Obama et Sarkozy sont des présidents illégaux!

Ce fantôme est coupable de haute trahison contre notre pays!

Quoi de plus dangereux dans une démocratie lorsque les gouvernants s’élèvent au-dessus des lois celle-ci tourne vite alors au despotisme. Tout ce qu’entreprend le despote est alors signé du sceau de l’infamie en ne prétendant plus agir au nom du peuple et de l’état de droit. C’est le cas aujourd’hui, en 2012, de deux présidents de deux pays qui se présentent comme deux grandes démocraties dans le monde: les USA et la France. Deux pays qui font la guerre au nom des droits de l’homme et qui pourtant bafouent les droits de leur propre peuple!

Sarkozy a falsifié son identité présidentielle.

Ce fantôme est coupable de haute trahison contre notre pays!

Article 5 de la constitution française:

Art. 5. – Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’Etat. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.

Le document qui prouve que Sarkozy usurpe son identité et donc vole l’élection présidentielle:

Nicolas Sarkozy ne s’appelle pas Nicolas Sarkozy! Il s’appelle Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa. Il ne se présente donc pas à l’élection présidentielle, comme en 2007 bien entendu, sous son vrai nom mais sous un nom d’emprunt qui n’est pas le sien, et cela est contraire à la loi.
Cela n’est pas anodin pour plusieurs raisons:

  1.  Il montre dès son élection qu’il entend ne pas se conformer aux lois de la république, ce qui est un très mauvais signe envoyé lorsque l’on prétend gouverner un pays.
  2.  Toutes ses actions entreprises pendant sa période présidentielle l’auront été sous le faux-nom de Nicolas Sarkozy ce qui aura pour conséquences de le dédouaner face à l’histoire si un jour on estime devoir le juger pour haute trahison à notre pays, et il y a beaucoup de raisons pour cela.
  3.  Toute la période présidentielle de Sarközy de Nagy-Bocsa est donc illégale et peut être déclarée nulle et non avenue. C’est donc une période de l’histoire de France que l’on peut qualifier de trou noir parce que le président aura été un fantôme.

Ce président fantôme aura commencé son mandat en décidant d’imposer un traité européen à la France de son propre chef et faisant preuve d’un pouvoir arbitraire! C’est cela le despotisme.

« Comment le président de la République peut-il décider seul de faire ratifier le traité de Lisbonne par voie parlementaire ? » s’indigne Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public à l’université de Rennes 1. La démarche de Nicolas Sarkozy est « arbitraire » et « confine à la dictature » assure la professeure qui suggère aux députés de se constituer en haute cour pour « sanctionner le coupable »

De plus c’est ce président qui aura été le plus actif pour abandonner notre souveraineté nationale en faveur de l’Europe, dernièrement le MES pour imposer aux français la solidarité financière avec les peuples en perdition dans la zone euro tout en instaurant la rigueur!, et la règle d’or budgétaire qui va donner le pouvoir de contrôle non plus au parlement français mais aux bureaucrates européens sans aucun mandat démocratique de la part du peuple français, et envers l’empire americano-sioniste. Sa servilité à faire des guerres en première ligne de l’Otan et sa servilité maintes fois répétée à l’égard d’Israël montre qu’il sera prêt à envoyer les armées de notre pays au côté de l’empire sans réfléchir aux conséquences pour le peuple français. Son accord à l’embargo sr le brut iranien est aussi la cause de la hausse de l’essence pour les français sans qu’il ne fasse le geste de baisser les taxes pétrolières! Perdant-perdant dans tous les cas avec Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa.

Voilà ce que c’est que d’investir à la tête de notre pays un président qui n’aime pas la France et qui voyait en Bush la voie à suivre pour notre pays. Un rappel ultime de ce qu’est Sarkozy par son ami Eric Besson en 2007 avant qu’il ne change opportunément de camp.
Les grandes lignes:

  • L’apologiste du communautarisme religieux. Pour un pays qui prétend défendre la laïcité c’est malvenue!
  • Le sécuritaire dangereux et inefficace. Le pire qui pouvait nous arriver comme on le constate avec l’incurie et les mensonges de la police lors de l’affaire Mohammed Merah. Un président qui prétend faire du tout sécuritaire t qui a passé son mandat à affaiblir les forces de police tout en les regroupant sous son seul pouvoir! Vous avez dit despotisme?
  • Le vrai libéral et faux pragmatique. Vous croyez qu’il allait défendre tout ou partie du modèle français? Pas du tout. Il est mandaté pour conformer la France au pire du modèle libéral: tout pour les riches.
  • Le clone de Bush. Notre réintégration de l’Otan et notre passage en première ligne en est le symbole. La France n’est plus la France.

