantique, rêve de tous les capitalistes.

Tout cela pour bien vous montrer que non seulement ils ne se cachent pas mais qu’on y va tout droit! Et avec la bénédiction de nos parlementaires de droite et de gauche qui sont tous vendus à cette vision du future. Pour l’oligarchie mondiale cela ne semble pas faire un pli et nous aurons notre nouvel ordre mondial que ça nous plaise ou non!

La solution? Penser local pour développer local.

Penser local pour développer local.
Penser local pour développer local.

Une fois qu’on a bien exposé le plan de développement de l’oligarchie mondiale qui se fera sur notre dos et exigera de notre part toujours plus de sacrifices on se pose la question de savoir comment combattre? Comment empêcher cette atrocité capitalistique d’arriver? Oon peut manifester de plus en plus violemment , on peut se mettre en grève, on peut descendre dans la rue et tout casser…mais cela ne changera rien puisque le rapport de force ne sera pas en notre faveur. C’est l’oligarchie mondiale qui détient le pouvoir de police, de l’armée et donc des armes. Nous on a que nos fourches pour les attaquer…

Non la véritable, la seule et unique solution est de penser local pour développer local. C’est-à-dire enrichir directement notre réseau local plutôt que les multinationales soumises aux aléas inévitables de la mondialisation capitaliste. L’idéal est de se créer un réseau local de survie du producteur au consommateur sans passer par des intermédiaires. Activer les SEL, créer de l’échange de compétences qui nous mènent à sortir du système global. Bien sûr je n’invente rien mais c’est la SEULE solution viable pour toute l’humanité sur cette planète.

Cela exige un changement radical d’état d’esprit en nous opposant à la vision globaliste mondialiste qui nous dit qu’il faut enrichir toujours plus les riches car inévitablement ça enrichit les autres, alors qu’en fait on se rend bien compte que cette vision ne fait qu’accroître les inégalités malgré l’augmentation en trompe-l’œil de la richesse produite. Le PIB est bien évidemment un très mauvais calculateur du bien-être d’un pays puisqu’il ne prend en compte que la richesse produite. Or si elle ne s’appuie que sur quelques individus au détriment de la collectivité on peut dire qu’elle n’apporte pas de progrès à la collectivité humaine.

Nous devons donc bien au contraire partir de la vision exactement inverse en favorisant la richesse des locaux pour qu’ils puissent créer des emplois locaux donc alimenter une économie locale et permettre aux locaux d’augmenter leur niveau de vie. Cette augmentation des richesses locales alimentant naturellement la richesse globale de l’humanité. On peut parler d’une vision mondialiste à l’envers et c’est celle-là qui pérenniserait notre société humaine sur l’ensemble de la planète. Il faudrait donc favoriser et privilégier les initiatives locales au détriment des conglomérats transnationaux qui écrasent justement toute tentative d’émancipation de leur système capitaliste autoritaire. Il faut défendre le paysan indien contre Monsanto par exemple. Car le paysan fait vivre localement un écosystème qu’il peut ensuite développer en s’unissant avec d’autres écosystèmes qui seraient susceptibles ensuite de diffuser dans le monde entier. C’est l’image des cercles qui se construisent puis s’unissent pour construire de plus grands cercles et finissent par construire enfin le grand cercle englobant l’humanité toute entière. Un grand cercle que l’on peut appeler alors mondialisme réussi puisque toutes les particularités locales apportent leur pierre à l’édifice final.

Ainsi on respecterait toutes les traditions, toutes les initiatives citoyennes qui permettraient de créer des cercles locaux en sachant que ces cercles finiront par enrichir le cercle final englobant l’humanité. C’est une autre vision mondialiste de l’humanité et c’est la seule viable car elle est basée sur un dogme de vie et de dignité pour tous, contrairement à la vision globaliste actuelle qui ne profitera qu’à une élite mondiale au détriment de tous les autres pour en faire des esclaves. Cela peut se faire très facilement il suffit de le vouloir pour le mettre en place. Cela existe déjà peut-être dans notre entourage. A nous de faire l’effort de nous y intéresser pour créer notre propre système de développement assurant la survie de toutes et tous.