Merci Monsieur Besson! A lire: Les inquiétantes ruptures de Sarkozy.

Obama a falsifié son extrait de naissance!

Il a quand même juré sur la constitution et sur la Bible!

Aux USA, pays modèle démocratique pour bon nombre de veaux français, il faut être né sur le sol américain pour avoir le droit de se présenter aux élections. Or Barack Obama n’a jamais réussi à faire la preuve de sa naissance à Hawaï. Il a toujours refusé de montrer ses papiers et il n’a produit qu’un document qui est aujourd’hui, et depuis 2008, sérieusement remis en cause!

Le pire c’est qu’il est par un chef de la police chargé de prouver que ce document était vrai! Mais devant l’évidence de la fraude il ne peut pas se taire. La loi est la loi et doit être la même pour tout le monde. Non? surtout lorsque ça concerne un président de la plus grande démocratie du monde…

Lire article + commentaire!: L’acte de naissance d’Obama est faux!

Conclusion?

Nous sommes gouvernés par une mafia mondiale

Nous vivons dans un monde de type mafieux où ceux qui tirent les ficelles derrière le rideau placent leurs hommes dans les pays à leur convenance et pour faire avancer leur agenda. Peu importe que pour cela ils doivent contrevenir aux lois constitutionnelles des pays puisque de toutes façons tout le monde est complice! Finalement c’est cela le pire, c’est s’apercevoir qu’il n’y a plus personne lorsque l’on attend le haut de la pyramide pour faire respecter la loi constitutionnelle du pays. Tous complices! Personne n’a osé faire appliquer la loi par peur, par faiblesse et par corruption.

En haut ils s’arrangent comme ils veulent mais en bas rien ne doit nous être épargné. C’est la conception de LEUR démocratie qu’ils nous vendent à longueur de journée, vous y croyez encore?

Pourquoi l’antiracisme est-il manipulé par la communauté juive?

Rien à dire...

Les Césars français ont récompensé un film et un acteur ayant vocation à rendre leur fierté à la communauté noire qui se voit ainsi récompensée de tant de talents incompris. C’est ainsi qu’Omar Sy et "Case départ" font office de victoire pour la communauté noire dans son ensemble. Comme des symboles pour une France multiculturelle et anti-raciste? Mais est-ce bien le cas?

Rien à dire...

Les anti-racistes ont l’énorme arrogance de s’octroyer cette lutte fondamentale pour notre vivre ensemble. Ils sont bien organisés en associations dépendantes de SOS racisme qui chapeaute peu ou prou tout cela. L’antiracisme est une grosse machine médiatique, juridique et politique. Il est manifestement orienté à gauche sur l’échiquier politique et joue donc un rôle non négligeable dans la perception politique de notre société. On peut donc dire que se dire de droite et de gauche ne signifie pas la même chose dans le combat politique mené par l’antiracisme. Et c’est peu de dire que que se revendiquer du FN est incompatible avec une vision d’une France métissée. Politiquement l’antiracisme est donc une arme importante puisqu’elle joue sur le monde idéal, sur l’humain universel.

Mais en mettant en avant le jeu d’acteur d’Omar Sy dans "Intouchables" et "Case départ", film relatant l’histoire de l’esclavage sur un mode humoristique souvent, finissant en disant qu’au fond ce n’est pas si grave et qu’il est temps de tourner la page, le cinéma français veut-il vraiment envoyer un signe de réconciliation nationale ou un signe d’omerta sur la période esclavagiste et coloniale de notre pays? En tout cas ces distinctions vont exactement dans le droit fil tracé par SOS racisme depuis une trentaine d’années qui est d’associer les minorités ethniques à la gauche, et le tout chapeauté par le communautarisme juif triomphant puisque cette association a été créée par la LDJ de Julien Dray et a comme parrain BHL très en point comme on le sait dans le combat antiraciste…en France.

Bien évidemment il est logique que la communauté noire sevrée de récompenses et de reconnaissances dans notre pays sautent sur l’occasion pour parader et faire la fête. La presse américaine, elle, ne s’est pourtant pas trompée sur l’image que renvoie le rôle d’Omar Sy: " Un singe de compagnie" et ils savent de quoi ils parlent! Il y a bien aussi quelques associations noires qui s’indignent de cette image renvoyée mais elle seront noyées dans la masse de l’antiracisme multiculturel métissé triomphant qui aura pour ennemi frontal et déclaré le français de souche, l’identitaire culturel et religieux qui n’accepte  pas le métissage, ou bien le xénophobe souverainiste qui n’accepte pas la mondialisation.
D’ailleurs le Jamel Comedy Club s’est évidemment emparée tout de suite de ce succès communautariste pour pousser le pion contre l’ennemi: le FN bien évidemment.

Comme souvent vous remarquerez on trouve énormément de juifs auprès de ses associations antiracistes et prônant le métissage multiculturel comme étant une chance pour notre pays. Pourtant en Israël c’est exactement le contraire, ils prônent un état juif et racialiste pur. Et le Talmud interdit, déconseille fermement, à un juif de se marier avec un goy. Il faut préserver la race pure…Alors à quoi jouent ces juifs? Que veulent-ils cacher en s’abritant derrière le paravent de l’antiracisme? Que disent-ils lorsqu’ils disent ouvertement qu’ils sont antination française et qu’ils travaillent pour LEUR pays à eux: Israël! Merci à Mr Jacob Cohen, juif, de nous éclairer sur cette élite juive française travaillant secrétement pour un état étranger. Comme l’est le CRIF qui chapeaute la position politique de la communauté et est relié à la diaspora internationale. On peut donc dire que cette élite juive représentative est sioniste, c’est elle que l’on voit partout à la TV, dans les journaux, et qui financent largement le cinéma français, la société spectacle…On peut donc dire qu’elle instrumente une propagande orientée essentiellement contre les français de souche qui demandent à défendre son identité culturelle française.

Oui au début de l’histoire moderne de notre pays il y avait des gaulois! que ça vous plaise ou pas. Oui notre pays est constitué de vagues migratoires successives qui ont fini par s’intégrer pour construire une grande nation française, avec son histoire, ses codes, ses lois, ses traditions…Tout n’était pas parfait certes mais quel pays peut revendiquer la perfection sur Terre? Israël? Lol.
On comprend donc que cette prise en otage des communautés ethniques par la dominante communauté juive sert plusieurs buts distincts:

  • Un but politique de lutte contre le FN et donc contre la souveraineté française. Le FN est diabolisé parce que son slogan est la France aux français? Mais dans français il y a toutes les communautés ethniques qui acceptent de rejoindre le projet national et de travailler ensemble en toute fraternité. Il est parfaitement compatible de défendre la France tout en étant de communautés, de confessions différentes. C’est d’ailleurs indispensable si la France veut être un point d’équilibre géopolitique, et renouer avec son âme universaliste.
  • Un but ethnique. En divisant le peuple français et bien on continue de le dominer. En empêchant les différentes communautés ethniques dominées de se rapprocher on permet à la communauté juive de planer au-dessus de toutes les autres et d’imposer ses vues, sa religion, son communautarisme.
  • Un but historique. En magnifiant le communautarisme ethnique on oublie de se demander qui ont été vraiment les profiteurs de l’esclavage, qui a profité de la France coloniale, qui s’est battu contre les musulmans, qui refusaient l’Algérie algérienne? Qui? La communauté juive dans son ensemble. Une communauté prônant le mondialisme, le gouvernement mondial car elle veut toujours dominer toutes les autres communautés humaines en les détruisant les unes contre les autres. c’est cela le projet sioniste. Le projet sponsorisé par le CRIF et tout l’entregent communautariste juif dans notre pays. Une communauté qui manipule l’histoire et refuse l’identité de la France pour mieux la contrôler. Voilà à quoi servent la mise en avant d’Omar Sy et autres idiot utiles de ce système esclavagiste qui perdure sous un autre nom: l’immigration.

Evidemment se battre pour l’antiracisme amène à se battre pour les immigrés, pour les sans-papiers, sans même savoir si réellement on les accueille dignement dans notre pays et si ils ne jouent pas un rôle de désintégration nationale. Comment intégrer quand vous ne parlez pas français et que l’élite au pouvoir prône la haine de la France?
Alors pour se remettre les idées à l’endroit je vous invite à lire cette étude faite par " The Historical research de The Nation of Islam" sur les liens secrets entre noirs et juifs: A lire ICI Vous comprendre peut-être alors pourquoi on manipule le communautarisme noir contre les français de souche.