Note: On peut commencer à détruire le système global en y incorporant des virus citoyens comme cette initiative du maire de Naples qui crée sa propre monnaie (Lien)

Note 2: Penser local pour développer local s’oppose aussi à l’autre vision internationaliste mondialiste qui nous dit de penser global pour agir local. Non! Si on se demande si notre action doit avoir un impact au niveau international alors on n’agit plus. Nos besoins locaux sont différents selon nos habitats, nos territoires et il ne faut pas tout mélanger. Ce qui est bon pour nous ne l’est pas forcément pour d’autres. Il ne faut donc pas se mettre une barrière psychologique consistant à vouloir imposer un système unique de développement pour tous avec les mêmes droits, les mêmes devoirs, les mêmes effets…Commençons d’abord par nous occuper de nous, de notre développement, c’est ensuite que nous constaterons l’impact sur le global.

Je vous encourage vivement à suivre ce que fait Etienne Chouard sur le développement de la démocratie: Son blog

D’écouter ce que nous dit Piero San giorgio sur la survie: Lien

Et vous trouverez de multiples liens d’initiative citoyenne sur ce blog: Lien

Retrouvez toutes les infos engagées dans un portail actualisé: ICI

Ahmadinedjad,Poutine et Chavez ne sont pas des résistants au nouvel ordre mondial.

Un exemple de ce que pourrait donner un gouvernement mondial et ces 10 blocs régionaux.

Nous avons coutume, nous les résistants au nouvel ordre mondial, de croire qu’il existe une autre alternative au futur gouvernement mondial qu’on nous promet et qui signifiera la fin de la démocratie, la vraie, la populiste. Cette résistance aurait des figures identifiées comme Ahmadinedjad, Poutine ou Chavez par exemple. Or il n’en est rien. Tout ce petit monde participe au nouvel ordre mondial.

Un exemple de ce que pourrait donner un gouvernement mondial et ces 10 blocs régionaux.

Il ne s’agit pas ici d’amorcer une réflexion hérétique sur le bien-fondé de la résistance à l’empire hégémonique americano-sioniste. Il est évident qu’il faut lui résister avant d’être avalé tout cru. Mais ce à quoi nous sommes en train d’assister actuellement est une guerre pour la prise de contrôle des états avant de les fondre dans des blocs unifiés concurrents et adversaires mais participant d’un futur gouvernement mondial.

Si l’on en croit ce qui est défini par les objectifs du nouvel ordre mondial, celui-ci doit se constituer en 10 blocs régionaux distincts qui étoufferont définitivement le pouvoir autonome des états-nations. C’est ainsi que l’UE est un bloc identifié comme l’est l’UNASUR cher à Chavez ( Lire ICI) ou le pôle Eurasec pour Poutine (Lire ICI). Ces blocs ont pour objectif une union économique intégrée par une monnaie commune puis une politique commune puis une justice commune. Tous ces blocs sont aujourd’hui en instance de formation ce qui explique aussi les guerres ici ou là pour prendre le contrôle d’un état stratégique.
La lybie par exemple qui voulait constituer un pôle panarabique fort et qui développait pour cela des relations étroites avec la Chine une puissance indépendante à l’impérialisme dominant anglo-sioniste, s’est faite laminer militairement pour rester dans le giron de l’empire sachant qu’elle possède des réserves de pétrole et de gaz importantes (Lire ICI). A noter aussi que cela s’est fait sous leadership européen faisant croire que celui-ci pourrait être un bloc indépendant du bloc nord-américain en constitution ce qui n’est pas le cas. On pourrait prendre aussi l’exemple de l’Afghanistan qui est le pays plaque tournante de la drogue dans le monde occidental et est aussi un pays disposant de ressources minières considérables (Lire ICI).

Le futur bloc euro-atlantique

N’oublions pas que la constitution d’un bloc euro-atlantique qui serait alors le bloc le plus puissant économiquement et militairement est prévu toujours pour 2015 comme le montre les documents de la commission européenne (Lire ICI). Ce bloc occidental unifié sera bien évidemment sous contrôle de l’oligarchie anglo-saxonne sioniste puisqu’Israël a vocation à s’y amarrer, voir les accords ACAA (Lire ICI) et le pourquoi de la création du parlement juif européen (Lire ICI).