Je pourrai vous rappeler quelques citations célèbres de grands francs-maçons célèbres qui sont encore portés au firmament car ils participent aux "lumières" de la France! Je pourra en citer 15, je ne citerai que "l’immense" Voltaire: « Les Blancs sont supérieurs à ces Nègres, comme les Nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres. », Thomas Jefferson (président des USA): « Je suis donc amené à penser, mais ce n’est là qu’un sentiment, que les noirs, qu’ils forment une race distincte ou qu’ils aient subi une séparation due au temps et aux circonstances, sont inférieurs aux blancs quant au corps et à l’esprit », ou de Jules Ferry notre grand "éducateur": « Je vous défie de soutenir jusqu’au bout votre thèse qui repose sur l’égalité, la liberté, l’indépendance des races inférieures. Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures. »

Citations trouvées: ICI

Pour enfoncer le clou, parce que ça ne fait jamais de mal, je vous mets cette vidéo de congolais appelant à voter Marine Le Pen. Oui vous avez bien vus ce sont des noirs! Des noirs qui ont compris que la France aux français veut dire aussi l’Algérie aux algériens, le Sénégal aux sénégalais etc…

Vous comprenez pourquoi les vrais patriotes, les français fiers de leur nation, de leur identité culturelle, se battent contre cette république judéo-maçonnique raciste, colonialiste, ultralibérale, et destructrice des peuples souverains? Vive la France libre!

Le fascisme c’est la souveraineté nationale ou le gouvernement mondial?

Le nationalisme est un fascisme?

La pensée politique dominante a pour objet de disqualifier la souveraineté nationale en la comparant à du fascisme car elle impliquerait un "repli national". C’est donc l’extrême-droite de l’échiquier politique et est apparentée au nazisme. La pensée dominante nous propose donc face à la menace fasciste "un gouvernement mondial" qui est vu comme l’accomplissement du fait démocratique et au nom d’un monde multipolaire. N’est-ce pas pourtant contradictoire? Un gouvernement mondial défendra-t-il la multitude des positions ou imposera-t-il SA propre vision politique?

Le nationalisme est un fascisme?

L’oligarchie politique française pour un gouvernement mondial.

Tous de droite à gauche en passant par le centre, tous (ou presque) défendent l’idée d’un gouvernement mondial. C’est asséné comme une vérité indépassable dans tous nos médias mainstream. Il suffit de les écouter:

J’ai reçu en mél le commentaire de Patrick Menucci, cadre éminent du PS et franc-maçon, sur le meeting de Sarkozy à Marseille. Je vous livre sa critique car elle est symptomatique de la volonté de l’oligarchie politique de lutter contre la souveraineté nationale (Non pas que Sarkozy la défende entendons-nous bien! Il veut refaire le coup de 2007 pour savoir si les français sont aussi cons que veaux):

Nicolas SARKOZY à Marseille, la vieille droite à la tribune

Nicolas Sarkozy en meeting à Marseille a fait sans aucun doute le discours le plus populiste qui n’ait jamais été prononcé par un Président de la République. La vieille droite était à la tribune.

La droitisation est dépassée, nous en sommes à la radicalisation réactionnaire.
Peur de l’étranger, mariage gay, fin de vie, burqa, syndicats,… Sarkozy a lancé à Marseille une guerre culturelle sur les valeurs de Maurras.

C’est le repli nationaliste qui caractérise ce discours. Prétendre aimer la France, c’est d’abord aimer les Français. Tout le monde sait depuis 5 ans qu’il n’aime que ses amis du Fouquet’s et sa propre personne.

Un discours sans profondeur, sans empathie et sans un mot pour les Marseillais, parmi les Français les plus impactés par sa politique. "

Patrick Mennucci

 

Voilà donc ce qu’est la vraie peur pour cette élite socialiste, de gauche, internationaliste et franc-maçonne. Le repli nationaliste est vu comme une régression identitaire alors qu’il faut au contraire s’ouvrir au monde, aux cultures, aux civilisations. D’accord mais est-ce que leur vision mondialiste via un gouvernement mondial est de l’humanisme? Lire ICI

L’européisme ou le fédéralisme européen qui est de s’aligner sur le modèle états-unien avec un état fédéral au-dessus des états de l’union, est-il un pas en avant pour la démocratie ou au contraire un retour en arrière?

L’européisme avant le gouvernement mondial.

Un livre à lire absolument

Pour ne pas dire ouvertement aux peuples que l’on se dirige vers un gouvernement mondial on leur vend l’idée européenne pour la paix et la prospérité. On leur dit que dans un monde multipolaire il faut faire émerger une vision européenne du monde, défendant ses valeurs, son projet de société, son humanisme…pourquoi pas? mais est-ce vraiment le cas?

Lorsque vous lisez le livre ci-contre vous comprendrez que la construction européenne loin d’être un pôle indépendant dans la mondialisation, est en fait une annexe de l’empire américain. Est-ce cela notre finalité? l’objectif étant de nous aligner sur l’american way of life avec tout ce qu’il y a de pire: ghettoisation ethnique, communautarisme exacerbé, mal-bouffe, standard culturel proche du néant, et surtout ultralibéralisme économique que l’on vous vend comme un droit à la richesse. On doit pouvoir être libre d’être riche, de frimer dans des grosses bagnoles et de s’envoyer des putes avec des seins siliconés. Bel avenir pour l’humanité non? Mais ce qu’ils oublient de vous dire c’est que si vous n’accédez pas à la richesse alors vous êtes dignes d’être un esclave et l’on peut dès lors diminuer constamment vos droits sans que vous n’ayez rien le droit de dire.

N’est-ce pas ce qu’est en train de faire l’union européenne? Et ça ne vous choque pas de défendre le concept des états-unis d’Europe au côté du Medef? Qui y trouvera son compte au final: les peuples ou les multinationales? En tout cas ils sont en train de voter dans notre dos un traité européen, le MES, qui nous met entre les mains des banksters internationalistes qui auront droit sur nos gouvernements nationaux! Est-ce cela la démocratie?

L’UE a pour principe de ramener à elle tous les droits des peuples souverains pour que ceux-ci n’aient plus la possibilité de concevoir une autre vision politique que celle imposée par les transnationales et les banksters. Vous remarquerez que l’ultralibéralisme ne marche que dans le sens descendant, il ne fonctionne pas dans le sens ascendant. Allez essayer de résilier un contrat ou de faire valoir vos droits de consommateurs et vous comprendrez que ce qui prime c’est la puissance financière. Vous n’aimez pas les OGM? Vous aurez Monsanto! Mais le pire c’est que c’est approuvée par la démocratie…représentative. Celle que l’on vous vend comme une vrai démocratie. Vous avez voté? maintenant fermez vos gueules vos représentants élus vont décider pour vous ce qui est bon. En sommes-nous vraiment sûr?

La démocratie représentative est-elle la démocratie?

Nos représentants sont anti-national…

La grande peur de l’oligarchie mondiale est que les peuples puissent décider dans quelle société ils veulent vivre. On l’a constaté lors du vote sur le proejt de constitution européenne rejeté par les citoyens mais approuvés par les représentants élus! Le fossé entre les volontés des uns et des autres s’est considérablement creusé. Il faut dire que le fait démocratique se résume essentiellement et exclusivement au vote. Entre deuxc votes des lois sont votées, des actions sont entrepris sans que le peuple citoyen puisse avoir son mot à dire, alors qu’on engage pour lui des bouleversements sociétaux d’importance. Etes-vous vraiment pour l’abandon de nos services publics? Etes-vous pour tout privatiser? Le pire étant donc que dans nos" démocraties" modernes le débat politique même ne doit pas avoir lieu! Si l’on s’oppose à la construction européenne, c’est-à-dire un gouvernement supra-national, au-dessus des nations, alors on est fasciste et d’extrême-droite. La gauche et la droite voteront toujours dans le sens européiste et non nationaliste.

C’est donc pour cela que l’on a favorisé l’émergence d’une démocratie représentative ont on sait que les représentants des citoyens seront tous alignés dans un même moule idéologique appris dans les mêmes écoles nationales et internationales anglo-saxonnes.

Lire: La démocratie représentative est-elle réellement démocratique?

Qu’est-ce que la souveraineté nationale?

 La souveraineté nationale est-elle la souveraineté populaire? A priori non mais c’est pourtant ce qu’il nous faut concilier si nous voulons arriver à une VRAIE démocratie citoyenne. Notre constitution nationale définit la souveraineté nationale comme étant le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. La souveraineté nationale institue donc un régime représentatif. On peut donc dire que cela ne constitue pas un fascisme que de défendre la souveraineté nationale puisque c’est inscrit dans notre constitution…nationale! On est donc en droit de la défendre.

On est en droit aussi à l’amender pour qu’elle devienne vraiment un instrument de souveraineté populaire. Car il faut empêcher que nos élites nationales instrumentent la souveraineté nationale dans la défense de leurs intérêts et non celui des peuples. La guerre est-elle décidée par les peuples souverains ou par leur oligarchie?