Lire absolument: histoire du nouvel ordre mondial par Pierre Hillard, qui vous explique bien les origines de ce nouvel ordre mondial, sa probable constitution ( via une monnaie unique avant une monnaie mondiale) et ses objectifs.

Revenons-en à nos leaders de la résistance à ce bloc occidental judéo-wasps en passe de se constituer que sont Ahmadinedjad, Chavez et Poutine. Ces leaders luttent en fait contre l’hégémonie du bloc occidental et cherchent à constituer de leur côté des blocs suffisamment solides militairement, indépendants énergétiquement et influents géopolitiquement pour tenir tête à l’union euro-atlantique (Lire ICI).

Revenons à ce que nous disait ce général américain retraité Wesley Clark pour nous expliquer le plan mis en place à partir du 11 septembre et qui était d’envahir 7 pays cibles: l’Irak, la Lybie, la Syrie, l’Iran, Liban, Somalie, Soudan.

Le Soudan est aussi un pays stratégique pour l’avenir.

N’est-ce pas aujourd’hui des zones de conflits armés? Pourquoi la Somalie? Et pourquoi le Yémen n’a pas succombé aux révolutions arabes? Parce que ces pays contrôlent les deux rives du golfe d’Aden. Pourquoi une déstabilisation du Mali? pour pouvoir mettre la main ou du moins contrôler de près les ressources pétrolières et gazières algériennes (Lire ICI). Pourquoi le Soudan? Parce qu’il a des réserves de pétrole? (Lire ICI). Et on pourrait continuer longtemps la liste des états en guerre éternelle comme le Congo détenteur de richesses minières importantes. Et à l’intérieur de ces pays on assiste à une lutte inter-ethnique pour prendre le contrôle du pays et devenir le gérant local pour les intérêts du bloc impérialiste dominant. De même qu’au sein du bloc européen on développe le pouvoir des régions identitaires (Catalogne, Bretagne, Corse, Pays basque, etc…) pour constituer des blocs autonomes économiquement traitant directement avec la puissance supra-nationale qu’est l’UE visant à détruire peu à peu le pouvoir des nations.
Partout c’est la même logique mondialiste.

Nous devons donc bien comprendre que ce qui se joue devant nous n’est pas une lutte pour ou contre le nouvel ordre mondial, mais la mise en place de blocs plus ou moins indépendants les uns des autres et amenés à être concurrents entre eux pour pouvoir disposer du plus de poids politique au gouvernement mondial. Pourquoi la Chine est si discrète sur le plan géopolitique alors que c’est une puissance mondiale? parce qu’elle a des intérêts avec tout le monde et qu’elle ne peut pas prendre le risque en s’engageant trop en avant avec l’OCS et la Russie notamment pour constituer un pôle indépendant fort en Asie (Lire ICI). La Chine est l’atelier industriel des USA et de l’Allemagne sur lequel repose toute sa puissance économique, elle ne peut décemment pas vouloir s’aliéner le pôle euro-atlantique.

On constate donc que les guerres sont parfaitement localisées et correspondent aux volontés hégémoniques du bloc occidental qui souhaite contrôler des pays géostratégiques (contrôle des pipelines, des golfes de passage, des détroits maritimes), et contrôler les ressources indispensables au développement économique. Le 11 septembre aura donc été le point de départ pour la mise en place de cette stratégie qui utilise la force militaire pour parvenir à ses fins. Ce qui fera à terme que le bloc occidental (Bloc nord-américain, Union européenne et grand Israël= commission Trilatérale (Lire ICI)) deviendra le bloc le plus puissant du nouvel ordre mondial et en contrôlera la gouvernance. C’est pourquoi aussi le Japon membre du bloc occidental a été puni (Fukushima) de vouloir se rapprocher de l’OCS et donc de la Chine et revendiquer ainsi une volonté d’indépendance. Rien n’est anodin en ce bas monde.