C’était le sens du concept de la démocratie participative citoyenne cher à Ségolène Royal en 2007. Il fallait impliquer les citoyens dans les décisions qui les concernent ne serait-ce déjà que par la consultation. Il me semble pourtant évident de comprendre que l’on ne peut pas défendre l’idée d’une démocratie alors qu’on a éloigné du champ de décision populaire les véritable leviers du pouvoir. Si l’on n’a plus prise sur la politique économique et monétaire, sur le budget, sur notre politique agricole, industrielle, sur notre système de santé et d’éducation qui doit être uniformisé sur la ligne libérale, à quoi sert la revendication d’une démocratie citoyenne?

Lire: Pas de démocratie citoyenne sans souveraineté nationale.

Avons-nous été consultés sur le grand marché transatlantique prévu en 2015 qui doit unifier les normes économiques et sociale entre les USA et l’UE? C’est pourtant d’importance puisque cela signifiera que notre politique intérieure et extérieure sera alignée sur les USA. Est-ce cela favoriser un monde multipolaire? N’est-ce pas plutôt choisir un camp contre les autres? Ce que nous avons fait en Libye, ce que nous faisons en Syrie et ce que nous ferons en Iran, est de défendre les intérêts supérieurs de l’empire américain et des sionistes. Sont-ils vraiment les mêmes que les intérêts de la France? Le peuple français qui voit s’envoler les prix à la pompe suite à l’embargo des exportations de pétrole vers notre pays de la part de l’Iran ne doit pas le penser. C’est pourtant l’intérêt bien compris des banksters que de détruire les résistants à leur gouvernement mondial qui ne défendra donc pas un point de vue multiculturel du monde, ou multi-civilisationnel, mais imposera bien SA vision pour SON intérêt. Et pourtant votre oligarchie politique de droite et de gauche défend ce projet cela doit vous poser question.

Qui pour défendre la souveraineté populaire?

Qui défendra notre souveraineté populaire?

L’enjeu de 2012 est donc fondamental tant il se joue pour ou contre les intérêts du peuple, et définitivement. Dès 2015 nous serons intégrés dans un ensemble où la décision ne nous appartiendra définitivement plus. La question que l’on doit se poser est: La politique doit-elle défendre les intérêts particuliers des plus puissants ou doit-elle défendre les intérêts de la collectivité humaine dans son ensemble? Suivant la réponse on peut être alors pour le gouvernement mondial via la construction européenne, ou pour pour la souveraineté populaire qui ne peut s’exercer que dans un cadre national entre citoyens partageant une même idée du projet national. On le voit donc la césure n’est plus entre droite et gauche mais entre souveraineté nationale et mondialisme. C’est ce que défendent les deux fronts en dehors des candidatures souverainistes malheureusement marginales.

Le Front de Gauche est résolument contre l’impérialisme américain via son leader Mélenchon tout en étant pourtant membre de la franc-maçonnerie qui poursuit à travers le monde le projet d’un gouvernement mondial. C’est donc suspect. Ca l’est d’autant plus lorsque l’on constate que le programme du FdG ne remet nullement en cause la domination de l’Europe sur nos institutions: nulle remise en cause de la loi de 1973 et un protectionnisme qui n’est envisagé qu’aux frontières de l’Europe. Aucune lutte contre l’immigration est envisagée, bien au contraire, alors que l’on peut dire que l’immigration est la continuité de l’esclavage sous une autre forme.

Le Front national, version Marine Le Pen, défend de son côté un projet résolument de souveraineté nationale mais sans dénoncer l’empire américain et en faisant même allégeance au sionisme via la participation au choc des civilisations qui est l’arme de propagande utilisée pour jeter les peuples du monde les uns contre les autres. Dommage que ce ne soit pas la ligne Alain Soral d’Egalité & Réconciliation qui ait été choisie car c’est vraiment la volonté d’unifier le peuple, et non le diviser, sur un projet collectif que pourrait être la reconquête de notre souveraineté nationale pour exercer une vraie souveraineté populaire, qui doit primer si l’on veut instaurer une véritable démocratie citoyenne.

Conclusion? Prenons-nous en mains si nous voulons conquérir notre souveraineté populaire et instaurer une vraie démocratie. Celle-ci ne passera donc pas par notre soumission à des intérêts supérieurs qui nous dépassent, ni seulement par la conquête de notre souveraineté nationale. L’oligarchie d’où qu’elle vienne ne pourra jamais être libre, si elle le voulait, de nous redonner du pouvoir. Le pouvoir est entre les mains d’intérêts supra-nationaux mondialistes. Que ce soient le politique, l’économique, le financier ou le médiatique. Cette concentration rend le combat difficile mais il est pourtant d’importance. Ne nous laissons pas aveugler par les faux feux de la soi-disante démocratie éclairée. La démocratie ne peut être que citoyenne et c’est à nous de l’inventer. Revendiquer donc la souveraineté nationale pour instaurer un pouvoir populaire n’est pas du fascisme mais bien une volonté démocratique absolue.

Nota: Je vous invite donc à rejoindre la page Projet citoyen qui a été initiée par un commentaire de Suprême assis. Réfléchissons ensemble aux mesures indispensables pour faire émerger un vrai projet citoyen ouvert à toutes et tous et dans l’intérêt de tous. Ensuite nous le diffuserons comme une exigence de démocratie réelle. Soyons le pouvoir citoyen face au pouvoir de l’oligarchie!

Retrouvez toutes les infos engagées: Portail de l’éveil citoyen contre le nouvel ordre mondial.

Mélenchon le franc-maçon, révolutionnaire en carton?

Un révolutionnaire qui appartient au réseau de domination de l'oligarchie...
Un révolutionnaire qui appartient au réseau de domination de l'oligarchie...

JL Mélenchon est candidat à la présidentielle française pour le Front de Gauche. Notez bien cette particularité écrite car elle résumera toute la stratégie future de ce parti qui n’est aucunement pour l’unité du peuple français contre son oligarchie, de droite et de gauche, mais pour la victoire d’un camp contre l’autre. Son objectif sera donc de tout faire pour détruire le Front national,lui, et de finir par se rallier au final à la gôche mondialiste: PS et EE.
Quels bénéfices pour le peuple français? Et le peuple français aura-t-il son mot à dire dans la campagne présidentielle?

A quoi sert le FdG?

Le PC défend-il encore le peuple français via l'internationalisme ouvrier? Ou bien est-ce l'autre face de l'internationalisme capitaliste?

On pourrait dire plus simplement, puisque c’est lui l’unique animateur de ce parti, à quoi sert Mélenchon? Assez amusant que celui se prétend défendre la démocratie citoyenne incarne à lui tout seul un mouvement populaire, tel Hitler incarnant le national-socialisme (attention je ne le compare pas à Hitler ndlr). Surtout Mélenchon en tant que franc-maçon est-il crédible pour défendre les intérêts du peuple alors que nous savons que la quasi-totalité de notre oligarchie se trouve dans les loges?

Nous avons des exemples frappant et incontestable de révolutions organisées par les francs-maçons, ce sont la république américaine de 1776 et la révolution français de 1789. Deux révolutions maçonniques qui ont eu pour objectif de détruire le pouvoir monarchique et religieux pour le remplacer par la laïcité et la bourgeoisie. Aura-ce été un réel progrès pour les peuples? A vous de juger. Il n’empêche que dans les deux cas c’est une oligarchie qui a fini par prendre le contrôle sur les décisions du peuple. Dans ces deux pays n’existent pas la démocratie mais la ploutocratie dixit une référence de gauche: Danielle Mitterrand.
On se rappelle la campagne de 2007 où l’oligarchie a tiré à boulets rouges sur la démocratie participative proposée par Ségolène Royal, même Mélenchon…, et l’on se rappelle avec quelle vigueur Papandréou, président de l’internationale socialiste, s’est fait éjecter de son trône grec après avoir émis l’idée d’organiser un référendum sur la crise. L’oligarchie n’aime pas la démocratie citoyenne et l’oligarchie est composée essentiellement de francs-maçons, alors comment Mélenchon peut-il être crédible?

La grande qualité de Mélenchon c’est sa capacité à être populiste dans le sens vulgaire du terme. Plus encore que Marine Le pen. Lui il est capable de dire merde en direct, d’insulter les journalistes et tutti quanti. Et ça plaît à une partie du peuple dont moi, je dois le dire, car on en à marre de l’arrogance de l’éditocratie. Bien. Mais que propose-t-il?

Il propose quasi le même programme que le FN, ce qui est assez amusant mais pas surprenant lorsqu’on a identifié les leviers de la reconquête de la souveraineté nationale , mais avec une différence essentielle qui enlève une bonne part de la crédibilité à son projet.
Le FdG se veut toujours de gauche, donc exclut le peuple de droite, et surtout se veut internationaliste! Il rejette avec le plus grand mépris toute volonté de souveraineté populaire via la dimension nationale. Pour lui il faut toujours s’en remettre à l’UE ou à un gouvernement supra-national qui défendrait les droits humains. Or cela n’est pas possible dans ce monde actuel ou un futur gouvernement supra-national sera soumis aux banksters et aux puissants, comment croire autrement? Comment croire que notre souveraineté populaire progressera en se remettant à l’UE alors que celle-ci progresse sûrement vers la dictature? C’est impossible. Notre souveraineté nous ne pourrons réellement la reprendre que lorsque nous retrouverons notre souveraineté nationale c’est clair, net et sans appel.