Il nous faut donc accepter qu’il n’y ait pas d’alternative à ce nouvel ordre mondial en construction et que tous les dirigeants y jouent un jeu quelle que soit leur position et leur politique locale. On est en droit de préférer la politique « socialiste » d’un Chavez mais on doit comprendre (cf.sa référence au franc-maçon Bolivar) qu’il participe à sa façon à la création du futur gouvernement mondial.  On peut penser aussi qu’il y ait peut-être  une guerre souterraine larvée entre l’oligarchie wasps (White anglo saxon protestants) et les juifs sionistes pour prendre définitivement le contrôle de ce bloc occidental et donc du futur gouvernement mondial, même si elles feront unité sur la question d’Israël puisque ces deux oligarchies sont messianiques et font d’Israël le berceau de leur renouveau. Il est fort possible donc  qu’elles finissent par se mettre d’accord pour élire Jérusalem comme future capitale du gouvernement mondial c’est en tout cas dans les tuyaux.

On comprend mieux alors pourquoi notre oligarchie française se soumet à cette impérialisme anglo-sioniste puisqu’elle n’a pas le choix. C’est ou cel où bien le chaos dans notre pays tout simplement. C’est pourquoi elle ne prendra pas le risque que le peuple puisse faire barrage à ce visible déni démocratique qu’est l’abandon de notre souveraineté. On va vers ce nouvel ordre mondial parce que c’est inéluctable. A moins d’un grain de sable qui pourrait gripper la machine en construction et qui pourrait être un soulèvement populaire mondial ou une intervention divine d’une manière ou d’une autre comme une catastrophe naturelle destructrice.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

Note: Visionnez impérativement la dernière vidéo de Pierre Hillard qui revient sur ces problématiques mondialistes:

Les juifs ont mis la main sur l’UMPS.

On sait à quoi s'attendre.

Jean-François Copé a donc remporté la victoire comme attendue face à François Fillon pour la présidence de l’UMP. Comme attendue? Il y avait dès le départ une différence majeure entre les deux candidats qui devait obligatoirement la différence et elle l’a faite.

On sait à quoi s’attendre.

Le duel entre François Fillon et JF Copé était couru d’avance. L’intelligentsia de droite ne pouvait pas mettre en avant Copé et le faire perdre. D’autant plus que celui-ci correspond tout à fait aux critères nécessaires pour être sûr qu’il ne remettra pas en cause le système de domination. JF Copé est juif (Lire ICI) tout comme l’est Harlem Désir dont sa mère est une juive alsacienne (Lire ICI). Vous pourriez me rétorquer: « Et alors? Quel est le problème? les juifs n’ont pas le droit de et gnagnagna. » Si bien sûr, mais ne vous étonnez pas alors si rien ne change.

Ne vous étonnez pas si notre pays soutient Israël dans toutes ses actions.
Ne vous étonnez pas si notre pays préfère le culture américaine à la culture française car les juifs ont foi en les USA pas en la France.
Ne vous étonnez pas si les actions vulgaires et offensives se multiplient contre l’église de France et l’Islam tout en épargnant mystérieusement le judaïsme.
Ne vous étonnez pas si les deux partis politiques d’alternance sont d’accord sur tout ou presque et d’abord l’essentiel: la soumission à Bruxelles.
Ne vous étonnez pas si lors de la lutte contre le racisme ce soit l’antisémitisme qui attire toute la lumière.
Ne vous étonnez pas de voir que notre politique économique entièrement soumis au piège de la dette mis en place par des usuriers ne soit pas remis en question.
Ne vous étonnez pas de voir nos parlementaires chanter plus facilement l’hymne israélien que français.
Ne vous étonnez plus de voir les milices sionistes ( Ldj, Betar) et le Mossad avoir toute latitude pour exercer leurs représailles dans notre pays.

Ne vous étonnez donc plus de rien car l’UMPS vient ouvertement de fusionner. Certes on aura d’un côté le juif qui va faire semblant d’attaquer les immigrés et l’Islam, et de l’autre côté le juif qui va les défendre. Voilà le futur clivage qui vous attend. Pendant ce temps qui parlera du peuple français, de ses aspirations, de sa soif de liberté et d’indépendance? Personne puisqu’au plus haut sommet de l’état on s’en fout.

Être juif n’est pas anodin dans un monde où le pays le plus belliqueux est le pays des juifs. Notre pays achève donc sa mutation en coiffant la politique française d’une kippa. Après la religion, après les lobbys communautaristes, les lobbys associatifs, l’expertise économique, l’intelligence philosophique, la culture,voilà donc la politique entre leurs mains pour être certain de ne pas leur échapper à l’avenir. En 2017 nous aurons donc droit à un duel entre Hollande et Copé, un duel pour définir lequel sera le plus soumis à l’empire americano-sioniste. Gageons que la France de De Gaulle sera peu à peu sortie des livres d’histoire pour ne pas donner l’illusion aux français qu’un jour il fût un peuple libre, fier et indépendant.

A lire aussi:

L’Europe des peuples contre l’Europe des banksters!

Accord ACAA: Israël annexe l’Europe.

Vote du TSCG: il faudra juger l’UMPS pour haute trahison.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI

 

L’Europe des peuples contre l’Europe des banksters!

On ne veut pas de cette Europe!

On qualifie facilement ceux qui sont contre cette construction européenne de fasciste, de xénophobe. On veut ainsi les disqualifier d’aller contre la pensée unique qui doit nous mener à la construction d’un état supra-national au-dessus de la souveraineté des peuples. On nous traite de fasciste car on refuse d’abandonner nos droits! Pourtant fondamentalement on a rien contre les autres peuples d’Europe, c’est contre l’oligarchie qu’on se lève!

On ne veut pas de cette Europe!

Le 14 novembre dans toute l’Europe les peuples se ont mobilisés et notamment les plus touchés comme la Grèce, l’Espagne et le Portugal (Lire ICI). Les français pas encore mais ça viendra…
Dans toute l’Europe le peuple paye le prix de l’austérité et du durcissement des capitalistes. Les suicides se multiplient car on ne parvient plus à joindre les deux bouts, à faire vivre sa famille.

Il n’y a plus de travail et ceux qui en ont sont durement taxés au nom du sacro-saint remboursement de la dette qui impose l’austérité à tous les états du monde car tout le monde est endetté bien évidemment car c’est cela le capitalisme triomphant.

Ce qu’on oublie de vous dire c’est que cette dette n’existe pas et que les banksters se sont goinfrés dessus depuis des décennies! Ce sont les intérêts qui coulent nos budgets nationaux et non pas la dette en elle-même. Et c’est au nom des intérêts dus qu’on exige de nous toujours plus de sacrifice et toujours moins de droits. Ils sont fous! Ils sont fous de nous croire si faible…(Lire ICI)

En attendant partout en Europe les peuples résistent et veulent défendre leurs droits. Non pas pour se refermer sur eux-mêmes mais pour avoir le droit à vivre dignement. Si l’on critique l’immigration ce n’est pas par racisme c’est par un simple bon sens! Ces gens que l’on fait rentrer serviront d’esclaves aux capitalistes et nous priveront des emplois peu qualifiés qui servent d’amortisseur en temps de crise. Mais aujourd’hui ces emplois sont occupés par des immigrés ce qui aggrave encore plus la situation des nationaux précaires. Que nous reste-t-il? A quel jeu dangereux ces fous dirigeants jouent-ils?

Nous sommes le peuple, nous sommes l’Europe des peuples et nous nous levons contre l’Europe des banksters qui imposent la soumission aux banksters c’est-à-dire la troïka: FMI, BCE, commission européenne. Cette troïka veut notre sang pour satisfaire toujours plus la soif inextinguible des vampires cachés dans les coulisses et qui exigent d’être assurés de continuer à faire des bénéfices. C’est contre cette pantomime là que nous nous levons nous les peuples d’Europe. Peuple de France, d’Italie, du Portugal, d’Angleterre, de Pologne, d’Espagne et d’ailleurs nous refusons le déclassement et la misère alors que nous avons contribués à enrichir ceux-là même qui veulent nous tondre!

Nous n’avons rien contre nos voisins, contre les peuples voisins. C’est contre l’oligarchie européenne que nous sommes levés et que nous nous lèverons toujours plus. Vous voulez notre peau? On aura la vôtre.

Belle analyse de Michel Collon sur la façon dont les médias emploient le mot dégraisser avec facilité et surtout pour parler des banques. La graisse c’est du surplus alors qu’ici on parle d’êtres humains, de familles entières. Cette inhumanité capitaliste doit tomber:

Note: Et nous ne voulons pas le communisme et le gauchisme non plus! Nous voulons être libres de décider de notre vie comme on le souhaite et non comme on nous l’impose.

Retrouvez toutes les infos engagées dans un flux actualisé ICI