Mais pour le FdG le souverainisme national est un repli, exactement ce que pense les mondialistes et les européistes de l’UMPSEE. Le FdG s’inscrit donc dans cette logique mondialiste et s’appuie sur la lutte des classes marxistes pour tenter de toucher une partie du peuple, suffisamment en tout cas pour affaiblir le FN ce qui est son véritable objectif. Est-ce vraiment une bonne chose pour le peuple français?

Quelques extraits vidéos de sa prestation médiatique:

La souveraineté du peuple français est-elle un gros mot?

Fier d'être français

On pourrait le croire tant le patriotisme qu’il soit économique ou culturel (cf. les polémiques sur Jeanne d’Arc), est honni par cette oligarchie mondialiste chargée d’instrumentaliser les masses populaires dans un choix droite-gauche, pour éviter que l’on se retrouve face au seul choix vraiment révolutionnaire peuple-oligarchie. Or ce choix est clairement porté par les souverainistes de droite comme NDA et Asselineau, voir des souverainistes de gauche mais qui ne le dirons pas ouvertement comme les Chevénementistes, et surtout par le nouveau FN incarné par Marine Le pen. Un FN qui défend clairement le peuple français à ses frontières pour reprendre la main économique sur les leviers de commande.

Comment croire à la démondialisation d’un Montebourg lorsque celui-ci nous dit qu’il ne l’envisage qu’aux frontières de l’Europe? L’Europe se construit justement contre toute tentative nationale de reprendre la main et concentre tous les pouvoirs à Bruxelles via des technocrates. Est-ce là un grand progrès pour le peuple français  que de savoir que son budget, que sa politique économique, que son immigration, que son financement, que sa dette, que sa politique agricole, que son déploiement militaire etc…va dépendre de ces technocrates bruxellois? Et la démocratie citoyenne alors? et bien elle n’existera plus tout simplement puisque nos dirigeants deviendront ouvertement des pions de cette Europe, elle-même soumis aux diktats de l’empire anglo-américano-sioniste.
N’est-ce pas Mélenchon qui dénonçait le grand marché transatlantique de 2015? Et on pouvait lui faire confiance il était bien informé la frère Mélenchon.

Alors Front de Gauche ou Front national?

Le front national face au front de gauche. Tout est dit...

On peut être tenté de dire aucun des deux et prôner une abstention massive en 2012, mais on peut être certain que le système se satisfera de toutes façons de l’élection de son poulain UMPS quoi qu’il arrive. Alors pour avoir un espoir de révolution citoyenne il faudrait peut-être voter pour un front populaire mais un front populaire uni. Histoire quand même de semer le bordel dans ce système impérialiste de domination nationale. Et non pas que de gauche et excluant les patriotes de droite comme le font les indignés affidés au front de gauche. Ce n’est pas en hurlant plus d’Europe que nous aurons plus de démocratie bien au contraire. La démocratie ne pourra revenir que dans un cadre national identifié, ce qui n’empêche pas ensuite de s’ouvrir à des partenariats et d’inventer d’autres rapports avec nos voisins. Pourquoi ne pas envisager des partenariats inter-nationaux plutôt qu’un gouvernement supra-national qui déciderait de tout et que l’on sait soumis aux puissants?

Si l’on veut donc mettre un grain de sable dans ce système mondialiste il faut refuser l’internationalisme trotskiste béat! Celui-ci vous mènera à l’abattoir pour le compte du mondialisme libéral en vous enlevant des mains votre dernière souveraineté: le vote démocratique! Il faut donc avoir le courage de comprendre que notre salut ne passera que par la reprise en mains de nos leviers nationaux et que de plus ce sera le seul cadre administratif capable de voir émerger une démocratie citoyenne participative efficace.
L’internationalisme nous range dans le camp de la guerre au nom des valeurs "humanistes" et de "liberté"! Refusons les guerres impérialistes et reprenons notre indépendance nationale!

Arrêtons de croire en cette construction européiste et regardons en face où elle nous mène, reprenons notre destin en mains et défendons donc notre souveraineté démocratique citoyenne!

Nota: Avant de voter, comparez et informez-vous. Ne laissez pas les médias entre les mains de l’oligarchie décider pour vous: